Imprévisible Biélorussie !

Duel d'équipes en plein doute à Saint-Pétersbourg pour cette ouverture des quatrièmes matchs. Zdeno Ciger paraissait désemparé face au manque d'implication de ses joueurs dans la déroute contre l'Allemagne. Dave Lewis, pour sa part, dirige une équipe indisciplinée, sur courant alternatif, qui a tout simplement encaissé vingt buts en trois matchs !

Slovaquie Belarus 160511 140Certes, la Biélorussie a débuté son tournoi face aux trois "gros" de la poule, et entame donc une dernière ligne droite contre tous ses rivaux directs.

Après deux quarts de finale de rang, l'équipe doit pouvoir compter sur ses vedettes. Platt (un but, -5) et Linglet (une passe, -4) n'ont pas brillé défensivement, mais on attendait surtout plus de la première ligne. Les frères Kostitsyn n'ont pas marqué, Andrei ne comptant qu'une passe et Sergei deux. Cinq buts marqués, ce n'est pas la recette idéale. À l'arrière, le -7 de Dmitri Korobov traduit bien les difficultés de l'équipe.

La Slovaquie en revanche peut compter sur Jurco (un but, trois passes) et Viedensky (trois passes) mais attendait bien mieux de Réway, muet en trois matchs, et Dano, transparent sur les deux premiers avant de manquer le troisième sur blessure. Il est assez révélateur de constater que quatre des dix buts viennent de défenseurs...

Un premier tiers hâché

Slovaquie Belarus 160511 327La patinoire ne se remplit guère : la grande tribune compte plus de sièges vides que pleins. La Biélorussie entame honnêtement, avec un tir dans l'axe de Demkov.

Les supporters se font entendre et s'offrent un duel bruyant. De l'activité qui fait contraste avec le jeu sur la glace, qui manque sérieusement de précision. Peu après un ratage magnifique des frères Kostitsyn - passe ratée, interception, tir raté - la Slovaquie contre et obtient un bon tir grâce au duo Viedensky-Jurco.

Un retard de jeu de Bakos puis une faute de Marcinko offrent 1'24" de double avantage. Andrei Kostitsyn lance le premier tir, le petit frère Sergei le second, manquant une cage ouverte. Il n'y a pas d'autre chance et la Slovaquie se paie même le luxe de confisquer le palet à quatre contre cinq ! Elle reprend d'ailleurs la main dans les minutes qui suivent. Mieux, Yevenko prend deux minutes.

Slovaquie Belarus 160511 374Le jeu de puissance s'installe et Réway trouve un bon tir. Marko Dano chasse le rebond très en retard et se trouve sanctionné à son tour. À quatre contre quatre, Jurco prend un vilain coup qui échappe aux officiels - ceux-ci doivent cependant nettoyer la glace à l'arrêt de jeu suivant...

Le quatre-contre-quatre ne donne rien, pas plus que le bref jeu de puissance biélorusse, qui se retrouve encore sur la glace pour une obstruction de Dano. Sergei Kostitsyn signe une volée puissante contrôlée difficilement par Hudacek.

Geoff Platt annule cette supériorité avec un faire trébucher en zone défensive. Marincin reçoit le palet à la bleue sur la mise au jeu et son tir laser trouve la barre transversale. Libor Hudacek prend sur l'action un coup au visage qui le sonne un peu. À quatre-contre-quatre, Réway fait parler son patinage pour un ultime tir dangereux bloqué par Koval. Au final, un tiers hâché par des fautes inutiles.

La Slovaquie creuse l'écart

Slovaquie Belarus 160511 225Le match reprend et la Slovaquie évolue rapidement à cinq contre trois pour plus d'une minute. Dans ces cas là, on s'en remet aux artificiers en chef. Andrej Sekera reçoit la passe de Réway à la bleue et profite d'un écran pour un tir ras glace le long du poteau (1-0). Troisième but de l'arrière d'Edmonton, qui mène son équipe dans ce registre...

La confiance est revenue. Jurco - qui porte désormais une grille après le coup reçu au premier tiers - lance un bon jeu de passes et Bartanus envoie un tir dangereux. Koval sort la mitaine, de belle manière.

Peu d'occasions à se mettre sous la dent - un arrêt de Hudacek - avant que la Biélorussie ne retombe dans ses travers, avec une faute d'Andrei Kostitsyn. La Slovaquie peine à développer son jeu de puissance mais pousse dans les dernières secondes, chassant un rebond dans les jambes de Koval.

Le petit sursaut de la Biélorussie s'arrête une nouvelle fois sur une faute sur Lusnak signée Gotovets. À force de jouer à quatre, la punition finirait bien par arriver. Mikus lance au but, Jurco dévie mi hauteur (2-0). La Slovaquie déroule : Réway manque de servir Hudacek mais un défenseur contre la passe dans l'enclave.

Imprévisible, la sélection biélorusse, transparente pendant dix-neuf minutes - trois tirs -, accélère soudain dans la dernière, sans réussite.

Imprévisible Biélorussie 

Slovaquie Belarus 160511 360La Biélorussie se réveille au retour des vestiaires et pose son jeu en zone offensive pendant une longue séquence. Hudacek repousse plusieurs tirs, mais se troue un peu sur un lancer de Gotovets, qui passe sous son bras (2-1).

Le jeu s'accélère au fur et à mesure que le public retrouve de la voix. C'est alors que Sersen percute violemment la balustrade et reste au sol dans le coin. Incapable de se relever, il doit sortir sur civière, sous les applaudissements du public.

