Europe et Monde

La Ligue des Champions n'existe plus depuis 2009, par manque de financement.

La Coupe Victoria devait opposer chaque année le champion d'Europe à une équipe de NHL.

Compétitions européennes : les palmarès de la Coupe d'Europe, de l'EHL et de la Coupe Continentale.

Tous les matches amicaux internationaux 2011/12.

Catégorie : Europe et Monde

Tournoi international de Colmar

Le HC Colmar a débaptisé son "Eurotournoi", nom déposé par le handball, en raison des menaces de poursuite. Cela ne l'empêchera pas d'organiser un "Tournoi International de Colmar" du 18 au 21 août qui réunira Strasbourg, Briançon, Reims, les Suisses d'Ajoie, une sélection d'universitaires américains et un sixième participant à déterminer. Ci-dessous l'affiche.

Catégorie : Europe et Monde

Un club russe à Rouen ?

Rouen a obtenu pour la seconde fois l'organisation de la Superfinale de Coupe Continentale, après l'expérience réussie de 2009. C'est donc la troisième fois en quatre ans que le tournoi final se déroulera en France.

Les Dragons accueilleront le tenant du titre (le Yunost Minsk) et un adversaire "classique" qui sera le qualifié du trio Asiago/Sheffield/Herning au Danemark. Mais le quatrième larron pourrait être plus original car la VHL (la ligue en dessous de la KHL) a envoyé son champion, le Rubin Tioumen. Voir les résultats commentés de la VHL pour en apprendre plus sur cette antichambre du hockey russe.

Catégorie : Europe et Monde

SønderjyskE - Rouen (Coupe Continentale, finale)

Le bronze ne leur revient pas

2011-01-16-Rouen-SonderjyskeFinalement les Dragons rentreront bredouilles de la Minsk arena. Pas de déshonneur, mais pas d'honneurs non plus pour les champions de France en titre. Quatrièmes, comme Grenoble l'an passé.

Les Danois ont tiré à la cage deux fois plus que les Normands. Vojens a aussi inscrit un but à parité, au contraire du RHE. Tout avait bien commencé pourtant. Seulement, les joueurs de Rodolphe Garnier n'ont pas mis à profit leurs deux premières supériorités du premier tiers.

Il a fallu attendre d'évoluer à cinq contre trois, dans la période médiane. Ilpo Salmivirta n'avait fait que le début de premier entraînement jeudi, mais n'arrivait pas à respirer. Le staff lui a dit de repartir se reposer au vestiaire, et l'a retrouvé endormi sur la table de massage. À peine remis de sa maladie, le Finlandais a rempli des piges en jeux spéciaux ce soir. Il a ainsi frappé fort à mi-distance au dessus de la mitaine d'Alfie Michaud, après un excellent slalom de Julien Desrosiers dans l'enclave (1-0 à 28'55).

Catégorie : Europe et Monde

Yunost Minsk – SønderjyskE (Coupe Continentale, finale)

Doigts d'honneur et point d'honneur

2011-01-14-Yunost-SonderjyskeLe Yunost et son entraîneur Mikhaïl Zakharov restent les mal-aimés du hockey biélorusse. La dissolution programmée du club rival du Keramin Minsk n'a rien arrangé, bien au contraire. Le Yunost attise de plus en plus de rancoeurs. Quel contraste avec le Dynamo Minsk, le club de KHL, qui bénéficie désormais d'un soutien populaire plus affirmé et a rassemblé quinze mille spectateurs dans cette même Minsk Arena il y a deux jours. Aujourd'hui, même si la patinoire n'est pas mal remplie, on ne dénombre que 500 "vrais" supporters du Yunost. Un soutien limité qui a permis à quelques nostalgiques du Keramin de venir perturber la fête, vêtus des maillots du club disparu. Ils se sont placés dans la tribune des supporters danois et ont échangé des doigts d'honneur durant tout le match avec les partisans du Yunost.

