Championnat d'Allemagne 1976/77

 

I. Bundesliga : première phase ; poule finale et poule de maintien.

II. Bundesliga : première phase ; poule finale et poule de maintien ; barrage de promotion/relégation.

Oberliga : zone nord, zone sud et finale.

Regionalliga : zone nord, zone ouest, zone sud et finale.

 

 

I. Bundesliga

Première phase (36 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC   Diff 
 1 Kölner EC        53  26  1  9  219-100  +119
 2 Krefelder EV     50  24  2 10  177-133  +44
 3 Düsseldorfer EG  44  21  2 13  153-127  +26
 4 Berliner SC      42  19  4 13  156-126  +30
 5 VfL Bad Nauheim  40  20  0 16  143-135  +8
 6 EV Landshut      35  16  3 17  140-132  +8
 7 SC Riessersee    32  15  2 19  140-157  -17
 8 EV Füssen        26  10  6 20  102-160  -58
 9 EV Rosenheim     19   8  3 25  105-181  -76
10 Augsbourg EV     19   7  5 24  124-208  -84

Le KEC a un besoin urgent d'argent frais et en trouve avec un nouveau président : l'ambitieux Jochem Erlemann s'est fait un nom dans la bonne société de Cologne en donnant des fêtes somptueuses, et il arrive maintenant à la tête d'un club de hockey, un sport dont il connaît peu de choses. Il lui suffit après tout de demander candidement : "quel est le meilleur joueur du pays ?"... Et hop, le grand Erich Kühnhackl débarque à Cologne ! Enfin, hop, c'est vite dit. Kühnhackl n'arrive qu'en octobre. Le joueur finit par être convaincu, mais Landshut, qui a vu venir le millionnaire avec ses gros sabots, réclame plus d'un million de marks. Erlemann envoie un émissaire avec une valise pleine de billets jusqu'en Basse-Bavière, et les négociations aboutissent à un peu plus de la moitié de ce montant, ce qui est déjà colossal pour l'époque.

Le hockey allemand vient de changer d'ère... et de rentrer dans celle des affaires. La première concerne Mathias Maurer, que Berlin refuse de laisser entrer sur la glace avec son club de Cologne en réclamant 15000 marks pour une histoire de transfert avorté... La fédération donne tort au BSC et lui donne match perdu, alors qu'il a gagné 5-2 sur la glace. La querelle dure de longs mois : les joueurs berlinois menacent de boycotter l'équipe nationale, et leur entraîneur Xaver Unsinn, "l'homme au chapeau" qui est aussi le sélectionneur national, démissionne finalement de son poste en février.

 

Poule finale (classement cumulé, 46 matches)

                   Pts    V  N  D     BP-BC   Diff
1 Kölner EC         67   32  3  11   272-132  +140
2 Krefelder EV      59   28  3  15   225-176  +49
3 EV Landshut       52   24  4  18   184-155  +29
4 Düsseldorfer EG   51   24  3  19   194-185  +9
5 Berliner SC       49   22  5  19   186-163  +23
6 VfL Bad Nauheim   46   23  0  23   177-192  -15

Krefeld, qui avait dû commencer sa saison à l'extérieur en raison de nouveaux travaux dans la Rheinlandhalle, est le seul adversaire restant pour Cologne. Célèbre pour la précision de son tir qui lui a valu une chanson célèbre dans les patinoires allemandes, le redoutable buteur Dick Decloe, l'ancien vainqueur de la Coupe Memorial, a fait venir te saison un compatriote canadien, le défenseur Vic Stanfield. Ce "petit gros" a vite fait taire les railleries par la qualité de son patinage et de son slap. L'attaque du KEV a aussi été renforcée cette saison : en plus du formidable joueur d'instinct formé au club Lothar Kremershof (alias "Lola") et du rapide ailier droit Wolfgang Hellwig, il avait surpris son voisin Düsseldorf en offrant un contrat de deux ans à son exilé tchèque Petr Hejma, un an après avoir lui piqué la vedette Otto Schneitberger qui a arrêté sa carrière pour devenir entraîneur de Krefeld.

Malheureusement pour le KEV, les deux défaites contre la seule équipe bavaroise qualifiée, Landshut (2-5 et 1-5), sont rédhibitoires dans cette poule finale. Cologne est titré à l'antépénultième journée en gagnant 8-6 à Bad Nauheim, après avoir pourtant perdu le premier tiers 6-2. Le KEC peut donc venir fêter son premier titre par une dernière victoire pour l'honneur (6-4) chez son concurrent Krefeld.

