Division 3

 

Les résultats en direct (FFHG).

Résultats des années passées : 2015, 2014, 2013, 2012, 2011, 2010, 2009, 2008, 2007, 2006, 2005, 2004, 2003, 2002, 2001, 2000...

 

Catégorie : Division 3

Wasquehal - Asnières II (Division 3, Groupe B)

Sevrés de rencontres depuis trois semaines, les Lions de Wasquehal ont vu Rouen prendre la première place de la poule, pendant que les Castors d’Asnières cédaient à Valenciennes leur quatrième rang. Ceux-ci viennent donc dans le Nord pour entretenir l’espoir de retrouver les séries après leur expérience de 2011. Ayant utilisé 27 joueurs depuis l’entame du championnat, les Castors ont connu des hauts (victoires 7-4 contre Dunkerque et 6-3 aux dépens de Cergy) et des bas (0-11 face à Rouen, 1-7 face à Deuil/Garges) au cours de rencontres souvent musclées et prolifiques, donnant l’occasion au trio Serville-Faure-Gumucio, trois éléments ayant connu la Division 2, de faire parler la poudre face aux concurrents directs.

Catégorie : Division 3

Wasquehal - Deuil/Garges (Division 3, groupe B)

Un nouveau test attend les Lions de Wasquehal avec la réception de l’Entente Deuil/Garges, dont le parcours est pour l’instant plus timide que l’an dernier, même si Cergy 2, après Châlons-en-Champagne en Coupe de France, peut témoigner d’une force de frappe préservée voire renforcée. Les matchs nuls concédés face aux deux autres représentants du Nord expliquent le léger retard au classement des hommes de Damien Ilczyszyn, contraint de prendre place derrière le banc à cause d’une blessure. Les pépins physiques n’épargnent pas l’Entente en ce moment, Nicolas Cousin, Gaétan Jeannin, Anthony Mathias et Valentin Barat étant eux aussi sur le flanc, Wasquehal ne déplorant « que » l’absence de son capitaine Alexis Thomas.

Catégorie : Division 3

Wasquehal - CHAR Rouen (Division 3, Groupe B)

Tous deux de retour cette saison, Wasquehal et le Club de Hockey Amateur de Rouen s’apprêtent à croiser le fer quatre ans après leur dernier duel, en Division 2. À l’époque, les Nordistes de Mathieu Mille et Ricky Helmbrecht avaient blanchi les jeunes Dragons, ce qui semble devenir l’apanage des visiteurs en ce début de saison. Tom Aubrun vient en effet de sortir deux copies parfaites sur les glaces d’Asnières et de Dunkerque. Auteurs de 23 buts en deux rencontres face aux réserves de Courbevoie et Cergy, les hommes de Frédéric Nilly s’attendent donc à une tâche d’un tout autre acabit, même si les Normands se déplacent avec un effectif réduit.

Catégorie : Division 3

Valenciennes - Deuil/Garges (Division 3, groupe B)

2014-02-01-valenciennes-gargesLes Diables Rouges résistent à l’Entente

Fort de sept victoires en huit sorties, Valenciennes peut déjà envisager une deuxième participation de suite aux huitièmes de finale. Devant des tribunes toujours aussi bien garnies pour la première joute officielle de l’année, le moral est en effet au beau fixe dans les rangs hennuyers, par ailleurs récompensé du trophée du club responsable, reçu des mains de Zinedine Zidane et Luc Tardif. Une distinction de plus qui vient ponctuer les efforts permanents du club du président Patrice Lemaire à destination du grand public.

En guise de trouble-fête, le leader incontesté Deuil/Garges se déplace avec une fiche parfaite due entre autres à la victoire logique mais longue à se dessiner de l’aller. Les hommes d’Anthony Wagret avaient en effet longtemps contesté la supériorité technique du premier. Ce dernier peut asseoir sa première place à quelques encablures de la fin d’une saison régulière qui l’aura vu enfiler les larges victoires comme des perles. Il est d’ailleurs le premier à se mettre en jambes, les mouvements du premier trio, celui de Jean-Denis Aurouze, contraignant les défenseurs valenciennois à redoubler de vigilance. La pression, accentuée sur un lancer de Pierre Magnier capté par la mitaine de Glevanak, contraint les Hennuyers à un premier dégagement interdit avant un sauvetage de Lukas Cvejn devant Vial, à l’affût des atermoiements consécutifs à un changement ligne local.

