Division 3

 

Les résultats en direct (FFHG).

Résultats des années passées : 2012, 2011, 2010, 2009, 2008, 2007, 2006, 2005, 2004, 2003, 2002, 2001, 2000...

 

Catégorie : Division 3

Wasquehal - Cergy II (Division 3, groupe B)

L’ultime sortie de l’année civile correspond à la dernière réception avant deux mois pour les Lions de Wasquehal, en quête d’un septième succès de rang, face à la lanterne rouge. Les Jokers de Cergy, sévèrement battus à l’aller sur leur glace (3-15), sont privés de plusieurs éléments habituels, dont le coach Erwan Personne, retenu en Ile-de-France.

Catégorie : Division 3

Wasquehal - Valenciennes (Division 3, groupe B)

Battus en ouverture du championnat chez leur voisin, les Lions de Wasquehal ont l’occasion de poursuivre leur série de victoires face aux Diables Rouges de Valenciennes. C’est le premier derby disputé à Serge-Charles depuis le début des années 2000, les clubs ayant navigué entre D2 et D3 sans toutefois se croiser, connaissant chacun des soucis de patinoire.

Rencontre d’autant plus particulière que les deux protagonistes alignent des éléments ayant évolué des dans l’autre camp : formé à Valenciennes, Maxime Boschetti a vu cette saison Sébastien Fronty le rejoindre dans la métropole, où Thomas Fauchart, meilleur attaquant des Diables Rouges des deux saisons passées, et Benjamin Lejeune ont fait leur retour. Côté visiteurs, Anthony Guerra, Jérôme Stachowiak, Thomas Van Desteene et Rémi Lageard ont l’occasion de retrouver une glace sur laquelle ils ont évolué pour certains en Division 2 sous les ordres de Frédéric Nilly.

Catégorie : Division 3

Nantes 2 leader actuel de la poule A

Le championnat est maintenant bien avancé en Division 3. Même s'il n'y a malheureusement pas énormément de matchs dans cette division (comme dans les autres divisions françaises), 6 journées sont maintenant passées et l'équipe de Nantes 2, affichant les couleurs d'Hockeyarchives, est leader de sa poule (Groupe A) ! 

2014 D3

L'équipe de Nantes 2 - 2014-2015

Et le bilan est pour le moment flatteur pour les jeunes joueurs du Petit-Port. 5 victoires et 1 seule défaite (face à Orléans). 43 buts marqués (1ere attaque de la poule) pour 25 buts encaissés (2ème défense ex equo avec Poitiers). De gros progrés ont été constaté depuis la saison dernière dans le jeu. Les arrivées ont stabilisé et renforcé la défense qui était le principal chantier. L'expérience des Martin Léonard (gardien, ancien de la D2 de Nantes), Nicolas Blum ou Nicolas Payen (tous deux venant de La Roche Sur Yon D2) apporte beaucoup à cette jeune équipe. 

Au niveau de l'attaque, les joueurs se trouvent bien mieux sur la patinoire. Une saison pour se mettre en route, s'adapter a de nouveaux coéquipiers, mais aussi a un nouveau niveau de jeu pour les plus jeunes. Et maintenant une équipe visiblement plus efficace. Même s'il reste des points a améliorer bien sur. Tout particulièrement l'intensité et un niveau de concentration qui doit rester constant pendant tout un match. On pense aussi au repli défensif qui doit être plus efficace afin de générer moins de revirements qui ont couté beaucoup de buts dernièrement. Tous les éléments sont cependant présents pour une belle saison à Nantes.

Julien Créno a trouvé les bons réglages pour l'instant et la bonne ambiance dans le vestiaire n'est pas étrangère à ces bons résultats. Comme le prouve par exemple le petit chambrage dans les vestaires aux dépends de l'attaquant Martin Le Meitour après le match contre La Roche 2 ce samedi 22 novembre. Pour une célébration de but disons... étonnante ! 

classement-6-journee-D3-hockey

Le classement au 24 novembre 2014

Du coté des statistiques, Hugo Beuchey est actuellement le meilleur marqueur de l'équipe avec 14 pts (10 buts et 4 assistances) suivi par le capitaine Kevin Savin avec 10 pts (4 buts et 6 assistances) et Dorian Devismes avec 9 pts (5 buts et 4 assistances). Ils sont respectivement 3ème meilleur pointeur de la poule, 6ème et 8ème.

Le bilan est donc très bon pour une équipe qui souhaite se qualifier pour les playoffs, mais il reste encore du chemin à faire pour s'y qualifier. Les premiers matchs ont montré la bonne progression de certaines équipes comme Brest, Poitiers ou encore Rennes par rapport à la saison dernière. Et les nouveaux venus comme Bordeaux et Orléans ne se laissent logiquement pas faire. Les matchs retours seront plus difficiles, l'équipe réserve de Nantes sera attendue par toutes ces équipes pour faire tomber le leader. L'équipe devra redoubler d'efforts.

