Pittsburgh au bout du suspense

Pour la première fois depuis 2009, les Penguins de Pittsburgh se qualifient pour la finale de la coupe Stanley. La finale de conférence Est fut très disputée face au Lightning de Tampa Bay.


Match 1

Le Lightning remporte la première manche, en déplacement, grâce à son gardien remplaçant. Après treize minutes, Tampa perd en effet Ben Bishop (9 arrêts), dans un accrochage malheureux avec Patric Hörnqvist. Bishop a dû avoir recours à la civière pour rentrer au vestiaire. Andrei Vasilievsky entre alors en jeu et termine avec 25 arrêts. Le Russe de 21 ans, aperçu lors de la finale 2015 contre Chicago, n'a pas tremblé. Killorn ouvre le score sur une longue passe de Hedman, puis Palat double la mise en supériorité, reprenant un rebond de Filppula du revers. Palat offre ensuite le troisième but à Jonathan Drouin en contre. Murray termine avec 17 arrêts, Pittsburgh réduisant le score en fin de deuxième tiers lorsque la passe du revers de Crosby trouve Hörnqvist. La partie, très physique, a renvoyé brièvement plusieurs joueurs au vestiaire.

Pittsburgh Penguins - Tampa Bay Lightning 1-3 (0-1, 1-2, 0-0)
0-1 à 18'46" : Killorn assisté de Hedman
0-2 à 22'33" : Palat assisté de Filppula et Garrison (sup. num.)
0-3 à 38'25" : Drouin assisté de Palat et Filppula
1-3 à 39'05" : Hörnqvist assisté de Crosby et Kessel (sup. num.)


Match 2

Après avoir gaspillé un 2-0, Pittsburgh parvient à égaliser dans la série lorsque son capitaine Sidney Crosby marque en début de prolongation. Les Penguins ont dominé ce match nettement (41 tirs à 21). Le vétéran Cullen ouvre le score en prenant le rebond d'un tir de Fehr, et Pittsburgh double la mise cinq minutes plus tard par Kessel, attentif sur un palet qui traîne. Tampa Bay enregistrait le retour d'Anton Strålman et le défenseur ne perd pas de temps. Il reçoit une passe de Jonathan Marchessault pour réduire le score, profitant d'une mésentente entre Crosby et Sheary. À une minute de la pause, Drouin égalise, lancé par JT Brown. Vasilevskiy tient le choc tout au long du match, sauvant notamment du gant un revers de Crosby à mi-match. La domination des Penguins paie dès le début de la prolongation, lorsque Rust trouve Crosby en retrait pour le but gagnant.

Pittsburgh Penguins - Tampa Bay Lightning 3-2 a.p. (2-2, 0-0, 0-0, 1-0)
1-0 à 04'32" : Cullen assisté de Fehr et Letang
2-0 à 09'37" : Kessel assisté de Bonino et Hagelin
2-1 à 16'37" : Strålman assisté de Marchessault et Hedman
2-2 à 19'10" : Drouin assisté de Brown et Carle
3-2 à 60'40" : Crosby assisté de Rust et Dumoulin


Match 3

Les Penguins reprennent l'avantage de la glace grâce à leur ligne la plus en forme dans ces phases finales, Kessel-Bonino-Hagelin. Hagelin ouvre le score en toute fin de deuxième période en prenant le rebond de Kessel suite à une contre-attaque. Puis, Kessel reçoit une passe de Bonino, victorieux d'un duel dans le coin, pour le 2-0. Tyler Johnson réduit l'écart juste derrière en profitant du déplacement de Kucherov, qui attire la défense. Tout espoir de retour s'envole lorsque Crosby marque à nouveau le but gagnant du match, de volée, lors d'un quatre-contre-trois. Kunitz et Palat sont les autres buteurs. Après un premier tiers légèrement dominé par Tampa Bay, Pittsburgh a contrôlé l'essentiel du jeu sur la suite du match. Vasilevskiy termine ainsi avec 44 arrêts, contre 26 pour Murray.

