La Finlande et ses mauvais démons

Quarante-huit heures après leur premier duel à Örebro, Suédois et Finlandais se retrouvaient pour la deuxième et dernière confrontation à Stockholm.

Ce n'est pas au Globen que les deux rivaux nordiques se défient, mais au Hovet voisin, certes moins clinquant mais qui accueille tout de même du beau monde. La sélection de Pär Mårts joue en effet sous les yeux du couple princier Daniel et Victoria, accompagné de leur fille, la princesse Estelle, qui à bientôt 4 ans est déjà une vraie supportrice avec T-shirt Tre Kronor et petit drapeau peint sur la joue !

OSALA Oskar 100520 035La Suède a semblé très à l'aise lors de la première manche, menant 3-0, avant de connaître un vilain dernier quart d'heure en cédant deux buts à la Finlande de Kari Jalonen. Si Marcus Sörensen a réintégré l'équipe, ce n'est pas le cas de Fredrik Pettersson, toujours absent. Le compagnon de Linus Klasen - très bon jeudi - à Lugano tenait une chance de (re)faire ses preuves.

C'est d'autant plus dommage que Pär Mårts a fait savoir qu'il fera moins appel aux stars de la NHL pour le prochain Championnat du monde, préférant favoriser un noyau dur de joueurs "européens".

Côté finlandais, après les débuts du jeune Ville Husso, Juha Metsola a pris logiquement la relève. Après deux saisons remarquables au Tappara, le gardien de 26 ans s'est parfaitement acclimaté à la KHL où il brille pour l'Amur Khabarovsk. Metsola aura donc son mot à dire, lui aussi, pour une place au Mondial mais chez les "Leijonat". À 28 ans, l'ailier massif Oskar Osala est devenu lui cette semaine capitaine de la sélection pour la première fois de sa carrière.

Comme lors de la première confrontation jeudi, la Suède démarre très bien en menant 2-0 après 20 minutes de jeu grâce à Andreas Thuresson et Patrik Zackrisson. Et comme jeudi, la Finlande se fait de nouveau surprendre en début de période. Ses mauvais démons cette semaine ! À 21'25", Gustav Forsling, l'un des jeunes débutants suédois, distille une longue passe sublime pour Zackrisson qui s'en va battre Metsola et inscrire son doublé.

Et donc, comme jeudi, le Team Suomi se retrouve mené 3-0 contre la Suède. Mais les Lions finlandais réagiront. D'abord par Joonas Nättinen, qui bénéficie d'un rebond généreux devant le but suédois puisque le palet est détourné par le patin du défenseur adverse Tim Heed. Puis par Sebastian Aho, en supériorité numérique, qui marque son deuxième point à sa deuxième sélection chez les grands.

Tim Heed a peut-être marqué contre son camp mais le défenseur de Skellefteå a bien décidé de se venger puisqu'il marquera le quatrième but des Suédois... après 41 secondes dans le troisième tiers-temps ! Satanés débuts de période pour les Finlandais ! 4-2, ce sera le score final. Les joueurs de Skellefteå ont d'ailleurs été très à l'aise, à l'image de Patrik Zackrisson, auteur d'un doublé et proche d'un coup du chapeau puisqu'il a frappé la barre transversale.

La Suède s'impose donc une deuxième fois en quarante-huit heures après une nouvelle prestation convaincante. De quoi rassurer Pär Mårts, privé de ses habitués Staffan Kronwall et Jimmie Ericsson, sur ce fameux noyau sur lequel il mise beaucoup. Et quant aux Finlandais, ils n'ont toujours pas gagné contre la Suède cette saison avec un quatrième revers en quatre parties.


Suède - Finlande 4-2 (2-0, 0-1, 1-0)
Samedi 13 février 2016 à 15h30 au Hovet de Stockholm. 8094 spectateurs.
Arbitrage de Roman Gofman et Konstantin Olenin (RUS) assistés de Jimmy Dahmén et Andreas Malmqvist (SUE).
Pénalités : Suède 18' (6', 6', 6'), Finlande 16' (4', 6', 6').
Tirs : Suède 31 (15, 6, 10), Finlande 18 (5, 6, 7).

Évolution du score :
1-0 à 12'29" : Thuresson assisté de Sundström
2-0 à 16'41" : Zackrisson assisté de Norman
3-0 à 21'25" : Zackrisson assisté de Forsling
3-1 à 31'54" : Nättinen assisté de Filppula
3-2 à 34'26" : Aho assisté de Kalteva et Filppula (sup. num.)
4-2 à 40'31" : Heed assisté de Burström (sup. num.)


Suède

Attaquants :
Marcus Sörensen (2') - Joel Lundqvist (C, 2') - Nicklas Danielsson (4')
Dick Axelsson (A, 2') - Lucas Wallmark (-1) - André Petersson (-1, 2')
Andreas Thuresson (+1) - Johan Sundström (+1) - Linus Klasen (+1)
Martin Lundberg (+1) - Patrik Zackrisson (+2) - John Norman (+1)
John Persson

Défenseurs :
Magnus Nygren (A, 2') - Jonas Junland (+2, 2')
Oscar Fantenberg - Andreas Englund
Tim Heed - Niclas Burström
Gustav Forsling (+2, 2')

Gardien :
Viktor Fasth

Remplaçant : Markus Svensson (G).

Finlande

Attaquants : 
Harri Pesonen (-1, 2') - Perttu Lindgren (-1) - Ossi Louhivaara (-1)
Tuomas Kiiskinen (-1) - Tomi Sallinen (A, -1, 2') - Oskar Osala (C, -1, 4')
Patrik Laine (-1) - Mika Niemi - Sebastian Aho (-1, 2')
Ilari Filppula (+1) - Joonas Nättinen (+1) - Artturi Lehkonen (+1)

Défenseurs : 
Mikko Mäenpää (2') - Tommi Kivistö
Aleksi Elorinne (-1) - Joonas Jalvanti (-1)
Ilari Melart (2') - Mikko Kalteva
Tuukka Mäntylä (A, -1, 2') - Joonas Järvinen (-1)

Gardien :
Juha Metsola [sorti à 58'06"]

Remplaçant : Ville Husso (G).