Europe et Monde

La Ligue des Champions n'existe plus depuis 2009, par manque de financement.

La Coupe Victoria devait opposer chaque année le champion d'Europe à une équipe de NHL.

Compétitions européennes : les palmarès de la Coupe d'Europe, de l'EHL et de la Coupe Continentale.

Tous les matches amicaux internationaux 2011/12.

Catégorie : Europe et Monde

Donbass Donetsk - Metallurg Zhlobin (Coupe Continentale, Superfinale, jour 1)

2013-01-11-Donetsk-ZhlobinPour la première fois, la Coupe Continentale est organisée par une équipe de KHL. Le bruit selon lequel le Donbass aurait envisagé d'aligner son équipe-réserve a été qualifiée de rumeur absurde par le staff. Il est clair que, si le club ukrainien a tellement voulu organiser cette finale, c'est pour la gagner. Et le désir de revanche, après sa déconvenue l'an passé à Rouen, n'est pas la moindre de ses motivations.

Certes, les trois Ukrainiens de NHL sont repartis en raison de la fin du lock-out : les deux "vrais", Ponikarovsky et Fedotenko, et le "faux", Anton Babchuk, qui avait quitté sa patrie d'origine pour prendre la nationalité russe, et qui y est revenu pendant quelques mois. Il ne reste donc plus que quatre Ukrainiens (Materukhin, Donika, Varlamov et Kvitchenko), mais l'effectif n'en est pas moins impressionnant puisque l'entraîneur slovaque Julius Supler peut compter sur des joueurs venus de toute l'Europe. Et même d'au-delà, à l'instar de Randy Robitaille, le dernier arrivé, dont le cas fera jaser... Il a en effet joué un match avec son club précédent, le Neftekhimik Nijnekamsk, le 30 décembre, douze jours avant le début du tournoi, et n'a donc pas les deux semaines d'antériorité pour être qualifié.

Le Metallurg Zhlobin, qui déclenche le scandale au sujet du Canadien juste avant le coup d'envoi, a tout fait dans les règles... mais pas dans l'esprit : Aleksei Efimenko a certes été correctement qualifié en jouant pour le Metallurg avant la date-couperet pour l'éligibilité, mais il est prêté juste pour ce tournoi et retournera ensuite dans son ancien club. Les Biélorusses sont coutumiers de ces petits arrangements pour les compétitions européennes...

Catégorie : Europe et Monde

Rouen - Bolzano (Coupe Continentale, Superfinale, jour 1)

Rouen - Bolzano

Rouen sera-t-il à la hauteur de son grand rendez-vous européen pour la défense de sa Coupe Continentale ? Dans cette nouvelle année 2013, les deux défaites à domicile contre Angers (en championnat et en coupe) ont un peu mis les Dragons dans le doute. Et pour ne rien arranger, Johan Åkerman est blessé au genou. Il a fait le déplacement en Ukraine, mais ne jouera pas du week-end. Le vétéran suédois est la clé de voûte du jeu de puissance, et c'est Jonathan Janil qui devra le remplacer sur la première unité spéciale. Deux arrières de 20 et 19 ans, Léo Guillemain et Raphaël Faure, se retrouvent quant à eux titulaires au très haut niveau international. C'est dire que la défense normande est beaucoup moins expérimentée que l'an dernier.

Bolzano est un peu dans le même cas. Les champions d'Italie sont encore plus orphelins de leur défenseur suédois, un certain Niklas Hjalmarsson. Le vainqueur de la Coupe Stanley 2010 avait remporté 20 victoires pour 1 défaite depuis son arrivée au HCB, mais il avait décidé de finir sa saison en NHL ou en KHL si le lock-out durait. Bolzano a rêvé d'une autre star suédoise, Michael Nylander, mais le quarantenaire fut un feu de paille : il a joué un seul match avant Noël avant de repartir, faute d'accord sur les conditions contractuelles. La situation financière de Bolzano ne permet pas de folies.

Catégorie : Europe et Monde

Les Dragons de Rouen peuvent s'amuser de la fin du lock-out

La finale de Coupe Continentale commence vendredi, mais histoire d'annoncer la couleur (blanche), une tempête de neige empêche les avions d'atterrir à Donetsk aujourd'hui. Seul un quart des vols est maintenu. Si le tenant du titre Rouen devra affronter des conditions climatiques très différentes de celles qui prévalent actuellement en France, il peut quand même sourire en constatant combien ses adversaires sont embêtés par la fin du lock-out. Comme quoi le règlement français peu propice aux pigistes et aux renforts à très court terme peut avoir du bon...

Catégorie : Europe et Monde

Stavanger Oilers - Metallurg Zhlobin (Coupe Continentale, demi-finale, groupe E)

Sept ans. Pendant sept ans, les clubs norvégiens ont boudé la Coupe Continentale. Leur retour cette saison est donc une date marquante pour la seule compétition européenne de clubs. Ceux qui ont franchi le pas, ce sont les Oilers de Stavanger, le nouveau club dominant de Norvège grâce à la manne pétrolière qui enrichit ce port. Ils sont d'autant plus désireux de se mesurer à la scène européenne qu'ils ont inauguré le 7 octobre leur nouvelle patinoire, la DNB Arena.

StavangerCette belle enceinte de 4500 places - malheureusement peu remplies au cours de ce week-end - a été dotée d'une glace aux dimensions "NHL", de seulement 26 mètres de large. C'est a priori un atout pour les Oilers face à des adversaires venus d'Europe de l'est.

