Gap - Hobart College (match de préparation)

L’équipe universitaire d’Hobart College (NCAA 3) effectue une tournée en France. Ce groupe permet avant tout développer les études des jeunes vers des métiers d’arts avant tout. Pour certains la carrière pro de hockey sera envisagée mais cela n’est pas l’objectif n°1 de cette université. Le groupe comporte 5 Canadiens et même un joueur tchèque (Jonas Toupal).

Tous les quatre ans un voyage est organisé et pour certains c’est une véritable découverte de l’Europe. Ils ont rencontré les Diables Rouges de Briançon lors de la rencontre précédente et ont gagné la partie, un peu houleuse (2-5). Dans leur championnat de 3e niveau universitaire conférence Ouest (ECAC) ils sont actuellement 2e derrière Utica College. Et le groupe tourne à 3,6 buts/match – 12,7% au power-play – 43 buts inscrits. Bobby Sokol et Nick Bingaman mène leur team avec 11 et 10 points.

GapHob1Aurélien Bertrand est n°1 ce soir face à Alexander Connal. Pour cette rencontre, Gap joue en blanc à domicile.

Les jeunes universitaires entament la partie tout en vitesse et Zach Sternbach totalement esseulé dans le slot reprend un palet provenant de derrière la cage et trouve la barre (1’50). À nouveau un choc avec Sternbach, mais Mac Eachen est projeté au sol. La partie est rapide et plaisante à voir. Un bon duo Isackson – Da Costa provoque un tir sur le portier américain. Gap est bien dans le rythme et accélère. Ross traverse la zone offensive, seul, et bien décalé. Il n’a plus qu’à pousser le palet dans la cage vide (2’46 : 1-0).

Le jeu prend encore plus de vitesse et les jeunes américains et canadiens impressionnent par un patinage incisif avec de grosses remontées vers l’avant. Le schéma gapençais se répète à plusieurs reprises avec une passe pour la ligne bleue et un gros shoot en conclusion. Connal est solide dans les arrêts sur le power-play. Juste à la sortie de pénalité, Andrew Silard récupère le puck et part seul. Mais la défense gapençaise revient pour le gêner et empêcher tout lancé.

GapHob2Les joueurs de Hobart sont rapides sur le joueur adverse et restent au contact pour contrer. King à pleine vitesse reprend le palet mais le portier dévie dans les airs (13’10). À noter la vivacité d’Andrew Silard avec une grosse capacité à remonter vers l’avant. Mais Gap se procure la majorité des occasions et mène « aux points » dans ce tiers. King puis Rehus tente leur déviation mais sans succès. Ross perfore le rideau défensif et shoote en entrant dans le slot. Mais il reprend son propre rebond avec trop de difficulté pour espérer marquer (15’25). Sur une mise au jeu gagnée en zone offensive, Rech reçoit la rondelle et décoche un tir rapide qui fuse entre les bottes du gardien (15’39 : 2-0).

Mac Eachen trouve un bon lancé en entrée de zone, le gardien laisse un rebond dangereux, suite à une mitaine un peu fébrile (17’12). Le pressing avant des rapaces empêche toute sortie des universitaires. À l’image de Serer qui gagne le puck lors d’un duel dans la bande et transmet à Craige qui lance directement à la cage (19’42). Mais sur la relance qui suit, Zach Sternbach hérite du palet à la bleue offensive et place le palet sous la barre des buts de Bertrand dans un angle assez fermé (19’52 : 2-1). Les Rapaces ont dominé le jeu dans ce premier tiers mais les jeunes universitaires ont démontré des qualités de patinage de haut niveau.

GapHob3Deuxième vingt : King débute par un numéro en solo dans la zone offensive et lance le premier palet à la cage (20’30). Hobart décide de revenir sur la glace avec un jeu offensif plus rapide. Andrew Silard et Cam Shaheen sont lancés dans un 2 contre 1 mais la passe tout juste trop forte ne permet pas un tir à la cage (21’15). Et les chances continuent pour les Américains avec Toupal qui tente un tir dont le rebond est difficilement nettoyé par la défense gapençaise (21’56). Sternbach et Greiner s’infiltrent et passent tout en technique pour amener le puck jusque devant Bertrand (22’37). La poussée américaine est forte pour revenir au score et c’est maintenant un jeu qui se déroule dans le même sens fait de passes rapides et de patinage intensif. Gap contient les assauts mais ne craque pas. Mitch Beyer place un revers dangereux, et les rapaces trouvent des difficultés pour sortir la rondelle de la zone.

Passé ce début compliqué, King réceptionne un palet gagné en mise au jeu dans le camp américain et prend par deux fois son rebond mais Connal se couche sur le palet (26’53). Le jeu se stabilise et les deux teams s’interceptent ! Les axes de passes sont coupés, les duels permettent de récupérer le puck. Le pressing avant des Rapaces provoque des ratés dans les passes vers l’avant de Hobart. Gap réagit et maintien maintenant son adversaire en zone neutre. Blazevics gagne même un duel, au physique et récupère un bon palet. Son tir puissant passe entre les bottes de Connal (31’19 : 3-1).

