Stéphane Da Costa à l'assaut de la Coupe Gagarine

La saison régulière de la KHL et ses 60 joutes ont pris fin. Place à la chasse à la Coupe Gagarine, qu'espère soulever Stéphane Da Costa.

DA COSTA Stephane 120504 148En raison d'une longue convalescence due au réveil de sa blessure subie au dernier Championnat du monde, Stéphane Da Costa a vécu une saison raccourcie. En seulement 24 parties jouées, le Parisien a fini l'exercice avec 14 points, 7 buts et 7 assistances. Il n'a toutefois obtenu aucun point à ses trois derniers matchs avec le CSKA, qui se sont systématiquement conlus par une défaite.

Auprès de allhockey.ru, le sniper français voit les séries éliminatoires comme un nouveau départ : "Nous sommes prêts pour les prochains playoffs. Nous avons bien travaillé tout au long de la saison mais maintenant, c'est un tournoi complètement différent. Les dernières défaites ne veulent rien dire, c'est un nouveau départ, nous recommençons de zéro. La saison dernière, nous avons péché par jeunesse et inexpérience. Je pense que nous avons une équipe bien plus expérimentée."

Le CSKA Moscou a terminé pour la deuxième année de suite en tête de la saison régulière, synonyme de titre de Champion de Russie. Un titre qui n'a plus vraiment grande valeur puisque la vraie consécration, ce sera à l'issue des playoffs avec la Coupe Gagarine entre les mains. Et sous l'ère KHL, le club de l'Armée rouge n'a jamais été sacré, défait la saison dernière en finale de conférence par le SKA Saint Pétersbourg alors que le CSKA menait pourtant 3 manches à 0. Avant de songer à une éventuelle revanche, il faudra déjà que les Moscovites songent à contourner le premier obstacle de ces playoffs : le Slovan Bratislava de Ľubomír Višňovský et Ladislav Nagy, les Slovaques étant parvenus à battre le CSKA par deux fois cette saison.

De son côté, le SKA Saint Pétersbourg, qui a terminé à la sixième place de la conférence ouest, va devoir sacrément batailler pour conserver son titre. Les hommes de Sergei Zubov, qui a repris les commandes de l'équipe à la mi-octobre à la place du bouillant Andrei Nazarov, vont défier le Lokomotiv Yaroslavl, la deuxième meilleure formation du circuit, qui n'a terminé qu'à deux points du CSKA. A l'ouest, la lutte s'annonce serrée puisque l'Avangard Omsk, le Metallurg Magnitogorsk, le Sibir Novosibirsk et le Salavat Yulaev d'Oufa ne se sont tenus qu'à 5 points à l'issue de la saison régulière.

Quarts de finale de conférence :

CSKA Moscou - Slovan Bratislava
Jokerit Helsinki - Torpedo Nizhny Novgorod
Lokomotiv Yaroslavl - SKA Saint Pétersbourg
HC Sotchi - Dynamo Moscou

Avangard Omsk - Neftekhimik Nizhnekamsk
Metallurg Magnitogorsk - Avtomobilist Ekaterinbourg
Sibir Novosibirsk - Admiral Vladivostok
Salavat Yulaev Oufa - Ak Bars Kazan

MOZYAKIN Sergei 150516 763De nouveaux records

Pour la cinquième fois de l'ère KHL, Sergei Mozyakin a terminé meilleur marqueur de la saison régulière en amassant 67 points. "Mozy" termine également meilleur buteur pour la troisième fois avec 32 unités. Il y a deux ans, Mozyakin était devenu meilleur marqueur des playoffs, menant le Metallurg Magnitogorsk jusqu'à la Coupe Gagarine. A 34 ans, le renard pourra-t-il rééditer une telle performance ? Même si Radulov s'en approche, Sergei Mozyakin est le seul joueur de la KHL à avoir dépassé le seuil des 500 points en saison régulière en carrière. Il est également devenu cette saison le deuxième buteur de l'histoire du championnat russe / soviétique, à 16 unités du mythe Boris Mikhaïlov. Enfin, fait insolite, en 57 parties, Sergei Mozyakin n'a écopé d'aucune pénalité. Un vrai gentleman Mozy.

Au pointage, Mozyakin devance Aleksandr Radulov (65 points), Brandon Bochenski (61), Vadim Shipachyov (60) et Linus Omark (57). Avec 40 points chacun, Kevin Dallman et Cam Barker sont les premiers défenseurs à être les plus prolifiques alors que l'arrière du Dynamo Moscou Mat Robinson affiche une impressionnante fiche de +31.

