Le Canada en mode gestion

Après avoir débuté par deux succès, la Slovaquie a gaspillé ses cartouches contre les "petits" du groupe. La Biélorussie comme l'Allemagne ont renversé le score, laissant Zdeno Ciger désemparé avec son équipe. Pour rêver aux quarts de finale, il va donc falloir gratter des points contre les trois favoris du groupe. Cela passe par une performance ce soir contre le Canada.

Les joueurs à la feuille d'érable ont signé un sans-faute depuis le début du tournoi et impressionné par leur rigueur. Tout juste ont-ils eu une frayeur face à l'Allemagne, brièvement revenue à 2-2. L'attaque a fait le travail et la défense a peu concédé de situations dangereuses.

Canada Slovaquie 700 160514 1204

Domination canadienne

Le match démarre fort pour le Canada, qui met beaucoup de vitesse dans le jeu. Pourtant, la première occasion revient aux Slovaques. Jurco entre en zone sur l'aile droite et centre... derrière son coéquipier, mais pile sur Sekera sorti du banc. Le défenseur prend tout son temps pour armer un lancer surpuissant, que Talbot bloque sans peine.

À la quatrième minute, Stone termine sur le banc des punis pour obstruction. La Slovaquie en profite pour appuyer devant son bouillant public - bien chauffé par la mascotte - avec un terrible tir de Bakos, péniblement contrôlé par le gardien. Talbot se fait bouger sur ces deux minutes mais le Canada échappe à la catastrophe. Mieux, Cehlarik accroche McDavid juste avant la coupure "nettoyage de glace" - publicitaire, donc. De quoi donner le temps à Peters de préparer son équipe, spéciale. La pression reste forte sur la cage d'Hudacek, car il y a du trafic dans l'enclave. La pénalité est tuée, et le Canada insiste.

But Duchene 160514 1079À la douzième minute, une mise au jeu de Brassard revient sur Morgan Rielly, qui se recentre et lance au but. Le palet trouve son chemin sous le bras d'Hudacek (1-0). Sur la présence suivante, Jaros sort pour faire trébucher. Cela ne donne rien.

Le match s'ouvre. À trois minutes de la pause, Talbot laisse un gros rebond sur un tir de la bleue. Le disque est repoussé et finit dans la neutre, où Perry se montre le plus rapide pour le récupérer dans le camp slovaque et se présenter devant Hudacek. Le gardien sauve son camp. Une minute plus tard, il ne peut rien faire devant Duchene. Une longue relance de Talbot, et le Canada remonte le palet. Le duel dans le coin profite à Marchand, qui met en retrait. Duchene se trouve libre de tout marquage au cercle d'engagement et ne rate pas l'offrande (2-0). 14 tirs à 4, le Canada fait le travail.

Canada Slovaquie 700 160514 1255

Du réalisme

Le deuxième tiers débute par un jeu de puissance pour une faute de Dravecky. Le Canada s'installe et tourne bien mais les tirs sont hors cadre. Les bleus se reprennent et Talbot réalise un miracle sur sa ligne avec un lancer de bottes venu de nulle part ! La Slovaquie accélère et perturbe le Canada. Duchene concède deux minutes en défendant. La défense résiste bien et gère le temps. Le partie s'équilibre. Svarny vient chercher Talbot, qui peine à repousser le disque, et le palet est dégagé.

But Hall 160514 1166Marko Dano sortant à son tour, le danger repart sur le but d'Hudacek. Cette fois, le Canada concrétise. Le jeu en triangle découpe la défense : à travers l'enclave, McDavid trouve Stone au cercle, qui sert Hall tout seul devant la zone bleue (3-0, photo).

La machine est en route. Échange avec Stone sur le côté, qui trouve Reinhart ligne de fond. La passe arrive sur Scheifele, qui efface son défenseur d'un joli geste et marque à bout portant et en déséquilibre (4-0). Pas de détails à la pause, le match est déjà plié.

Un troisième tiers déjà plié

Du coup, le troisième tiers se dispute à petit rythme. Talbot passe une soirée tranquille et le jeu se déroule plutôt de l'autre côté, sans grande occasion. Tout juste peut-on ressortir un palet devant la cage que Max Domi est à deux doigts de reprendre au fond des filets. L'attaquant d'Arizona obtient même une autre occasion un peu plus tard.

Canada Slovaquie 160514 1134À dix minutes de la fin, le score bouge enfin. Le capitaine Perry tourne la défense et remonte en tête de cercle, pour délivrer une passe en douceur à Brassard au premier poteau. L'attaquant des Rangers de New York dévie tranquillement le palet dans la cage (5-0).

Sekera commet un faire trébucher dans la foulée, qui ne donne rien. La Slovaquie a abdiqué depuis longtemps et le Canada ne force pas. Le dernier tiers-temps endort un peu tout le monde...

Score final 5-0 : il y avait une classe d'écart entre les deux équipes ce soir.

Désignés joueurs du match : Cam Talbot (Canada) et Marek Viedensky (Slovaquie).

