Ligue Magnus : place aux play-offs

On remet (presque) tous les compteurs à zéro. Les huit meilleurs de la saison régulière se retrouvent ce soir pour le début des play-offs du championnat de France élite. Objectif : remporter quatre rencontres pour boucler la série. Et se qualifier pour les demi-finales.

Grenoble – Rouen. Les play-offs démarrent à 20 heures avec le choc des quarts de finale entre Grenoble et Rouen, vainqueurs à eux deux de huit des dix derniers championnats. En play-offs, la dernière confrontation entre ces deux géants remonte au printemps 2012. Elle avait tourné à l'avantage de Rouen, lauréat des Brûleurs de Loups en finale. Déjà vainqueurs cette saison du Match des champions, de la coupe de France et de la Continental cup, les Normands ne sont toujours pas rassasiés. Et c'est sur la coupe Magnus qu'ils lorgnent désormais. Mais battus mercredi par Gap en finale de coupe de la Ligue (4-2), les Dragons viennent de montrer quelques signes de faiblesse. Que vont tenter d'exploiter les Grenoblois. « Ça prouve qu’ils ne sont pas invincibles et inconsciemment peut-être que ça nous renforce », a ainsi avancé le défenseur Quentin Scolari, interrogé par Le Sport Dauphinois.



Épinal – Amiens. Stéphane Barin a prévenu. « On veut montrer les dents tout de suite », a lancé l'entraîneur des Gamyo dans les colonnes de Vosges Matin. Autrement dit : pas question, pour Épinal, de laisser Amiens marquer ne serait-ce qu'un point à Poissompré. Et les Spinaliens ont les moyens de leurs ambitions. En saison régulière, ils ne se sont inclinés qu'une seule fois sur leur glace (1-2 face à Brest le 19 janvier). Les Gothiques, eux, sont souvent à la peine dès qu'il s'agit de s'imposer en déplacement. Les Amiénois, privés ce soir de Loïc Coulaud et Marius Serer, en sont à 9 défaites en 13 rencontres disputées à l'extérieur en championnat depuis la reprise de septembre. Au niveau confrontations directes, les deux équipes sont à égalité avec deux succès de chaque côté (3-2 le 6 octobre en Coupe de la Ligue et 4-3 le 17 octobre en Ligue Magnus pour Épinal, 6-1 le 15 septembre en Coupe de la Ligue et 3-1 le 23 janvier en Ligue Magnus pour Amiens).



Gap – Strasbourg. 48 heures après avoir remporté la Coupe de la Ligue, son premier titre de la saison, Gap remonte sur la glace. Avec, clairement, l'étiquette de favori. Les champions de France 2015, vainqueurs de la saison régulière, ont déjà battu Strasbourg à deux reprises cette année (3-2 tab le 3 octobre puis 1-6 le 31 janvier). Surtout, les Rapaces attaquent les play-offs avec des cadres tous aptes à jouer. Côté alsacien, Daniel Bourdages aimerait, lui aussi, pouvoir s'appuyer sur un groupe au complet. Mais l'entraîneur de l'Étoile Noire doit se passer des services de quatre titulaires. Jan Pardavy, Jacob Goldberg, Tarik Chipaux et Kevin Sullivan seront absents. David Striz, lui, est incertain. Strasbourg, qui reste sur quatre défaites d'affilée, n'a néanmoins pas grand chose à perdre dans les Hautes-Alpes. Le maintien parmi l'élite, objectif initial des Bas-Rhinois, est déjà atteint. Ils évolueront du coup sans pression.



Angers – Brest. Quoi qu'il arrive en play-offs, Brest restera comme la bonne surprise du championnat. Qualifiés de justesse l'an dernier pour les séries éliminatoires, les Bretons ont cette fois-ci fait souffler un grand vent de fraîcheur sur la Ligue Magnus. Seulement, les affaires se corsent aujourd'hui pour les Bretons. S'ils veulent voir les demi-finales, les joueurs de Sébastien Oprandi vont devoir se débarrasser d'Angers. Un adversaire qu'ils n'ont jamais battu depuis leur retour en élite, en 2013. Soit six défaites de rang face aux Ducs. De quoi donner confiance à des Angevins qui n'ont plus manqué le dernier carré depuis la saison 2006/2007.

Le programme :

Grenoble – Rouen, premier match de la série ce soir à Grenoble (20 heures). La cote : Grenoble 50 % / Rouen 50 %.
Épinal – Amiens, premier match de la série ce soir à Épinal (20 h 15). La cote : Épinal 65 % / Amiens 35 %.
Gap – Strasbourg, premier match de la série ce soir à Gap (20 h 30). La cote : Gap 80 % / Strasbourg 20 %.
Angers – Brest, premier match de la série ce soir à Angers (20 h 30). La cote : Angers 65 % / Brest
35 %.

En parallèle aux play-offs, la poule de maintien démarre aussi ce soir. Rappel du principe de cette formule inédite : les trois premiers de ce mini-championnat seront maintenus en Ligue Magnus, le quatrième devra disputer un barrage face au champion de Division 1, les deux derniers seront relégués. Pour le moment, au classement, c'est Bordeaux qui mène la danse. Les Boxers, sans doute privés de Jean-Christophe Gauthier et Gautier Lafrancesca, recevront demain Dijon, la lanterne rouge lancée en pleine opération survie. Duel alpin, également demain, entre Chamonix et Briançon. Lyon et Morzine/Avoriaz/Les Gêts, eux, s'affrontent ce soir en Haute-Savoie. Côté lyonnais, Julien Lebey et Éric Galbraith, blessés à la main, pourraient manquer la partie.

Le programme :

Morzine/Avoriaz/Les Gêts – Lyon, ce soir à 20 h 30. La cote : Morzine/Avoriaz/Les Gêts 55 % / Lyon 45 %.
Bordeaux – Dijon, demain à 18 h 15. La cote : Bordeaux 60 % / Dijon 40 %.
Chamonix – Briançon, demain à 20 h 30. La cote : Chamonix 65 % / Briançon 35 %.

Classement : 1. Bordeaux (22 pts), 2. Chamonix (19 pts), 3. Lyon (16 pts), 4. Morzine/Avoriaz/Les Gêts (13 pts), 5. Briançon (11 pts), 6. Dijon (9 pts).