Pourquoi cette haine s'est-elle finalement reportée sur le Yunost, et non sur le Dynamo dont l'inscription en KHL a précipité cette réduction du nombre de clubs ? Parce qu'il lasse, comme tout club trop dominateur, mais aussi parce que son attitude hégémonique. Si le Dynamo happe les forces des autres clubs, il représente quand même le pays, bon gré mal gré. Le Yunost, lui, suce le sang de ses rivaux... pour les battre !

Catégorie : Europe et Monde

Yunost Minsk – Salzbourg (Coupe Continentale, finale)

"Nous avons demandé à la fédé de donner pour consigne aux arbitres de nous pénaliser plus !"

2011-01-16-Yunost-Salzbourg4Ce tournoi final de Coupe Continentale a battu tous les records d'affluence de la compétition en en faisant bon usage de la Minsk Arena, la plus grande patinoire à avoir été utilisée. Ces affluences ont parfois été un peu forcées durant les jours précédents. De nombreux enfants ont été invités pour boucher les trous et compenser un certain manque d'enthousiasme pour le Yunost Minsk.

Ce soir, la patinoire est vraiment pleine. Le Dynamo Minsk, qui en a été éjecté pour le week-end, doit jouer son match de KHL à Bobruisk. Mais c'est bien lui qui a les faveurs du direct. La télévision biélorusse ne retransmet qu'en différé cette rencontre qui n'est pas encore au premier plan.

Salzbourg n'a rien fait pour contribuer au record, ni à la médiatisation : les Red Bulls ont un mécène mais guère de soutien populaire. Alors que Français et Danois ont amené leurs colonies de supporters d'une quarantaine d'individus, aucun amateur autrichien n'a fait le déplacement. Et la chaîne de télévision de Red Bull ne diffuse pas ce tournoi, même s'il est placé officiellement devant le championnat dans les objectifs du club.

Pour vraiment faire parler d'elles, les deux équipes veulent donc gagner ce soir, pour accéder à la Coupe d'Europe "supérieure", la Ligue des Champions, si elle est effectivement relancée l'an prochain comme le projette l'IIHF. Salzbourg n'a pas pu en bénéficier et remet donc son titre sur le tapis.

Le Yunost se présente cependant plus fort. Battus l'an passé au premier match par Salzbourg, les Biélorusses, parfois sujets à la facilité dans un championnat qu'ils dominent largement, ont eu le temps de construire leur revanche. Ils se sont préparés toute la semaine "à la basa", façon soviétique. Et si Sergei Shabanov avait été mis en accusation par Zakharov après l'échec de Grenoble, Minsk a cette fois confiance en son gardien : Mika Oksa, le Finlandais qui n'avait presque pas joué de la saison et a été mis à disposition par le Dynamo Minsk, a été élu joueur du match deux jours de suite.

Catégorie : Europe et Monde

Yunost Minsk - Rouen (Coupe Continentale, finale)

Encore des regrets

2011-01-15-Yunost-Rouen0C'est en quête d'un match retentissant en Super Finale de Continental Cup que les Dragons montent sur la glace. Face à leurs hôtes, le Yunost Minsk, c'est la dernière possibilité de crédibiliser les moyens mis en œuvre à l'intersaison par Thierry Chaix, le président du RHE. Au contraire des Rouennais face aux Red Bulls, d'un niveau moins relevé qu'annoncé, très loin de la NHL claironnée à tort et à travers, la jeunesse minsquoise sort d'un match gagné face aux Danois de SønderjyskE et la confiance bélarusse n'est pas encourageante.

Toujours sans Thinel et Salmivirta, la tâche rouennaise paraissait alors très compliquée. Mais avec des alignements moins homogènes que la veille, mais des blocs plus classiques (un offensif, un de contre et un défensif), le club haut-normand a livré une superbe prestation et fait vaciller le locataire exceptionnel de la Minsk Aréna, d'habitude réservée aux Bisons de KHL du Dynamo local.