Europe et Monde

La Ligue des Champions n'existe plus depuis 2009, par manque de financement.

La Coupe Victoria devait opposer chaque année le champion d'Europe à une équipe de NHL.

Compétitions européennes : les palmarès de la Coupe d'Europe, de l'EHL et de la Coupe Continentale.

Tous les matches amicaux internationaux 2011/12.

Catégorie : Europe et Monde

European Trophy : le contre-projet

On sait maintenant pourquoi les clubs européens de plusieurs pays ont rejeté les propositions de l'IIHF pour relancer la Ligue des Champions. Poursuivant l'étude menée au cours de la saison par Håkan Loob, qui s'était mis en congé de son poste de manager de Färjestad, les ligues regroupées dans l'organisation Hockey Europe ont accouché d'un projet différent et autonome, baptisé "European Trophy". C'est une réponse à la fédération internationale, mais surtout à la KHL, laissée en dehors du jeu et dont les plans d'expansion ont sans doute précipité ce contre-feu.

Les Russes qui sont sortis du "projet Loob" le mois dernier après avoir accepté de le financer en partie, notant qu'il existait des divergences entre leur vision et celle des Suédois. Il faut dire qu'il existe un fossé irréconciliable, tant sur la pratique économique que sur la mobilité géographique (qui en Europe de l'ouest a envie d'aller à Omsk ?).

Ce n'est pas sur la nature du projet que portent les différences. À terme, après 2012, il existe en effet un projet de ligue européenne à plein temps, même si ce point est loin de faire l'unanimité parmi les participants et poserait d'autres problèmes.

Catégorie : Europe et Monde

Mort définitive de la Ligue des Champions

La résurrection de la Ligue des Champions est officiellement enterrée. L'IIHF a expliqué aujourd'hui dans un communiqué que le projet prévoyant pourtant une redistribution plus satisfaisante (75% des recettes pour les ligues et les clubs) n'avait pas été approuvé par tous. Il devait porter sur 3+6 ans, mais certains exigeaient de pouvoir sortir sans condition au bout des trois premières années. En clair, certains ont le projet de faire "cavalier seul", notamment du côté suédois...

Catégorie : Europe et Monde

Sheffield - Yunost Minsk (Coupe Continentale)

2010-01-17-sheffield-minsk3La finale de la Continental Cup a déjà rendu son verdict hier avec la victoire de Salzbourg qui ne peut plus être rejoint par aucun adversaire. Il sera donc question de match de classement aujourd'hui avec le Yunost Minsk, toujours à la recherche de sa première victoire dans ce tournoi mais qui peut terminer deuxième en cas de victoire cet après-midi et de défaite de Grenoble ce soir. Gageons que la défaite subie face aux champions de France hier soir a fait désordre dans l'encadrement biélorusse et Mikhail Zakharov n'a pas dû apprécier. Une réaction de ses troupes est donc attendue face aux Sheffield Steelers qui sont retombés de leur nuage après un sévère 6-1 encaissé face aux futurs vainqueurs hier. Les deux équipes prennent suffisamment le match au sérieux pour aligner leur gardien n°1 (Shabanov et Verner) pour la troisième fois en trois rencontres.

Le Yunost Minsk semble montrer une motivation supérieure à celle affichée lors des deux matchs précédents et prend le jeu à son compte face à une équipe de Sheffield qui joue son jeu d'attente habituel. Une pénalité de Legue permet au Yunost de s'installer dans la zone offensive britannique et solliciter Andrew Verner qui fait barrage. Malgré un bon power-play, les Biélorusses ne marquent pas mais ce n'est que partie remise. Sur une entrée de zone côté droit, Maksim Slysh centre pour Andrei Stepanov qui, au lieu de tirer, remet instantanément pour Slysh lequel n'a plus qu'à pousser dans la cage grande ouverte (0-1, 07'32"). Un but collectif marqué avec aisance et qui symbolise la facilité des joueurs du Yunost lorsqu'ils se mettent à jouer en passes.

