Championnat d'Allemagne 1967/68

 

I. Bundesliga : première phase, poule finale et poules de promotion/relégation.

Oberliga : première phase et poules de promotion/relégation.

Regionalliga : zone nord, zone sud et finale.

Coupe d'Allemagne

 

 

I. Bundesliga

Poule nord (8 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 Düsseldorfer EG   11   5  1  2   41-29  +12
2 Preußen Krefeld   10   5  0  3   44-46  -2
3 Mannheimer ERC     8   4  0  4   45-27  +18
4 Krefelder EV       8   3  1  4   38-39  -1
5 VfL Bad Nauheim    4   1  2  5   25-52  -27

Les Preussen de Krefeld perdent sur le score cinglant de 3-13 contre Mannheim, un résultat qui a pour effet indirect d'éliminer l'autre club de la ville, le KEV.

Poule sud (8 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 EC Bad Tölz       14   7  0  1   47-18  +29
2 EV Füssen         11   5  1  2   51-22  +29
3 EV Landshut        9   4  1  3   27-21  +6
4 Bayern Munich      6   3  0  5   24-38  -14
5 EC Oberstdorf      0   0  0  8   11-61  -50

 

Poule finale (20 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 EV Füssen         34  16  2  2   96-42  +54
2 EC Bad Tölz       28  13  2  5   85-48  +37
3 EV Landshut       23  11  1  8   71-72  -1
4 Düsseldorfer EG   21   9  3  8   64-55  +9
5 Mannheimer ERC    13   6  1 13   58-82  -24
6 Preussen Krefeld   1   0  1 19   49-124 -75

Alors qu'Otto Schneitberger est déjà blessé à l'épaule, le champion en titre Düsseldorf subit trois fractures le même soir au troisième match de la poule finale : le nez pour le capitaine formé au club Peter Gregory, la main pour le défenseur Horst-Peter Hoja, la mâchoire pour Ferdi Werdermann. Le DEG, qui avait dû son titre à la grande forme simultanée de toute l'équipe, chute à la quatrième place et laisse un podium bavarois.

Füssen, que l'on disait sur le déclin, réussit encore à remporter le titre grâce à l'entraîneur tchèque Vladimir Bouzek. Le "professeur", fin psychologue, apporte de nouvelles idées et un système neuf. Les jeunes comme le gardien Toni Kehle ou le buteur Bernd Kühn ont pris le relais des anciens.

 

Meilleurs marqueurs de la poule finale

                               B   A  Pts
1 Lorenz Funk     Bad Tölz    23   5   28
2 Alois Schloder  Landshut    18   6   24
3 Peter Rohde     Mannheim    15   7   22

 

 

Poule de promotion/relégation nord (20 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 Krefelder EV      32  16  0  4  139-64  +75
2 Bad Nauheim       24  12  0  8   90-67  +23
3 Eintr. Francfort  24  12  0  8   89-82  +7
4 Cologne EK        22  11  0  8   96-74  +22
5 Berliner SC       10   5  0  9   74-122 -48
6 EC Deilinghofen    8   4  0 16   54-133 -79

L'Eintracht Francfort est promu en Bundesliga.

Poule de promotion/relégation sud (20 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 SC Riessersee     28  12  4  4  128-58  +70
2 Augsbourg EV      26  12  2  6  112-93  +19
3 Bayern Munich     24  11  2  7  109-75  +34
4 ESV Kaufbeuren    24  12  0  8   77-72  +5
5 Oberst./Sonthofen 13   5  3 12   69-109 -40
6 EV Rosenheim       5   2  1 17   58-146 -88

Barrage pour la troisième place

Bayern Munich - Kaufbeuren 5-3

Augsbourg a recruté plusieurs anciennes gloires de Füssen qui ont suivi leur ancien entraîneur Xaver Unsinn : le gardien Harry Lindner, le précurseur allemand des mises en échec Paul Ambros et le buteur Ernst Köpf. Le AEV est soupçonner de détourner les règles de l'amateurisme, et un prêt automobile consenti par le club à sa vedette Ambros fait beaucoup parler dans le landernau bavarois. C'est en 1962, juste avant l'ouverture de la patinoire artificielle, que le mécène Curt Frenzel est devenu président du club qui était alors tout en bas de l'échelle. Six ans plus tard, il atteint le plus haut niveau.

