L'équipe-type de Ligue Magnus de janvier 2017

La razzia grenobloise sur l'équipe-type ne surprendra guère compte tenu de l'impressionnante série de victoires en cours des Brûleurs de Loups.

BISAILLONSébstien20092016Elle commence dans les cages avec le gardien tchèque Lukas Horak, qui a réalisé des prestations très solides dans tous les gros matchs des Grenoblois (contre les autres équipes du haut de tableau Bordeaux, Rouen et Lyon). Même contre les adversaires moins prestigieux où les BDL n’ont pas toujours été très bons, il les a bien aidés, les maintenant dans le match avec des arrêts importants, leur permettant de faire la différence ensuite. Moins offensif que les années précédentes mais extrêmement solide défensivement, Sébastien Bisaillon s'affirme comme la colonne vertébrale de la défense grenobloise avec un gros temps de glace dans toutes les situations de jeu.

Les deux attaquants slovènes ont mené l'offensive grenobloise. Le joker David Rodman s’est rapidement fondu dans le collectif au point de s’installer sur la première ligne aux côtés de Chouinard et Golicic. Il apporte à chaque match mais son match référence reste celui contre Rouen avec 5 points. Une très bonne recrue qui apporte la profondeur espérée aux Brûleurs de Loups. Quant à son compatriote Bostjan Golicic, c’est le joueur d’attaque hyper complet, capable de jouer à l’aile comme au centre où il s'est maintenant installé. Il excelle également dans les tâches défensives car il prend souvent la place de Hardy à la ligne bleue (avec succès) quand ce dernier monte très haut. Bref, un attaquant régulier et très complet.

Deux Gapençais ont néanmoins tiré leur épingle de jeu, car ils ont été indispensables aux Rapaces, les seuls qui ont réussi à faire presque aussi bien que Grenoble. Anthony Rech n'est pas étranger à cette avalanche avec ses 9 points : non seulement il a marqué à chaque match, mais en plus il n'a signé que des fiches positives de +1 à chaque fois, une régularité de métronome. Le défenseur Patrick McEachen est pour sa part le véritable baromètre de son équipe : le seul match où il n'a pas pointé, c'est aussi le seul que Gap n'a pas gagné.

L'équipe-type de Ligue Magnus de janvier 2017 : Lukas Horak (Grenoble) ; Patrick McEachen (Gap) - Sébastien Bisaillon (Grenoble) ; Anthony Rech (Gap) – Bostjan Golicic (Grenoble) – David Rodman (Grenoble).

La page de la Ligue Magnus.