Le conflit est fini - bilan slovaque 2015/16

Après une année très mouvementée, marquée par un appel au boycott de l'équipe nationale par des joueurs révoltés par la réélection du président de la fédération Igor Nemecek, la Slovaquie s'est apaisée.

Comme promis dans "l'accord de paix" de l'automne pour arrêter le boycott, une nouvelle élection transparente a eu lieu, sans voix pour les fonctionnaires fédéraux avec la quasi-totalité des votes pour les clubs. Nemecek ne s'est pas représenté, et des discussions ont eu lieu bien en amont pour que le Comité Exécutif soit plus équilibré avec un pouvoir mieux partagé.

Deux candidats à la présidence s'affrontaient sans nécessairement correspondre à la ligne de fracture antérieure de la fronde contre le pouvoir en place. Tous deux étaient déjà au Comité Exécutif, le sponsor Martin Kohut et l'ex-président de Poprad (qui a laissé le club très endetté...) Tibor Turan. C'est le premier qui l'a emporté. Dans les premières déclarations de Kohut, on notera qu'il compte proposer à Miroslav Šatan le poste de manager de l'équipe nationale. Une place actuellement occupée par Róbert Švehla, qui a toujours un an de contrat, et qui a réélu au Comité Exécutif dans la catégorie "équipe nationale" (plutôt que son concurrent à l'élection Ľubomír Višňovský, soutien de Kohut).

Lintner, l'ancien leader des rebelles devenu président de la ligue pro (Pro-Hokej), n'a pas réussi à se faire élire par les clubs d'Extraliga comme leur représentant (ils ont choisi l'autre candidat František Sucharda). Le représentant des joueurs au sein du Comité Exécutif est Jozef Stümpel (pour sa part un soutien de Turan), préféré à Rastislav Pavlikovský.

Il n'y a en tout cas pas eu de réaction hostile à l'élection, et chacun est dans l'expectative avant de voir comment cela va se passer en pratique. Tout le monde s'accorde à dire que la route sera longue et commence par la restructuration du hockey mineur.

Rappelons que la Slovaquie n'a eu aucun joueur drafté par la NHL cette année (contre 3 au Danemark et 1 à la Belgique...). Le championnat quant à lui est en mode "survie" avec un forfait général au cours de saison : les résultats commentés du championnat de Slovaquie 2015/16.