U18 - Le sacre de la Finlande

Fin avril, la Finlande a mis un terme à la domination américaine lors des Championnats du monde des moins de 18 ans. Bilan du carré final et du match décisif pour la relégation.

Relégation : La Lettonie sauve sa tête au match 3
Les Baltes s'en sortent d'un cheveu à l'issue d'un match à rebondissements.
Le Danemark débute en effet en tuant un jeu de puissance letton, puis en marquant sur sa première opportunité à un joueur de plus, Mathiasen-Wejse s'emparant d'un rebond. En deuxième tiers, Oliver Gatz doublait la mise d'une déviation, à la faveur d'une double supériorité - une majeure contre Erlends Klavins, coupable d'une mauvaise charge sur Magnus Molge, et une pénalité pour retard de jeu de Krastenbergs. Le Danemark cherche le break mais Jonas Rondbjerg manque une échappée et Krag échoue sur Grigals. Le troisième tiers favorise les lettons. Krastenbergs convertit un jeu de puissance d'un tir du poignet. Le Danemark parvient à reprendre de l'avance par Grundtvig, mais l'indiscipline coûte cher. Le tir de Smitnovs échappe à la mitaine de Krog. A une minute de la fin, le défenseur Zeile égalise d'un tir dans l'axe. La prolongation ne donne rien et la séance de tirs au but est irrespirable. Krastenbergs marque son premier tir et le Danemark revient sur un revers de Rasmus Heine. Il faut un tir supplémentaire et Smirnovs fait mouche. Heine tente le même geste mais perd le palet : la Lettonie reste en élite.

Lettonie 4-3 Danemark (0-1, 0-1, 3-1, 0-0, 1-0)
Dimanche 24 avril 2016, Ralph Engelstad Arena, Dakota du Nord, Etats-Unis.
Arbitrage de Vladimir Baluska et Jeff Ingram assistés de Jake Davis et Nathan Vanoosten.
Tirs : Lettonie 41 (12, 9, 14, 5), Danemark 25 (8, 7, 5, 5)
Pénalités : Lettonie 37', Danemark 16'
Récapitulatif du score
0-1 à 11'31" : Christian Mathiasen-Wejse assisté de Andreas Grundtvig et Oliver Gatz (sup. num.)
0-2 à 24'05" : Oliver Gatz assisté de Nikolaj Krag et Joachim Blichfeldt (double sup. num.)
1-2 à 44'57" : Renars Krastenbergs assisté de Vladislavs Nazarovs et Pauls Svars (sup. num.)
1-3 à 48'17" : Andreas Grundtvig assisté de Christoffer Gath et Casper Mortensen
2-3 à 53'56" : Deniss Smirnovs assisté de Sandis Smons (sup. num.)
3-3 à 58'53" : Tomass Zeile assisté de Renars Krastenbergs
Fusillade
Lettonie : Renars Krastenbergs (but), Vlads Vulkanovs (arrêt), Emils Gegeris (hors cadre), Deniss Smirnovs (but)
Danemark : Jacob Schmidt-Svejstrup (arrêt), Joachum Blichfeldt (arrêt), Rasmus Heine (but), Rasmus Heine (perd le palet)



Demi-finales

Les Etats-Unis craquent en fin de match
Il n'y aura pas de triplé. Les Américains, double tenants du titre, ont cédé dans la dernière minute face à la Finlande dans cette première demi-finale.
La Finlande a serré les rangs, privée de son meilleur gardien Leevi Laakso et du capitaine Juuso Valimaki, malades. Ils concèdent le premier but en premier tiers sur un superbe jeu de passes mené par Keller et Fox et conclu de près par Bellows. Quatre minutes plus tard, Vaakanainen égalise à quatre-contre-quatre, d'un tir puissant en hauteur. Les Nordiques limitent les chances adverses par leur bon placement défensif et la partie se joue dans les cinq dernières minutes. Rasanen part en infériorité et son tir est contré par Chad Krys. Le rebond traine et Rasanen met son équipe sur orbite. La supériorité n'est cependant pas finie et Yamamoto dévie un tir de Martin pour le 2-2. Malheureusement pour les Etats-Unis, Keller fait trébucher Puljujarvi à une minute du terme et assiste impuissant au doublé de Rasanen sur un rebond de Vesalainen. Puljujarvi assure le succès à la dernière seconde, cage vide. La Finlande efface sa défaite en prolongation lors de la finale 2015 face aux Américains.