 

Meilleurs marqueurs

                                       B   A  Pts
 1 Dick Decloe (CAN/HOL)   Krefeld    57  18   75
 2 Erich Kühnhackl         Cologne    47  26   73
 3 Petr Hejma (ALL/TCH)    Krefeld    29  38   67
 4 Claes-Ove Fjällby (SUE) Landshut   43  18   61
 5 Craig Sarner (USA)      Cologne    35  26   61
 6 Gerd Truntschka         Landshut   33  25   58
 7 Hans Zach               Berlin     26  28   54
 8 Lorenz Funk             Berlin     36  17   53
 9 Lothar Kremershof       Krefeld    28  23   51
10 Marcus Kuhl             Cologne    26  22   48

 

Poule de maintien (classement cumulé, 48 matches)

                   Pts    V  N  D     BP-BC   Diff
 7 SC Riessersee    49   23  3  22   204-203  +1
 8 EV Füssen        34   14  6  28   140-214  -74
 9 EV Rosenheim     31   13  5  30   150-224  -74
10 Augsburger EV    30   12  6  30   167-255  -188

Augsbourg démontre qu'il est un excellent club formateur en révélant deux étonnants attaquants de 19 ans, Ernst Höfner et Holger Meitinger. Malheureusement, la défense et les gardiens du club souabe ne sont pas au même niveau, et il est relégué en deuxième Bundesliga.

 

Meilleurs marqueurs des équipes ayant joué la poule de maintien

                                       B   A  Pts
1 Martin Wild            Riessersee   30  22   52
2 Ernst Höfner           Augsbourg    33  18   51
3 Jouni Samuli (FIN)     Augsbourg    32  18   50

 

Trophées et distinctions

Joueur allemand de l'année (lecteurs de Sport-Kurier) : Udo Kießling (Cologne).

Meilleur gardien : Jan Marek (Krefeld).

Meilleur défenseur : Udo Kießling (Cologne).

Meilleur attaquant : Erich Kühnhackl (Cologne).

Meilleurs joueurs par poste (moyenne des notes de match de Sport-Kurier) : Erich Weishaupt (gardien, Berlin), Udo Kießling (défenseur, Cologne), Erich Kühnhackl (centre, Cologne), Alois Schloder (ailier, Landshut).

Équipe-type de la saison : Erich Weishaupt (Berlin) ; Udo Kießling (Cologne) - Kjell-Rune Milton (Cologne) ; Dick Decloe (Krefeld) - Erich Kühnhackl (Cologne) - Alois Schloder (Landshut).

Deuxième équipe-type : Jan Marek (Krefeld) ; Ignaz Berndaner (Riessersee) - Lars Starck (Cologne) ; Claes-Ove Fjällby (Landshut) - Petr Hejma (Krefeld) - Franz Reindl (Riessersee).

 

 

 

Bundesliga II

Première phase (22 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
 1 EC Bad Tölz      34  15  4  3  126-62  +64
 2 Mannheimer ERC   32  15  2  5  124-72  +52
 3 ESV Kaufbeuren   31  12  7  3  118-66  +52
 4 EC Peiting       31  13  5  4  113-91  +22
 5 EC Deilinghofen  29  14  1  7  117-84  +33
 6 Duisburger SC    28  13  2  7  119-82  +37
 7 TSV Straubing    19   8  3 11   71-86  -15
 8 EV Landsberg     17   8  1 13   80-107 -27
 9 EHC 70 Munich    16   7  2 13   95-112 -17
10 SG Nuremberg     11   4  3 15   56-109 -53
11 EV Pfronten      10   5  0 17   76-148 -72
12 TEV Miesbach      6   1  4 17   52-128 -76

Bad Tölz, Mannheim, Kaufbeuren, Peiting, Deilinghofen et Duisbourg se qualifient pour la poule finale.

 

Poule finale (classement cumulé, 42 matches)

                   Pts    V  N  D     BP-BC   Diff
 1 ESV Kaufbeuren   61   26  9  7    209-125  +84
 2 EC Deilinghofen  55   26  3  13   207-162  +45
 3 EC Bad Tölz      52   22  8  12   207-129  +78
 4 Mannheimer ERC   51   21  9  12   200-151  +49
 5 Duisburger SC    45   20  5  17   206-176  +30
 6 EC Peiting       41   16  9  17   183-209  -26

Kaufbeuren est promu en Bundesliga I.

