Articles NHL

Canada. Classement IIHF : 2e (2010).
558 173 licenciés (147 280 hommes, 77 461 femmes, 333 432 juniors). 2 451 patinoires, plus 11 000 environ en plein air.

États-Unis. Classement IIHF : 6e (2010).
466 300 licenciés (102 611 hommes, 59 101 femmes, 304 580 juniors).  1 800 patinoires environ, plus 150 en plein air.

La NHL est une ligue professionnelle formée en 1917. Elle est depuis 1927 l'attributrice exclusive de la Coupe Stanley, trophée pré-existant remis depuis 1893 à la meilleure équipe nord-américaine.

logoRésultats des années passées : 2010 (bilan), 2009 (bilan), 2008, 2007, 2006, 2005 (pas de championnat : "lock-out" par défaut d'accord salarial entre propriétaires de franchises et joueurs), 2004...

Autres ligues pros nord-américaines : depuis la disparition de l'IHL - première du nom - en 2001, l'AHL est la seule ligue de deuxième niveau, dont toutes les franchises ont des contrats pour servir d'équipe-ferme aux formations de NHL. Viennent ensuite l'ECHL et la CHL. D'autres fragiles ligues mineures apparaissent ou disparaissent au gré des vents : SPHL, IHL, AAHL... Toutes les ligues pros sont des entreprises indépendantes en dehors de toute tutelle.

Pyramide de formation aux États-Unis : le hockey universitaire (NCAA) est prépondérant. Des ligues juniors y préparent, classées par la fédération américaine en niveau I (l'USHL), niveau II (la NAHL) et niveau III (EJHL, AJHL...).

Pyramide de formation au Canada : le hockey universitaire (CIS) accueille des joueurs voulant prolonger leurs études. Ceux qui visent une carrière pro se font remarquer avant, en junior majeur : WHL dans l'ouest, OHL dans l'Ontario, LHJMQ au Québec. En dessous, il y a le niveau "junior A", comprenant dix ligues géographiques : BCHL, OJAHL, SJHL... et LHJAAAQ au Québec. Les autres ligues juniors (moins de 20 ans) sont toutes classées "junior B", ce qui est appelé "junior AA" au Québec par analogie avec les classifications dites "triple A" (AAA), "double A" ou "simple A" qui sont utilisées dans les catégories d'âge inférieuses : Midget (moins de 17 ans), Bantam (moins de 14 ans), Pee-Wee (moins de 12 ans).

Grands joueurs canadiens : Wayne Gretzky, Bobby Orr, Mario Lemieux, Maurice Richard, Gordie Howe, Jean Béliveau, Doug Harvey, Eddie Shore, Terry Sawchuk, Jacques Plante, Guy Lafleur, Bobby Hull, Yvan Cournoyer.

Grands joueurs américains : Chris Chelios, Frank Brimsek, Brian Leetch.

Quarts de finale de conférence (NHL, match 3, partie 2)

Playoffs : jour 6. Résumé des matchs du 19/04 : Montréal Canadiens - Washington Capitals, Boston Bruins - Buffalo Sabres et Los Angeles Kings - Vancouver Canucks

Quarts de finale de conférence (NHL, match 4)

Playoffs : jour 7. Le quatrième match marque un tournant dans le cours des différents séries : certains se détachent (Philadelphia et Pittsburgh) alors que d'autres recollent au score (San José et Detroit).

Résumés des matchs du 20/04 : Detroit Red Wings - Phoenix Coyotes, Ottawa Senators - Pittsburgh Penguins, Philadelphia Flyers - New Jersey Devils, Nashville Predators - Chicago Blackhawks et Colorado Avalanche - San José Sharks.

Quarts de finale de conférence (NHL, match 3)

Playoffs : jour 5. Finalement, toutes les séries auront connu une égalité un match partout grâce à la victoire des Blackhawks de Chicago dans leur second match. Par ailleurs, les Penguins de Pittsburgh, champions en titre semblent avoir trouvé leur bon rythme et signent leur deuxième victoire d'affilée contre les Senators d'Ottawa alors que les Devils du New Jersey semblent à l'arrêt face aux Flyers de Philadelphie. Pour les Red Wings de Detroit, le retour à la Joe Louis Arena se conclut par une défaite. Quant aux Sharks de Detroit, il échouent face à Craig Anderson, muraille de l'Avalanche du Colorado.

