CSKA et Stéphane Da Costa en finale de la Coupe Gagarine

Ce lundi soir, le Français et son club moscovite sont parvenus à se qualifier pour la grande finale KHL après avoir vaincu tous leurs adversaires de la conférence ouest.

S.Da Costa CSKADirigeants, joueurs et supporteurs du CSKA Moscou, tout le monde s'en rappelle. Au même stade la compétition il y a un an, le club de l'Armée rouge menait la série 3-0, se voyant déjà en finale de la Coupe Gagarine. Et puis le SKA Saint Pétersbourg réalisa l'impossible en alignant quatre victoires de rang, se qualifiant pour une finale qui les vit triompher.

Un an après, les deux clubs de l'armée se retrouvaient pour en découdre en finale de la conférence ouest. Avec des Moscovites revanchards qui, comme la saison dernière, ont pris les devants 3 manches à 0, non sans mal. Samedi dernier, il a fallu attendre 112 minutes (!) pour voir un but, finalement inscrit par Geoff Platt durant la troisième prolongation. Le Canadien naturalisé biélorusse n'a toutefois pas gardé son sourire bien longtemps puisqu'il a été suspendu pour quatre rencontres pour avoir asséné un coup de genou au visage de Vadim Shipachyov, alors au sol.

Sans Platt, le CSKA comptait bien terminer le travail à Saint Pétersbourg pour ne laisser aucun espoir au SKA. Un SKA qui semble avoir tourné la page Kovalchuk. Mis à pied à l'issue du premier match des play-offs et destitué du capitanat après des performances peu satisfaisantes, Ilya Kovalchuk est revenu le temps de trois rencontres durant le deuxième tour avant de reprendre - définitivement semble-t-il - sa place dans les gradins. 

Dans ce match 4, le CSKA Moscou a mené pendant un bon moment au score, dès lors que Telegin a ouvert le score à la 10e minute. De la hargne et un jeu défensif toujours bien huilé, les Moscovites semblaient enfin accéder à leur première finale de l'ère KHL... avant que Anton Belov n'égalise à moins de huit minutes de la fin ! Belov a mis fin à 163 minutes et 1 seconde d'invincibilité du jeune gardien Ilya Sorokin (20 ans), c'est tout de même un record dans l'histoire du CSKA en playoffs.

1-1, prolongation. Mais cette fois-ci, point de temps supplémentaire à rallonge. C'est finalement Sergei Andronov, plein champ, qui a délivré le club de l'Armée rouge après à peine une minute de jeu en prolongation !

Le CSKA accède (enfin) à la finale de la Coupe Gagarine et y affrontera soit le Metallurg Magnitogorsk, soit le Salavat Yulaev d'Oufa. C'est la première fois, sous l'ère KHL, que le vainqueur de la saison régulière se qualifie pour la grande finale. Pour le moment, Stéphane Da Costa comptabilise 7 points (5 buts / 2 passes) en 10 matches de play-offs. Après avoir connu des déboires cette année avec une absence de trois mois, voilà une saison qui pourrait se finir de la meilleure des façons pour l'attaquant tricolore. Reste encore une marche à franchir.

Réactions de Stéphane Da Costa auprès de R-Sport : "C'est un super sentiment d'avoir vaincu le SKA Saint-Pétersbourg. Pour être honnête, quand ils ont poussé le match en prolongation, j'ai cru voir la situation de l'année dernière, c'était psychologiquement difficile. Mais nous avons montré notre force de caractère. Et comme deux jours plus tôt, nous sommes parvenus à gagner en prolongation. Gagner 4 manches à 0, nous avons réalisé une grande série. Maintenant nous allons nous reposer quelques jours, nous allons savourer cette victoire, puis nous irons de l'avant pour remplir notre objectif.''