NHL

Catégorie : NHL

Montréal Canadiens - Philadelphia Flyers (NHL, finale de conférence, match 4)

Lors du dernier match, Philadelphie avait laissé Montréal jouer son plan de jeu et l’avait payé cher, avec une défaite 5 à 1 sur la glace québécoise. Peter Laviolette, l’entraîneur des Flyers, attendait une réaction de la part de ses joueurs, autant défensivement qu’au niveau de la pression offensive. Ses joueurs ont plutôt bien répondu : Chris Pronger, après avoir sombré dans le troisième match, a retrouvé son niveau habituel de défenseur numéro 1 et les Flyers ont réussi à dominer les Canadiens aux tirs (25 tirs cadrés à 17) pour remporter leur troisième match de la série. Les visiteurs ont pu profiter du retour dans leur effectif de deux joueurs précédemment blessés : Jeff Carter, qui a repris son « A » et une place d’ailier droit sur la première ligne à la place de Dan Carcillo, et Ian Laperrière, revenu sur la quatrième ligne à la place de l'Autrichien Andreas Nödl.

Catégorie : NHL

Chicago Blackhawks - San José Sharks (NHL, finale de conférence, match 3)

La mission pour San José dans ce troisième match était simple : gagner pour éviter de se retrouver dos au mur. Certes, Philadelphie a réussi à revenir d’un désavantage de trois défaites pour remporter sa série il y a une semaine mais cela reste exceptionnel. Ce troisième match a été très disputé et ne s’est conclu qu’en prolongation. Finalement, ce sont les locaux qui ont gagné grâce à un but de Byfuglien. Avec cette victoire, Chicago fait un grand pas vers la finale de la coupe Stanley, qui serait la première disputée par le club depuis 1992.

Catégorie : NHL

Montréal Canadiens - Philadelphia Flyers (NHL, finale de conférence, match 3)

Comme dans le temps. L’affrontement old-school entre Philadelphie et Montréal réactive la vieille règle du hockey nord-américain : « le premier qui marque gagne ». Ce n’est pas nouveau pour les Canadiens de Montréal dans ces playoffs : quand ils ont marqué les premiers, ils ont gagné 8 fois et perdu 2 fois mais quand ils ont encaissé le premier but, ils n’ont gagné que 1 fois et perdu 6 fois. Le premier but inscrit s’annonçait donc crucial et, pour la première fois dans cette série, c’est Montréal qui l’a marqué.

Catégorie : NHL

Demi-finales de conférence (NHL, match 7)

Résumés des matchs du 12/05 : Pittsburgh Penguins – Montréal Canadiens et Philadelphia Flyers - Boston Bruins

Si la conférence Ouest offre une finale au sommet entre le premier (San José) et le second (Chicago), la conférence Est continue de laisser la part belle aux outsiders. Ainsi, après l'élimination des trois champions de division au premier tour, le dernier favori en lice (Pittsburgh) a été éliminé par la huitième équipe de la conférence (Montréal) lors du septième match de la série. La finale de conférence verra donc une opposition entre le huitième de conférence et, soit le sixième (Boston), soit le septième (Philadelphie).

Catégorie : NHL

Demi-finales de conférence (NHL, match 6)

Résumés des matchs du 10/05 : Montréal Canadiens – Pittsburgh Penguins et Boston Bruins – Philadelphia Flyers

Pittsburgh et Boston pouvaient parvenir en finale de conférence en cas de victoire mais ce ne fut pas le cas. Montréal et Philadelphie, grâce à leurs victoires, prolongent leur série et entretiennent l’espoir de parvenir en finale de conférence.

Catégorie : NHL

Boston Bruins - Philadelphia Flyers (NHL, demi-finale de conférence, match 7)

Ce que Pittsburgh n’a pas réussi, Philadelphie l’a fait : revenir dans un septième match de série après avoir encaissé plusieurs buts en début de match. Les Flyers sont rentrés dans l’histoire en remportant leur septième match de série alors qu’ils avaient perdu les trois premiers (rejoignant ainsi les Maple Leafs de Toronto de 1942 et les Islanders de New York de 1975), mais ils y rentrent par une plus grande porte encore : les autres équipes n’avaient pas remonté un déficit de trois buts lors de leur septième match. Ce match s’est transformé en miroir de la série : menés 3 à 0, les Flyers sont revenus dans le match pour l’emporter 4 buts à 3.

Sans surprise, c’est Simon Gagné qui a marqué le but victorieux. Après avoir manqué le début de la série, c’est lui qui a donné un second souffle à son équipe en marquant 4 buts lors des 4 victoires des Flyers (dont 2 buts victorieux).

Catégorie : NHL

Vancouver Canucks - Chicago Blackhawks (NHL, demi-finale de conférence, match 6)

Comme un air de déjà-vu : exactement comme l’an passé, les Canucks de Vancouver ont été éliminés par les Blackhawks de Chicago en demi-finale de conférence lors du sixième match de la série. Comme l’année dernière, tous les regards se tournent vers le gardien-capitaine de Vancouver, Roberto Luongo, qui a encaissé lors de ce match 5 buts sur 35 tirs. Mais, si le gardien des Canucks n’a pas réitéré ses statistiques du match précédent, c’est avant tout parce qu’il a été quelque peu oublié par ses défenseurs. Face à lui, Antti Niemi était dans un bon soir avec 29 arrêts sur 30 tirs.

Catégorie : NHL

Chicago Blackhawks - Vancouver Canucks (NHL, demi-finale de conférence, match 5)

Après 3 défaites d’affilée dans la série (dont 2 à domicile), les Canucks de Vancouver étaient hier au pied du mur : il leur fallait gagner pour éviter l’élimination. Au rang des améliorations qu’Alain Vigneault (l’entraîneur des Canucks) attendait de son équipe, il y a le fait de prendre moins de pénalités et de gérer mieux les situations d’infériorité numérique (4 buts encaissés en infériorité numérique lors du dernier match) mais, surtout, il attendait un sursaut de Roberto Luongo.

Celui qui gardait les buts du Canada lors des Jeux Olympiques et qui avait remporté la médaille d’or devant son public de Vancouver n’a été que l’ombre de lui-même lors du précédent match, à domicile. Avec cette défaite et les 6 buts qu’il avait encaissé, il était passé sous la barre des 90% d’arrêts en moyenne pour les playoffs, ce qui faisait qu’il avait le pourcentage le plus faible de tous les gardiens qui restaient encore en compétition. Ces contre-performances ont laissé penser aux observateurs que la réputation de Luongo de ne pas être présent pour les grands rendez-vous en club n’était pas usurpée. La défaite 7-4 du précédent match a rappelé aux fans la défaite 7-5 qui avait scellé l’an passé l’élimination de Vancouver face à ces mêmes Blackhawks au même niveau de la compétition et Luongo n’avait pas été à son avantage lors de ce match.