Rouen - Angers (Ligue Magnus, finale, match 4)

Rouen ramène la coupe Magnus chez elle !

Après un feu d’artifice de buts, au terme d’un match face à un adversaire trop amoindri dont il n’a fait qu’une bouchée, Rouen, impressionnant d’efficacité et de solidité, a remporté sa quatorzième coupe Magnus.

Presque la moitié des titres honorés par le trophée créé par Tristan Alric, il y a tout juste trente ans. Dire que la coupe revient chez elle est approprié et cohérent.

JURETmichael201603264085Angers, fortement touché par les blessures supplémentaires de Henderson et de Riendeau qui viennent s’ajouter à celles de Leveque et Gaborit acquises dans la série finale et à celles de Lunden et Busto établies plus tôt dans les play-offs, n’a pu rivaliser malgré une certaine intrépidité et un orgueil raisonnable.

Les Dragons ont marqué trois buts en moins de quatre minutes au démarrage de la partie qui ont achevé les derniers espoirs des Ducs dans ce quatrième match et, déjà mené trois à rien, dans cette finale tout simplement.

Patrick Coulombe de la pointe à mi-hauteur enfilait derrière un gardien voilé (1-0 à 1’04). Olivier Labelle d’un tir de loin à ras la glace créait la cassure (2-0 à 1’39). François Pierre-Guénette reculé trouvait le haut des filets de Girard (3’59). Le joueur de centre a exécuté un doublé en fin de première période et c’était déjà 4-0 à la première pause.

Dany Sabourin n’a pas eu de travail dans les vingt premières minutes car Julien Albert ne maîtrisait pas le disque après un débordement de Campbell (10’02) et Nalliod-Izacard était imprécis (17’09). De son côté, Raphaël Girard a fait face à trois chances rouennaises qu’il a abrogées (Krog à 15’25, Labelle à 17’28 et Colotti à 17’41).

SALOari201603264010Au début du deuxième tiers, on a aperçu Guy Fournier et Ari Salo manu militari rentrer la coupe Magnus au vestiaire tandis qu’un cameraman l’avait sortie à proximité du banc rouennais pour faire une image.

Les Dragons ont poursuivi leur domination sur la glace mais avec moins d’opportunisme. Damien Raux en inscrivant tout de même le cinquième but des locaux (5-0 à 23’46) a fait changer le gardien angevin. Le back-up d’Angers, Alexis Neau, a fait le boulot devant Yorick Treille (29’14) et Labelle (31’34) alors que les Seino-Marins étaient beaucoup moins précis. Jason Krog (31’09), Labelle (32’30) et Arrossamena (33’39) manquaient le cadre.

En fin de période médiane, les coéquipiers de Patrick Coulombe se relâchèrent. Cody Campbell en profitait pour réduire la marque de la gauche à mi-hauteur (5-1 à 35’13). Dany Sabourin eut enfin du travail. Malgré son inactivité, le gardien s’imposait devant Matthieu Frecon (36’37) puis sur un contre surnuméraire des Ducs, qui jouaient pourtant alors en infériorité, emmené par Walls et achevé par Henderson (38’19).

LABELLEolivier201603264426Dans le dernier tiers, les hommes de Fabrice Lhenry ont régalé la foule. Après une tentative de Dan Koudys enrayée par Neau (41’24), Dame-Malka trouvait à mi-hauteur un filet de la pointe (6-1 à 41’55). Ensuite, si Dany Sabourin s’employait d’un poke-check devant Campbell lors d’un power-play des visiteurs (46’32), c’était Labelle au rebond dans le trafic qui gonflait la marque (7-1 à 47’12).

