France - Slovaquie B (EIHC, tournoi d'Innsbruck)

L'équipe de France est partie en Autriche pour un tournoi international EIHC avec une majorité de joueurs de Ligue Magnus dans sa composition.

L'adversaire, la Slovaquie, est un pays qui lui réussit mieux ces derniers temps. Attention, elle n'est représentée ce week-end que par son équipe "olympique", mise en place à cette occasion pour la seconde année consécutive. L'équipe A, au même moment, organise la Slovakia Cup à domicile face à la Suisse, au Bélarus et à la Norvège. Envoyée en Autriche, cette Slovaquie olympique est composé de joueurs qui évoluent presque tous au pays, sauf 4 joueurs d'Extraliga tchèque, et inexpérimentés sur le plan international. Le plus capé est Martin Štajnoch (18 sélections), nommé capitaine. C'est le tout nouveau manager, l'ancienne star Zigmund Palffy, qui a composé et encadre cette formation avec l'entraîneur Peter Oremus.

CHAKIACHVILI Florian 140509 184

La partie commence de manière équilibrée, et le palet va d'une cage à l'autre. Les deux équipes y participent en commettant toutes deux des erreurs en zone neutre. La France bénéficie de deux supériorités numériques non exploitées, mais cela lui permet de prendre peu à peu l'ascendant. Le but sur rebond d'Eliot Berthon vient logiquement concrétiser la domination progressive des Bleus (1-0).

La deuxième période reste animée et offensive, et les Slovaques, en blanc, se créent eux aussi plus d'occasions. Une attaque surnuméraire à 3 contre 2 leur permet finalement d'égaliser. La passe d'Andrej Hatala est reprise par Andrej Kudrna, dans la lucarne de Quemener (1-1).

C'est encore une contre-attaque qui fait basculer le match en faveur de la Slovaquie, par l'intermédiaire de Peter Galamboš (1-2). Les Français concèdent toujours pas mal d'occasions mais maintiennent aussi la pression sur Samuel Baroš. Ce gardien qui n'avait jamais gagné un match en sélection se montre solide et finira la rencontre avec 40 arrêts. Une pénalité de Chakiachvili à un peu plus de deux minutes de la fin permettra au portier slovaque de vivre une fin de soirée plus tranquille en rendant impossible la poussée finale pour essayer d'égaliser.

Commentaires d'après-match (sur hokej.sk)

Martin Štajnoch (capitaine de la Slovaquie) : "En première période nous avions un peu trop de respect, beaucoup de joueurs n'avaient pas joué depuis longtemps en équipe nationale. Au deuxième tiers nous sommes entrés dans le match et nous avons eu beaucoup d'occasions en troisième période, la différence aurait pu être plus importante. Cette victoire nous donne confiance. Les entraîneurs ont dit aux joueurs les plus expérimentés de mener l'équipe. En tant que capitaine, j'avais une responsabilité plus grande. Je suis content de notre performance collective."

 

France - Slovaquie olympique 1-2 (1-0, 0-1, 0-1)
Jeudi 11 février 2016 à 16h30 à Innsbruck. 300 spectateurs.
Arbitrage de Kristijan Nikolic et Manuel Nikolic (AUT) assistés de Jakob Schaueer et Elias Seewald (AUT).
Pénalités : France 2' (0', 0', 2') ; Slovaquie 4' (4', 0', 0').
Tirs : France 41 (15, 12, 14) ; Slovaquie 34 (8, 15, 11).

Évolution du score :
1-0 à 15'50" : Berthon assisté de Manavian et Kara
1-1 à 37'20" : Kudrna assisté de Hatala et Deyl
1-2 à 45'36" : Galambos assisté de Rehak et Tibensky


France

Attaquants :
Julien Desrosiers - Nicolas Ritz - Damien Fleury
Eliot Berthon (+1) - Valentin Claireaux (+1) - Vincent Kara (+1)
Loïc Lampérier (-1) - Brian Henderson (-1) - Jordann Perret (-1)
Anthony Rech (-1) - Damien Raux (-1) - Robin Gaborit (-1)
Florian Douay

Défenseurs :
Kévin Hecquefeuille (A, -1) - Nicolas Besch (-1)
Florian Chakiachvili (2') - Grégory Beron
Teddy Trabichet - Antonin Manavian
Jonathan Janil

Gardien :
Ronan Quemener

Remplaçant : Léo Bertein (G). En réserve : Léo Guillemain, Nicolas Arrossamena, Matthias Terrier.

Slovaquie olympique

Attaquants :
Radoslav Macík - Tomáš Zigo (2') - Radovan Puliš
Juraj Majdan - Lukáš Paukovček - Richard Rapáč
Branislav Rapáč (+1) - Andrej Kudrna - Jakub Gašparovič
Jozef Tibenský (2') - Peter Galamboš (+1) - Václav Stupka (+1)

Défenseurs :
Martin Štajnoch - Lukáš Kozák
Branislav Kubka - Mislav Rosandič
Andrej Hatala - Radek Deyl
Denis Rehák (+1) - Matuš Holenda (+1)

Gardien :
Samuel Baroš

Remplaçant : Patrik Rybár (G).