Division 3

 

Les résultats en direct (FFHG).

Résultats des années passées : 2012, 2011, 2010, 2009, 2008, 2007, 2006, 2005, 2004, 2003, 2002, 2001, 2000...

 

Catégorie : Division 3

Compiègne et Metz en division 2

Si l'ACBB s'attendait à rencontrer plus fort que lui en finale de D3, il aura finalement terminé troisième car le club organisateur Tours a dû lui aussi se rendre compte que Compiègne et Metz - qui s'étaient affrontés dans la même poule - étaient d'un niveau au-dessus cette année. Ces deux équipes sont promues en D2, avec avantage aux hommes de Dostal pour le titre. Toute la saison de division 3.

Catégorie : Division 3

Tours - Boulogne-Billancourt (Carré final de Division 3, 2e journée)

2e match du tournoi pour les deux équipes, qui sont déjà dos au mur. Battus sur le score identique de 8-1 en première journée, Tours comme l'ACBB doivent absolument s'imposer pour espérer décrocher l'un des deux précieux sésames pour la division supérieure.

Constantin solide

Les deux équipes entament la partie sur un bon rythme. Florent Fauvre allume la première mèche avec un lancer du cercle sur engagement. À la 3e minute, le corps arbitral signale la première pénalité : une charge maladroite dans la neutre permet à Tours de jouer à 5 contre 4. Les Remparts mettent du temps à s'installer ; il faut une montée de Radek Stepan à droite pour voir Charles Sallé repiquer au but et tenter un revers. Franck Constantin fait l'arrêt, mais sur l'action Mathieu Pasquier reste sur la glace, touché au bras. Il sort, aidé par le staff tourangeau. Cette blessure casse l'élan des Remparts et la pénalité est facilement tuée par les Franciliens. La séquence a permis à l'équipe locale de prendre la main sur la partie, même si elle frôle la correctionnelle lors d'une passe longue vers Anthony Becaglia, signalé hors-jeu de justesse.

Catégorie : Division 3

ACBB - Neuilly-sur-Marne II (Division 3, 1/4 de finale retour)

2011-04-02-ACBB-NeuillyLa nouvelle formule de play-offs à élimination directe arrive à son dénouement en division 3, et les favoris y tirent en fin de compte leur épingle du jeu. Mais si Tours et Metz ont fait un grand pas vers le carré final dès le match aller, Compiègne a failli s'y faire déjà piéger par la réserve briançonnaise, et l'ACBB a souffert plus que prévu contre une autre équipe-réserve, celle de Neuilly-sur-Marne.

Le club de Boulogne-Billancourt avait pourtant battu cet adversaire 7-1 à l'aller comme au retour en saison régulière. Mais la vérité des play-offs est toujours différente. La semaine dernière, l'ACBB a concédé deux buts dans les six dernières minutes et est revenu avec une défaite 5-4, ce qui l'oblige donc à gagner de deux buts ce soir.

L'idéal pour se rassurer, c'est de marquer ces deux buts assez vite. Warren Demirdjian, déjà auteur d'un doublé à l'aller, dévie du revers au premier poteau une passe du coin de Jérome Orward. Puis le capitaine Anthony Becaglia place un tir en angle fermé côté gauche (2-0, 03'31").

Catégorie : Division 3

Compiègne - Besançon (Division 3, 1/8e de finale retour)

Comme une évidence

Logique respectée. Solide vainqueur il y a une semaine à Besançon (3-10), les Lions ont remis ça à domicile en venant à bout des Remparts (8-2). Avec une qualification déjà presque assurée au match aller, cette rencontre aurait pu être synonyme de match piège pour les jaunes. Mais derrière son maître à jouer David Dostal, qui affirmait l’importance de « respecter l’adversaire », Compiègne a su gérer le match avec sérieux et accède aux quart de finales de Division 3.

Pour Besançon, la saison s’arrête là. Il aura manqué aux Francs-Comtois, en deçà techniquement, une dose de réussite.

Catégorie : Division 3

Brest II - Tours (Division 3, Poule A)

Duel pour un sommet

C’est une rencontre à fort enjeu disputée dans le cadre de l’ultime journée de la poule A de division 3. C’est tout simplement la 1re place qui est vue pour le vainqueur de ce match. Les Remparts de Tours, auteur d’un quasi sans faute (une seule défaite contre Limoges), peuvent se contenter d’un match nul. Ils obtiendraient ainsi un point suffisant pour passer devant Limoges qui a déjà disputé l’intégralité de ses rencontres. La réserve brestoise peut également revendiquer cette pole position après une victoire cinglante contre ces mêmes Taureaux de feu obtenue la semaine passée sur le score de 10-4.

Sur la glace on retrouve des « vieux briscards » dont plusieurs ont usé leurs patins sur les patinoires du haut niveau français. La moyenne d’âge est poussée vers le haut avec des joueurs comme Bruno Maynard (40 ans dans une semaine tout juste), les deux anciens Caennais Sami Wikström (43 ans) et Jarmo Kuusisto (49 ans). La palme revient au capitaine tourangeau Yvon Bourgaut qui culmine à 51 ans ! L’âge ne semble pas avoir d’effet sur certains d’entre eux au niveau du rendement comme en témoignent les 59 points de Maynard et les 53 points de Wikström obtenus en 10 rencontres ! C’est dire si ces deux joueurs sont précieux pour l’équipe réserve des Albatros.

