Articles Ligue Magnus

 

Présentations des équipes 2013/14 : Amiens, Angers, Brest, Briançon, Caen, Chamonix, Dijon, Épinal, Gap, Grenoble, Morzine-Avoriaz, Rouen, Strasbourg, Villard-de-Lans.

Le bilan de la Ligue Magnus 2012/13.

Résultats des années passées : 2013, 2012, 2011, 2010, 2009, 2008, 2007, 2006, 2005 (sous le nom de Ligue Magnus), 2004 et 2003 (sous le nom de Super 16). Auparavant existait la Ligue Élite : 2002, 2001, 2000...

Le palmarès du championnat.

 

Ligue Magnus : Rouen et Angers aux portes de la finale

Angers et Rouen ont fait un grand pas, ce soir, vers la finale de la Ligue Magnus. Les deux équipes sont allées s'imposer en déplacement et ne sont plus qu'à une victoire de la qualification. Menés 3-0 à la mi-match par Épinal, les Angevins ont réussi à inverser la tendance. Les Ducs ont d'abord égalisé à 3-3 à l'entame du dernier tiers pour s'imposer au final 3-5 après cinq buteurs différents (Jonathan Bellemare, Braden Walls, Jonathan Harty, Pavol Mihalik et Marcello Ranallo.

Comme Angers, Rouen n'a pas passé un excellent début de soirée. Les Normands ont vite compté deux buts de retard à Briançon. Avant de recoller à 2-2. Rebelote, juste derrière. Les Haut-Alpins reprennent l'avantage (4-2 à la 44') ? Rouen réplique et obtient, grâce à Loup Benoît et Julien Desrosiers, le droit de jouer une prolongation (4-4, 49'). Une prolongation fatale aux Diables Rouges, battus sur un but de Marc-André Thinel.

Résultats :

  • Épinal - Angers : 3-5. Angers mène la série 2-1. Prochain match mercredi à Épinal (20 h 15).
  • Briançon - Rouen : 4-5 ap. Rouen mène la série 2-1. Prochain match mercredi à Briançon (19 h 30).

Angers - Épinal (Ligue Magnus, demi-finale, match 2)

L'enfant du pays libère le Haras !

Deuxième manche de cette demi-finale de Ligue Magnus opposant les Ducs d'Angers aux Dauphins d'Epinal. Les joueurs d'Alex Stein – vainqueurs du premier match – se présentent sans Michal Petrak, blessé la veille et out  jusqu'à la fin de saison. Fabien Leroy manque toujours également à l'alignement spinalien. Angers est privé de Juho Jokinen (choix de l'entraîneur lié au nombre d'étrangers) et Charlie Doyle (blessé à la tête).

Rouen - Briançon (Ligue Magnus, demi finale, match 2)

Rouen n'est pas mort !

Dieu que Briançon, motivé par sa victoire d’hier (qui n'en avait guère besoin), au complet, avec un jeu de contre-attaque, a le chic pour brouiller les plans de Rouen qui s’en est sorti, cette fois, parce qu’il a joué dès le coup d’envoi et pendant soixante minutes. Dans le sillage d’un Bernier intenable, les Haut-Alpins n'ont jamais cessé de bondir à la cage rouennaise. Si le RHE76 est passé près de la correctionnelle en début du deuxième tiers, il empoche la victoire parce qu’il a su exploiter l’indiscipline briançonnaise. De quoi aborder avec un peu plus de confort les matches à René-Froger des plus compliqués. Mais pour cela, les Noirs et Jaunes peuvent compter sur leur offensive qui a tout de même pris le dessus sur la défensive des Diables Rouges.

Angers - Épinal (Ligue Magnus, demi-finale, match 1)

Des Dauphins affûtés !

Première manche de cette demi-finale de Ligue Magnus opposant les Ducs d'Angers (1er de la saison régulière) aux Dauphins d'Épinal (12e de la saison régulière). Un match a priori déséquilibré mais les Dauphins surprennent de jour en jour durant cet play-offs et arrivent en Anjou bien décidés à tenter crânement leur chance. Ils sont privés de Fabien Leroy. Angers, de son côté, est toujours privé de Juho Jokinen (choix de l'entraîneur lié au nombre d'étrangers) et de Charlie Doyle (blessé à la tête).

Ligue Magnus : l'heure du dernier carré

Les demi-finales de la Ligue Magnus démarrent ce soir. Avec, dans ce dernier carré, Angers, Rouen et Briançon, les trois premiers de la saison régulière, favoris annoncés en début de championnat et attendus à ce stade de la compétition. Angers, Rouen et Briançon, plus un invité surprise : Épinal. Imprévisibles, capables du pire comme du meilleur, les Spinaliens, douzièmes et derniers qualifiés pour les séries finales, tentent un incroyable pari : éliminer Angers, la meilleure défense de la ligue, pour s'offrir la première finale de Ligue Magnus de leur histoire.