Catégorie : Europe et Monde

Salzbourg - Grenoble (Coupe Continentale)

2010-01-17-grenoble-salzbourg9En plus du privilège de se frotter à une équipe de la qualité de Salzbourg, vainqueur légitime de cette Coupe Continentale édition 2009/10, ce match n'est pas sans conséquence pour les Grenoblois : une défaite les maintiendrait en quatrième position, mais une victoire leur offrirait la deuxième place du tournoi. La prime de 30 000 francs suisses que cela implique ferait assurément du bien aux finances du club après une année 2009 pour le moins tourmentée financièrement.

Mats Lusth conserve sa confiance au jeune Sébastien Raibon dans les cages après sa grande performance d'hier. C'est un défi encore plus grand qui l'attend car les quatre lignes l'armada entrainée par Pierre Pagé risquent de lui accorder peu de répit. Même pas une minute, d'ailleurs, puisque, sur la première action, l'ailier américain Michael Gergen - nommément défenseur dans le système de Pagé - coupe un centre au premier poteau de Marco Pewal (1-0). Raibon a-t-il été envoyé au feu ?

Grenoble réagit immédiatement à ce qui aurait pu être un coup de massue, grâce à une belle montée offensive de Nicolas Besch. Le Normand franchit la bleue, fait le tour de la cage et remet dans le slot pour la conclusion de Nicolas Arrossamena (1-1). Les Brûleurs de Loups courbent ensuite l'échine pendant deux infériorités numériques, et Christophe Tartari envoie même Damien Fleury en breakaway, mais il échoue sur Reinhard Divis. La domination autrichienne finit par se concrétiser, Raibon étant masqué sur le tir rasant en pivot de l'international junior Dominique Heinrich (2-1).

 

Catégorie : Europe et Monde

Les Boys, un aperçu de la culture hockey québécoise sur TV5

"Les Boys", c'est un film-culte auprès des amateurs de hockey sur glace, et le plus grand succès de tous les temps dans les salles de cinéma au Québec. Pour prolonger sa popularité, Radio-Canada en a tiré une série qui en est actuellement à sa quatrième saison. Les premiers épisodes seront diffusés pour la première fois en France pendant tout le mois d'avril. Dès le lundi 29 mars, vous pourrez voir cette série humoristique sur le hockey entre 19h00 et 19h30 sur TV5 Monde.

Catégorie : Europe et Monde

Sheffield Steelers - Salzbourg (Coupe Continentale)

2010-01-16-sheffield-salzbourg1Les deux vainqueurs de la première journée se retrouvent face-à-face pour ouvrir cette deuxième journée. Autant dire que le vainqueur prendra un ascendant certain sur la victoire finale. Salzbourg a frappé un grand coup en battant l'autre favori de la compétition, le Yunost Minsk (5-3) et semble désormais en position idéale avant d'affronter les deux équipes considérées les plus prenables, Sheffield et Grenoble. Attention quand même aux Steelers qui ont continué d'étonner après leur qualification surprise à Bolzano en s'imposant dès la première journée face à Grenoble. Après la titularisation surprise de Reinhard Divis face au Yunost Minsk, Pierre Pagé donne cette fois-ci les clés de la cage autrichienne à David Leneveu.

Entre deux formations qui ont des arguments à faire valoir sur le plan physique, on peut s'attendre à des débats engagés. Mark Thomas écope de la première pénalité du match et le power-play autrichien, si efficace la veille contre le Yunost Minsk fait le reste : après une bonne circulation du palet, un tir de Michaël Schutte à la ligne bleue est dévié par Brett Aubin mais Andrew Verner repousse de la jambière. Kelsey Wilson, présent devant la cage, reprend le rebond, insiste et finit par trouver l'ouverture en deux temps (0-1, 03'40"). On pense Salzbourg bien lancé mais vingt-cinq secondes plus tard, Matt Hubauer profite de la passivité de la défense autrichienne pour se présenter seul face à David Leneveu et marque en force alors que Michael Gergen arrive trop tard pour s'interposer (1-1, 04'05"). Salzbourg doit remettre du cœur à l'ouvrage et a l'occasion de doubler la mise sur un nouveau power-play consécutif à une faute de Kevin Bolibruck. Mais cette fois la défense des Steelers tient bon et semble pouvoir contenir l'attaque autrichienne.