Europe et Monde

La Ligue des Champions n'existe plus depuis 2009, par manque de financement.

La Coupe Victoria devait opposer chaque année le champion d'Europe à une équipe de NHL.

Compétitions européennes : les palmarès de la Coupe d'Europe, de l'EHL et de la Coupe Continentale.

Tous les matches amicaux internationaux 2011/12.

Catégorie : Europe et Monde

Yunost Minsk – Salzbourg (Coupe Continentale, finale)

"Nous avons demandé à la fédé de donner pour consigne aux arbitres de nous pénaliser plus !"

2011-01-16-Yunost-Salzbourg4Ce tournoi final de Coupe Continentale a battu tous les records d'affluence de la compétition en en faisant bon usage de la Minsk Arena, la plus grande patinoire à avoir été utilisée. Ces affluences ont parfois été un peu forcées durant les jours précédents. De nombreux enfants ont été invités pour boucher les trous et compenser un certain manque d'enthousiasme pour le Yunost Minsk.

Ce soir, la patinoire est vraiment pleine. Le Dynamo Minsk, qui en a été éjecté pour le week-end, doit jouer son match de KHL à Bobruisk. Mais c'est bien lui qui a les faveurs du direct. La télévision biélorusse ne retransmet qu'en différé cette rencontre qui n'est pas encore au premier plan.

Salzbourg n'a rien fait pour contribuer au record, ni à la médiatisation : les Red Bulls ont un mécène mais guère de soutien populaire. Alors que Français et Danois ont amené leurs colonies de supporters d'une quarantaine d'individus, aucun amateur autrichien n'a fait le déplacement. Et la chaîne de télévision de Red Bull ne diffuse pas ce tournoi, même s'il est placé officiellement devant le championnat dans les objectifs du club.

Pour vraiment faire parler d'elles, les deux équipes veulent donc gagner ce soir, pour accéder à la Coupe d'Europe "supérieure", la Ligue des Champions, si elle est effectivement relancée l'an prochain comme le projette l'IIHF. Salzbourg n'a pas pu en bénéficier et remet donc son titre sur le tapis.

Le Yunost se présente cependant plus fort. Battus l'an passé au premier match par Salzbourg, les Biélorusses, parfois sujets à la facilité dans un championnat qu'ils dominent largement, ont eu le temps de construire leur revanche. Ils se sont préparés toute la semaine "à la basa", façon soviétique. Et si Sergei Shabanov avait été mis en accusation par Zakharov après l'échec de Grenoble, Minsk a cette fois confiance en son gardien : Mika Oksa, le Finlandais qui n'avait presque pas joué de la saison et a été mis à disposition par le Dynamo Minsk, a été élu joueur du match deux jours de suite.

Catégorie : Europe et Monde

Yunost Minsk – SønderjyskE (Coupe Continentale, finale)

Doigts d'honneur et point d'honneur

2011-01-14-Yunost-SonderjyskeLe Yunost et son entraîneur Mikhaïl Zakharov restent les mal-aimés du hockey biélorusse. La dissolution programmée du club rival du Keramin Minsk n'a rien arrangé, bien au contraire. Le Yunost attise de plus en plus de rancoeurs. Quel contraste avec le Dynamo Minsk, le club de KHL, qui bénéficie désormais d'un soutien populaire plus affirmé et a rassemblé quinze mille spectateurs dans cette même Minsk Arena il y a deux jours. Aujourd'hui, même si la patinoire n'est pas mal remplie, on ne dénombre que 500 "vrais" supporters du Yunost. Un soutien limité qui a permis à quelques nostalgiques du Keramin de venir perturber la fête, vêtus des maillots du club disparu. Ils se sont placés dans la tribune des supporters danois et ont échangé des doigts d'honneur durant tout le match avec les partisans du Yunost.

Pourquoi cette haine s'est-elle finalement reportée sur le Yunost, et non sur le Dynamo dont l'inscription en KHL a précipité cette réduction du nombre de clubs ? Parce qu'il lasse, comme tout club trop dominateur, mais aussi parce que son attitude hégémonique. Si le Dynamo happe les forces des autres clubs, il représente quand même le pays, bon gré mal gré. Le Yunost, lui, suce le sang de ses rivaux... pour les battre !