Finale de "coupe" entre les premiers de poule

Riessersee - Krefeld 2-7 2-10

 

 

 

Oberliga

Poule nord (12 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 Eintr. Francfort  20  10  0  2   71-33  +38
2 Cologne EK        18   9  0  3   84-35  +49
3 Berliner SC       18   9  0  3   74-44  +30
4 EC Deilinghofen   15   7  1  4   54-44  +10
5 EC Hanovre         5   2  1  9   41-75  -34
6 SG Nuremberg       4   2  0 10   27-80  -53
7 Mannheimer SC      2   1  0 11   38-89  -51

Francfort, Cologne, Berlin et Deilinghofen sont qualifiés pour la poule de promotion en Bundesliga.

Poule sud (12 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 SC Riessersee     21  10  1  1   81-27  +54
2 Augsburger EV     17   8  1  1   88-42  +46
3 ESV Kaufbeuren    17   8  1  3   57-33  +24
4 EV Rosenheim      10   5  0  7   56-64  -8
5 TuS Holzkirchen    9   4  1  7   39-61  -22
6 SC Ziegelwies      6   2  2  8   25-55  -30
7 ERV Ravensburg     4   2  1 10   26-90  -64

Riessersee, Augsbourg, Kaufbeuren et Rosenheim sont qualifiés pour la poule de promotion en Bundesliga.

 

Finale d'Oberliga

Eintracht Francfort - Riessersee 5-5 5-9

 

 

Poule de promotion/relégation nord (12 matches)

                     Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 SG Nuremberg        21  10  1  1   64-27  +37
2 Mannheimer SC       18   9  0  3   73-42  +31
3 EC Hanovre          16   8  0  4   72-41  +31
4 Berliner FC Preußen 15   7  1  4   57-47  +10
5 Westfalen Dortmund   8   4  0  8   50-48  +2
6 Hambourg SC          4   1  2  9   37-74  -37
7 HTSV Brême           2   0  2 10   37-111 -74

Le SC de Mannheim se retirera du championnat et les Preußen de Berlin seront repêchés.

Poule de promotion/relégation sud (16 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 TEV Miesbach      26  13  0  3   86-51  +35
2 EV Landsberg      23  11  1  4  114-44  +70
3 SC Garmisch-Part. 21  10  1  5   78-66  +12
4 ERV Ravensburg    20  10  0  6  102-58  +44
5 TuS Holzkirchen   18   9  0  7   59-44  +15
6 SC Ziegelwies     12   6  0 10   52-81  -29
7 EV Pfronten       10   5  0 11   73-97  -24
8 SC Reichersbeuern  7   3  1 12   38-87  -49
9 VER Selb           7   3  1 12   45-119 -74

Miesbach, Landsberg et Garmisch-Partenkirchen sont promus en Oberliga aux dépens de Holzkirchen, Ravensburg et Ziegelwies (équipe d'un quartier de Füssen qui se fond ensuite dans l'EVF dont elle était déjà la réserve officieuse).

 

 

 

Regionalliga

Zone nord : les Preussen Berlin, Brême, Dortmund et Hambourg sont qualifiés pour une poule de promotion.

 

Zone sud (10 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 EV Landsberg      16   7  2  1   61-30  +31
2 TEV Miesbach      16   8  0  2   44-24  +20
3 EV Pfronten        8   3  2  5   39-46  -7
4 SC Garmisch-Part.  7   3  1  6   45-50  -5
5 SC Reichersbeuern  7   3  1  6   33-58  -25
6 VER Selb           6   2  2  6   37-48  -11

Tous sont qualifiés pour une poule de promotion.

 

Finale de Regionalliga

Landsberg - Berliner FC Preußen 11-4 11-2

 

 

La saison précédente (1966/67)

La saison suivante (1968/69)

 

Retour aux archives