Villard - Limoges (Division 2, poule A, 16e journée)

Limoges brise Villard

Pourquoi tourner autour du pot ? Détailler par le menu l'assiette de steak d'Ours dévorée par les Taureaux ? Sans que les Ours, trop occupés à jouer le jeu des individualités, ne se rebiffent...

SimonneauPierreAntoinePourquoi écrire le compte rendu-d'une rencontre sans avoir la plume motivée ? Par solidarité avec mon équipe qui ne se sera réveillée qu'au troisième tiers-temps, donnant l'impression d'entrer, enfin, dans l'arène pour venger Maxime Sénéchal, victime d'un geste violent et dangereux de Valentin Dumélié (5'+20' pour charge dans le dos). Geste qui aurait pu avoir de très graves conséquences physiques pour le jeune Québécois.

Oui, j'imagine déjà les remarques : ces lignes sont en vrac et ne ressemblent en rien à un compte-rendu de match. Tout simplement parce que le match ne ressemblait pas à un match. Que l'équipe des Ours ne ressemblait pas à une équipe. Que l'absence de Thibaut Sage-Vallier, auteur du premier but lors du match aller et blessé au cours du jeu samedi, n'a pas fait pencher la balance du bon côté.

Même si Bastien Sangiorgio, Nathan Bernier, Florian Pesce ont montré quelques velléités à jouer. Même si Patrik Bakos, Miroslav Skovira, Eric Aurard et le gardien Robin Carrier ont fait le job. Même si Drogue/Sénéchal ont privé Michal Stierenka, le gardien de Limoges, de son blanchissage... Même si le coach Daniel Sedlak a changé, sans succès, ses lignes... Ce match n'était pas un match du côté des Ours durant 40 minutes.

Le score n'est pas catastrophique, perdre d'un but face à une équipe qui est seconde – la place des Ours il y a une semaine – n'a rien d'inquiétant. Ce qui l'est plus, c'est l'observation minutieuse du banc des Ours.

Mais j'arrête là mes digressions car primo j'ai confiance dans chacun des joueurs de Villard-de-Lans, dans l'équipe qu'ils forment, secundo un moment d'égarement est acceptable s'il ne dure qu'un moment. Tertio j'imagine aisément le papier que pourrait écrire l'équipe des Ours à propos de l'enthousiasme des supporters dont je suis ! Il faut bien reconnaître que, côté ambiance, nous avons une grande marge de progression ! Les quatre supporters de Limoges sont parvenus à faire plus de bruit que nous !

Pour résumer : première période sans intérêt, inefficacité du powerplay villardien à deux reprises. Seconde période à l'avantage de Limoges avec deux buts marqués respectivement par Jaromir Florian et Nathaniel Gourdeau. Dernière période, but villardien sur une combinaison "Drogue, Sénéchal – annoncé comme le buteur sur la feuille de match – Simonneau". Un sursaut évident des joueurs villardiens qui mettront Limoges sous pression jusqu'à la dernière seconde.

Gageons que nous serons tous à la hauteur (équipe et supporters) samedi 30 janvier lors de la rencontre face à Wasquehal. Tout reste à faire, et comme disait ma grand-mère, "ça va le faire !"

 

Villard-de-Lans - Limoges 1-2 (0-0, 0-2, 1-0)
Samedi 16 janvier 2016 à 20h30 à la patinoire André-Ravix. 360 spectateurs.
Arbitrage de Pascal Telliez assisté de Clément Goncalves et Vincent Zede.
Pénalités : Villard 14' (0', 2', 2'+10'), Limoges 33' (4', 2'+5'+20', 2').
Tirs : Villard 26 (14, 9, 3), Limoges 20 (8, 7, 5).

Évolution du score :
0-1 à 22'47" : Florian assisté de Gourdeau et Toukmatchev
0-2 à 30'12" : Gourdeau
1-2 à 41'10" : Sénéchal assisté de Drogue et Simonneau (sup. num.)