La Slovaquie ne maîtrise plus grand chose et subit de plus en plus le jeu. Meszaros, battu dans un duel, sort même pour faire trébucher. Les rouges s'installent et les deux frères Kostitsyn combinent bien mais le tir file hors cadre. Et encore une fois, ils retombent dans leurs errements avec un surnombre...

À quatre-contre-quatre, Gavrus fait parler sa pointe de vitesse, s'infiltre en tête de cercle et décoche un tir précis en lucarne (2-2).

But Belarus 160511 466La Slovaquie réagit enfin et part à l'abordage. Le disque tourne, mais à six minutes du terme, Meszaros anticipe vers l'avant et se fait piéger dans le dos par Stepanov, avec l'aide de la bande. L'ailier part comme une fusée en trois contre deux et trompe Hudacek entre les jambes (2-3, photo)

Les Slovaques sont désespérés et repartent à l'assaut de manière très brouillonne. Un bon travail derrière la cage se termine en passe en retrait, mais le tir est bloqué et la Biélorussie s'échappe en deux contre deux. La longue remise vers Linglet échappe aux deux défenseurs et l'attaquant canadien dévie entre les jambes (2-4).

Koval résiste jusqu'au bout, malgré la sortie du gardien slovaque, bloquant même Marcinko à la dernière seconde, d'une mitaine au poteau.

Incroyable retournement de situation, la Biélorussie remporte son premier match du tournoi et redistribue les cartes pour les quarts de finale !

Slovaquie Belarus 160511 157

Désignés joueurs du match : Ivan Svarny (Slovaquie) et Yevgeni Lisovets (Biélorussie).

Commentaires d'après-match :

Zdeno Ciger (entraineur de la Slovaquie) : "Nous avons eu deux bons tiers, puis notre jeu a commencé à se montrer inquiétant. La Biélorussie est devenue plus agressive et nous avons commis trop d'erreurs, trop de pertes de palet. Il fallait garder le palet sur la crosse plus longtemps. Hier, c'était un match différent, nous n'avions pas mis d'effort, n'étions pas restés disciplinés. Ce soir, nous avons été très bons, mais pas jusqu'au bout. C'est une défaite qui fait encore plus mal. Nous avons perdu deux joueurs ce soir, Michal Sersen est out pour le tournoi, il est à l'hôpital. Andrej Stastny est lui aussi out pour le tournoi, blessé à l'épaule."

Dave Lewis (entraineur de la Biélorussie) : "Ils nous ont fait travailler très dur. Au deuxième tiers, nous arrivions à peine à sortir de notre zone. Mais nous savions qu'ils avaient joué hier et nous espérions qu'ils baissent de régime. C'est une équipe bien coachée, technique, et c'est bien d'avoir réussi a trouvé le chemin de la victoire."

Slovaquie Belarus 700 160511 015

 

Slovaquie - Biélorussie 2-4 (0-0, 2-0, 0-4)
Mercredi 11 mai 2016, 16h15. Yubileiny arena de Saint-Pétersbourg. 3172 spectateurs.
Arbitrage de Roman Gofman (RUS) et Aleksi Rantala (FIN) assistés de Jon Kilian (NOR) et Sakari Suominen (FIN)
Tirs : Slovaquie 26 (10, 9, 7), Biélorussie 20 (6, 4, 10)
Pénalités : Slovaquie 12' (8', 0', 4'), Biélorussie 14' (6', 4', 4')

Récapitulatif du score
1-0 à 20'47" : Sekera assisté de Réway et Dano (double sup. num.)
2-0 à 36'26" : Jurco assisté de Mikus et L. Hudacek
2-1 à 42'22" : Gotovets assisté de Lisovets
2-2 à 48'34" : Gavrus assisté de Gotovets et Korvyshin
2-3 à 54'42" : Stepanov assisté de Lisovets
2-4 à 57'16" : Linglet assisté de Platt et Lisovets


Biélorussie

Attaquants :
Andrei Kostitsyn (A, 2') - Aleksei Kalyuzhny (C) - Sergei Kostitsyn
Charles Linglet (+2) - Andrei Stas (+1) - Geoff Platt (+1; 2')
Andrei Stepanov (+2) - Yevgeni Kovyrshin (+2) - Artur Gavrus (+2)
Aleksandr Pavlovich - Aleksandr Kitarov - Artyom Demkov
Nikita Komarov (-1)

Défenseurs :
Kirill Gotovets (+2, 2') - Oleg Yevenko (2')
Roman Dyukov (-1, 2') - Dmitri Korobov (A)
Yevgeni Lisovets (+4) - Kristian Khenkel

Gardien :
Dmitri Milchakov

Remplaçant : Kevin Lalande (G). Réservistes : Vitali Koval (G), Sergei Drozd (A). Suspendu : Ilya Shinkevich

Slovaquie

Attaquants :
Marko Dano (-2, 4') – Martin Renway (A, -1) – Martin Bakos (-1)
Libor Hudacek (+1) – Marek Viedensky (+1) – Tomas Jurco (+1)
Marek Bartanus (-1) – Tomas Marcinko (-3, 2') – Vladimir Dravecky (-3)
Patrik Lusnak – Andrej Stastny – Pavol Skalicky
Peter Cehlarik

Défenseurs :
Michal Sersen (A) – Andrej Mezsaros (-2, 2')
Andrej Sekera (C, -1) – Martin Marincin
Juraj Mikus – Dominik Granak (-1)
Ivan Svarny

Gardien :
Julius Hudacek

Remplaçant : Branislav Konrad (G). Réservistes : Christian Jaros (D), Tomas Hrnka (A)

Slovaquie Belarus 700 160511 241

 

Slovaquie Belarus 700 160511 422