Russie

drapeauClassement IIHF : 2e (2015).
99 272 licenciés (11 320 hommes, 1 752 femmes, 86 100 juniors).
450 patinoires couvertes (2500 en plein air).

L'histoire du hockey soviétique.

Organisation des championnats : création en 2008 de la KHL incorporant trois clubs de pays voisins (Lettonie, Bélarus, Kazakhstan) et autonome de la fédération (avec délégation officielle). Vysshaïa Liga et Pervaïa Liga organisées par la FHR. Compétitions juniors : MHL créée en 2009 par la KHL, et autres catégories (U18, U16, U15, U14, U13) gérées par les fédérations régionales avec tournoi final national.

 

La page 2014/15 du championnat russe.

Le palmarès du championnat.

Grands joueurs : Vsevolod Bobrov, Anatoli Firsov, Aleksandr Yakushev, Vladislav Tretiak, Vyacheslav Starshinov, Aleksandr Maltsev, Valeri Kharlamov, Boris Mikhaïlov, Vladimir Petrov, Sergei Makarov, Igor Larionov, Vladimir Krutov, Vyacheslav Fetisov, Aleksei Kasatonov, Vyacheslav Bykov, Sergei Fedorov, Aleksandr Ovechkin, Evgeni Malkin.

 

Catégorie : Russie

Le Donbass Donetsk, otage politique de la KHL ?

Depuis l'expansion de la KHL, beaucoup lui reprochent de servir les visées impéralistes de la Russie sur des pays qu'elle veut ramener dans sa sphère d'influence. Aujourd'hui, avec le conflit ouvert d'une Ukraine au bord de la guerre civile entre pro-russes et pro-ukrainiens, se présente pour la première fois un cas concret. Très concret.

Catégorie : Russie

KHL (Finale, coupe Gagarine, match 7)

Le Metallurg Magnitogorsk et le Lev Prague, à égalité trois victoires partout, jouent le match décisif. Le vainqueur de ce match 7 remportera pour la première fois la prestigieuse coupe Gagarine. En l’emportant, Prague, l’outsider, pourraît aussi être le premier club « non-russe » à remporter le trophée de la KHL.

Catégorie : Russie

KHL (Finale, coupe Gagarine, match 6)

Le Metallurg Magnitogorsk a souvent fait dans la démonstration et le brio dans cette série finale. Ce qui leur permet de n’être plus qu’à une seule victoire de soulever la coupe Gagarine. Mais le club russe a aussi fait dans l’inconstance face à l’abnégation du Lev Prague.

Catégorie : Russie

KHL (Conférence Est, finale, match 5)

Le Metallurg Magnitogorsk reçoit le Salavat Yulaev Ufa en position de force dans ce match 5 de la finale de conférence est. En effet, à domicile Magnitogorsk n’a pas perdu face à Ufa dans cette série, et il ne reste au Metallurg qu’une victoire à obtenir – contre un Salavat Yulaev qui n’a plus de parachute – afin de disputer sa première coupe Gagarine.

Catégorie : Russie

KHL (Finale, coupe Gagarine, match 5)

Dans les quatre matches précédents, les deux finalistes, Magnitogorsk et Prague, de la coupe Gagarine ont eu l’art de manier le chaud et le froid, tantôt le talent offensif, tantôt la solidité défensive, parfois la défense à trou, l’échec-avant efficace ou la trappe faussement collective, dans un tiers, trois périodes ou d’un match à l’autre, avec des gardiens primaires ou exceptionnels.

Catégorie : Russie

KHL (Finale, coupe Gagarine, match 1)

Le Metallurg Magnitogorsk, deuxième de la saison régulière, invaincu à domicile durant les trois tours de play-offs précédents, fait figure de favori dans cette finale face aux Lev Prague.

Catégorie : Russie

KHL (Conférence Ouest, finale, match 5)

Yaroslavl est toujours sur la corde raide, malgré sa victoire dans le dernier match face à Prague car il suffit, à ce dernier, une seule victoire pour remporter la finale de conférence ouest et se qualifier pour disputer la coupe Gagarine.