Articles Ligue Magnus

 

Présentations des équipes 2013/14 : Amiens, Angers, Brest, Briançon, Caen, Chamonix, Dijon, Épinal, Gap, Grenoble, Morzine-Avoriaz, Rouen, Strasbourg, Villard-de-Lans.

Le bilan de la Ligue Magnus 2012/13.

Résultats des années passées : 2013, 2012, 2011, 2010, 2009, 2008, 2007, 2006, 2005 (sous le nom de Ligue Magnus), 2004 et 2003 (sous le nom de Super 16). Auparavant existait la Ligue Élite : 2002, 2001, 2000...

Le palmarès du championnat.

 

Ligue Magnus (play-offs) : Chamonix qualifié

En s'imposant ce vendredi face à Épinal, Chamonix s'est qualifié pour les quarts de finale de Ligue Magnus. Amiens, Grenoble et Villard-de-Lans n'ont eux plus besoin que d'une victoire pour en faire autant.

Grenoble - Gap (Ligue Magnus, play-offs, 1er tour, match 2)

Grenoble se fait piéger

Les Brûleurs de Loups s'en sont sortis par la petite porte lors du premier match de série. Une victoire quasi miraculeuse après avoir dilapidé une avance de deux buts au troisième tiers-temps. L'égalisation de Le Blond et le but en prolongation de Tardif ont enlevé une belle épine du pied aux Grenoblois qui auraient pu se mettre d'entrée sous pression dans une série plus serrée qu'annoncé sur le papier.

Ligue Magnus (play-offs) : Chamonix y est presque

Chamonix n'est plus qu'à une petite victoire d'une qualification pour les quarts de finale de Ligue Magnus. Hier soir, les Chamois sont allés remporter un deuxième succès de suite à Épinal (2-7 avec six buteurs différents). Contrairement à mardi soir, les Haut-Savoyards ont vite fait la différence. Et cela en marquant à quatre reprises dans le deuxième tiers.

Grenoble - Gap (Ligue Magnus, play-offs, 1er tour, match 1)

Grenoble sur le fil du rasoir

2014-02-18-Grenoble-Gap2C'est parti pour les play-offs de la Ligue Magnus, version 2013/14 ! Les Brûleurs de Loups n'ont pas atteint leur objectif de début de saison qui était de finir dans les quatre premiers. Leur cinquième place les oblige à passer par un tour préliminaire où ils retrouvent, comme l'année dernière, les Rapaces de Gap. Et les similitudes ne s'arrêtent pas là puisque le vainqueur de cette série retrouvera comme l'an dernier... Angers en quarts-de-finale. Contrairement à la saison dernière où les deux équipes étaient très proches au classement (Gap huitième, Grenoble neuvième), c'est le grand écart cette saison puisque Grenoble a terminé cinquième et Gap douzième.

Mais les apparences sont trompeuses car la dynamique de fin de saison n'est pas du tout la même : Grenoble a terminé avec trois défaites au cours des quatre derniers matchs alors que Gap s'est extirpé de la zone des play-downs grâce à une fin de saison en boulet de canon (six victoires au cours des huit derniers matchs). Alors, même si les deux voisins dauphinois se sont affrontés déjà à cinq reprises cette saison en match officiel pour une seule victoire gapençaise (en coupe de France à Pôle Sud, souvenir douloureux pour les Grenoblois), difficile de dire que Grenoble est le favori indiscutable de cette série, surtout à la vue du jeu produit par les Brûleurs de Loups depuis le retour de la trêve internationale.

Épinal - Chamonix (Ligue Magnus, play-offs, 1er tour, match 1)

Sans défense, point de salut !

Les play-offs sont un exercice très particulier, où la logique hiérarchique ne demande qu'à être bafouée. Aussi convient-il d'oublier les hauts, les bas et autres débats des six derniers mois de championnat. Oublier, aussi, les accrocs et les exploits, les peines et les joies, les buts marqués ça et là. Le début des phases finales sonnant comme une totale remise à plat. Tant pour les Dauphins que pour les Chamois, forcément revanchards après leur élimination subie - l'an passé - au stade des quarts.

Dijon - Epinal (Ligue Magnus, 26e journée)

Les Dijonnais ne s'attendent pas à un grand match pour cette dernière journée, l'absence d'enjeu aidant depuis que la troisième place a été assurée. Les Spinaliens, a contrario, ont encore gros à gagner, en témoignent les supporters venus en nombre, même un vendredi, soir de Saint Valentin.

Il est au moins une chose sur laquelle les deux équipes sont à égalité cependant : entre la sélection d'Hocevar aux JO avec la Slovénie et la blessure de Buysse, les voisins et rivaux démarreront tous deux le match avec le gardien numéro 2.

Épinal - Chamonix (Ligue Magnus, play-offs, 1er tour, match 2)

Dure, dure, la vie sans Andrej...

En blanchissant (4-0) leurs voisins autrichiens mardi, en tout début d'après-midi (heure de Sotchi), les Slovènes n'ont pas seulement accompli l'exploit de leur vie. Ils ont également fait le malheur des Dauphins, qui comptaient sur leur élimination pour rapatrier Anže Kuralt et Andrej Hočevar, histoire de les aligner ce soir face aux Chamoniards.

Amiens - Morzine-Avoriaz (Ligue Magnus, play-offs, 1er tour, match 1)

Un grain de sable dans l'engrenage des Pingouins

Petite affluence au Coliseum en ce mardi soir, pour une rencontre qui apparait pourtant comme le début des choses sérieuses : les Gothiques d’Amiens font leur entrée dans les play-offs pour cette première confrontation face aux Pingouins du HCMAG.

Ligue Magnus (play-offs) : Chamonix fait le premier pas

L'avantage de la glace a plutôt bien fonctionné ce soir, pour le premier match du tour préliminaire des play-offs de Ligue Magnus. Grenoble, Amiens et Villard-de-Lans se sont imposés à domicile. Seul Chamonix est allé chercher un point en déplacement. Les Chamois ont battu Épinal sur la glace de Poissompré (5-8). Les Haut-Savoyards ont plutôt bien entamé la partie (0-2 à la 16e). Avant de voir les Spinaliens revenir puis prendre l'avantage (5-4 à la fin du deuxième tiers). Les joueurs de Stéphane Gros ont finalement fait la différence en inscrivant quatre buts dans l'ultime période.

Statshot - présentation premier tour des play-offs / play-down de Ligue Magnus

Comme nous vous l’indiquions en début de saison, la rubrique « Statshot » s’est renforcée cette année avec la création de divers indices statistiques inédits en France et inspirés des championnats nord-américains.

Ces indices ont pour vocation d’analyser par les chiffres les situations de glace et d’établir des tendances, ce qui peut le cas échéant s’avérer bien utile dans des perspectives à plus long terme. En somme, le but est de pouvoir constater si dans la durée, les prédictions statistiques se vérifient ou non. Le temps trop court entre la saison régulière et le début des play-offs ne nous permettant pas d’effectuer une analyse complète des chiffres du championnat, l’équipe statistique d’Hockey Archives a tenté de mettre en avant ces indicateurs pour voir si les « pronostics » se confirment pour ce premier tour des séries et pour le play-down.

Pour retrouver l’explication et les modalités de calculs de ces indices, vous pouvez vous référer à cet article.