NHL

Catégorie : NHL

Doublé pour Stéphane Da Costa

France Info consacrait hier un article complet à Antoine Roussel, seul représentant français en NHL... ce qui était vrai jusqu'à la semaine dernière. Rappelé après la blessure de Mark Stone, Stéphane Da Costa a inscrit les deux premiers buts hier soir pour les Ottawa Senators contre Columbus (3-2) alors qu'il évoluait au centre de la quatrième ligne (avec Cory Conacher et Erik Condra).

Catégorie : NHL

Tibia cassé pour Steven Stamkos

STAMKOS Steve-090507-160Steven Stamkos, l'un des meilleurs joueurs du monde, ne participera toujours pas aux Jeux olympiques. Parce qu'il était encore jeune (tout juste 20 ans), il était réserviste sans jouer il y a quatre ans à Vancouver. Cette année, il était incontestable, et trône actuellement en tête du classement des compteurs de NHL.

Mais hier soir, à trois mois de l'échéance, l'attaquant de Tampa Bay s'est fracturé le tibia droit contre le poteau de la cage de Boston dans un duel à pleine vitesse au repli défensif. Stamkos est maintenant engagé dans une course contre la montre : l'entraîneur canadien Mike Babcock a déclaré vouloir lui conserver sa place pour l'instant.

Catégorie : NHL

Bilan de la saison NHL 2012-2013 (équipes 21-30)

National Hockey LeaguePremière étape du bilan de la saison NHL 2012-2013, marquée par un lockout qui a limité les équipes à 48 matchs.

Pour ce bilan initial, les équipes ayant terminé entre la 21e et la 30e place. On trouve dans ce bas de tableau le finaliste 2012, presque toute la division sud-est et plusieurs franchises en reconstruction.

Catégorie : NHL

Bilan de la saison NHL 2012-2013 (équipes 1-10)

National Hockey LeagueFin du bilan NHL 2012-2013 avec les équipes participantes aux demi-finales de conférence.

La meilleure équipe de la saison régulière l'a finalement emporté au bout du suspense. Le carré final groupait d'ailleurs les 4 derniers champions...

 

Catégorie : NHL

Toronto : l’épreuve du feu pour Dave Nonis

La saison 2012-13 a été plutôt satisfaisante sur la glace pour les Maple Leafs de Toronto, qui ont enfin réussi à atteindre le stade des playoffs pour la première fois depuis 2004, même si l’équipe n’a pas dépassé le premier tour. Mais, dans les coulisses, la situation a été plus mouvementée ces derniers mois : après l’entraîneur Ron Wilson, remercié en mars 2012 et remplacé par Randy Carlyle, c’est le truculent manager général, Brian Burke, qui a été supplanté par Dave Nonis en janvier dernier. Ce n’était pas vraiment une surprise car Nonis était déjà dans l’organisation des Leafs et qu’il avait en 2004 déjà remplacé Burke comme manager de Vancouver. Avant cette intersaison, Nonis n’a pas effectué de mouvement important sur l’effectif élaboré par Burke et ses premières décisions n’ont pas forcément ravi tous les fans.

Catégorie : NHL

Présentation de NHL 2013/14 : division Pacifique

La NHL a finalement procédé à la nécessaire réorganisation des divisions, qui avait été retardée par un recours du syndicat des joueurs. Il fallait bien s'adapter au déménagement de franchise d'Atlanta à Winnipeg, et remettre les Jets à leur place, à l'ouest. La ligue en a profité pour tout changer en passant de 6 divisions de 5 équipes à 4 divisions de... bientôt 8 équipes ? L'arrière-pensée de l'expansion transparaît clairement et guide la démarche. Les divisions comptent 7 équipes à l'ouest et 8 à l'est, ce qui favoriserait l'inclusion de prétendants du nord-ouest comme Seattle ou du centre comme Kansas City plutôt que de Québec. L'accès aux play-offs est actuellement déséquilibré puisqu'il y a 4 qualifiés dans chaque cas. La régionalisation prévaudra ensuite, puisque les deux premiers tours des play-offs seront joués à l'intérieur de la même division. Cela redéveloppera des rivalités locales récurrentes comme on en avait connu de 1982 à 1993 avec un système similaire (les grandes séries Edmonton-Calgary notamment).

logo nhlLe lockout a débouché sur une nouvelle négociation du plafond salarial, revu à la baisse pour cette saison, ce qui a poussé les franchises à de sérieuses économies. De nombreux directeurs généraux ont préféré racheter certains contrats, resigner d'autres joueurs au compte-gouttes, lancer des jeunes et ne proposer que des invitations aux camps pour des joueurs d'expérience. Ces simples essais n'ont pas toujours débouché sur un contrat (exemples : Guillaume Latendresse, Johan Hedberg) mais ont parfois débouché sur de bonnes pioches (tel Damien Brunner aux Devils).

