L'équipe-type de Division 1 2015/2016

Comme le veut la tradition, nous avons sondé les entraîneurs de Division 1 en fin de saison afin de recueillir leurs suffrages et élire l’équipe-type du championnat. Les votes n’ont jamais semblé aussi indécis que cette saison, en effet il a fallu attendre les trois derniers suffrages pour voir les contours de l’équipe se dessiner clairement. Au final, sept joueurs sont élus et proviennent de sept équipes différentes. Pour la première fois depuis 2011, cette équipe ne compte pas de joueur français dans ses rangs.

Dans les buts, Ramon Sopko recueille presque la majorité des suffrages. Sa saison blanche à Amiens n’a pas laissé de trace et le doyen (35 ans) des cerbères titulaires a été dominant avec les Bisons de Neuilly/Marne. Il a terminé la saison régulière avec la meilleure moyenne de buts alloués (2.35).

Pas moins de treize (!) défenseurs comptent au moins une voix… Mais c’est malgré tout le poste sur lequel une tendance s’est le plus rapidement dégagée. Milan Varga a connu la meilleure de ses trois saisons dans l’hexagone avec les Aigles de Nice. Décisif, avec notamment trois buts en finale, et régulier, sa présence ne souffre d’aucune contestation. Il a dominé les défenseurs au nombre de points et de passes. L’autre heureux élu est complémentaire, en tant que meilleur buteur chez les défenseurs. Iiro Vehmanen a connu un début de saison canon, profitant de son positionnement sur l’avantage numérique des Basques. Le finaliste malheureux, pour une deuxième saison de rang, a marqué dix de ses onze buts sur le powerplay !

Vous pensiez que c’était très ouvert à l’arrière ? Que dire des attaquants ! Neuf joueurs ont été plébiscités pour le poste de centre et quinze (!) à l’aile. Les résultats ont été très serrés et ont a attendu l’ultime suffrage pour être fixé. Pas forcément dans la lumière aux côtés de son compère Budinsky, Marek Mikusovic était le métronome de l’offensive à Dunkerque. Antoine Richer l’utilisait dans toutes les situations. Aucun joueur n’a autant marqué que lui… en infériorité numérique. Il y a marqué cinq de ses dix-neuf buts ! C’est une première saison en France réussie pour le Slovaque. On peut dire la même chose pour le Québécois Karl Leveillé sur l’aile droite. Certes, sa saison a été irrégulière et il a connu un coup de mou à l’automne, mais l’attaquant des Drakkars de Caen a tutoyé les sommets avec vingt-neuf buts marqués. Rappelons qu’il est encore jeune (21 ans) et l’avenir se trouve devant lui. Il a été décisif dans la remontée au classement de son équipe lors de la phase retour. On termine, à l’aile gauche, avec le meilleur pointeur du championnat (47 points). Jordan Draper avait connu une bonne première saison à Mont-Blanc, il a confirmé à Courbevoie. Son coup de collier dans la dernière ligne droite lui a permis de décrocher ces lauriers individuels, mais rendu en playdown les Coqs n’ont pu éviter un barrage finalement victorieux face à Clermont.

L'équipe-type Hockey Archives de Division 1 : Ramon Sopko (Neuilly/Marne) ; Milan Varga (Nice) – Iiro Vehmanen (Anglet) ; Karl Leveillé (Caen) – Marek Mikusovic (Dunkerque) – Jordan Draper (Courbevoie).

ha equipe type d1 2016 sopkoha equipe type d1 2016 vargaha equipe type d1 2016 vehmanen

 

 

 

 

 

 

 

ha equipe type d1 2016 leveilleha equipe type d1 2016 mikusovicha equipe type d1 2016 draper