Tampa Bay Lightning - Pittsburgh Penguins 2-4 (0-0, 0-1, 2-3)
0-1 à 39'50" : Hagelin assisté de Kessel
0-2 à 45'16" : Kessel assisté de Bonino et Hagelin
1-2 à 45'30" : Johnson assisté de Kucherov et Palat
1-3 à 50'50" : Crosby assisté de Malkin et Schultz (sup. num.)
1-4 à 53'12" : Kunitz
2-4 à 58'16" : Palat assisté de Kucherov et Carle


Match 4

Le Lightning égalise dans la série grâce à deux tiers aboutis, puis une résistance acharnée en fin de match. La partie débute idéalement pour les Floridiens, qui ouvrent le score dès la première présence, lorsque Callahan dévie le tir d'Hedman. Puis, une montée de Killorn et un relais de Kucherov décalent le défenseur Sustr, monté aux avant-postes, pour le 2-0. Le deuxième tiers revient aussi au Lightning, avec un but en supériorité de Drouin sur un centre vers Palat contré, qui lui revient après avoir mis Murray hors de position. Enfin, Johnson - touché au visage à l'échauffement et qui joue avec une visière - dévie une passe de Kucherov au fond des filets. Tout paraissait sous contrôle.

Pittsburgh aligne Fleury dans les cages pour le troisième tiers. Le mouvement paraît réveiller Pittsburgh qui finit en trombe. Le tir du poignet de Kessel, servi par Bonino, réduit l'écart. Puis, Malkin inscrit son premier but depuis le 28 avril. Enfin, Kunitz convertit un rebond en supériorité et porte la marque à 4-3. Tampa Bay résiste jusqu'au bout. À noter qu'à la mi-match, Pittsburgh perd son défenseur Trevor Daley, victime d'une charge de Callahan dans le coin. L'ancien arrière de Dallas termine ici sa saison, cheville fracturée.

Tampa Bay Lightning - Pittsburgh Penguins 4-3 (2-0, 2-0, 0-3)
1-0 à 00'27" : Callahan assisté de Hedman et Brown
2-0 à 14'28" : Sustr assisté de Kucherov et Killorn
3-0 à 34'38" : Drouin assisté de Palat et Hedman (sup. num.)
4-0 à 37'48" : Johnson assisté de Kucherov et Killorn
4-1 à 41'18" : Kessel assisté de Bonino et Dumoulin
4-2 à 51'13" : Malkin assisté de Cole
4-3 à 53'08" : Kunitz assisté de Schultz et Sheary (sup. num.)


Match 5

Steve Sullivan choisit d'aligner Marc-André Fleury dans les cages de Pittsburgh. Le gardien titulaire habituel a très bien joué au dernier tiers du match 4 pour son retour de blessure. Mais l'ancien n°1 de draft ne peut empêcher son équipe de craquer et de se trouver menée 3-2 dans la série.

Pourtant, les Penguins prennent les devants. Dumoulin marque son premier but en playoffs à la dernière seconde du premier tiers, en prenant un rebond de Rust. Il s'agit du premier but du défenseur depuis décembre 2014 contre... Tampa ! Hörnqvist porte la marque à 2-0 après un travail de Hagelin dans l'enclave. Tampa Bay revient dans la partie sur un tir en hauteur de Killorn dans un trou de souris. Puis, Kucherov égalise. À la dernière minute du deuxième tiers, Kunitz redonne l'avantage aux Penguins après un contre mené par Malkin et Määttä. Pittsburgh tient le choc mais craque en fin de match. Callahan tout d'abord trouve le poteau à quatre minutes du terme et le palet longe la ligne, ce que confirme la vidéo. Mais quelques secondes plus tard, Johnson renvoie un revers vers la cage et Kucherov s'empare du disque et égalise en tour de cage. Le Lightning gagne dès la première minute de la prolongation lorsque le tir de Garrison au cercle est dévié par le dos de Johnson.