Etats-Unis 4-2 Finlande (1-1, 0-0, 1-3)
Samedi 23 avril 2016, Ralph Engelstad Arena, Dakota du Nord, Etats-Unis.
Arbitrage de Jan Hribik et Marcus Linde assistés de Johannes Kack et Nathan Vanoosten
Tirs : Etats-Unis 28 (13, 6, 9), Finlande 26 (11, 8, 7)
Pénalités : Etats-Unis 31', Finlande 10'
Récapitulatif du score
1-0 à 11'42" : Kieffer Bellows assisté de Adam Fox et Clayton Keller
1-1 à 15'50" : Urho Vaakanainen assisté de Henri Jokiharju et Markus Nurmi
1-2 à 55'11" : Aapeli Rasanen assisté de Henri Jokiharju (inf. num.)
2-2 à 56'33" : Kailer Yamamoto assisté de Luke Martin et Ryan Lindgren (sup. num.)
2-3 à 59'23" : Aapeli Rasanen assisté de Kristian Vesalainen et Jesse Pujujarvi (sup. num.)
2-4 à 59'59" : Jesse Pujujarvi assisté de Aapeli Rasanen (cage vide)



La Suède écoeure le Canada
Le gardien Filip Gustavsson a subi un bombardement en règle, mais est finalement sorti vainqueur de son duel avec son homologue Evan Fitzpatrick lors de la séance de tirs au but.
C'est la première victoire suédoise contre le Canada depuis 2011. Les joueurs à la feuille d'érable ouvrent le score dès la première pénalité, Laberge prenant son propre rebond sur un tir bloqué par Thilander. La Suède revient petit à petit dans le match et égalise lorsque Wahlgren dévie un tir de Brannstrom, pour son sixième but du tournoi. A la reprise, Bratt lance Steen qui double le score côté plaque. A quatre-contre-quatre, McLeod effectue une passe-abandon et Quenneville trouve le poteau. Le disque tape le dos du gardien et rentre. Une égalisation de courte durée puisque Hugg trouve Soderlund du revers pour le 3-2. Le dernier tiers est complètement fou. Andersson surprend Fitzpatrick en hauteur, puis le défenseur vedette du Canada prend les choses en mains. Jakob Chychrun, déjà auteur de deux passes, réduit l'écart sur un service de Tyson Jost, qui obtient là son quinzième point, éclipsant le record de Connor McDavid. La Suède continue de prendre de l'avance lorsque Andersson est crédité d'un deuxième but, confirmé par la révision vidéo. Il ne faut que quelques secondes à Bitten pour ramener son camp dans le match du revers, puis Katchouk, de derrière la cage, trouve Kyrou pour l'égalisation. La partie se joue alors en fusillade. Lindstrom marque le but gagnant.

Canada 5-6 Suède (1-1, 1-2, 3-2, 0-0, 0-1)
Samedi 23 avril 2016, Ralph Engelstad Arena, Dakota du Nord, Etats-Unis.
Arbitrage de Brett Sheva et Cameron Voss assistés de Andrew Dalton et Dmitry Golyak
Tirs : Canada 59 (12, 23, 16, 8), Suède 35 (14, 9, 8, 3)
Pénalités : Canada 8', Suède 10'
Récapitulatif du score
1-0 à 02'20" : Pascal Laberge assisté de Jakob Chychrun (sup. num.)
1-1 à 16'35" : Tim Wahlgren assisté de Erik Brannstrom et Jesper Bokvist
1-2 à 21'17" : Oskar Steen assisté de Jesper Bratt et Jacob Moverare
2-2 à 28'11" : David Quenneville assisté de Michael McLeod
2-3 à 29'42" : Tim Soderlund assisté de Rickard Hugg et Axel Jonsson-Fjallby
2-4 à 47'50" : Lias Andersson assisté de Jacob Moverare et Alexander Nylander
3-4 à 48'34" : Jakob Chychrun assisté de Tyson Jost
3-5 à 52'28" : Elias Pettersson assisté de Alexander Nylander
4-5 à 52'45" : William Bitten assisté de Mason Shaw et Jakob Chychrun
5-5 à 54'44" : Jordan Kyrou assisté de Boris Katchouk et Nicolas Hague
Fusillade
Canada : Tyson Jost (hors cadre), William Bitten (arrêt), Brett Howden (but)
Suède : Lias Andersson (but), Jesper Bratt (arrêt), Linus Lindstrom (but)


Match pour la troisième place

Déroute canadienne face aux Etats-Unis
La plus grosse fessée pour le bronze datait de 2000. La Suède avait alors battu la Biélorussie 7-1. Personne ne s'attendait à une telle déroute du Canada...
Les Américains remportent donc une médaille pour la douzième année consécutive, en marquant massivement au premier tiers. Keller sert Anderson pour le 1-0, puis Brown profite d'une défense perdue pour doubler la mise. Le temps mort demandé par l'entraineur Shaun Clouston fonctionne un temps, Bitten réduisant le score sur une passe du revers de Shaw. Malheureusement pour les Canadiens, la suite s'apparente à un cauchemar. Greenway lance Keller, qui trouve Bellows près de la cage. Skinner cède sa place dans le but à Fitzpatrick, qui ne peut rien faire face à la furia américaine. Brown, esseulé dans le slot, marque le 4-1, puis Anderson prend le rebond de Keller, parti en échappée lors d'une infériorité numérique. Pire, Pastujov marque en fin de tiers, côté mitaine. Keller aurait même pu marquer un septième but dans le tiers, mais il manque son échappée - tout comme Fabbro de l'autre côté. En deuxième période, Yamamoto marque en supériorité, opportuniste sur un palet libre. Le Canada s'agace, commet des fautes et manque un tir de pénalité par Katchouk, échouant sur le poke-check d'Oettinger. Walker creuse encore l'écart en convertissant une échappée pour le huitième but. Il marque puis percute le gardien et les esprits s'échauffent. Cela aboutit à un cinq-contre-trois, exploité par Luce. Hall puis Tippett sur rebond sauvent l'honneur, avant un dernier but de Lockwood pour la dizaine.

