La Finlande dans toutes les têtes

Séance d'entrainement allégée pour l'équipe de France au lendemain de la défaite contre les Etats-Unis. Une bonne partie des cadres était au repos. Sur la glace, les joueurs ont beaucoup travaillé les déviations et rebonds devant les gardiens.

Damien Fleury était également présent, au lendemain de la naissance de sa fille. La journée d'hier a donc été un peu bouleversée. Fleury jouera contre la Finlande et quittera brièvement le groupe pour se rendre à Minsk rejoindre sa femme et son bébé, avant de revenir pour le Canada.

Voici quelques réactions recueillies à l'issue de la séance.

Charles Bertrand
Oui, c'est un match spécial pour moi, c'est sûr. La Finlande a une équipe rapide, plaisante à voir. Ils sont toujours très bons. Nous allons jouer notre jeu et prendre beaucoup de plaisir à les affronter. Je suis parti jeune là bas pour me développer, et surtout en junior. C'est là que tu apprends les bases du jeu, ça fait du bien. Il faut faire tes preuves tous les jours. Demain ça sera très dur, ils ont beaucoup de talent. ils sont bons avec le palet, rapides, solides défensivement. Il faudra nous aussi nous montrer solides et attendre le bon moment.

Teddy Da Costa
Pourquoi la Finlande est si forte ? Ils protègent bien le palet, reviennent en arrière s'ils ne peuvent pas relancer... C'est un peu le Barça du hockey ! C'est joli à voir et dur à jouer. Il faudra tenir et partir en contre. Il faut essayer de totue façon, on a déjà battu des gros. La Finlande jamais : ils sont vraiment très professionnels, toujours à 100%, ne font pas d'erreurs. Aujourd'hui on a travaillé devant le filet et reposé les cadres. Il faut oublier le match d'hier et y croire demain, on ne sait jamais, on l'a vu avec la Russie en 2013.

Ronan Quemener
Comme il y a pas mal de joueurs au repos, nous, les gardiens, on est plus sollicités à l'entrainement. Je ne pense pas que ça veuille dire grand chose d'avoir pris beaucoup de tirs dans cette séance. En tant que gardien remplaçant, il faut être performant à tous les entrainements pour amener de l'énergie et être prêt au jour J.
La Finlande ? Ils ont une grosse éthique de travail, ils sont solides défensivement, en équipes spéciales. C'est très important dans le hockey moderne.
Que retiens-tu de ton expérience là-bas ?
Il n'y a jamais de repos, il faut toujours être à 100%. On apprend à être un professionnel, c'est une bonne école.
Un petit retour sur le match d'hier ?
On a fait une bonne première partie et ça s'est joué à pas grand chose, quelques pénalités qui auraient pu tomber d'un côté ou de l'autre. Après, ils tournent le match et des petites erreurs nous coûtent cher. Ce qu'il faut retenir, c'est que quand on ne fait pas d'erreurs, on est capables de tenir ces équipes là. Il faudra faire attention demain.