Pittsburgh Penguins - Tampa Bay Lightning 3-4 a.p. (1-0, 2-2, 0-1, 0-1)
1-0 à 19'59" : Dumoulin assisté de Rust et Kunitz
2-0 à 21'30" : Hornqvist assisté de Hagelin et Määttä
2-1 à 33'15" : Killorn assisté de Sustr
2-2 à 34'25" : Kucherov assisté de Namestnikov
3-2 à 39'10" : Kunitz assisté de Malkin
3-3 à 56'44" : Kucherov assisté de Johnson et Palat
3-4 à 60'53" : Johnson assisté de Garrison et Kucherov


Match 6

Menacé d'élimination, Pittsburgh survit en s'en remettant à son gardien rookie Matt Murray, auteur de 28 arrêts. Tampa Bay paraît ouvrir le score sur une belle action finie par Drouin, mais le staff des Penguins utilise son challenge et la vidéo indique un hors-jeu de justesse. Cette action remet Pittsburgh dans le bon sens. Strålman en prison, Hedman sorti à son tour pour retard de jeu, et les Penguins exploitent le double avantage par Kessel, à la réception d'une passe de Crosby. Puis, au deuxième tiers, Letang trompe Vasilievsky de loin, avec l'écran de Hörnqvist. Crosby porte le score à 3-0 - ce qui sera son troisième but gagnant de la série - d'un tir du poignet entre les jambes du gardien. Tampa revient dans le match sur un doublé de Brian Boyle. Le grand attaquant cherche un centre vers Coburn, mais Kessel trompe son gardien sur le chemin. Puis, Boyle envoie un tir du poignet millimitré lucarne opposée depuis le cercle. Le Lightning pousse pour revenir mais, à deux minutes de la fin, le rookie Rust part en échappée et trompe Vasilevskiy. Bonino finit le travail cage vide et tout se jouera au match 7.

Tampa Bay Lightning - Pittsburgh Penguins 2-5 (0-1, 0-2, 2-2)
0-1 à 18'46" : Kessel assisté de Crosby et Malkin (sup. num.)
0-2 à 27'40" : Letang assisté de Sheary et Bonino
0-3 à 39'34" : Crosby assisté de Hörnqvist
1-3 à 45'30" : Boyle
2-3 à 52'43" : Boyle assisté de Koekkoek et Drouin
2-4 à 57'52" : Rust assisté de Kunitz et Määttä
2-5 à 59'06" : Bonino assisté de Lovejoy (cage vide)


Match 7

Le retour surprise de Steven Stamkos n'aura pas suffi. Courageux, le capitaine du Lightning a rejoué après plusieurs semaines d'arrêts pour un caillot sanguin dans la jambe. Il jouera une douzaine de minutes, se créant une très bonne occasion. Mais Pittsburgh domine l'essentiel de la partie et se qualifie à l'issue d'un match serré. Rust ouvre le score au début du deuxième tiers. Määttä lance Malkin sur l'aile, qui trouve Kunitz, qui décale Rust entre les cercles pour un tir précis en hauteur. À la mi-match, le Lightning égalise sur une rare occasion et un exploit de Jonathan Drouin, qui fixe la défense et envoie un tir croisé en hauteur. Mais le joueur du match, Rust, se montre roublard. Un tir de Lovejoy tape la balustrade derrière la cage et Vasilievsky ne parvient pas à geler le palet de la mitaine. Rust surgit et trouve un petit espace pour le 2-1. Le petit attaquant se crée plusieurs autres chances, sans réussir à devenir le premier rookie auteur d'un triplé en match 7. Tampa Bay ne se montrera pas assez menaçant au troisième tiers. Au final, Pittsburgh termine avec 39 tirs à 17.

Pittsburgh atteint donc la finale de la coupe Stanley pour la première fois depuis son titre en 2009. Les Penguins ont globalement dominé la série mais se sont longtemps heurtés au gardien Vasilievsky, spectaculaire sur les sept matchs. La variété offensive a bien joué côté pennsylvanien, même s'il est difficile de ne pas remarquer que son capitaine Crosby a porté l'équipe (trois buts gagnants). La blessure de Trevor Daley reste cependant un énorme coup dur et fragilise une défense souvent mise à la peine par la vitesse de Tampa Bay. Le Lightning a manqué d'armes en l'absence de Stamkos et a eu du mal à passer outre la défense adverse, qui a bloqué bon nombre de tirs.

Pittsburgh Penguins - Tampa Bay Lightning 2-1 (0-0, 2-1, 0-0)
1-0 à 21'55" : Rust assisté de Kunitz et Malkin
1-1 à 29'36" : Drouin assisté de Filppula et Hedman
2-1 à 30'06" : Rust assisté de Lovejoy et Malkin