Articles Ligue Magnus

 

Présentations des équipes 2013/14 : Amiens, Angers, Brest, Briançon, Caen, Chamonix, Dijon, Épinal, Gap, Grenoble, Morzine-Avoriaz, Rouen, Strasbourg, Villard-de-Lans.

Le bilan de la Ligue Magnus 2012/13.

Résultats des années passées : 2013, 2012, 2011, 2010, 2009, 2008, 2007, 2006, 2005 (sous le nom de Ligue Magnus), 2004 et 2003 (sous le nom de Super 16). Auparavant existait la Ligue Élite : 2002, 2001, 2000...

Le palmarès du championnat.

 

Angers - Grenoble (Ligue Magnus, 21e journée)

Fin de série pour Grenoble

GervaisDans un Haras bien rempli, lLes Ducs d'Angers, privés de Brian Henderson, reçoivent des Brûleurs de Loups de Grenoble invaincus depuis cinq journées de championnat. Les Isérois sont privés de Luc Tardif Jr et Christophe Tartari.

Comme souvent à domicile, Angers presse d'entrée de jeu et pose quelques problèmes aux protégés de Jean-François Dufour. Antoine Bonvalot – le nouveau portier titulaire de Grenoble – veille aux grain.

Après cinq minutes angevines de haute facture, les Grenoblois commencent à sortir la tête de l'eau. Ils inquiètent à leur tour Florian Hardy, le dernier rempart des Ducs.

On ne s'ennuie guère lors de ces dix premières minutes. Les arrêts de jeu sont rares et les acteurs de la rencontre se donnent à 100% sur la glace. Mais dans ce duel équilibré, c'est Grenoble qui prend l'avantage. Sur un palet que la défense angevine a bien du mal à dégager, les grenoblois butent par deux fois sur Florian Hardy, et Yorick Treille s'impose devant le slot à la troisième tentative (0-1, 12'52''). La défense angevine – très passive sur cette action – n'est  pas exempte de tout reproche.

Brest - Strasbourg (Ligue Magnus, 21e journée)

Des Albatros quatre étoiles

2014-01-18-Brest-StrasbourgParcours contrasté entre les deux équipes s'affrontant ce soir au Rïnkla Stadium. Si l'Étoile Noire strasbourgeoise était tout heureuse de mettre fin à une série de quatre défaites par une victoire 4-3 face à Amiens, Brest, qui restait sur trois beaux succès, faisait en revanche grise mine après la déconvenue 4-1 à Gap face à un concurrent au maintien. La victoire surprenante de Caen face à Rouen dans le même temps (quatre jours après avoir été étrillé face aux Albatros) accentuait la pression sur les épaules des bretons pour la rencontre de ce soir.

Ligue Magnus (21e journée) : Gap s'impose à Rouen

Rouen a semble-t-il du mal à digérer son échec en Coupe Continentale. Déjà battu mercredi soir à Caen, le leader est cette fois-ci tombé à domicile. Et de nouveau face à un mal classé. C'est Gap qui profite maintenant de la méforme normande pour remporter une victoire de prestige sur la glace de l'île Lacroix. Les Rapaces ont marqué les premiers, dans le deuxième tiers, avec un doublé de Niklas Nilsson (0-2, 27e). Avant de résister au retour rouennais. Les Gapençais s'imposent au final 2-3.

Ligue Magnus (20e journée) : qu'on est bien chez soi

Caen-Rouen étant joué demain, la vingtième journée de Ligue Magnus a vu ce soir toutes les équipes à domicile s'imposer. Ce n'était pas évident a priori : Briançon, vainqueur de Chamonix 3-1 avec un dernier but en cage vide, et Grenoble, qui a renoué avec la réussite offensive contre le HCMAG (7-3), étaient les seuls clubs à être mieux classés que leurs visiteurs.

Les autres résultats contribuent donc à un resserrement au classement. En battant Angers 4-1, Dijon ne revient pas seulement à un point des autres Ducs, mais relance complètement la lutte pour le podium : même Épinal, vainqueur 4-1 de Villard-de-Lans n'est plus qu'à quatre points de cet objectif. En revanche, Amiens décroche à force de décliner à l'extérieur, perdant son troisième déplacement d'affilée (4-3 à Strasbourg).

