9e journée D2 : la fête devant 2482 spectateurs

C'était l'inauguration officielle de l'Aren'Ice aujourd'hui. Un évènement organisé par la Communauté d'Agglomération de Cergy-Pontoise, avec réception officielle, concerts, mais aussi en ouverture, à 15h00, le match de hockey sur glace entre les Jokers de Cergy et les Français Volants de Paris.

Un match de D2 devant 2482 spectateurs, cela n'arrive pas tous les jours. Les deux équipes un peu crispées n'ont pas mis de but en première période, ensuite les Jokers ont solidifié leur première place au classement par une victoire 3-1. Rappelons qu'ils n'ont perdu qu'une fois cette saison, à Valence, qui a encore préservé son invincibilité de 18 mois à domicile en battant nettement Évry/Viry 8-3.

La performance du soir est à mettre à l'actif de Wasquehal, qui a défait Amnéville 5-2 avec un triplé d'Aurélien Zajac. Les Lions se replacent ainsi en position qualificative pour les play-offs, car ils doublent Asnières, battu 6-3 dans le derby à Meudon. La réserve de Strasbourg se retrouve dernière, victime de son homologue de Rouen (4-2). Brieuc Houeix a joué son deuxième match de la saison avec la réserve des Dragons, et ses deux buts ont fait la décision.

En poule B, dans un Végapolis plein (1200 spectateurs), Montpellier a pris le pouvoir en remportant nettement le choc au sommet contre Chambéry (6-2) avec un triplé de François Boisclair. Les Vipers reçoivent samedi prochain leur autre adversaire principal, Annecy. Les Chevaliers du Lac ne peuvent de toute manière plus leur passer devant : ils ont été battus à Marseille (5-4) en étant réduits à 3 contre 5 en prolongation. Ce match s'est joué devant... 2200 spectateurs, presque autant qu'à Cergy.

Dans cette grande célébration populaire de la D2, petite fausse note à Roanne avec une affluence plus faible que d'habitude (416 spectateurs) et une défaite 4-6 des locaux face à Mont-Blanc, qui s'était déplacé sans ses deux premiers gardiens, avec le débutant en sénior Lucas Mugnier (17 ans seulement).

La soirée était surtout capitale pour Toulouse-Blagnac. Comme on attendait la victoire de Villard-de-Lans en Avignon (qui s'est produite, 6-2), les Bélougas risquaient d'être relégués à 10 points des play-offs en cas de défaite à Limoges. Ils étaient donc obligés de gagner, et ils l'ont fait, bien aidés par l'indiscipline des Taureaux de Feu qui ont pris trois pénalités (et trois buts...) dans les huit dernières minutes. Rejoints au score en début de troisième période, les Blagnaco-Toulousains ont réusssi à l'emporter 6-4 sur un but décisif de leur dernier joker arrivé Johan Saint-André. Le dernier ? Non, le défenseur Thomas Eischen - qui ne jouait plus à Briançon - a fait ses débuts pour eux ce soir. Les résultats et classements de division 2.