Catégorie : Division 3

Wasquehal - Courbevoie II (Division 3, Groupe B)

La défaite subie aux mains du voisin valenciennois a quelque peu glacé l’enthousiasme de Lions avant la réception de la réserve courbevoisienne, qui a été privée au printemps de play-offs pour la première fois en cinq ans. Auteurs de seulement 23 buts loin de leurs bases la saison passée, les Coqs savent que les points à l’extérieur seront capitaux dans la lutte pour les places qualificatives.

Catégorie : Division 3

Valenciennes - Luxembourg (Division 3, groupe B)

Valenciennes renverse le Tornado

lukascvejnUne semaine après avoir tenu tête au leader, les Diables Rouges poursuivent leur quête de la deuxième place face à un concurrent direct, le Tornado de Luxembourg, placé en embuscade. Vaincus à l’aller sur leur glace de Kockelsheuer, les équipiers de Yannick Hamri débarquent dans le Nord avec un désir de revanche, eux qui ne sont qu’à un point dans un classement ne tenant toutefois pas compte des forfaits havrais.

Parés de bonnes intentions, les joueurs du Grand-Duché sont réduits dès la deuxième minute à cause d’une obstruction de Richard. Le défenseur David Selin se poste devant la cage pour gêner Philippe Lepage, sans succès Luxembourg agit en contre-attaque, par le Britannique Cannon, déjoué par Glevanak après avoir effacé le dernier défenseur. Face aux difficultés des hommes de Wagret en matière de relance, les visiteurs prennent leur chance. La zone défensive semble en outre cadenassée par le dispositif du Tornado, sur lequel Allan Harmegnies bute à son tour et que des tirs lointains ne peuvent faire vaciller. Seuls Cvejn et Selin parviennent, sur des efforts solitaires, à contourner le dispositif mis en place aux abords du but gardé par l’ancien Montpelliérain.

Si les Luxembourgeois éprouvent parfois des difficultés à développer leur jeu, du fait d’erreurs de transmission et de manque de soutien au porteur du palet, la situation se décante à la faveur des unités spéciales. Profitant de l’absence momentanée de Fronty, puni pour cinglage, Teemu Hinkula, de la droite, repique vers le centre pour trouver une meilleure position de tir, choix fatal pour Milan Glevanak, surpris (0-1 à 15'12"). La charge dans le dos de Romain Sauvage, sur l’échec-avant, conduit incidemment au deuxième but des visiteurs. Parti à droite, Ronny Scheier transite par l’arrière du but et sert parfaitement Sacha Backes, patient dans l’enclave (0-2 à 17'54").

Catégorie : Division 3

Colmar - Épinal (Division 3, poule C)

Pour cette saison, la répartition des clubs au sein des poules a amené un sérieux changement pour les clubs de l'est. En effet, ceux-ci, habituellement confrontés aux clubs alpins, se voient cette année en compétition avec trois clubs franciliens (suite au forfait de la réserve nocéenne) et pas des moindres, à commencer par Viry-Châtillon et Dammarie-les-Lys.

Dans cette situation, Colmar est pour le moment dans une situation inconfortable : hormis une victoire, en début de saison, à Poissompré face à la réserve spinalienne, les Titans ont perdu toutes leurs confrontations face à leurs rivaux directs pour les play-offs, que ce soit Dammarie, Viry ou la réserve dijonnaise, et pointent à une cinquième place synonyme d'élimination. Le gain de cette partie est donc souhaitable pour eux. D'une pour se repositionner parmi les quatre premiers, de deux pour reprendre un peu de moral avant la dernière ligne droite et des rencontres à Besançon, Dijon puis Dammarie, et de trois pour couper l'herbe sous le pied du rival vosgien, actuellement situé 4 points devant eux au classement.

Les Dauphins lorrains constituent une bonne surprise en se plaçant en tête de cette poule, alors qu'ils étaient plutôt habitués, jusque là, aux dernières places. Il faut dire que la présence de deux jeunes retraités de Ligue Magnus (les deux Guillaume : Papelier et Chassard) n'y est sans doute pas étrangère. Il y a donc beaucoup d'enjeu pour cette partie. Le public ne s'y était pas trompé en se présentant bien plus nombreux que d'habitude.