Etats-Unis 10-3 Canada (6-1, 1-0, 3-2)
Dimanche 24 avril 2016, Ralph Engelstad Arena, Dakota du Nord, Etats-Unis.
Arbitrage de Jan Hribik et Marcus Linde assistés de Libor Suchanek et Alexander Sysuev
Tirs : Etats-Unis 33 (17, 10, 6), Canada 32 (15, 10, 7)
Pénalités : Etats-Unis 20', Canada 34'
Récapitulatif du score
1-0 à 04'40" : Joey Anderson assisté de Clayton Keller (sup. num.)
2-0 à 05'11" : Logan Brown assisté de Kailer Yamamoto et Casey Mittelstadt
2-1 à 06'31" : William Bitten assisté de Mason Shaw et Markus Phillips
3-1 à 07'28" : Kieffer Bellows assisté de Clayton Keller et James Greenway
4-1 à 11'10" : Logan Brown assisté de Casey Mittelstadt et Kailer Yamamoto
5-1 à 14'11" : Joey Anderson assisté de Clayton Keller et Kames Greenway (inf. num.)
6-1 à 16'48" : Nicholas Pastujov assisté de Keeghan Howdeshell et William Lockwood
7-1 à 21'27" : Kailer Yamamoto assisté de Casey Mittelstadt et Logan Brown (sup. num.)
8-1 à 44'22" : Zachary Walker
9-1 à 45'05" : Griffin Luce assisté de Matthews Hellickson et Trent Frederic (double sup. num.)
9-2 à 47'06" : Connor Hall assisté de Mason Shaw et Beck Malenstyn
9-3 à 51'19" : Owen Tippett assisté de Beck Malenstyn et Connor Hall
10-3 à 58'59" : William Lockwood assisté de Matthew Hellickson et Graham McPhee



Finale

La Finlande sur le toit du monde
Médaillée d'or en U20 (2014, 2016), la Finlande agrandit son armoire à trophées en s'emparant de l'or en U18 à Grand Forks. C'est la première médaille d'or depuis le doublé 1999-2000, lors de la création du tournoi.
Jesse Puljujarvi a brillé. Le joueur du match devient seulement le troisième joueur à faire le doublé U20-U18 la même année (Jason Zucker, Jack Campbell pour les Etats-Unis en 2010). Puljujarvi n'a pourtant pas participé au début de tournoi. Arrivé pour le tour de playoffs et malgré un poignet douloureux, il termine dans l'équipe type du tournoi (5 buts, 2 passes en 4 matchs). Le gardien Ukko-Pekka Luukkonen, qui a remplacé Leevi Laakson, malade, pour les matchs à élimination, n'a pas tremblé dans cette finale où il n'a eu que 17 arrêts à faire, principalement en deuxième tiers, lorsque le score était déjà joué. Tolvanen ouvre le score d'un tir flottant, son septième but du tournoi. Au quart d'heure, Somppi bonifie un palet libre après un essai de Kuokkanen. Une minute après, Tuulola se promène en tour de cage pour le 3-0. Le tiers se termine avec un 14-3 au tir, et, à la mi-match, Puljujarvi casse le moral suédois grâce à un exploit individuel. Andersson sauve l'honneur d'un tir excentré, et le dernier tiers est une formalité. Filip Larsson remplace Filip Gustavsson pour cette période et cède sur une volée puissante de Puljujarvi au cercle. La partie s'échauffe en fin de match à cause d'une lourde charge de Tuulola sur Liljegren. Dans l'échauffourée, la Finlande reçoit une double supériorité et Puljujarvi termine son triplé de près.

Suède 1-6 Finlande (0-3, 1-1, 0-2)
Dimanche 24 avril 2016, Ralph Engelstad Arena, Dakota du Nord, Etats-Unis.
Arbitrage de Brett Sheva et Cameron Voss assisté de Andrew Dalton et Dmitry Golyak
Tirs : Suède 18 (3, 12, 3), Finlande 34 (14, 9, 11)
Pénalités : Suède 51', Finlande 16'
Récapitulatif du score
0-1 à 01'15" : Eeli Tolvanen assisté de Kasper Kotkansalo
0-2 à 15'28" : Otto Somppi assisté de Janne Kuokkanen
0-3 à 16'19" : Eetu Tuulola asssité de Juuso Valimaki et Aapeli Rasanen
0-4 à 31'01" : Jesse Puljujarvi assisté de Janne Kuokkanen
1-4 à 32'01" : Lias Andersson assisté de Alexander Nylander
1-5 à 45'14" : Jesse Puljujarvi assisté de Kanne Kuokkanen et Kasper Kotkansalo
1-6 à 59'12" : Jesse Puljujarvi assisté de eeli Tolvanen (double sup. num.)