Ligue Magnus

 

Présentations des équipes 2015/16 : Amiens, Angers, Bordeaux, Brest, Briançon, Chamonix, Dijon, Épinal, Gap, Grenoble, Lyon, Morzine-Avoriaz, Rouen, Strasbourg.

Le bilan de la Ligue Magnus 2014/15.

Résultats des années passées : 2015, 2014, 2013, 2012, 2011, 2010, 2009, 2008, 2007, 2006, 2005 (sous le nom de Ligue Magnus), 2004 et 2003 (sous le nom de Super 16). Auparavant existait la Ligue Élite : 2002, 2001, 2000...

Le palmarès du championnat.

 

Épinal - Dijon (Ligue Magnus, 14e journée)

Boisclair sort de l'ombrekristinmiroslav

Cette année, la trêve des confiseurs prend un petit goût de playoffs. En effet, c'est par une double confrontation spinalo-dijonnaise que s'ouvre la phase retour... après que le cycle aller s'est clôturé sur un succès des Vosgiens en Côte d'Or (6-3).

L'ICE ne pouvait espérer meilleure rédemption après sa contre-performance du 11 décembre dernier. Mais après avoir rassuré leur monde, les Dauphins doivent maintenant confirmer face à un adversaire leur réussissant étonnement bien cette saison. Des Dijonnais pourtant renforcés par le retour de Miroslav Kristín et l'arrivée, courant novembre, de deux Slovaques expérimentés (Branislav Kvetan et Peter Trokan). Trois renforts qui ont accru le potentiel d'un DHC longtemps invaincu dans sa nouvelle configuration. Mais désormais en quête d'un second souffle.

S'il sait que ses hommes peuvent difficilement rivaliser face à l'équipe "la plus physique du championnat" selon lui, Daniel Maric sait également que le DHC n'est jamais aussi fort qu'en position d'outsider. Ce qui est le cas après le succès spinalien du lendemain de Noël.

Mont-Blanc - Chamonix (Ligue Magnus, 13e journée)

Devant 1400 personnes, le HC Mont-Blanc recevait l'équipe de Chamonix pour le premier derby de la saison en Ligue Magnus. Malgré les absences de Jeffrey Clarke (suspendu) et John Sullivan (malade), il était impératif de remporter la victoire.

Gap - Caen (Ligue Magnus, 13e journée)

BAAZI_Aziz_100925_088En ce lendemain de Noël, le hockey était de retour pour la dernière fois de l'année 2010 sur la glace gapençaise de Brown-Ferrand. Malgré le froid (-7°C) et l'inconfort de la vénérable patinoire, le public s'est déplacé en nombre (1047 entrées payantes), sans doute attiré par la promotion du club faite aux familles et par un horaire moins tardif.

Si le public est complet, ainsi que l'équipe caennaise, les Rapaces devront eux composer sans Julien Correia. Le numéro 91 gapençais souffre en effet de l'épaule, et sera donc remplacé sur la troisième ligne par Mathieu André. Ce match est l'occasion de retrouver face-à-face les deux protagonistes de la finale de D1 de 2009, qui avait vu les Rapaces l'emporter au terme de deux matchs serrés et très tendus (4-3 a.p. et 6-3)

Après le protocole et la présentation de la mascotte gapençaise (un magnifique pygargue à tête blanche), le match peut débuter. À peine le palet est-il libéré que Jonathan Avenel reste au sol suite à une charge de Justin Vienneau. Le ton est donné. Caen s'installe tranquillement en zone gapençaise, et tente une première fois sa chance par Jeremiah Cunningham. Les Gapençais peuvent alors user d'une de leurs principales qualités cette saison, la contre-attaque. C'est ainsi que Rane Carnegie s'échappe, oublie Rambousek à ses côtés et tire au-dessus de Clément Fouquerel. Heureusement pour Gap, Jiri Rambousek récupère le palet et le transmet à Jiri Jelen, qui marque un magnifique but du revers.

Strasbourg - Amiens (Ligue Magnus, 13e journée)

Les Amiénois sont venus faire leur marché de Noël à Strasbourg, d'où ils sont souvent revenus les mains vides. Ils ont repéré que l'Étoile Noire a perdu quatre de ses cinq ernières rencontres en championnat, mais sa qualification pour la demi-finale de Coupe de France indique qu'elle a encore du ressort.