Le resserrement le plus spectaculaire a lieu en bas de tableau. Après avoir écrasé Caen, les Brestois ont été pris à la gorge dès le début de match à Gap, battus 4-1. Ils sont ainsi devancés aux confrontations particulières par leurs adversaires du jour et retombent derniers... à un point de Caen et deux de Morzine-Avoriaz. Autant dire que le combat pourrait durer jusqu'à la dernière journée, qui pourrait compter deux duels décisifs pour le maintien avec Brest-HCMAG et Gap-Caen. Les résultats et classements de Ligue Magnus.

Épinal - Villard-de-Lans (Ligue Magnus, 20e journée)

Su-Perna-tural !

Perna2Pour avoir vendu la peau de l'Ours avant de l'avoir tué au match aller, les Dauphins s'étaient vu punir d'une défaite (4-6) qu'ils n'avaient pas vu venir. Un "affront" qu'ils entendent laver, à Poissompré, sur la lancée de leur précieux succès ramené samedi de Chamonix (4-2). Mais gare à cette équipe de Villard, très solide à domicile... et capable de jolis "coups" à l'extérieur !

Mieux vaut donc ne pas prendre à la légère cette "légion étrangère", surtout qu'elle se présente dans la même configuration qu'à l'aller. C'est-à-dire sans Vincent Couture, blessé le 2 novembre dernier et suspendu pour le retour à Poissompré. Une absence qui pourrait jouer en défaveur des "Ours du Vercors", même si ceux-ci ont déjà démontré leur capacité à exister sans leur buteur patenté... que Jimi Palanto fit oublier, le temps d'une soirée, en signant un triplé fatal aux Dauphins d'Épinal !

Brest - Caen (Ligue Magnus, 19e journée)

Les Drakkars en rade à Brest

2014-01-11-Brest-Caen-2Après leur exploit retentissant la semaine passée sur la glace de Briançon (victoire 2-1), les Albatros ont confirmé leur bonne forme du moment avec une deuxième victoire consécutive qui leur permet de quitter la dernière place du championnat au détriment de Gap. L’adversaire caennais qui se présente ce soir n’est plus qu’à trois points des Bretons au classement. Mais les Drakkars ont également fait fort la semaine passée en muselant le meilleur buteur et pointeur du championnat Danick Bouchard ainsi que tous ses coéquipiers pour une brillante victoire normande 4-0 face à Amiens.

L’entraîneur brestois Sébastien Oprandi affirme que cette date est entourée depuis longtemps sur le calendrier des Albatros. Elle l’est sans doute un peu plus depuis le 26 octobre 2013, date à laquelle les Drakkars ont joué un bien mauvais tour aux Brestois en l’emportant 4-2 à Caen la Mer. Un grosse déception pour Brest qui espérait mieux après avoir remporté les quatre premières confrontations entre les deux équipes (deux amicales et deux en Coupe de la Ligue).

Grenoble - Morzine-Avoriaz-Les Gets (Ligue Magnus, 20e journée)

Grenoble enchaîne

2014-01-14-Grenoble-Morzine2Les Brûleurs de Loups reprennent goût à la victoire ! Après avoir mangé leur pain noir pendant deux mois, ils enchaînent maintenant les succès. Quatre victoires d'affilée, toutes acquises dans la douleur mais qui font un bien fou au moral d'une équipe qui ne savait plus quoi faire pour relancer la machine.

Samedi, face à Dijon, un concurrent direct pour les quatre premières places, Grenoble a obtenu un précieux succès même si ce fut au bout de la prolongation. Cette victoire relance complètement les Grenoblois dans la course au top 4 puisque Villard n'a plus qu'un point d'avance. Une belle série à continuer ce soir face à une équipe qui lutte pour éviter les play-downs. Seule ombre au tableau : la (nouvelle) blessure de Luc Tardif au genou qui n'a pas pu terminer le match contre Dijon.

