Angers - Rouen (Ligue Magnus, finale, match 1)

Rouen prend l'avantage de la glace

Premier match de cette finale de Ligue Magnus 2015-2016 dans une patinoire du Haras copieusement garnie.

Les Angevins (qualifiés au terme du septième match contre Épinal lors des demi-finakes) reprennent du service 48 heures après leur qualification. Les Dragons, qui ont éliminé les Rapaces de Gap au terme du match 6, disposent de deux jours de repos supplémentaires.

Aucun absent n'est à déplorer du côté des Dragons. Il n'en est pas de même pour les Ducs puisque Josh Lunden (commotion subie le 31 janvier 2016 lors du match de championnat contre Chamonix) et Michael Busto (blessure au haut du corps sur une charge d'Anze Kuralt lors du match 4 contre Épinal) manquent à l'appel.

DucsRouen M1 001WEBLes Ducs prennent le match par le bon bout et mettent une légère pression sur le but de Dany Sabourin. Même si les alertes sont peu dangereuses, le portier québecois des Dragons rassure ses partenaires notamment sur un tir de la bleue de Jeff May (3'36'').

C'est donc un peu contre le cours du jeu que les Rouennais vont ouvrir la marque. Alors que les Ducs se trouvent dans la zone adverse, Robin Gaborit fait une passe ''à l'aveugle'' qui finit dans les crosses adverses. Les Rouennais remontent vite le palet et s'installent dans le camp angevin. Mark Matheson récupère le palet côté droit et lance vers la cage ; le palet est repoussé de la botte par Raphaël Girard... dans la crosse de Marc-André Thinel qui conclut de près (0-1, 06'17'').

C'est un coup dur pour les hommes de Jean-François Jodoin, qui peinent à s'en remettre. Les deux pénalités suivantes (09'22' - obstruction de Braden Walls / 11'48'' – coup de genou de Raphaël Faure) ne les aident pas à retrouver de la sérénité. Les Dragons campent littéralement dans le camp angevin mais ne tirent que trop peu à la cage (4 tirs cadrés lors des deux supériorités).

Dès lors les débats s'équilibrent et les Dragons rentrent au vestiaire avec ce petit but d'avance.

DucsRouen M1 002WEB

Le deuxième tiers repart sur les mêmes bases que le précédent. Angers tente d'imposer son rythme et inquiète de plus en plus Dany Sabourin. L'ex-portier NHL ferme la porte devant Brian Henderson (tir à bout portant – 23'18'') et Lauri Lahesalu (tir de la bleue dévié – 23'26'').

Les Ducs poussent les Dragons et ces derniers, sans réellement paniquer, arrivent à contrecarrer les offensives locales. Il ne se passe plus grand-chose jusqu'à ce surnombre sifflé contre les Rouennais. Cela n'est pas du gpût de Fabrice Lhenry, le coach des Dragons, qui le fait savoir au corps arbitral. Quoi qu'il en soit, c'est Sacha Treille qui prend place sur le banc de la prison.

Une supériorité qui ne donne rien. Angers n'arrive pas à installer son jeu de puissance et le pressing assez haut de Rouen gêne considérablement la mise en place du power-play.

DucsRouen M1 003WEBParadoxalement, c'est à la fin de cette supériorité que les Ducs vont mettre un coup d'accélérateur. Bien installés dans la zone des Normands, les Ducs vont finir par percer la muraille Sabourin. Maxime Lacroix sert Jeff May qui décoche un tir de la bleue ; Dany Sabourin laisse un rebond au second poteau, qu'exploite Yannick Riendeau du revers (1-1, 32'04'').

Le Haras est en ébullition et est à deux doigts de voir ses Ducs prendre l'avantage lorsque Cody Campbell se présente seul devant le portier visiteur. Ce dernier feinte la passe à Julien Albert – revenu à ses côtés – et trouve la mitaine d'un Sabourin très bien inspiré (32'50'').

Le jeu va d'un camp à l'autre et en fin de tiers, c'est bien les Dragons qui sont à deux doigts de prendre l'avantage. Mark Matheson tire de la bleue et Rapahël Girard laisse un gros rebond plein axe ; une aubaine pour Loïc Lampérier qui reprend instantanément, le palet finissant dans la mitaine d'un Raphaël Girard exceptionnel (38'30'').

Plus rien ne sera marqué dans ce deuxième tiers et c'est fort logiquement qu'Angers a égalisé dans cette rencontre.

DucsRouen M1 004WEBEn début de troisième tiers, Angers se voit pénalisé coup sur coup pour des fautes peu évidentes (43'41' – retenir de Raphaël Faure / 46'00'' – faire trébucher de Yannick Riendeau). Les Rouennais souhaitent enfoncer le clou mais ils se heurtent a des Angevins valeureux et résistants.