Prochain match ce samedi 29 novembre à Poitiers

Récapitulatif des matchs après 6 journées :

20/09/2014 : NANTES 2 VS BREST 2 : 6-4

Buteurs : Kevin Savin, Dorian Devismes, Benjamin Huvelin, Martin Serra, Hugo Beuchey, Guillaume Reveillon

04/10/2014 : TOURS 2 VS NANTES 2 : 5-7

Buteurs : Kevin Savin, Dorian Devismes, Benjamin Huvelin, Martin Serra, Hugo Beuchey, Guillaume Reveillon

18/10/2014 : NANTES 2 VS BORDEAUX 2 : 9-2

Buteurs : Hugo Beuchey (x3), Julien Creno, Paul Delnatte (x2), Tom Brugiere, Dorian Devismes, Martin Serra

25/10/2014 : ORLEANS VS NANTES 2 : 7-6

Buteurs : Martin Serra (x2), Hugo Beuchey (x2), Tom Brugiere, Martin Le Meitour

01/11/2014 : NANTES 2 VS RENNES : 5-4

Buteurs : Kevin Savin, Tanguy Charpentier, Martin Le Meitour, Dorian Devismes, Hugo Beuchey

22/11/2014 : NANTES 2 VS LA ROCHE SUR YON 2 : 10-3

Buteurs : Guillaume Boda (x2), Martin Le Meitour (x2), Dorian Devismes, Hugo Beuchey (x2), Tanguy Charpentier, Kevin Savin, Martin Serra

Classement des pointeurs (Nantes 2) : 

pointeurs-nantes2

Catégorie : Division 3

Wasquehal - Deuil/Garges (Division 3, groupe B)

Un nouveau test attend les Lions de Wasquehal avec la réception de l’Entente Deuil/Garges, dont le parcours est pour l’instant plus timide que l’an dernier, même si Cergy 2, après Châlons-en-Champagne en Coupe de France, peut témoigner d’une force de frappe préservée voire renforcée. Les matchs nuls concédés face aux deux autres représentants du Nord expliquent le léger retard au classement des hommes de Damien Ilczyszyn, contraint de prendre place derrière le banc à cause d’une blessure. Les pépins physiques n’épargnent pas l’Entente en ce moment, Nicolas Cousin, Gaétan Jeannin, Anthony Mathias et Valentin Barat étant eux aussi sur le flanc, Wasquehal ne déplorant « que » l’absence de son capitaine Alexis Thomas.

Catégorie : Division 3

Wasquehal - Courbevoie II (Division 3, Groupe B)

La défaite subie aux mains du voisin valenciennois a quelque peu glacé l’enthousiasme de Lions avant la réception de la réserve courbevoisienne, qui a été privée au printemps de play-offs pour la première fois en cinq ans. Auteurs de seulement 23 buts loin de leurs bases la saison passée, les Coqs savent que les points à l’extérieur seront capitaux dans la lutte pour les places qualificatives.

Catégorie : Division 3

Wasquehal - Asnières II (Division 3, Groupe B)

Sevrés de rencontres depuis trois semaines, les Lions de Wasquehal ont vu Rouen prendre la première place de la poule, pendant que les Castors d’Asnières cédaient à Valenciennes leur quatrième rang. Ceux-ci viennent donc dans le Nord pour entretenir l’espoir de retrouver les séries après leur expérience de 2011. Ayant utilisé 27 joueurs depuis l’entame du championnat, les Castors ont connu des hauts (victoires 7-4 contre Dunkerque et 6-3 aux dépens de Cergy) et des bas (0-11 face à Rouen, 1-7 face à Deuil/Garges) au cours de rencontres souvent musclées et prolifiques, donnant l’occasion au trio Serville-Faure-Gumucio, trois éléments ayant connu la Division 2, de faire parler la poudre face aux concurrents directs.

Catégorie : Division 3

Wasquehal - CHAR Rouen (Division 3, Groupe B)

Tous deux de retour cette saison, Wasquehal et le Club de Hockey Amateur de Rouen s’apprêtent à croiser le fer quatre ans après leur dernier duel, en Division 2. À l’époque, les Nordistes de Mathieu Mille et Ricky Helmbrecht avaient blanchi les jeunes Dragons, ce qui semble devenir l’apanage des visiteurs en ce début de saison. Tom Aubrun vient en effet de sortir deux copies parfaites sur les glaces d’Asnières et de Dunkerque. Auteurs de 23 buts en deux rencontres face aux réserves de Courbevoie et Cergy, les hommes de Frédéric Nilly s’attendent donc à une tâche d’un tout autre acabit, même si les Normands se déplacent avec un effectif réduit.