Ce phénomène d'invitations traduit surtout un leitmotiv : place aux jeunes ! Une bonne quinzaine de premiers choix 2012 ou 2013 vont faire leurs débuts. Ces juniors enthousiastes disposent de contrats plus abordables et apportent une solution au problème de plafond salarial.

Parmi les autres nouveautés de l'intersaison, l'adoption de dégagement interdit "hybride" a fait parler. Suite à plusieurs graves blessures de défenseurs "chargés" par des attaquants chassant un palet, la ligue a décidé de mettre en place ce système testé l'an passé en AHL. Désormais, les arbitres siffleront le dégagement interdit si le défenseur dispose d'une nette avance sur l'attaquant arrivé au cercle d'engagement défensif. De quoi accélérer le jeu et peut-être limiter les blessures.

Enfin, difficile de ne pas aborder un des événements majeurs de l'intersaison : le départ d'Ilya Kovalchuk vers la KHL. Après douze ans de carrière nord-américaine, la star de New Jersey a rejeté son contrat longue durée et pris sa retraite NHL pour s'engager au SKA Saint-Pétersbourg. Une victoire de la KHL, qui ne va pas atténuer les hésitations des franchises nord-américaines envers les jeunes talents russes...

Les quatre derniers champions se sont retrouvés en 2012-2013 dans le carré final. Chicago, Boston, Los Angeles et Pittsburgh font encore figure de favoris pour cette nouvelle édition. Le suspense devrait toutefois être assez intense, car plusieurs franchises en reconstruction ont témoigné de réels progrès la saison dernière. La jeunesse triomphante espère bien bousculer la hiérarchie !

Le tour d'horizon débute par la division Pacifique, remaniée avec l'arrivée des franchises canadiennes.

Catégorie : NHL

Bilan de la saison NHL 2012-2013 (équipes 11-20)

Deuxième étape du bilan de la NHL 2012-2013, avec les équipes classées 11e à 20e.

On y trouve donc autant d'équipes ayant participé aux playoffs que d'amateurs de golf... Parmi ces battus, quelques favoris et quelques surprises.

 

Catégorie : NHL

Ilya Kovalchuk rentre en KHL

khl--st-petersburg 2008-09L'attaquant vedette des Devils du New Jersey, Ilya Kovalchuk, a décidé de prendre sa retraite de la NHL après onze saisons passées outre-Atlantique. Un mouvement qui a surpris beaucoup d'observateurs nord-américains, même si des signes avant-coureurs étaient apparus lors du dernier lockout. Ce n'est finalement qu'un nouvel épisode de la guerre NHL-KHL, avec une défaite majeure pour la NHL.

Quelques jours après cette annonce, Kovalchuk a signé un contrat de quatre ans avec le SKA St. Petersbourg, où il avait évolué en début de saison dernière.

"Cette décision était quelque chose auquel je pensais depuis longtemps, depuis le lockout et ce début de saison en Russie. Même si j'ai décidé de rentrer à l'époque, Lou Lamoriello savait que mon souhait le plus cher était de rentrer au pays et d'avoir ma famille près de moi. Quitter les Devils de New Jersey est très difficile, car c'est une grande organisation pour laquelle j'ai beaucoup de respect, et nos supporters ont été formidables avec moi", a déclaré Kovalchuk dans un communiqué.

La décision a surpris principalement pour des raisons financières, Kovalchuk laissant sur la table pas moins de 77 millions de dollars.

Catégorie : NHL

Grandes manœuvres au centre à Dallas

À son arrivée à Dallas (en remplacement de Joe Nieuwendyk) alors que la franchise n’avait pas atteint les playoffs pour la cinquième saison consécutive, le nouveau manager général Jim Nill savait qu’un des principaux chantiers de l’équipe était le poste de centre. En effet, si Jamie Benn a occupé cette position cette saison sur la première ligne avec un certain succès (33 points en 41 matchs), ce n’est pas sa position d’origine. Quant à Derek Roy, arrivé en échange de Steve Ott à l’intersaison 2012, il ne laissera pas un souvenir inoubliable au Texas malgré 22 points en 30 matchs car il a été transféré à Vancouver à la deadline cette année. Un départ sur un poste où l’équipe a également perdu ces dernières saisons Brad Richards et Mike Ribeiro. Après le rachat de son contrat, Vincent Lecavalier était une des cibles du manager qui était sans doute celui qui lui offrait le meilleur salaire mais le centre québécois a finalement signé à Philadelphie pour 5 ans (4,5 millions par an). Néanmoins, Nill a réagi en conséquence avec deux transferts ces deux derniers jours.