Résumé des matchs du 18/04 : Detroit Red Wings - Phoenix Coyotes, Philadelphia Flyers - New Jersey Devils, Ottawa Senators - Pittsburgh Penguins, Chicago Blackhawks - Nashville Predators et Colorado Avalanche - San José Sharks

Quarts de finale de conférence (NHL, match 2, partie 2)

Playoffs : jour 4. Nouvelle journée d’égalisation de série : Washington, Boston et Los Angeles reviennent dans leurs séries respectives à un match partout.

Résumé des matchs du 17/04 : Buffalo Sabres – Boston Bruins, Washington Capitals – Montréal Canadiens et Vancouver Canucks – Los Angeles Kings

Quarts de finale de conférence (NHL, match 2)

Playoffs :jour 3. Journée d’égalisation pour les têtes de série. Pittsburgh, San José, Detroit (même si elle n’est pas considérée comme une tête de série) et le New Jersey remportent le deuxième match de leur série. Pendant ce temps la malédiction du premier match continue : Chicago, deuxième de la conférence, a été battu à domicile par Nashville, le septième…

Résumé des matchs du 16/04 : Pittsburgh Penguins – Ottawa Senators, New Jersey Devils – Philadelphia Flyers, Chicago Blackhawks – Nashville Predators, Phoenix Coyotes – Detroit Red Wings et San José Sharks – Colorado Avalanche

Quarts de finale de conférence (NHL, match 1, partie 2)

Play-offs : jour 2. Les têtes de série sont toujours en difficulté et les Canadiens de Montréal sont allés chercher la victoire aux prolongations face à des Capitals de Washington dont la superstar Ovechkin est resté muet.

Matchs du 15 avril : Washington Capitals - Montréal Canadiens, Buffalo Sabres - Boston Bruins et Vancouver Canucks - Los Angeles Kings

Quarts de finale de conférence (NHL, match 1)

Départ totalement inattendu pour ces play-offs puisque toutes les têtes de séries ont été battues à domicile… sauf Phoenix, tête de série surprise et qui a battu les Red Wings de Detroit.

Retour sur les 4 premiers matchs de play-offs d’hier soir : Pittsburgh Penguins - Ottawa Senators, New Jersey Devils – Philadelphia Flyers, Phoenix Coyotes – Detroit Red Wings et San José Sharks – Colorado Avalanche

Présentation des play-offs de NHL

La période de saison régulière de la ligue nationale nord-américaine s'est achevée avant-hier et son classement final a défini les différentes confrontations. La bataille a été rude jusqu'au dernier moment pour s'adjuger une place dans le dernier carré. Ce fut surtout le cas pour la Conférence Est où il a fallu attendre les derniers matchs pour connaître les derniers participants. Ainsi, le match Philadelphia Flyers - New York Rangers était un match couperet puisque le vainqueur rejoindrait les play-offs alors que le perdant resterait à la maison. Cet affrontement s'est achevé au bout du suspense par une série de tirs au but, les équipes n'ayant réussi à se départager lors du temps règlementaire (1-1) grâce notamment à un grand match du portier des Rangers Henrik Lundqvist (46 arrêts). Ce sont finalement les Flyers qui ont eu le dessus par 2 tirs au but à 1.

Retour difficile pour Huet

Après avoir été écarté de l’effectif des Blackhawks à cause d’une grippe, Huet était titulaire hier contre les Blue Jackets de Columbus. Les Blue Jackets apparaissaient comme un sparring-partner idéal pour le gardien français en manque de confiance : avant-dernière de la conférence, avec une attaque plutôt faiblarde (22e de la ligue avant le match) et un gardien également en manque de confiance (Steve Mason). Le précédent match de Huet, face aux Flyers de Philadelphie le 13 mars, s’était soldé sur une défaite difficile à digérer pour le club qui avait perdu en encaissant un but dans les dernières secondes. Toutefois, les observateurs avaient relevé la bonne performance de Huet (31 arrêts, 91,2% d’arrêts), estimant qu’il avait sans doute joué son meilleur match depuis décembre. Mais la grippe est venue contrarier ce bon retour. Joel Quenneville comptait donc sur ce match pour relancer son gardien n°1 mais il n’en fut rien : Huet s’est retrouvé en première ligne d’un naufrage collectif.

Huet : L’heure de vérité ?

Lors du début de la saison, Cristobal Huet apparaissait comme le gardien n°1 logique des Blackhawks de Chicago, ce qui lui donnait pour la première fois de sa carrière en NHL l’opportunité de jouer les play-offs en tant que titulaire avec une équipe considérée comme une des favorites pour le titre. Mais la situation a changé depuis, entre rumeurs insistantes de transferts et possibilité de voir le remplaçant prendre le rôle de n°1, et la saison du Français arrive à un point critique. Retour sur ses performances depuis son arrivée à Chicago.