Catégorie : Europe et Monde

Yunost Minsk - Rouen (Coupe Continentale, finale)

Encore des regrets

2011-01-15-Yunost-Rouen0C'est en quête d'un match retentissant en Super Finale de Continental Cup que les Dragons montent sur la glace. Face à leurs hôtes, le Yunost Minsk, c'est la dernière possibilité de crédibiliser les moyens mis en œuvre à l'intersaison par Thierry Chaix, le président du RHE. Au contraire des Rouennais face aux Red Bulls, d'un niveau moins relevé qu'annoncé, très loin de la NHL claironnée à tort et à travers, la jeunesse minsquoise sort d'un match gagné face aux Danois de SønderjyskE et la confiance bélarusse n'est pas encourageante.

Toujours sans Thinel et Salmivirta, la tâche rouennaise paraissait alors très compliquée. Mais avec des alignements moins homogènes que la veille, mais des blocs plus classiques (un offensif, un de contre et un défensif), le club haut-normand a livré une superbe prestation et fait vaciller le locataire exceptionnel de la Minsk Aréna, d'habitude réservée aux Bisons de KHL du Dynamo local.

Catégorie : Europe et Monde

Les adversaires de Rouen en superfinale (III) : Yunost Minsk

Depuis l'an passé, où il avait terminé deuxième de la finale de Coupe Continentale à Grenoble, rien n'a changé pour le Yunost Minsk. Il est toujours nettement en tête de son championnat national. Son entraîneur Mikhaïl Zakharov n'est plus le sélectionneur national, mais il reste un des hommes les plus détestés du pays.

Ivan_USENKO_Belarus_-_2009-7654Il ne faut pas s'y tromper. Même si les Lettons de Liepaja, en milieu de tableau dans le championnat biélorusse, ont beaucoup déçu au tour précédent à Rouen, le Yunost Minsk, que les Normands retrouveront pour leur deuxième match samedi, est d'un tout autre niveau. Il fait même figure d'équipe "all-star" de sa ligue, en se faisant prêter, juste avant ce tournoi, le gardien finlandais Mika Oksa et les défenseurs Andrei Bashko et Ivan Usenko. Ils ont été trois joueurs-clés de ses concurrents (voir les équipes-types du récapitulatif biélorusse 2009/10).

Le Yunost est ainsi renforcé défensivement, alors qu'il n'a besoin de personne en attaque où il se balade : il dispose de plus de quatre lignes offensives, toutes dotées de redoutables techniciens. Son style de jeu se repose toujours sur le talent individuel, et peu sur le rythme. Mais pour les prendre en vitesse, les Rouennais souffriront peut-être d'une rotation plutôt mince, et sans leur plus grand talent (Thinel est du voyage mais il sera absent en match pour des problèmes d'adducteurs).

Catégorie : Europe et Monde

Salzbourg – SønderjyskE (Coupe Continentale, finale)

L'élève face au maître

2011-01-15-Salzbourg-Vojens3Il y a 28 ans, lorsque Mario Simioni faisait ses débuts professionnels, les Calgary Flames, qui l'avaient drafté, l'avaient envoyé chez les "Colorado Flames", leur équipe-ferme de Ligue Centrale, où l'entraîneur était un certain Pierre Pagé. Aujourd'hui, Simioni est devenu coach à son tour, et il n'hésitera pas à contrecarrer les ambitions européennes de son ancien professeur, tenant du titre avec Salzbourg.

Mais tout comme hier contre Rouen, les Autrichiens frappent fort d'entrée. Ils mettent les Danois sous pression, et leur font commettre faute après faute sans les laisser se reposer. À la troisième supériorité numérique, Steve Regier marque dans l'angle du gardien Alfie Michaud qui dévie le palet dans son filet avec sa jambière. Deux minutes plus tard, nouvel avantage numérique, et nouveau but, sur une remontée de palet rapide de Daniel Welser qui permet à Ramzi Abid de marquer de la ligne bleue (2-0, 11'08").