Commentaires d'après-match :

Canada Slovaquie 160514 1057Zdeno Ciger (entraineur de la Slovaquie) : "Le Canada a joué un très bon match. Nous joueurs ont travaillé dur jusqu'au bout, j'en suis très content. Nous étions plus lents que le Canada et il faudra donc encore faire plus d'efforts pour le prochain match."

Bill Peters (entraineur du Canada) : "La Slovaquie a très bien joué et pour être honnête, elle a été meilleure que nous en deuxième période. À 2-0, je crois qu'ils touchent le poteau, ou c'est un arrêt. En tout cas, le palet a tourné en notre faveur et nous nous sommes bien repris par la suite. Nous ajoutons à l'alignement Ryan Ellis, un défenseur d'expérience internationale, qui a déjà joué en U18, U20 et aux Mondiaux. Avec lui, il n'y a pas eu d'hésitation de savoir s'il venait, il a plutôt répondu "À quelle heure est mon vol" ! Nous avons un bon groupe dans le vestiaire et nous ajoutons un joueur de qualité, qui va nous aider dans la dernière ligne droite."

Mike Matheson (défenseur du Canada) : "C'est toujours un honneur de jouer pour le Canada. Cela montre un autre niveau à atteindre. Pouvoir jouer avec ces gars-là m'aide beaucoup pour mon futur en NHL. Notre équipe doit améliorer sa régularité. Nous faisons parfois des jeux que nous n'avons pas besoin de faire. On en fait trop, il faut rester plus simple. Les playoffs ? C'était spécial, vraiment intense. J'étais surpris de pouvoir jouer, j'ai pris chaque match comme une opportunité. Avoir un autre Québécois, Huberdeau, m'a bien aidé. Jagr ? Comme vous, je suis sans mot ! À le voir, on se rend compte comment il travaille fort, comme il cherche à s'améliorer chaque jour, à 44 ans. C'est bon de voir ça et de faire de son mieux pour faire pareil. Le choix de la NCAA au lieu de la LHJMQ ? Pour le côté hockey, il n'y a rien de mieux, je pensais que je serais plus près du hockey professionnel par les universitaires. On mature mieux comme personne. C'est très difficile d'être un joueur professionnel. Je pense qu'on est plus prêt à 22 qu'à 18 ans. On dit qu'il y a moins de matchs, mais c'est positif car nous avons plus de temps d'entraînement, on pratique des petites choses pour se développer."

But Perry 700 160514 1042


Canada - Slovaquie 5-0 (2-0, 2-0, 1-0)
Samedi 14 mai 2016, 20h15. Yubileyny arena de Saint-Pétersbourg. 5512 spectateurs.
Arbitrage de Konstantin Olenin (RUS) et Daniel Piechaczek (TCH) assistés de Roman Kaderli (SUI) et Gleb Lazarev (RUS)
Tirs : Canada 33 (14, 9, 10), Slovaquie 18 (4, 11, 3)
Pénalités : Canada 4' (2', 2', 0'), Slovaquie 12' (4', 4', 4')

Récapitulatif du score
1-0 à 11'09" : Rielly assisté de Brassard
2-0 à 18'30" : Duchene assisté de Marchand
3-0 à 33'56" : Hall assisté de Stone et McDavid (sup. num.)
4-0 à 38'35" : Scheifele assisté de Reinhart et Stone
5-0 à 50'27" : Brassard assisté de Reinhart et Stone


Canada

Attaquants :
Taylor Hall (+2) - Derick Brassard (+2) - Corey Perry (C, +2)
Brad Marchand (+1) - Connor McDavid (+1) - Matt Duchene (A, +1, 2')
Boone Jenner - Ryan O'Reilly (A) - Brendan Gallagher
Max Domi ou Sam Reinhart (+1) - Mark Scheifele (+1) - Mark Stone (+1, 2')

Défenseurs :
Morgan Rielly (+2) - Chris Tanev (+2)
Cody Ceci (+2) - Ryan Murray (+1)
Mike Matheson (+1) - Matt Dumba
Ben Hutton

Gardien :
Cam Talbot

Remplaçant : Calvin Pickard (G). Réserviste : Ryan Ellis (D - en instance d'arrivée)

Slovaquie

Attaquants :
Marko Dano (-2) - Martin Reway (A) - Martin Bakos (-1)
Libor Hudacek (-2) - Marek Viedensky (-3) - Tomas Jurco (-2)
Marek Bartanus (-1) - Tomas Marcinko (-2) - Vladimir Dravecky (-2, 2')
Peter Cehlarik (2') - Patrik Lusnak - Pavol Skalicky (-1)

Défenseurs :
Ivan Svarny (-1) - Andrej Mezsaros
Andrej Sekera (C, -1, 4') - Martin Marincin (-1)
Juraj Mikus - Dominik Granak (A, -2)
Christian Jaros (-2, 2')

Gardien :
Julius Hudacek

Remplaçant : Branislav Konrad (G). Réserviste : Michal Sersen (D), Tomas Hrnka (A). Blessé : Andrej Stastny.