Ligue Magnus

 

Présentations des équipes 2016/17 : Amiens, Angers, Bordeaux, Chamonix, Dijon, Épinal, Gap, Grenoble, Lyon, Nice, Rouen, Strasbourg.

Le bilan de la Ligue Magnus 2015/16.

Résultats des années passées : 2016, 2015, 2014, 2013, 2012, 2011, 2010, 2009, 2008, 2007, 2006, 2005 (sous le nom de Ligue Magnus), 2004 et 2003 (sous le nom de Super 16). Auparavant existait la Ligue Élite : 2002, 2001, 2000...

Le palmarès du championnat.

 

Catégorie : Ligue Magnus

Amiens - Épinal (Ligue Magnus, 33e journée)

Amiens en perdition 

Deuxième match de 2017 au Coliséum, et deuxième match capital dans la course aux playoffs ! Séparés d’un petit point au classement, Amiénois (40 points) et Spinaliens (39 points) occupent les deux dernières places qualificatives, et restent sous la menace de Nice (38 points). Malheur donc au vaincu du soir, qui pourrait quitter le top 8 en cas de performance des Aigles face à Grenoble.

Catégorie : Ligue Magnus

Ligue Magnus (33e journée) : Gap déroule, Rouen s'accroche

Gap est en pleine forme. Trois jours après avoir pris les commandes de la Ligue Magnus, le leader a affirmé son pouvoir en s'imposant nettement face à Chamonix/Morzine. Certes, les Rapaces n'affrontaient pas un ténor de l'élite. Il n'empêche : menés 1-2 en début de match, les joueurs de Luciano Basile ont su vite réagir pour dominer, au final, les Pionniers 9-3. Avec, au passage, quatre points pour Marc-André Bernier, et trois assistances des défenseurs Maxwell Ross et Patrick McEachen.

Catégorie : Ligue Magnus

Rouen - Strasbourg (Ligue Magnus, 32e journée)

Lancés !

Supérieur dans la bande, physiquement et techniquement, Rouen, combatif, s'est largement imposé contre Strasbourg qui a joué sans Hiadlovski, son premier gardien, laissé au repos, assis sur le banc. Le RHE76 a réussi son objectif de prendre les neuf points des trois derniers matches et, ainsi, grignoter des places au classement. Désormais deuxièmes, à un point du leader Gap, les Dragons entrent, lancés, dans la dernière ligne droite de la phase régulière. L’Etoile Noire, elle, peut se poser des questions.

Catégorie : Ligue Magnus

Gap - Épinal (Ligue Magnus, 31e journée)

Cette semaine Gap est allé s’imposer sur la glace de Grenoble et a ainsi stoppé la série de 20 victoires consécutives des Brûleurs de Loups. Les Rapaces ont subi le jeu des Grenoblois mais ont démontré leur forme du moment et une efficacité insolente.

Catégorie : Ligue Magnus

Grenoble - Gap (Ligue Magnus, 30e journée)

Gap met fin à la série de victoires de Grenoble

Victorieux deux fois à Lyon, d’abord au Winter Game il y a une semaine puis mardi en demi-finale de la coupe de France, les Brûleurs de Loups n’ont pas eu le temps de souffler pendant les fêtes. Ils se sont qualifiés pour la finale de coupe à Bercy où ils retrouveront les Dragons de Rouen contre lesquels ils s’étaient inclinés l’an dernier (2-4). Une belle revanche en perspective ! En attendant ils retrouvent le championnat ce soir avec un choc face aux Rapaces de Gap. Avec vingt victoires consécutives (seize en SaxoPrint Ligue Magnus et quatre en coupe de France), les Grenoblois ont déjà établi un record du club. En pleine confiance, ils visent une vingt-et-unième victoire afin de conserver leur troisième place actuelle, car la lutte fait rage entre les cinq premiers du classement dont Gap fait partie.

Catégorie : Ligue Magnus

Grenoble - Amiens (Ligue Magnus, 32e journée)

Grenoble déroule 

Les Brûleurs de Loups se sont rapidement ressaisis à Angers dimanche en l’emportant 4-2, juste après avoir concédé vendredi face à Gap leur première défaite en 21 rencontres. Le doute ne s’est donc pas installé dans l’esprit des Grenoblois, qui ont repris leur marche en avant et restent plus que jamais à la lutte pour une place dans les 4 premiers afin d’obtenir l’avantage de la glace lors des quarts de finale.

Catégorie : Ligue Magnus

Ligue Magnus (32e journée) : Gap au sommet

Pas de vainqueur entre Chamonix/Morzine et Lyon. La rencontre, jouée hier soir, a été interrompue dans le deuxième tiers pour un problème de glace, alors que les deux équipes étaient à égalité (1-1). Conséquences : le LHC boucle sa soirée sans le moindre point et cède de nouveau sa place de leader. Désormais, c'est Gap qui surfe sur les sommets de la Ligue Magnus. Quatre jours après une première victoire de prestige à Grenoble (1-4), les Rapaces se sont cette fois-ci imposés à Bordeaux (1-3). Attention, ils ne comptent toutefois qu'un seul point d'avance au classement sur Rouen. Qui, de son côté, a dévoré Strasbourg (7-2) avec sept buteurs normands différents (Jordann Perret, Loïc Lampérier, Patrick Coulombe, Fabien Colotti, François-Pierre Guénette, Sacha Treille et Marc-André Thinel).

Catégorie : Ligue Magnus

Ligue Magnus (31e journée) : Lyon reprend les devants

Éjecté du fauteuil de leader vendredi soir, Lyon a déjà repris les commandes de la Ligue Magnus. Comment ? En dominant sur sa glace de Charlemagne les Boxers de Bordeaux. Qui ne seront donc restés que 48 petites heures en tête du championnat. Les deux rivaux étaient à égalité à l'entame du dernier tiers. Et c'est Scott Fleming, en supériorité numérique, qui a permis aux Lyonnais de l'emporter en marquant à 36 secondes de la sirène.

Catégorie : Ligue Magnus

Rouen - Nice (Ligue Magnus, 30e journée)

Les bonnes résolutions !

Nice, 9e, ne fait pas figure d’ogre mais pourtant, au cours des six journées de décembre, les Aigles ont glané plus de points que Rouen (11 contre 9). Nice possède la meilleure attaque des équipes de play-down. C’est donc une partie serrée qui s’apprête à être disputée dans une patinoire pas bondée.