Le match bascule totalement avec des jeunes universitaires qui subissent le pressing et le poids des adversaires. Rehus conclut sur un gros rebond (33’46 : 4-1). Sur de nouveaux duels gagnés dans le slot, Thillet fusille la cage, ras glace, et transperce le cerbère américain (36’21 : 5-1). Gap a su tenir le choc et ensuite déployer toute sa force et son intensité pour contrôler et ensuite prendre le dessus sur ses jeunes adversaires. En toute fin de période, Colin Merill, sur un face-off remporté, permet à son équipe d’avoir la dernière occasion. Bertrand bloque le tir sans hésitation (38’19). Dans cette partie, Hobart a imposé un jeu très intensif et poussé leur adversaire à suivre le rythme extrêmement rapide mais sans parvenir à marquer. Gap a tenu le choc pour ensuite faire exploser la rencontre. Pour d’aussi jeunes joueurs on peut tout de même souligner leurs très bonnes qualités de hockey présenté ce soir.


GapHob5Le coach de Hobart College fait entrer Tim Sestak devant les cages pour la troisième période. Et le gardien est mis à contribution rapidement car King trouve la barre (40’30) ! Même la pénalité contre Gap ne donne rien. Le penalty-killing des Rapaces empêche toute installation de jeu de puissance. Le jeu va une nouvelle fois se concentrer aux alentours de la zone neutre et les longues passes américaines sont interceptées par les blancs. Gap a maintenant son rythme de croisière et impose sa loi sur le terrain physique. À 51’11, Luciano Basile fait entrer Théo Gautero pour remplacer Aurélien Bertrand. Mais pas le temps de se mettre dans le match qu'Andrew Silard, bien décalé, totalement seul, reprend un palet en cage vide (52’23 : 5-2).

Gap continue son train d’enfer et domine totalement le jeu. Essery gagne un duel et peut lancer sur le portier qui dévie. Il faut que Ben Greiner se couche pour bloquer la reprise vers la cage ouverte (54’15). Mais Hobart College trouve les ressources pour tenter de nouvelles offensives Trevor Poirier shoote avec puissance, que Gautero ne peut geler, s’ensuit un rebond sans conséquence (57’00). Jonas Toupal, lancé à pleine vitesse le long de la bande, propulse un palet vers la cage, mais Gautero, vif, dévie du bouclier (57’40). Une déviation, ras glace, de Tyler Hanzlik n’est pas concrétisé (59’29). Mais Rech, en échappée, part au duel face au portier. Le tir ultra-rapide passe entre les bottes du gardien et conclu la partie (59’42 : 6-2).

Gap a joué contre une très belle équipe universitaire qui possède déjà de sérieuses qualités. Défensivement impeccable, Gap a su jouer un jeu très rapide et agréable pour tenir tête aux jeunes pousses. Mais l’impact physique a fait la différence.

GapHob4C’est sur une photo des deux groupes et un tour d’honneur en commun que se conclut cette belle soirée de hockey. Dimanche, Gap reprendra le cours du championnat avec la réception d’Epinal.

Elus meilleurs joueurs : Jonas Toupal et Kevin King

 

Gap – Hobart College Statesmen 6-2 (2-1, 3-0, 1-1)
Mardi 3 janvier 2017 à 20h30 – Alp'arena. 500 spectateurs
Arbitrage de Jimmy Bergamelli
Mises au jeu : Gap 28 (13, 9, 6) ; Hobart 25 (8, 9, 6)
Pénalités : Gap 4’ (2', 0', 2') ; Hobart 2’ (2', 0’, 0’)
Tirs : Gap 46 (20, 16, 10) ; Hobart 22 (3, 5, 14)

Score :
1-0 à 02'46" : Carr assisté de K. Da Costa et Ringrose
2-0 à 15'39" : Rech assisté de Thillet et Faure
2-1 à 19'52" : Sternbach
3-1 à 31'19" : Bazevics assisté de Thillet et Serer
4-1 à 33'46" : Rehus assisté de Ringrose et Bazevics
5-1 à 36'21" : Thillet assisté de Bouvet et Rech
5-2 à 52'23" : Silard assisté de Hanzlik
6-2 à 59'42" : Rech assisté de Bazevics et Gautero
 

Gap

Attaquants
Marius Serer – Kevin King - Cédric Di Dio Balsamo
Dimitri Thillet – Anthony Rech – Maurin Bouvet
Sean Ringrose – Benoit Valier – Branislav Rehus
Christian Isackson – Kyle Essery – Kevin Da Costa

Défenseurs
Jesse Craige – Max Ross
Patrick Mc Eachen - Kristaps Bazevicks
Raphaël Faure – Thomas Carr

Gardien
Aurélien Bertrand remplacé par Théo Gautéro à 51’11

Absents : Loïc Chapelier, Pierre Crinon, Dave Labrecque, Marc-André Bernier

Hobart College Statesmen

Attaquants
Trevor Poirier – Vincent Russo – Jon Neal
Andrew Silard – Cam Shaheen – Tyler Hanzlik
Tyler Wolf – Nick Bingaman – Bobby Sokol
Ben Greiner – Zach Sternbach – Augustin Nalliod-Icazard
Vincent Russo

Défenseurs
Mitch Beyer – Carl Belizario
Colin Merrill - Simon Connor
Michael Russo – Jack Macnee
Tanner Shaw – Jonas Toupal

Gardien
Alexander Connal remplacé par Tim Sestak à 40’00