Ligue Magnus

 

Présentations des équipes 2016/17 : Amiens, Angers, Bordeaux, Chamonix, Dijon, Épinal, Gap, Grenoble, Lyon, Nice, Rouen, Strasbourg.

Le bilan de la Ligue Magnus 2015/16.

Résultats des années passées : 2016, 2015, 2014, 2013, 2012, 2011, 2010, 2009, 2008, 2007, 2006, 2005 (sous le nom de Ligue Magnus), 2004 et 2003 (sous le nom de Super 16). Auparavant existait la Ligue Élite : 2002, 2001, 2000...

Le palmarès du championnat.

 

Pivron à Gap : un petit tour puis s'en va

Pivron2Tout juste arrivé de Genève (LNA), où il a fait une partie de son hockey mineur en U20, le solide défenseur gapençais Pierrick Pivron a déjà fait ses valises.

Que l'aventure fut de courte durée pour le centre français. Alors que les premiers avions de NHLers atterrissaient sur le sol suisse en provenance d'Amérique, l'attaquant de de 22 ans avait profité d'un bon de sortie du coach Chris McSorley pour rejoindre un nouveau club. Pendant que la concurrence faisait rage sur le 3e et 4e bloc, Pivron semblait avoir fait le bon choix.

À quelques jours de la fin du marché des transferts, Gap avait quant à lui réalisé un beau coup, et pouvait enfin compter sur deux premiers blocs très solides. Cet accord gagnant-gagnant a très rapidement porté ses fruits. Et quelques jours après avoir signé un contrat pour le reste de la saison 2012-2013, et quelques formalités médicales, voilà le Pivron sur le glaçon.

Ligue Magnus : Angers et Briançon sur le fil

Cette fois-ci, c'est certain : Angers n'aime guère le jeu pratiqué par Morzine/Avoriaz. Battu à l'aller sur sa glace par les Pingouins, le leader de la Ligue Magnus se déplaçait en Haute-Savoie samedi soir. Et il est passé tout près d'une nouvelle défaite. Menés 2-0 dans le deuxième tiers, les Ducs ont réussi à revenir à 2-2. Et ils ont eu besoin d'une prolongation pour s'imposer 2-3, sur un but de Cody Campbell. Au classement, les joueurs de Jay Varady possèdent toujours trois points d'avance sur Briançon, vainqueur du derby des Hautes-Alpes contre Gap aux tirs au but (3-2).

Chamonix - Épinal (Ligue Magnus, 14e journée)

Pour qui susanj gaspr 1"l'amer Noël" ?

Petit événement : depuis la semaine passée, l'ICE compte un nouvel international A dans ses rangs. Bien sûr, Gašpr Sušanj n'a dû sa sélection pour la manche française de l'Euro Challenge (à Lyon, les 14, 15 et 16  décembre) qu'aux absences de certains titulaires.

Le solide slovène, qui brille par sa régularité dans un registre exclusivement défensif, est la très bonne surprise du recrutement spinalien et aura donc eu la possibilité de côtoyer, pour quelques jours, la superstar Anže Kopitar...

Sušanj doit maintenant revenir à la dure réalité. Celle du championnat, qui reprend ses droits avec le périlleux déplacement des Dauphins au pied du Mont-Blanc. Un voyage crucial dans les Alpes, chez un adversaire direct au classement (qui a également laissé beaucoup de points de côté durant cette phase aller).

Des Chamois mal classés en dépit de leurs excellentes individualités (Latulippe, Masson, Lauzon, Charland...) mais toujours capables de sacrés coups d'éclat. Comme infliger aux Ducs d'Angers l'une de leurs rares défaites cette saison (1-3). C'était il y a trois semaines, ici-même, à Richard-Bozon.

Thierry Chaix mis en examen

Thierry Chaix, le président du Rouen Hockey Elite, a été mis en examen pour "recel de favoritisme" et "entente illicite" dans le cadre de ses activités de président de la société d'exploitation de piscines et de patinoires Vert Marine. Voir l'article de 76actu.

Angers - Caen (Ligue Magnus, 13e journée)

Les Ducs déroulent

Dernier match de la phase aller de cette Ligue Magnus 2012-2013. Duel des extrêmes puisque le leader Angers reçoit la lanterne rouge Caen. Les Ducs, toujours privés de Tomas Baluch et Marc Bélanger, attendent toujours l'arrivée de Michael Steiner (programmée le 15 décembre). Les Drakkars doivent se passer de Brice Chauvel pour ce match.

Il ne fallait pas arriver en retard au Haras puisqu'Angers marque dès sa première occasion. Marcello Ranallo sert Cody Campbell côté droit. Le numéro 50 des Ducs sert alors Éric Fortier qui n'a plus qu'à conclure devant une défense aux abonnés absents (1-0, 0'11"). Grosse colère du coach visiteur qui s'en prend à Maks Selan, mal positionné sur cette action.

Ligue Magnus : Briançon enfonce Grenoble

Grenoble pique sa crise. Les Brûleurs de Loups ont encore raté le coche, samedi soir, sur leur glace contre Briançon. Les joueurs de Jean-François Dufour menaient pourtant 3-1 après 28 minutes de jeu. Mais cela, c'était avant d'encaisser quatre buts en trois minutes (3-5 à la 35'). Les Isérois sont ensuite revenus à 5-5 au début du dernier tiers. Les Haut-Alpins s'imposent finalement avec une sixième réalisation signée Loïc Lampérier (5-6). Grenoble, désormais neuvième, encaisse là sa cinquième défaite d'affilée, tandis que Briançon garde le rythme imposé par Angers.