Raphaël Girard et Dany Sabourin sont mis à contribution et réalisent des arrêts décisifs. Il faut une grossière erreur défensive de Léo Guillemain pour débloquer le tableau d'affichage. Le jeune Français se fait chiper la rondelle derrière son but par Julien Albert. Ce dernier passe à Cody Campbell qui remet plein axe pour Dimitri Thillet qui marque en cage ouverte (2-1, 50'08'').

Coup dur pour des Rouennais qui, globalement, maîtrisent depuis la reprise. Ce but a le don de les galvaniser et Angers recule de plus en plus. C'est donc logiquement que les Dragons égalisent sur une action confuse à 3 minutes de la fin. Sur un palet qui traîne devant le slot de Raphaël Girard, Loïc Lampérier est le plus prompt à pousser la rondelle au fond des filets (2-2, 57'00'').

DucsRouen M1 005WEBAngers continue de souffrir mais tient bon jusqu'au terme du temps réglementaire. Les deux équipes entament donc une prolongation, archi-dominée par les Dragons mais finalement stérile en but.

C'est donc la terrible épreuve des tirs aux buts qui va départager les deux équipes. Yannick Riendeau s'élance en premier, feinte magnifiquement Dany Sabourin, mais son revers ne trouve pas le cadre. Sacha Treille se pose moins de questions et son tir du poignet trompe Raphaël Girard, côté bouclier.

Maxime Lacroix (hors cadre) et Jason Krog (arrêt de Girard) ne convertissent pas leur tir. Cody Campbell échouera également devant Dany Sabourin et Rouen remporte le premier match de cette finale de Ligue Magnus.

Le match 2 est programmé ce soir au Haras. Les Ducs devront bien profiter de cette journée de repos pour recharger les batteries. Les Rouennais, trop suffisants quelquefois dans leur jeu, devront éviter toute flagornerie s'ils ne veulent pas repartir du Haras avec une défaite.

Étoiles du match : *** Mark Matheson (Rouen), ** Dany Sabourin (Rouen), * Yannick Riendeau (Angers)

(photos de la rencontre : Franck Potvin)

 

Angers - Rouen 2-3 après tirs au but (0-1, 1-0, 1-1, 0-0, 0-1)
Mardi 22 mars à 20h00 à la patinoire du Haras. 1 100 spectateurs.
Arbitrage de Nicolas Barbez et Geoffrey Barcelo, assistés de Gwilherm Margry et Clément Gonçalves.
Pénalités : Angers 8’ (4’, 0’, 4’, 0’) ; Rouen 2’ (0’, 2’, 0’, 0’)
Tirs : Angers 36 (9, 11, 10, 6) ; Rouen 39 (12, 8, 11, 8)

Évolution du score :
0-1 à 06'17" : Thinel assisté de Matheson
1-1 à 32'04" : Riendeau assisté de May et Lacroix
2-1 à 50'08" : Thillet assisté de Campbell et Albert
2-2 à 57'00" : Lampérier assisté de Koudys et Guénette

Tirs au but :
Angers : Riendeau (raté), Lacroix (raté), Campbell (raté)
Rouen : Treille S. (réussi), Krog (raté)


Angers

Attaquants :
Yannick Riendeau - Maxime Lacroix - Robin Gaborit
Dimitri Thillet - Cody Campbell (A) - Julien Albert (C)
Braden Walls - Brian Henderson - Jimmy Jensen

Défenseurs :
Jeff May - Nolan Julseth-White
Gary Lévèque (A) - Lauri Lahesalu
Raphaël Faure

Gardien :
Raphaël Girard.

Remplaçants : Alexis Neau (G), Sébastien Valade, Maxime Griet, Gautier Alvau, Gauthier Gibert et Augustin Nalliod-Icazard. Absents : Josh Lunden (commotion), Michael Busto (blessure haut du corps).

Rouen

Attaquants :
Sacha Treille – Jason Krog – Marc-André Thinel
Loïc Lampérier – François-Pierre Guénette (A) – Olivier Labelle
Dan Koudys – Joël Perrault – Yorick Treille (A)
Fabien Colotti – Damien Raux – Nicolas Arrossamena

Défenseurs :
Tero Konttinen – Mark Matheson
Olivier Dame-Malka – Patrick Coulombe (C)
Florian Chakiachvili – Léo Guillemain

Gardien :
Dany Sabourin

Remplaçants : Quentin Papillon (G), Aurélien Dorey et Vincent Nesa.