Le RHE76 restait en attaque mais il faillit se faire surprendre en contre à deux reprises. Dany Sabourin déroutait un envoi de Nalliod-Izacard (47’51) alors que Campbell manquait la cage (48’16). Alexis Neau eut maintenant beaucoup de travail. De la botte, le gardien de l’ASGA écartait un lancer de Guénette (49’01). Il stoppait un tir de Damien Raux du plastron (49’24) puis il dérivait de l’épaule une bordée du même joueur de centre (49’48). Ensuite, la barre l’aidait sur une salve de Tero Konttinen (50’22). Le gardien était solide de la mitaine lors d’une décharge de Dan Koudys (53’10). Enfin il rejetait un feu de Vincent Nesa (53’41).

Alexis Neau s’était-il blessé sur ses derniers sauvetages ? Dans tous les cas, Raphaël Girard revint à sa place sur le parc de jeux rouennais pour les dernières minutes de jeu, et il encaissa les deux derniers buts. Olivier Dame-Malka (pour un doublé) et Dan Koudys étaient les derniers buteurs pour un titre acquis dans un dernier match sans opposition.

Étoiles du match : François-Pierre Guénette*** (Rouen), Olivier Labelle** (Rouen) et Dany Sabourin* (Rouen).

DRAGONSles201603264055

Rouen – Angers 9-1 (4-0, 1-1, 4-0)
Samedi 26 mars 2015 à 20h10 au centre sportif Guy Boissière. 2746 spectateurs
Arbitres : MM. Nicolas Barbez et Geoffrey Barcelo assistés de MM. Clément Goncalves et Gwilherm Magry.
Pénalités : Rouen 4' (0', 0’, 4’) ; Angers 6' (0', 4', 2').
Tirs : Rouen 50 (19, 13, 18) ; Angers 14 (3, 9, 2).
Chances : Rouen 19 (3, 8, 8) ; Angers 9 (2, 3, 4)

Évolution du score :
1-0 à 01'04" : Coulombe assisté de Dame-Malka et Guénette
2-0 à 01'39" : Labelle assisté de Chakiachvili et Perrault
3-0 à 03'59" : Guénette assisté de Lampérier et Coulombe
4-0 à 19'46" : Guénette assisté de Lampérier et Chakiachvili
5-0 à 23'46" : Raux assisté de Colotti et Arrossamena
5-1 à 35'13" : Campbell assisté de Thillet et Lahesalu
6-1 à 41’55" : Dame-Malka assisté de Labelle et Perrault
7-1 à 47'12" : Labelle assisté de Y. Treille et Perrault
8-1 à 57’31" : Dame-Malka assisté de Perrault et Y. Treille (sup.num.)
9-1 à 59'13" : Koudys assisté de Lampérier et Guénette

COULOMBEpatrick201603264722

Rouen

Attaquants :
Sacha Treille – Jason Krog – Marc-André Thinel
Loïc Lampérier – François-Pierre Guénette (A) – Dan Koudys
Yorick Treille (A) – Joël Perrault – Olivier Labelle
Fabien Colotti – Damien Raux – Nicolas Arrossamena
(puis Vincent Nesa à 17’40)

Arrières :
Tero Konttinen – Mark Matheson
Olivier Dame-Malka – Patrick Coulombe (C)
Florian Chakiachvili – Aurélien Dorey
(puis Léo Guillemain à 53’40)

Gardien :
Dany Sabourin (13 arrêts).

Remplaçant : Quentin Papillon (G). Absent: (-).

Angers

Attaquants :
Dimitri Thillet – Cody Campbell (A) – Julien Albert [Alvau/Walls]
Jimmy Jensen – Matthieu Frecon – Gautier Alvau [Walls]
Braden Walls – Maxime Lacroix – [Alvau]
Maxime Griet – Augustin Nalliod-Izacard – Gauthier Gibert
Yannick Riendeau (en supériorité) et Brian Henderson (en infériorité).

Arrières :
Jeff May – Nolan Julseth-White
Raphael Faure – Lauri Lahesalu
Sébastien Valade

Gardien :
Raphael Girard (27 arrêts), puis de 23’46 à 57’11 Alexis Neau (14 arrêts).

Absents : Robin Gaborit, Gary Leveque, Michael Busto et Josh Lunden (blessés).