SorokinDeux gardiens se sont totalement détachés cette saison en KHL. Aleksei Murygin (29 ans) est l'une des clefs de la réussite du Lokomotiv Yaroslavl qui l'avait recruté au printemps dernier. Murygin a remporté 22 de ses 34 joutes en concluant 13 d'entres elles par un blanchissage. Ilya Sorokin (photo ci-contre) est lui une vraie révélation alors qu'il n'a que 20 ans. Le jeune portier du CSKA était parti pour être troisième gardien mais il est finalement devenu l'un des meilleurs du circuit. Son entraîneur, Dmitri Kvartalnov, le titularisera-t-il lors des playoffs à la place de Viktor Fasth ? En tout cas, alors qu'ils ont tous deux un pourcentage d'arrêts supérieur à 95%, Murygin (13) et Sorokin (10) ont tous deux battu l'ancien record du nombre de blanchissages (9) en une saison qui revient donc désormais au portier du "Loko". Sorokin a lui contribué au record décroché par le CSKA pour le plus grand de nombre de jeux blancs (17) durant une saison KHL.

L'autre (jeune) phénomène de l'année se nomme Anatoli Golyshev. L'ailier de 21 ans de l'Avtomobilist a récolté 25 buts et 19 passes pour un total de 44 points, soit plus du double par rapport à l'exercice précédent. Il est à préciser que ce petit attaquant très vif et très rapide, élu joueur du mois de la KHL en novembre, vice-champion du monde junior en 2015, n'a pas été repêché par une équipe NHL. Des amateurs ? 

Le Lada Togliatti aura été l'équipe la plus disciplinée avec une moyenne de 9,12 minutes de pénalité par match. C'est là encore un record, détenu auparavant par l'Atlant lors de la saison 2012-2013. Cela n'a malheureusement pas permis au Lada d'obtenir son ticket pour la course à la Coupe Gagarine, occupant le fond du classement de la conférence est. Par ailleurs, le jeu défensif a eu une place de choix puisque la KHL a enregistré la plus faible moyenne de buts depuis son existence avec 4,95 buts marqués par match. Notons également un nombre record de rencontres qui se sont terminées en prolongation : 201, ce qui représente 23,92% des rencontres.


Le SKA Saint Pétersbourg était l'équipe la visitée cette saison avec 353.670 personnes, soit une moyenne de 11.789 spectateurs par match. Le club pétersbourgeois succède au Dinamo Minsk, le club biélorusse conservant tout de même une moyenne cette année de 11.445. La moyenne du circuit est de 6.301, soit un taux de remplissage de 76,25%. 

1455955318 b novyj firmennQuelques annonces pour le prochain exercice

Avant le début des playoffs ce dimanche, la KHL en a profité pour annoncer plusieurs points. Tout d'abord, son nouveau logo, désormais monochrome, qui se veut "plus moderne et dynamique". Le site officiel l'a déjà adopté ainsi que les produits de la boutique en ligne.

La saison 2016-2017 débutera le 22 août, le président Dmitri Chernyshenko espérant conserver les 28 équipes actuelles sur le circuit mais il a prévenu que les garanties financières à présenter pour le prochain exercice seront renforcées. Concernant le candidat chinois que nous évoquions précédemment, le dossier est quasiment bouclé, quelques documents sont encore attendus avant l'officialisation. Sur le bureau de la ligue ont été déposées d'autres candidatures, sans surprise le projet estonien "Ilves" ainsi qu'un club britannique. On sait d'ores et déjà que le candidat suédois est hors course, la fédération suédoise rappelant son refus d'une équipe évoluant en Ligue Continentale. Quant à la rumeur italienne, elle a semble-t-il refait surface.

La KHL a par ailleurs annoncé un accord de principe avec la NHL pour l'organisation de matchs d'exhibition. A terme, les Russes espèrent voir un affrontement entre les vainqueurs de la Coupe Gagarine et de la Coupe Stanley. Mais cela reste une question d'argent puisque Bill Daly, le numéro 2 de la NHL, a fait savoir que ce genre d'événement devait obligatoirement être rentable. Autre difficulté que relève Chernyshenko : un écart de calendrier entre une Ligue Nationale qui débute en octobre et une Ligue Continentale qui commence fin août. Seules trois rencontres ont opposé les deux grands circuits sous l'ère KHL : en 2008 lorsque les Rangers de New York ont défait Magnitogorsk à Berne (4-3), et en 2010 avec une victoire du SKA Saint Pétersbourg sur les Hurricanes de la Caroline (5-3), puis un succès de Phoenix aux dépens du Dinamo Riga (3-1). 

Le conseil d'administration a également envisagé la création d'une ligue ferme dès la saison prochaine, à l'image de la Ligue Américaine pour la NHL. Enfin, un groupe de travail s'est attelé à améliorer davantage le format de la circuit junior.