Quant aux Pingouins de Morzine, ils revivent également. Eux aussi ont connu leur série noire, à peu près à la même période. Après un succès 7-6 face à... Grenoble, les Haut-savoyards ont enchaîné neuf défaites d'affilée en Ligue Magnus. Un gros trou qui les a placés en fâcheuse posture au classement. Jusqu'à la réaction, éclatante, il y a dix jours face à Dijon (12-1). Un improbable succès confirmé samedi dernier face à Villard après prolongation. Deux succès d'affilée, voilà qui n'était pas arrivé à Morzine depuis les deux premières journées. Voilà qui permet aux hommes de Tom Hartogs de continuer à espérer une qualification pour les play-offs.

Ligue Magnus (20e journée) : Caen fait tomber Rouen

C'en est fini de l'invincibilité rouennaise en Ligue Magnus. Après dix-huit victoires d'affilée, le leader a été battu ce mercredi. Et pas n'importe où, pas n'importe comment. Il est tombé en prolongation à Caen, lors du derby normand.

Les Drakkars ont d'entrée mis la pression sur Rouen en ouvrant la marque après cinq minutes de jeu par le défenseur Shawn Stuart. 63 secondes plus tard, les Dragons ont égalisé avec un but de Julien Desrosiers. Caen boucle tout de même le premier tiers en tête grâce à une réalisation de Thiery Poudrier (2-1, 8e).

Grenoble - Dijon (Ligue Magnus, 19e journée)

Grenoble à l'arrachée

2014-01-11-Grenoble-Dijon1L'opération rédemption continue pour les Brûleurs de Loups. Après avoir pris leur revanche face aux Rapaces de Gap ce mardi (5-3), les voilà confrontés aux Ducs de Dijon. Si Gap a été le point de départ d'une série noire fin octobre avec la coupe de France, Dijon l'a été en Ligue Magnus. Alors invaincus dans cette compétition, les Brûleurs de Loups s'étaient inclinés 1-2 à Trimolet lors du match aller. S'en est suivie une descente aux enfers au classement avec huit défaites en neuf matchs de championnat. L'occasion est donc belle de remettre les pendules à l'heure, surtout après une série de trois victoires. Mais attention car les équipes battues récemment (Caen, Brest et Gap) sont toutes des équipes de bas de tableau alors que Dijon occupe la cinquième place au classement juste devant... Grenoble. C'est donc une très belle opération comptable que feraient les Brûleurs de Loups en cas de victoire, car ils dépasseraient ainsi leurs adversaires du jour.

Pour Dijon, l'objectif est tout autre. D'abord se rassurer défensivement et se remettre de la claque monumentale reçue samedi dernier à Morzine (12-1). Une claque plutôt inattendue même si elle est partiellement explicable par des absences en défense. Une claque qui fait tout de même désordre pour une équipe réputée pour sa solidité défensive et qui aspire à figurer dans le quatuor de tête à la fin de la saison régulière. Surtout face à une équipe qui était à la dérive et privée de victoire depuis le 2 novembre. Avec les retours de blessure de Adam Sedlak et Benoît Quessandier, il faut s'attendre à voir les Ducs faire amende honorable ce soir tout en défendant leur cinquième place.

Angers - Strasbourg (Ligue Magnus, 19e journée)

L’Étoile Noire ne brille pas en Anjou

cibulaQuatre jours après avoir validé son ticket pour la finale de Coupe de France aux dépens des Strasbourgeois, les Angevins reçoivent à nouveau la troupe à Daniel Bourdages pour le compte de la dix-neuvième journée de Ligue Magnus. Le Haras a de nouveau fait le plein pour ce match (1000 spectateurs).

Dès le début de la partie, Angers met à la faute très rapidement Jan Pardavy, le maître à jouer alsacien. Une supériorité qui ne donnera rien tant les Angevins ont du mal à s'installer dans la zone adverse. Beaucoup d'approximations dans ces dix premières minutes et très peu de tirs de la part des deux équipes.