13e journée Magnus : Ferhi prépare la finale

Statu quo sur le podium de Ligue Magnus. Les co-leaders ont gagné : Rouen a battu Morzine-Avoriaz avec deux buts et deux assistances de Julien Desrosiers, et Angers s'est imposé 4-1 à Villard-de-Lans malgré l'expulsion pour une charge dans le dos à la mi-match de Pavol Mihalik, qui a permis l'égalisation villardienne. Amiens reste en poursuite à deux points de distance après être revenu vainqueur 6-3 d'un déplacement à Strasbourg qui lui avait peu réussi ces dernières années.

Avec sa différence de buts négative, Gap reprend son étonnante quatrième place à la faveur d'une victoire presque tranquille sur Caen. Presque, car le score est passé de 3-0 à 3-2 dans les deux dernières minutes avec des buts normands à 5 contre 4 (Suchanek en prison), puis à 6 contre 5 avec la sortie du gardien. C'en était trop pour le défenseur tchèque Jakub Suchanek qui a pris une pénalité de match.

Cette victoire suffit à Gap pour savourer une rare suprématie départementale : les Rapaces sont passés devant Briançon, blanchi à domicile 0-2 devant 2183 spectateurs par Grenoble et son gardien Eddy Ferhi, pour un retour en forme remarqué... à trois jours de la finale de la Coupe de la ligue entre ces deux mêmes équipes !

Dijon - Épinal (Ligue Magnus, 13e journée)

Simko prend le meilleur

Les Ducs de Dijon recevaient dimanche 26 décembre la formation d'Epinal pour un derby digestif post-réveillon de Noël. Après l'amère élimination en Coupe de France de mercredi, les locaux pouvaient profiter de cette rencontre pour continuer leur très bonne dynamique de victoires en championnat. Les deux équipes étant séparées par seulement un petit point, le vainqueur se verrait offrir une place supplémentaire dans le haut du classement.

Briançon - Grenoble (Ligue Magnus, 13e journée)

Pour la dernière journée de la phase aller de la Ligue Magnus, Briançon accueille Grenoble à la patinoire René Froger. Le match est à guichets fermés en ce dimanche soir. Il s'agit de la première des trois confrontations en dix jours entre ces deux formations. Comme ce fut le cas en 2008 et 2009, l'adversaire de Briançon en finale de la Coupe de la Ligue à Méribel affronte les Hauts-Alpins quelques jours plus tôt en Ligue Magnus. Jusqu'à présent, Briançon gagnait le match de championnat et perdait la finale...

Villard-de-Lans en deuil

Maurice Pesenti nous a quittés ce matin... Bénévole les soirs de match depuis de longues années, il gérait les entrées lors des matchs. Maurice était toujours présent pour aider le club et son dévouement restera dans nos mémoires.

Le président Daniel Huillier et l'ensemble du club adressent à sa famille leurs plus sincères condoléances. À sa mémoire une minute de silence sera observée lors de la rencontre de coupe de France Villard / Strasbourg.

Caen – Mont Blanc (Ligue Magnus, 12e journée)

Le déclic ou la claque

Jrmie_Romand2Voisin en classement et à égalité en terme de points, Caen accueille le Mont-Blanc pour un match plein d’enjeu. Avec 3 points en 2 rencontres, les Drakkars amorcent la confiance qui leur a tant fait défaut. Ce soir, il leur faut confirmer dans un match où le perdant se retrouvera dans la zone des relégables, et distancé par un concurrent direct. Le HCC organise la présentation des équipes mineures avant le coup d’envoi. Hasard du calendrier ou effet « club », l’affluence est à son comble.

La rencontre démarre par une première période hachée par les coups de sifflet. Gibbons, Urban et Romand passent par la case prison pour Caen, puis leurs adversaires Sullivan, Chang, Borini et Wiktorsson. Mais Mont Blanc a eu le temps de mettre son jeu en place. Le pressing est très haut et deux ailiers Haut-Savoyards viennent en permanence gêner les relances et bloquent le jeu bas-normand. Pas de précipitation inutile pour les locaux qui ne tombent pas dans le panneau et restent discipliné. Mais l’avantage est pour l’Avalanche qui ne parvient pas à faire plier Clément Fouquerel. Le jeune portier caennais s’affirme comme une valeur sure devant les filets. Quelques contre-attaques signées Cuningham ou Duchesneau prennent tout de même et poussent les défenseurs à la faute. Les deux équipes rentrent au vestiaire sur un score vierge, mais avec une double infériorité contre St Gervais-Megève.