Catégorie : Europe et Monde

Salzbourg - Rouen (Coupe Continentale, finale)

Rouen est un peu tendre

2011-01-14-Salzbourg-RouenUne place pour la future Ligue des Champions - avec un projet plus concret que l'an passé mais toujours aucun accord des clubs - est encore promise au vainqueur de cette Coupe Continentale, et Salzbourg espère cette fois que ce sera la bonne.

Avant toute chose, les Autrichiens doivent remporter le tournoi, et ils ont mis tous les moyens derrière cet objectif en le préparant spécifiquement. Non seulement ils ont reposé leurs joueurs en sacrifiant les dernières rencontres de championnat, mais en plus ils ont renforcé leur effectif du défenseur américain Eric Reitz, qui s'entraîne avec l'équipe depuis plus de deux mois en attendant de jouer enfin en match.

Pas en confiance en ce moment (défaite à domicile contre Chamonix et toute petite victoire contre Strasbourg en ligue Magnus), avec deux absents de poids (Thinel et Salmivirta) et des convalescents (Holmqvist, Alen et Da Costa), les Dragons Rouennais avaient la lourde tâche d'ouvrir le tournoi face aux tenants, les Red Bulls de Salzbourg. Ce titre et la puissance du sponsor autrichien ont dû impressionner, voire affoler, une partie des Normands qui, pour certains, sont encore au vestiaire au tout début du match.

Catégorie : Europe et Monde

Les adversaires de Rouen en superfinale (II) : SønderjyskE

Après avoir présenté Salzbourg dans le contexte de la ligue autrichienne, intéressons-nous à un autre des adversaires de Rouen ce week-end en Superfinale de Coupe Continentale, à savoir SønderjyskE, le club de la ville de Vojens.

Double champion du Danemark en titre (2009 et 2010), SønderjyskE a gardé presque la même équipe et reste favori. Il compte de nouveau un rival au pays car le précédent club dominateur Herning s'est sorti de ses problèmes financiers. Il avait donc perdu la tête après une petite période de méforme... mais il cartonne depuis la trêve de décembre avec sept victoires de suite en comptant la demi-finale de la coupe.

Contrairement à ses adversaires, SønderjyskE joue sur une petite patinoire, et il possède ainsi trois solides défenseurs canadiens. L'équipe patine quand même pas mal, et si elle ne compte aucun international danois, c'est par choix ! En effet, le meilleur marqueur de l'équipe Kim Lykkeskov, quart de finaliste du dernier Mondial, a renoncé au maillot national cette saison.

Le club de Vojens s'appuie aussi sur un gardien solide. Une des clés de l'équipe est le gardien Alfie Michaud, qui a dépossédé en début de saison un ex-Rouennais du record du championnat danois. Il a en effet gardé ses cages inviolées pendant 361 minutes, alors que Trevor Koenig en était resté à 242.

SønderjyskE s'est qualifié en Italie dans un tournoi qui a été un des plus beaux que la Coupe Continentale ait jamais portés. Revivez le dénouement de ce week-end achevé au bout du bout du suspense. Notez que le vétéran letton Aleksandrs Macijevskis avait été prêté juste pour cette demi-finale et n'est pas dans l'effectif. Les Danois arriveront quand même au complet, avec une seule incertitude sur le défenseur Villadsen récemment victime d'une commotion cérébrale.

Catégorie : Europe et Monde

L'IIHF relance la Ligue des Champions

L'IIHF a déclaré que la Ligue des Champions était prête à être relancée pour la saison 2011/12. Après le succès sportif de son unique saison en 2008/09, la compétition européenne phare avait disparu faute d'engagement à long terme de certaines ligues et de certains sponsors. Les nombreuses fausses annonces pendant la crise ont suscité du scepticisme, et pour convaincre de la réalité de son projet, l'IIHF a dévoilé des prémices de calendrier, du 7 septembre 2011 pour la journée d'ouverture aux 18 et 25 janvier 2012 pour la finale.

La formule opposera seize équipes : le champion et le vainqueur de la saison régulière des sept grandes ligues, plus le dernier vainqueur (ZSC Lions) et... le vainqueur de la prochaine Coupe Continentale à Minsk ! De quoi donner encore plus d'enjeu au tournoi final que Rouen disputera le mois prochain au Bélarus face notamment au favori et tenant du titre Salzbourg.