Statshot - trêve de décembre

petrak 2Statistiques individuelles :

Du nouveau chez les pointeurs ! Trustée depuis le début de la saison par la paire offensive dijonnaise,  la tête de ce classement n’est plus tenue par Tim Crowder et Janos Vas. Conséquence directe des derniers résultats très mitigés des Ducs (1 victoire et 3 défaites depuis la trêve de novembre, 3 petits buts marqués sur les 2 derniers matchs joués), la force de frappe de ce duo s’est vue considérablement freinée. On retrouve les deux joueurs sur la 3e marche de ce podium, avec 24 points au compteur. Le canadien Crowder reste malgré tout le meilleur buteur de la ligue, avec 13 filets, à égalité avec son compatriote Francis Charland, le meilleur pointeur chamoniard (21 points).

Ils ont été détrônés par une autre doublette, aux statistiques semblables et équilibrées en buts comme en assists : 25 points en 12 buts et 13 passes. C’est le cas du #40 des Dauphins, Michal Petrak. Le Tchèque a démarré sa saison sur des grosses bases, puisque ses stats personnelles actuelles sont en tous points les mêmes que celles qu’il enregistrait en fin de saison passée, après 24 rencontres. Le deuxième joueur en haut de l’affiche est le Briançonnais Marc-André Bernier. Auteur d’un convaincant dernier mois de compétition (9 points en 4 matchs), le capitaine des Diables Rouges a montré la voie à ses coéquipiers et cherchera à rééditer dans la durée sa performance de la saison 2009-2010, où il termina 3e meilleur pointeur de la ligue avec 48 points (à égalité avec l’Angevin Eric Fortier), derrière Jonathan Bellemare (Angers) et Carl Mallette (Rouen).

Grenoble - Briançon (Ligue Magnus, 13e journée)

Grenoble dans le rouge

2012-12-08-Grenoble-Briançon4Les Brûleurs de Loups sont dans une mauvaise passe. Après avoir perdu en championnat successivement face à Villard, Strasbourg et Chamonix, les Grenoblois se sont inclinés à trois reprises face aux Dragons de Rouen, dont deux en coupe de la ligue, la dernière en date : un cinglant 5-1 mardi à Rouen. Six défaites donc et une seule victoire au cours des sept derniers matchs : face à Lyon, équipe de division 1, en coupe de France. Pas brillant. C'est dire l'importance du match de ce soir : la victoire est impérative sous peine de glisser sérieusement au classement.

Comme Grenoble, Briançon s'est incliné en demi-finale de la coupe de la ligue, perdant au passage son titre. La double confrontation a été difficile avec deux défaites 5-1 et 3-2, mais les Diables Rouges ont pu au moins se rassurer entre les deux en Ligue Magnus avec un succès 3-2 après prolongation face à Amiens. Briançon est donc toujours dans le trio de tête de la Ligue Magnus, à l'inverse de Grenoble qui a décroché. Mais le problème de taille pour Briançon ce soir est l'absence de Ronan Quemener, suspendu après une bagarre mardi contre Angers. C'est donc la doublure Aurélien Bertrand qui officie dans les cages. À noter que pour ce match, les deux équipes seront privées de leurs internationaux moins de 20 ans qui se préparent au championnat du monde Division I à Amiens.

Épinal - Morzine-Avoriaz (Ligue Magnus, 13e journée)

Opération rédemption pour Dauphins en perdition ?

cacciotti steven 2Tout premier adversaire invité à se produire sur la nouvelle glace de Poissompré, le HCMA était venu gâcher les festivités en corrigeant (6-1) des Dauphins insuffisamment préparés.

Un an (et trois mois) ont passé depuis ce camouflet. Un raté à ne surtout pas réitérer : ce soir, pour l'ICE, c'est tenue correcte exigée ! C'est qu'ils ont beaucoup à se faire pardonner les Spinaliens, restant sur cinq revers de rang à Poissompré et encore rentrés perdants, samedi dernier, de Villard-de-Lans (2-4)...

Santino Pellegrino espérait pourtant un déclic. Mais ce fut une nouvelle claque pour ses "poulains", toujours plombés par une entame ratée et des buts largement "évitables" dont Gabriel Girard endosse, parfois, l'entière responsabilité.

Force est de constater que depuis sa commotion contractée le 13 octobre dernier, le jeune Franco-canadien n'est plus tout à fait le grand gardien espéré à son arrivée. Et si chacun s'accorde à penser que son retour était précipité, il faut bien avouer que les manquements défensifs récurrents de ses coéquipiers n'ont rien arrangé !

Oui, rien ne va plus dans la Cité des Images, où les Dauphins sont passés, en l'espace de cinq journées, du troisième... au onzième rang ! Une chute vertigineuse dans les profondeurs du classement après cet échec ramené des contreforts du Vercors. La sixième défaite en sept matchs de championnat... et leur huitième en neuf parties, toutes compétitions confondues !