Ligue Magnus

 

Présentations des équipes 2015/16 : Amiens, Angers, Bordeaux, Brest, Briançon, Chamonix, Dijon, Épinal, Gap, Grenoble, Lyon, Morzine-Avoriaz, Rouen, Strasbourg.

Le bilan de la Ligue Magnus 2014/15.

Résultats des années passées : 2015, 2014, 2013, 2012, 2011, 2010, 2009, 2008, 2007, 2006, 2005 (sous le nom de Ligue Magnus), 2004 et 2003 (sous le nom de Super 16). Auparavant existait la Ligue Élite : 2002, 2001, 2000...

Le palmarès du championnat.

 

Brest - Caen (Ligue Magnus, 24e journée)

Naufrage total.

Malheur aux vaincus. Dans ce match de la peur entre mal classés joué devant une patinoire comble, une défaite ferait beaucoup de mal. Brest entame ce match en position de dernier de Ligue Magnus puisque Caen a remporté son match en retard face à Chamonix dans la semaine.

Ligue Magnus : Angers décroche

Statu (presque) quo en tête de Ligue Magnus. Grenoble, le leader, a eu bien du mal à se défaire de Dijon. Menés 0-2 dans le premier tiers par les Bourguignons, après un doublé de Sébastien Gauthier, les Brûleurs de Loups n'ont égalisé qu'en dernière période (2-2, 40e). Avant de prendre l'avantage à 7 minutes de la sirène sur un but en supériorité numérique de Mitja Sivic. Grâce à ce succès (3-2), les Isérois conservent trois points d'avance sur leurs premiers poursuivants.
 

Angers - Grenoble (Ligue Magnus, 19e journée, match en retard)

Les Ducs peuvent avoir des regrets

Grenoble, privé de Nicolas Favarin, se rend en Anjou pour un match capital. Si les Ducs d'Angers gagnent ce match - en temps réglementaire - ils peuvent s'emparer de la tête de cette Ligue Magnus.

Ligue Magnus : Grenoble prend une option

On voulait du suspense et du spectacle. On en a eu. Hier soir, Angers et Grenoble s'affrontaient dans un match en retard de la 19e journée de Ligue Magnus. Un vrai choc entre deux des leaders d'une élite où tout peut encore arriver à quinze jours du terme de la saison régulière.

Angers - Strasbourg (Ligue Magnus, 11e journée, match en retard)

Angers se place en embuscade

Belle affluence au Haras pour ce match en retard de Ligue Magnus. Toujours privés de Jean-Sébastien Aubin (blessé lors du match à Chamonix la semaine dernière), les Ducs doivent également composer sans Johan Skinnars et Gary Lévèque.

Lyon - Amiens (Ligue Magnus, 23e journée)

Playoffs ou playdowns, une fin de saison cruciale pour Lyon.

Avec 18 points à quatre matchs de la fin de la saison régulière, les Lions ont un besoin impératif de victoire. Ils restent sur deux victoires à domicile, mais ont du mal à enchaîner les victoires. Dernière défense du championnat, ils devront une fois de plus se passer de leur gardien principal Matej Kristin, qui souffre d'une distension des ligaments suite à une entorse de la cheville et dont le retour au jeu n'est pas envisagé avant début février. Pasi Hirvonen est également toujours absent côté lyonnais, en revanche Ben Parker et Quentin Jacquier sont de retour. Du côté des Gothiques, l'effectif est au complet à quarante huit heures de la finale de Coupe de France à Marseille. Amiens va pouvoir finir sa préparation ce soir contre les Lyonnais avant d'affronter Rouen dimanche.

Ligue Magnus (24e journée) : une journée pleine d'enjeux

La Ligue Magnus attaque ce soir la dernière ligne droite de sa saison régulière. À trois matchs du début des play-offs, dans ce championnat où tout le monde s'amuse à battre tout le monde, beaucoup de choses peuvent encore se passer. Et personne n'est assuré de conserver sa place.

Amiens – Rouen (finale de la Coupe de France)

Le derby des plaines se délocalise dans le grand sud. Bercy en travaux, c'est un autre Palais Omnisport qui accueille la finale de la coupe de France : Marseille. Une première pour la cité phocéenne et sa très belle arène de 5000 places.