Suède - Suisse (EHC 2016, match 1)

A un mois du Mondial en Russie, Suédois et Suisses se retrouvaient pour une double confrontation cette semaine.

CUNTI Luca 130519 539C'est dans la petite ville suédoise de Ljungby que s'est tenu le premier acte. Évidemment, les compositions sont très expérimentales car, hormis l'absence des stars NHL, les championnats suisse et suédois ne sont pas encore terminés.

Une chose est d'ores et déjà sûre : les jumeaux Sedin ne seront pas du voyage en Russie. De plus en plus critiqués pour leur manque d'engagement à Vancouver, Henrik et Daniel ont annoncé qu'ils ne participeront pas aux Championnats du monde. En tout cas, le jeune défenseur du New Jersey Adam Larsson est le premier à avoir dit oui.

Alors que la liste devrait s'étoffer dans les jours et semaines à venir, ce sont avant tout aux jeunes de se montrer et de faire leurs preuves, côté suédois mais surtout du côté helvète. Devant les cages, on retrouve Fredrik Pettersson-Wentzel (HV71) et Sandro Zurkirchen (Ambrì-Piotta).

Chris  Baltisberger ouvre rapidement le score pour la Nati après seulement trois minutes de jeu. En seconde période, la Tre Kronor égalisera, puis prendra les devants 2-1 à la 35e minute par le jeune défenseur Linus Hulström. Un avantage de courte durée puisque Lino Martschini égalisera 50 secondes seulement après le deuxième but suédois. Luca Cunti et Yannick Rathgeb permettront aux Helvètes de creuser l'écart.

Si Nick Sörensen parviendra à réduire la marque à 3-4 à 1'08" de la fin, Pius Suter assurera finalement le succès de la Nati en cage vide.

Malgré une efficacité en jeu de puissance, la Suède n'a pas particulièrement brillé face à des Suisses très appliqués qui remportent un succès de prestige. Mention spéciale au premier trio de la Suisse Baltisberger - Cunti - Hollenstein qui a totalisé 7 points dans cette rencontre.

Suède - Suisse 3-5 (0-1, 2-2, 1-2).
Jeudi 7 avril 2016 à 19h00 à la Ljungby Arena. 3440 spectateurs.
Arbitrage de Morgan Johansson et Marcus Vinnerborg assistés d'Alexander Waldejer et Johan Löfgren.
Pénalités : Suède 4' (0', 4', 0'), Suisse 8' (2', 2', 4').
Tirs : Suède 33 (13, 7, 13), Suisse 28 (13, 7, 8).

Évolution du score :
0-1 à 03'13" : Baltisberger assisté de Cunti
1-1 à 28'03" : Forsling assisté de N. Sörensen
2-1 à 34'10" : Hultström assisté de Forsling et Tedenby (sup. num.)
2-2 à 35'00" : Martschini assisté de Schlumpf
2-3 à 36'12" : Cunti assisté de Hollenstein et Baltisberger (sup. num.)
2-4 à 48'59" : Rathgeb assisté de Schäppi
3-4 à 58'52" : N. Sörensen assisté de M. Sörensen et Forsling (sup. num.)
3-5 à 59'13" : Suter assisté de Schäppi


Suède

Attaquants :
Mattias Tedenby (-2) - Mattias Sjögren (A, -2) - Daniel Viksten (-1)
Joakim Nygård (-1) - Joel Ek Eriksson (-1) - Filip Sandberg (-2)
Marcus Sörensen (+1) - Markus Ljungh (-1) - Daniel Brodin
Edwin Hedberg (-1) - Pathrik Westerholm - Nick Sörensen (-1)
Patrick Cehlin

Défenseurs :
Erik Gustafsson (C) - Emil Johansson (-1, 2')
Jonas Junland - Gustav Forsling
Mikael Wikstrand - Magnus Nygren (A, -1, 2')
Marcus Högström (-1) - Linus Hultström (-2)

Gardien :
Fredrik Pettersson-Wentzel [sorti de 58'52" à 59'00" et à partir de 59'20"]

Remplaçant : Jonas Gunnarsson (G).

Suisse

Attaquants :
Chris Baltisberger (+1) - Luca Cunti (+1, 2') - Denis Hollenstein (C, +1, 2')
Pius Suter (+1) - Reto Schäppi (+2) - Fabrice Herzog (+1)
Vincent Praplan (+1) - Morris Trachsler (A, 2') - Matthias Bieber (A)
Lino Martschini - Etienne Froidevaux (+1)

Défenseurs :
Yannick Rathgeb (+2, 2') - Patrick Geering (+2)
Dominik Schlumpf (+1) - Robin Grossman (+1)
Noah Schneeberger - Joel Ganazzi
Lukas Frick

Gardien :
Sandro Zurkirchen

Remplaçant : Luca Boltshauser (G).