Liiga : Auvitu en patron, Bertrand toujours redoutable

Les 60 parties de saison régulière se sont écoulées en Liiga finlandaise. Place aux play-offs auxquels trois joueurs de l'équipe de France participeront.

AUVITU Yohann 140517 361Cela n'était qu'une question de temps. Avec un exercice maîtrisé, la saison régulière était promise au HIFK de Yohann Auvitu. Il faut dire que le rendement du club de la capitale aura été impressionnant. Avec 127 points au classement, l'IFK d'Helsinki réalise le troisième meilleur résultat de l'histoire du championnat finlandais, derrière Kärpät (131 points en 2014) et JYP (129 en 2011). Depuis le début de l'année, la formation entraînée par Antti Törmänen a d'ailleurs durci le ton avec seulement 3 revers subis à ses 22 dernières parties. Samedi dernier, il ne manquait donc qu'un point au HIFK pour gagner la saison régulière mais leur suprématie avait été remise en cause par le Lukko de Rauma, vainqueur 4-1, ce qui n'a fait que repousser l'échéance.

Mardi soir, à l'occasion de l'avant-dernière journée, le HIFK avait donc une deuxième chance. Qu'ils ont saisi en massacrant littéralement les Ässät de Pori 7-0. Yohann Auvitu a joué plus de 18 minutes et le défenseur bleu est parvenu à préserver un ratio de +4 sur cette seule rencontre. Malheureusement, il s'est vu refuser un but alors que son jeune coéquipier Roope Hintz (19 ans) a signé un coup du chapeau. Cette victoire en saison régulière est historique car c'est une première pour l'IFK d'Helsinki, malgré ses quatre titres de champion. En 1974, les Helsinkiens avaient déjà terminé à la première place du classement mais furent d'office sacrés, les play-offs n'ayant pas encore fait leur apparition.

En 2011, le JYP de Jyväskylä avait remporté la saison régulière sans que Yohann Auvitu, alors cédé au club-filiale D-Team en Mestis, n'y soit vraiment impliqué. 21 points dont 6 buts, une fiche de +22 (le cinquième meilleur ratio de la Liiga), 18 minutes de temps de jeu moyen, le patron de la défense française a grandement contribué au succès d'Helsinki jusqu'à maintenant. Et quand on sait que, lors des deux derniers exercices, le premier du classement (Kärpät en l'occurrence) a systématiquement soulevé le trophée, le Kanada-malja, à l'issue des play-offs... 

BERTRAND Charles 120506 016Historique. Le mot convient également pour qualifier la performance du Vaasan Sport. Le club de Teddy Da Costa et Charles Bertrand n'a connu que trois saisons en élite finlandaise dans toute son histoire, mais Vaasa est parvenu à obtenir son ticket pour les play-offs, une première pour seulement sa deuxième année consécutive en Liiga. Mardi soir, le Vaasan Sport a validé sa qualification grâce à un succès contre les Ilves de Tampere. Et son casque d'or, Charles Bertrand, a de nouveau été décisif avec 1 but et 1 passe. L'ailier tricolore en a d'ailleurs marqué un autre à l'issue de la dernière journée, jeudi soir contre le HPK.

Pas de doute, Charles Bertrand confirme tout son talent lors de cet exercice 2015-2016. Il n'a certes pas atteint son record de points de l'année dernière (47) puisqu'il en a amassé neuf de moins. Mais avec 19 réalisations cette saison - le huitième meilleur total de la ligue - il a marqué plus de buts, atteignant un sommet personnel. Toujours très impliqué, Bertrand a maintenu une fiche positive (ratio de +4), jouant en moyenne 18'25". Son acolyte Teddy Da Costa connaît sa meilleure année en Liiga avec 22 points, 12 avec les Pelicans, puis 10 avec Vaasa. Le Vaasan Sport est dans une dynamique positive avec 4 succès à ses 5 derniers matches. De quoi aborder avec sérénité les huitièmes de finale face au TPS Turku. Malheureusement, malgré les efforts du duo français (2 points chacun), Vaasa s'est incliné en deux manches et voit sa saison se terminer. Pour Charles Bertrand, c'est la fin d'une aventure puisqu'il avait été approché par les Ässät de Pori pour la saison prochaine.

Les play-offs, le KooKoo de Kouvola ne pourra y songer que l'année prochaine, écarté de la course. Cependant, les résultats sportifs demeurent satisfaisants puisqu'il s'agissait de la première saison de Kouvola en Liiga en 25 ans. La onzième place sur quinze équipes est plutôt prometteuse alors que la Lumon Areena a plutôt été bien remplie tout au long de la saison avec 3700 spectateurs en moyenne. Anthony Guttig, qui n'a pas disputé les quatre dernières parties, a comptabilisé 8 points en 36 rencontres.

Espoo Blues.svgLes Blues d'Espoo n'ont eux pu éviter la lanterne rouge alors que la faillite leur tend les bras. À l'automne, une dette fiscale de plus de 200 000 euros avait été dévoilée au grand jour, plongeant l'organisation dans un cauchemar. Les supporteurs ont vécu le dernier match à domicile lundi comme le dernier en déployant une banderole "Jusqu'à ce que la mort nous sépare" et en acclamant leurs favoris jusqu'à trente minutes après la victoire des Blues face à SaiPa. Cela en dit long sur les grandes chances des Blues de mettre la clef sous la porte. Le financement a heureusement été assuré pour la fin de la saison, mais la demande de restructuration de la dette a été rejetée par le tribunal du district d'Espoo. La Liiga, qui devait s'élargir à 16 participants avec les Jukurit, est désormais ouverte à toutes les suggestions, étant donné la forte probabilité de cessation d'activité du club des Blues d'Espoo.

Chad Rau, qui a disputé quelques parties en NHL avec Minnesota, remporte le trophée Honkavaara, remis au meilleur buteur de la saison régulière. L'attaquant de SaiPa a planté au total 28 buts, devançant d'une unité Tomáš Záborský, coéquipier d'Auvitu au HIFK. Rau est le premier joueur américain à recevoir cette distinction.

C'est le toujours très efficace Kristian Kuusela de Tappara qui a terminé en tête des meilleurs marqueurs avec 59 points, ce qui correspond au trophée Ketola. Kuusela a par ailleurs été élu meilleur joueur de la saison régulière avec 170 votes, devançant Sebastian Aho (Kärpät / 62 votes) et David McIntyre (SaiPa / 34)

Quant au jeune attaquant de Kärpät Sebastian Aho, il est devenu le plus jeune joueur (18 ans) à recevoir le trophée Keinonen pour le meilleur ratio (+26), le dernier étant Olli Jokinen, alors âgé de 19 ans. Rappelons au passage qu'Aho fut le grand héros du dernier titre en offrant le championnat à Kärpät en prolongation à l'issue du match 7. Qui sera le prochain ? Faîtes vos jeux !