Mais il y a au moins un joueur qui n'est pas perturbé par cette taille de glace réduite : c'est Wojtek Wolski, l'attaquant canado-polonais de NHL attaché à son pays natal, la Pologne, quittée à trois ans. Il ne peut pas la représenter car il n'a jamais joué au hockey dans son pays. Il y revient cette année, mais juste pour la durée du lock-out. Ses trois buts ce week-end n'ont pas emmpêché l'équipe de Sanok de terminer bonne dernière du tournoi.

Catégorie : Europe et Monde

Bolzano - Toros Neftekamsk (Coupe Continentale, demi-finale, groupe D)

Cont2013-Bolzano2

Le retour des Allemands en Coupe Continentale était attendu, mais après avoir remporté le tour précédent à domicile, Landshut a échoué avec zéro point et un seul but marqué dans le week-end. "Très déçus", a déclaré l'entraîneur Jiri Ehrensperger pour qualifier l'ambiance dans son vestiaire, car son équipe était venue pour se qualifier en finale. En fait, elle ne s'est jamais remise d'avoir perdu le premier match contre Neftekamsk sur un but de Sergei Salnikov à 21 secondes de la fin (1-2).

Un Salnikov absent de ce dernier match décisif, qui servira à déterminer qui rejoindra Rouen et Donetsk en finale. Bolzano pâtit pour sa part de la blessure de Christian Walcher le premier jour, remplacé par Pontus Moren, Suédois prêté par le club de série A2 Pergine.

À la conférence de presse d'avant le tournoi, Dieter Knoll, le président de Bolzano avait clamé : "Nous n'avons pas donné de poids à la qualification [manquée] en Coupe d'Italie parce qu'à cette période nous disputerons la finale de Coupe Continentale à Donetsk". À l'époque, on pouvait croire à une fanfaronnade. Le HCB ne cesse de se dire en crise, il a commencé le championnat avec trois étrangers et quatre défenseurs seulement, et s'inquiète sur son avenir.

Mais en fait, il attendait son heure et avait coché ce rendez-vous européen. Il a patienté pour recruter l'arrière suédois Niklas Hjalmarsson, vainqueur de la Coupe Stanley 2010 avec Chicago, peu avant le tournoi. Le week-end a permis à Bolzano de se réconcilier avec son public. 4300 spectateurs attendent ce dernier match qualificatif, qui n'est pas le premier du nom : en 2009/10 (défaite aux tirs au but devant Sheffield) et 2008/09 (victoire sur Coventry), le public de la capitale du Haut-Adige avaient déjà assisté à ce genre de match au couteau.

Catégorie : Europe et Monde

Lock-out NHL : les stars rentrent déjà en Europe

RINNE Pekka-100520-057Le moins que l'on puisse dire est que les clubs européens n'ont pas traîné à signer les joueurs de NHL pour le lock-out. La preuve que des discussions informelles ont lieu depuis longtemps. Il faut maintenant s'activer vite pour activer rapidement les transferts.

Le bon coup du jour est réalisé par le Kärpät Oulu : dynastique il y a quelques années, le club du nord de la Finlande était rentré dans le rang, mais il a frappé fort. Le gardien Pekka Rinne, le défenseur Joni Pitkänen et l'attaquant Jussi Jokinen.

Les Suisses aussi ont vite rapatrié les leurs. Mark Streit a signé à Berne, et Zoug a fait revenir Damien Brunner et engagé l'arrière Rafael Diaz. Mais le recrutement d'un autre arrière helvète de NHL (Luca Sbisa) a échoué pour raisons financières.

En Russie, Kazan - qui avait amassé les stars en 2005 - affirme son intention de n'engager personne dans l'immédiat. Ilya Kovalchuk a donc trouvé cette fois un autre point de chute, le SKA Saint-Pétersbourg. Le Traktor Chelyabinsk a engagé l'attaquant biélorusse Andrei Kostsitsyn et le vainqueur de la Coupe Stanley, Vyacheslav Voïnov. Mais le club de KHL qu'on attend le plus renforcé est le Slovan Bratislava, qui a déjà fait revenir un ancien de la maison, le vétéran défensif Lubomir Visnovsky.

Le nouveau représentant tchèque de KHL, le Lev Prague, a lui aussi été à la pêche, avec Jiri Hudler et Jakub Voracek. Mais dans la conquête du public pragois, le Slavia Prague a réagi. On le disait en danger avec la création d'un concurrent de KHL, car le Slavia est le club le moins populaire. Alors, l'entraîneur-manager Vladimir Ruzicka a recruté Vladimir Sobotka et a surtout fait revenir la star Roman Cervenka.

Si les Tchèques reviennent au pays, c'est en effet surtout dans leurs clubs d'origine. Jaromir Jagr est rentré à la maison à Kladno (club qu'il possède désormais), tout comme Tomas Plekanec et Jiri Tlusty. Et ce n'est pas fini puisque les négociations sont en cours avec Tomas Kaberle et Marek Zidlický. Impressionnant ! Mais le champion Pardubice n'a pas l'intention de se laisser faire : il a fait revenir Ales Hemsky et travaille sur la piste David Krejci. Quant à Vitkovice, il a musclé sa défense avec Pavel Kubina et Roman Polák. Soyons clair : l'Extraliga tchèque va encore être le championnat le plus renforcé par le lock-out.

Catégorie : Europe et Monde

Tous les résultats de la pré-saison européenne

La phase de pré-saison de l'European trophy - le plus grand tournoi européen - s'est achevée aujourd'hui, mais il faudra attendre les dernières rencontres à l'automne pour connaître les ultimes qualifiés pour la finale.

Retrouvez également, comme chaque année, la page la plus complète d'Europe sur les matches internationaux entre clubs.

Enfin, sur la page de la Russie, vous retrouverez les tournois internes à ce pays mais aussi le calendrier de la KHL, toujours le premier championnat à commencer (depuis trois jours).