Poule de maintien (classement cumulé, 42 matches)

                   Pts    V  N  D     BP-BC   Diff
 7 TSV Straubing    32   13  6  13   116-124  -8
 8 EV Landsberg     30   14  2  16   145-142  +3
 9 EHC 70 Munich    26   11  4  17   139-176  -37
10 EV Pfronten      23   10  3  19   128-188  -60
11 SG Nuremberg     21    8  5  19   101-149  -48
12 TEV Miesbach      7    1  5  26    86-196  -110

Miesbach est relégué en Oberliga alors que Nuremberg doit passer par un barrage.

 

Barrage de promotion/relégation

Essen - Nuremberg 5-8 8-8

Nuremberg se maintient en 2e Bundesliga.

 

 

 

Oberliga

Zone nord

Première phase (18 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
 1 EHC Essen        30  14  2  2  142-54  +88
 2 RSC Bremerhaven  29  13  3  2  135-56  +79
 3 Herner EV        27  12  3  3  106-50  +56
 4 EC Hanovre       22   9  4  5   75-75   0
 5 Westf. Dortmund  19   9  1  8   73-73   0
 6 Eint. Francfort  17   7  3  8   79-88  -9
 7 Hambourg SV      10   5  0 13   92-140 -48
 8 Grefrather EC    10   3  4 11   65-117 -52
 9 Neusser SC        9   4  1 13   68-114 -46
10 Preußen Berlin    7   2  3 13   52-120 -68

 

Poule finale (classement cumulé, 28 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 Essen             47  22  3  3  201-90  +111
2 Bremerhaven       45  20  5  3  198-92  +106
3 Herne             42  19  4  5  160-83  +77
4 Hanovre           28  12  4 12  106-122 -16
5 Dortmund          27  13  1 14  120-121 -1
6 Francfort         17   7  3 18  105-168 -63

Essen et Bremerhaven sont qualifiés pour la finale nationale.

Poule de promotion/relégation (14 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 Hambourg          25  12  1  1  157-63  +94
2 Neuss             24  12  0  2  140-47  +93
3 Preußen Berlin    18*  8  2  3   86-61  +25
4 WSV Braunlage     16   7  2  5   91-82  +9
5 GSV Moers         12   5  2  7   75-95  -20
6 ERC Ludwigshafen   6   2  2 10   66-69  -3
7 VERC Lauterbach    5*  2  1 10   47-125 -78
8 FASS Berlin        4   2  0 12   31-151 -120

* un match non joué

Braunlage, Moers et Ludwigshagen sont promus en Oberliga.

 

Zone sud

Première phase (22 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
 1 ERC Freiburg     44  22  0  0  212-36  +176
 2 TSV Peißenberg   31  14  3  5  138-77  +61
 3 EV Regensburg    31  15  1  6  109-68  +41
 4 Schwenningen     26  13  0  9  104-78  +26
 5 EHC Stuttgart    26  13  0  9  112-110 +2
 6 SG Moosburg      24  12  0 10  111-111  0
 7 ERC Sonthofen    20   9  2 11   76-117 -41
 8 DEC Frillensee   19   9  1 12   81-101 -20
 9 EV Ravensburg    19   9  1 12   82-108 -26
10 EHC Klostersee   12   5  2 15   70-117 -47
11 VER Selb          9   4  1 17   62-134 -72
12 TuS Geretsried    3   1  1 20   66-166 -100

 

Poule finale (classement cumulé, 32 matches)

                   Pts   V  N  D    BP-BC  Diff
1 ERC Freiburg      64  32  0  0   304-61  +243
2 EV Regensburg     40  19  2  11  144-114 +30
3 TSV Peißenberg    39  17  5  10  183-147 +36
4 EHC Stuttgart     37  18  1  13  176-174 +2
5 Schwenninger ERC  31  15  1  16  150-140 +10
6 SG Moosburg       31  15  1  16  155-167 -12

Fribourg-en-Brisgau et Regensburg sont qualifiés pour la finale nationale.