Le programme :

Rouen – Briançon, premier match ce soir à 20 h 30. Saison régulière : à Rouen, Rouen bat Briançon 6-2 (16 novembre) ; à Briançon, Rouen bat Briançon 4-2 (20 janvier). La cote : Rouen 60 % / Briançon 40 %.

Angers – Épinal, premier match ce soir à 20 h 30. Saison régulière : à Épinal, Angers bat Épinal 7-4 (16 novembre) ; à Angers, Angers bat Épinal 3-2 (20 janvier). La cote : Angers 80 % / Épinal 20 %.

Deuxième match samedi 16 mars, troisième match le mardi 19 mars, quatrième match (si nécessaire) le mercredi 20 mars, cinquième match (si nécessaire) le samedi 23 mars.

Angers - Grenoble (Ligue Magnus, quart de finale, match 5)

Angers dans le dernier carré

2013-03-12-Angers-Grenoble4Cinquième manche décisive dans ce quart de finale de Ligue Magnus entre Angers et Grenoble. Le Haras était à guichet fermé (1100 spectateurs) pour cette rencontre sous haute tension entre deux équipes presqu'au complet. Luc Tardif Jr est toujours convalescent côté grenoblois. Angers se présente sans Charlie Doyle et Juho Jokinen (choix de l'entraîneur lié au nombre d'étrangers présents sur la feuille de match).

Les équipes s'observent en début de match mais Angers a les plus belles opportunités. Sébastien Raibon repousse toutes les tentatives locales et laisse de gros rebonds que n'exploitent pas les Angevins. Il ne se laisse pas avoir sur une astucieuse déviation de Fortier devant la cage (2'). Grenoble ne s'en laisse pas compter et commence à venir dans la zone angevine. Habitués à tirer dès que l'occasion se présente, les hommes de Jean-François Dufour n'inquiètent cependant pas vraiment Florian Hardy. À la dixième minute, Mike Vaskivuo est coupable d'un ''accrocher'' bien sévère sur Pavol Mihalik. Le vétéran slovaque des Ducs a bien joué le coup et a fait parler son expérience pour provoquer cette faute loin d'être flagrante.

Ligue Magnus (play-offs) : les compteurs à zéro

Les deuxièmes matchs des séries de ces demi-finales de play-offs furent très accrochés, mais ils ont permis aux équipes avec l'avantage de la glace de ne pas se mettre dans une situation trop délicate avant les déplacements. Ainsi les deux séries pointent à une victoire partout.

Rouen - Briançon (Ligue Magnus, demi finale, match 1)

Rouen reste à quai !

Briançon, au complet, a remporté une victoire méritée face à son hôte Rouen (sans Fredriksson) qui a commencé à jouer bien trop tardivement, si bien qu’il n’aura pas de regret tant les Dragons ont eu du retard à l’allumage. Puis, le match s’est joué à un détail, une mauvaise relance, et a basculé logiquement pour les Diables Rouges, plus constants.

Ligue Magnus (play-offs) : Épinal démarre fort

On n'arrête plus Épinal. Les Dauphins ont remporté, ce soir, la première manche de leur demi-finale sur la glace du Haras, à Angers. Les Vosgiens ont attaqué la partie tambour battant en marquant deux fois dès les cinq premières minutes de jeu par Jan Hagelberg et Danick Bouchard. Les Angevins sont ensuite revenus à une longueur (1-2 à la 17' puis 2-3 à la 31'). Puis à 3-3 après l'égalisation de Jeff May (49'), et cela malgré l'expulsion en cours de route de leur maître à jouer Jonathan Bellemare. Las, Épinal a de nouveau fait la différence pour s'imposer 3-5, s'appuyant en fin de match sur Yoann Chauvière et Benjamin Casavant.

Ligue Magnus (play-offs) : Épinal toujours là

On n'arrête plus Épinal. Après Dijon au premier tour, les Spinaliens ont éliminé Chamonix mardi soir en remportant au pied du mont Blanc le match décisif de leur quart de finale (3-5). Un doublé de Michal Petrak, trois passes décisives de Jan Plch, et voilà les Dauphins qualifiés pour leur première demi-finale de Ligue Magnus depuis 2003 et leur remontée en élite. Une demi-finale où ils affronteront Angers. Les Ducs ont fini leur série en beauté, avec un blanchissage à domicile contre Grenoble (4-0) avec quatre buteurs différents (Jeff May, Tomas Baluch, Éric Fortier et Cody Campbell). La seconde demie opposera Rouen et Briançon, qualifiés depuis samedi dernier. Début du dernier carré dès vendredi.