Ligue Magnus : quelle soirée...

A l'occasion du match 6 de ces demi-finales de playoffs de Ligue Magnus, les quatre formations toujours en lice ont offert aux passionnés une soirée de grand spectacle...



Forts d'un dernier succès à l'Alp Arena, les Dragons de Rouen avaient la possibilité de terminer la série à la maison... Le plus dur semblait être fait, mais c'était sans compter sur les hommes de Luciano Basile qui ne s'avouent jamais vaincus... En quelques minutes, les bleus et noirs inversent la tendance en attaquant la rencontre pied au plancher, et en profitant de l'avantage psychologique dans la rencontre pour se mettre à l'abri rapidement... Du moins, à 0-5 à mi-match, c'est ce que l'on pense...

Car petit à petit, Rouen va revenir, grapiller progressivement de son retard là où certains ne voyaient qu'une révolte morale, bénéfique toutefois dans l'optique du déplacement final chez les Rapaces de Gap dimanche. Mais bientôt l'équilibre au tableau d'affichage se fait et si Gap reprend un peu le large, les Dragons, portés par leur public, se transcendent pour revenir et décrochent la prolongation au terme d'un match de folie  (6-6).

La confiance a définitivement changé de camp, et les hommes de Fabrice Lhenry ne laisseront pas passer cette chance. Durant la mort subite, Olivier Dame Malka libère les siens et offre aux Normands une qualification pour la finale, une première depuis trois saisons (7-6 a.p). Fin de parcours pour les tenants du titre qui cèdent donc la coupe à un nouveau détenteur.


Et ces nouveaux détenteurs peuvent toujours être angevins ou spinaliens, car l'autre demi-finale aboutira à une rencontre décisive dimanche sur la glace deu bouillant Poissompré.

Dos au mur, les Ducs d'Angers n'avaient d'autres choix que d'activer le mode survie sur leur glace du Haras. Et les locaux se sont faits peur face au Gamyo d'Epinal, bien décidé à terminer la série au plus vite. En menant 1-3 dans la rencontre, Epinal pouvait rêver à un retour triomphant dans les Vosges, mais dans ce match également l'équipe en délicatesse n'a rien lâché et Angers est revenu en fin de match pour pousser Jan Plch et consorts en prolongations...

Celles-ci furent haletantes, et Andrej Hocevar réalisa des prouesses pour maintenir ces coéquipiers dans la rencontre. L'issue se joua finalement en fusillades, et à l'issue d'une longue série c'est Yannick Riendeau qui inscrit le but victorieux pour Angers (4-3 après t.a.b).

Tout se jouera donc dimanche à Epinal pour connaître l'adversaire des Rouennais.


Ligue Magnus - demi finales de playoffs - Match 6

Rouen - Gap : 7-6 a.p. Rouen remporte la série par 4 victoires à 2.

Angers - Epinal : 4-3 après t.a.b. Égalité dans la série, 3 victoires partout. Match 7 décisif dimanche 20 mars à Epinal.