Catégorie : Division 3

Compiègne - Metz (Division 3 Poule C)

Duel au sommet

IMG_95491« Un des matches les plus importants de la saison. » Voilà comment David Dostal, entraîneur-joueur de Compiègne, qualifiait ce match face à Metz après la victoire des Lions sur la Tornade Luxembourgeoise (9-2). Cette rencontre présente en effet tous les critères d’un duel au sommet. Deux équipes écrasant tout sur leur passage, ne comptant qu’une défaite chacune depuis le début de la saison, ayant ainsi le même nombre de points au classement et un objectif commun, la montée.

Avant ce match, Compiègne restait sur une probante victoire à domicile donc face au Luxembourg (9-2). Alors que Metz venait d’atomiser Valencienne à la Messine (11-3). Cette rencontre a également valeur de revanche pour Compiègne, puisque Metz demeure la seule équipe à avoir vaincu les Lions cette saison. Le public picard, conscient de cela, s’est déplacé en nombre, bien décidé à jouer son rôle de septième homme.

Catégorie : Division 3

Compiègne - Briançon 2 (Division 3, 1/4 de finale aller)

Messieurs, merci !

Quel spectacle ! «  Sûrement le plus beau match que le public ait vu cette saison. » David Dostal, entraîneur-joueur de Compiègne, ne s’y est pas trompé, ce quart de finale aller entre Compiègne et Briançon 2 fut de haute volée. Revenus de nulle part, les Lions s’imposent sur le fil face à de courageux Gaulois (5-4).

Avant le coup d’envoi, la valeur des Briançonnais reste un mystère. Leader et invaincu de leur poule, les Gaulois ont pourtant éliminé Chalons, équipe battue plutôt facilement par Compiègne, dans la douleur (6-5 ; 6-5), au tour précédent. Malgré tout, l’équipe est composée de plusieurs joueurs d’expérience, habitué à la pression inhérente à ce genre de match.

Du côté des jaunes, les Compiégnois restent sur une belle victoire face aux Taureaux de Limoges (11-3) en match amical. Alors que les hommes de David Dostal avaient éliminé Besançon en huitième de finales.

Catégorie : Division 3

Colmar - Strasbourg II (Division 3, 1/8e de finale aller)

Nous y voilà, à ces fameux play-offs. Colmar n'a finalement pas pu venir à bout des Gaulois briançonnais et finit second de la poule D.

Son adversaire désigné sera donc la réserve de l'Étoile Noire de Strasbourg, pour l'affiche la plus équilibrée de ce tour, du moins sur le papier. Le rival bas-rhinois est rompu à ces matches à haut enjeu puisqu'il y est habitué depuis quelques saisons (avec même une participation au tournoi final, à Rouen en 2008). À défaut d'un effectif aussi pléthorique que celui des Colmariens, les Strasbourgeois évoluent avec un effectif aux noms évoquant des "millésimes" reconnus (Bergès, Hohnadel, Brau-Arnauty) ou en devenir (Gersanois, Quillier).

Attention donc à cette partie qui a tout du match piège : la presse locale ne s'attarde pourtant pas trop sur celle-ci et évoque déjà le tour suivant contre Metz ou Compiègne.

Même si les Bas-Rhinois ne sont venus qu'avec un effectif minimum (deux lignes complètes plus un défenseur supplémentaire), ils ne comptent pas jouer les victimes expiatoires. La victoire n'est pas encore dans le panier des Haut-Rhinois, loin s'en faut.

Catégorie : Division 3

L'ex-président de Valenciennes explique sa démission

Communiqué de presse de Dominique Brassart, suite à sa démission du poste de président du Valenciennes Hainaut Hockey Club

J'ai présenté ma démission lundi 31 janvier au conseil d'administration du Valenciennes Hainaut Hockey Club. J'ai, depuis, reçu des messages de sympathie de la part de nombreux « partisans » des diables rouges. J'ai donc décidé de donner les raisons de cette décision.

Catégorie : Division 3

Compiègne - Luxembourg (Division 3, Poule C)

À rugir de plaisir !

IMG_95231C’est fait ! À la poursuite de Metz depuis le début de la saison, Compiègne prend seul la tête de la poule C de la Division 3, avec certes un match d’avance, après sa victoire sur le Luxembourg (9-2).

Avant le coup d’envoi de la rencontre, les Lions sortaient d’un match gagné au courage face à une valeureuse équipe de Strasbourg 2 (7-3), leur permettant de rester à égalité de point avec Metz et de distancer leur adversaire du jour. Cette fois-ci l’occasion était donnée aux jaunes de s’emparer de la place de leader. Loin d’être impressionnés par l’enjeu, les picards ont répondu présent chez eux.

Du côté du Luxembourg, la tâche s’annonçait à l’avance compliquée. Lanterne rouge de la poule C, la Tornade luxembourgeoise sortait néanmoins d’un match honorable face à Metz, ne cédant que dans l’ultime tiers temps (5-8).