Poule de maintien (classement cumulé, 32 matches)

                   Pts   V  N  D    BP-BC   Diff
 7 DEC Frillensee   29  13  3  16  116-139  -23
 8 ERC Sonthofen    28  13  2  17  115-159  -44
 9 EHC Klostersee   27  12  3  17  131-165  -34
10 EV Ravensburg    27  12  3  17  129-154  -25
11 VER Selb         19   8  3  21  101-177  -76
12 TuS Geretsried   12   5  2  25  106-213  -107

Geretsried est relégué en Regionalliga alors que Selb doit passer par un barrage.

Barrage de promotion/relégation

Selb - Deggendorf 6-6 7-8

Deggendorf est promu en Oberliga. Selb sera repêché lorsque Reichersbeuern renoncera à la montée.

 

Finale d'Oberliga (6 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 ERC Freiburg      10   5  0  1   51-20  +31
2 EHC Essen          6   3  0  3   40-31  +9
3 RSC Bremerhaven    5   2  1  3   30-37  -7
4 EV Regensburg      3   1  1  4   25-58  -33

Fribourg-en-Brisgau est promu en Bundesliga II et Essen accède à un barrage de promotion.

 

 

 

Regionalliga

Zone nord

Regionalliga Nord (14 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 FASS Berlin       25  12  1  1  119-33  +86
2 Altonaer SV       23  11  1  2   89-47  +42
3 EC Nordhorn       20  10  0  4  109-56  +53
4 Ski-Club Altenau  16   8  0  6  100-84  +16
5 Wedding Berlin    14   7  0  7   71-75  -4
6 HTSV Brême        10   5  0  9   58-89  -31
7 Bremerhaven 1b     4   2  0 12   42-106 -64
8 RSC Bielefeld      0   0  0 14   25-123 -98
TV Jahn Wolfsburg forfait général

Le FASS Berlin accède à une poule de promotion en Oberliga nord.

 

Zone ouest

Regionalliga West (10 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 WSV Braunlage     20  10  0  0   81-36  +45
2 GSV Moers         13   6  1  3   51-50  +1
3 ERC Ludwigshafen  12   6  0  4   57-31  +26
4 VERC Lauterbach    6   3  0  7   27-57  -30
5 HC Zweibrücken     5   2  1  7   40-69  -29
6 Berliner SC 1b     4   2  0  8   46-59  -13
7 EHC Soest forfait général

Braunlage, Moers, Ludwigshafen et Lauterbach accèdent à une poule de promotion en Oberliga nord.

 

Zone sud

Regionalliga Süd (18 matches)

                     Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
 1 SC Reichersbeuern  33  16  1  1  155-52  +103
 2 Deggendorfer SC    32  15  2  1  125-53  +72
 3 EV Bad Wörishofen  29  14  1  3  124-51  +73
 4 VfL Waldkraiburg   19   9  1  8   68-86  -18
 5 EV Pegnitz         16   8  0 10   80-97  -17
 6 EC Oberstdorf      15   7  1 10   81-92  -11
 7 TSV Lechbruck      14   7  0 11   86-106 -20
 8 SV Hohenfurch      12   5  2 11   61-87  -26
 9 EC Holzkirchen      7   3  1 14   59-140 -81
10 TSV Schliersee      3   1  1 16   57-132 -85

 

Poule finale (classement cumulé, 28 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 Reichersbeuern    49  23  3  2  217-87  +130
2 Deggendorf        48  23  2  3  189-91  +98
3 Bad Wörishofen    42  20  2  6  177-89  +88
4 EC Oberstdorf     22  10  2 16  142-163 -21
5 EV Pegnitz        22  11  0 17  124-157 -33
6 VfL Waldkraiburg  21  10  1 17  103-153 -50

Reichersbeuern est promu en Oberliga et Deggendorf accède à un barrage de promotion.

Poule de maintien (classement cumulé, 24 matches)

                   Pts   V  N  D    BP-BC  Diff
 7 TSV Lechbruck    22  11  0  13  121-127 -6
 8 SV Hohenfurch    20   9  2  13  102-112 -10
 9 EC Holzkirchen   13   6  1  17   82-176 -94
10 TSV Schliersee    5   2  1  21   80-182 -102

Holzkirchen et Schliersee sont relégués en Bayernliga.

 

Finale de Regionalliga

Tour qualificatif

FASS Berlin - Braunlage 2-6 0-11

Finale

Braunlage - Reichersbeuern 6-8 0-9

Reichersbeuern remporte le titre honorifique de champion de Regionalliga.

 

 

La saison précédente (1975/76)

La saison suivante (1977/78)

 

Retour aux archives