Championnat d'Allemagne 1977/78

 

I. Bundesliga : première phase ; poule finale et poule de maintien.

II. Bundesliga : première phase ; poule finale et poule de maintien.

Oberliga : zone nord, zone sud et finale.

Regionalliga : zone nord, zone ouest, zone sud et finale.

 

 

Qualification en I. Bundesliga

Le champion de la 2e Bundesliga, Kaufbeuren, a refusé de monter. On décide que le deuxième Deilinghofen prendra sa place, mais le relégué Augsbourg ne l'entend pas de cette oreille et menace de recours judiciaires. On en arrive à un compromis : les deux équipes joueront leur place en début de saison.

Deilinghofen - Augsbourg 2-4
Augsbourg - Deilinghofen 2-8

Augsbourg s'écroule à domicile après avoir fait le plus dur et jouera en 2e Bundesliga. Deilinghofen accède à l'élite.

 

 

I. Bundesliga

Première phase (36 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC   Diff 
 1 Kölner EC        52  25  2  9  230-121  +109
 2 SC Riessersee    51  24  3  9  255-120  +135
 3 Krefelder EV     51  25  1 10  223-135  +88
 4 Berliner SC      50  24  2 10  182-133  +49
 5 EV Landshut      43  19  5 12  170-121  +49
 6 Düsseldorfer EG  32  14  4 18  164-162  +2
 7 VfL Bad Nauheim  32  15  2 19  147-182  -35
 8 EV Füssen        26  12  2 22  120-193  -73
 9 EV Rosenheim     15   5  5 26  123-232  -109
10 EC Deilinghofen   8   3  2 31  111-300  -189

Plutôt que celle de Xaver Unsinn (qui va à Rosenheim), Düsseldorf retient la candidature de Rudi Hejtmanek comme nouvel entraîneur. Le Tchécoslovaque venu de Landshut, cuisinier de formation, ne trouve cependant pas la recette idéale. Le DEG a bien failli être éliminé et réagit début janvier, après une série de cinq défaites, en écartant de l'équipe trois joueurs, Manfred Fleischer, Georg Kink et le capitaine Walter Stadler, déjà mis à l'amende deux mois plus tôt pour une sortie non autorisée de l'équipe. Trois de leurs coéquipiers reçoivent un avertissement. Ils s'étaient tous rebellés contre leur entraîneur. Le nouveau capitaine est Wolfgang Boos, et le DEG se qualifie in extremis lorsque Karl-Heinz Egger, l'ancien champion avec Füssen, égalise à neuf minutes de la fin contre Landshut pour prendre le point manquant.

 

Poule finale (classement cumulé, 46 matches)

                   Pts    V  N  D     BP-BC   Diff
1 SC Riessersee     66   31  4  11   276-157  +119
2 Berliner SC       65   31  3  12   216-158  +58
3 Kölner EC         61   28  5  13   277-161  +116
4 Krefelder EV      55   26  3  17   258-194  +164
5 EV Landshut       52   23  6  17   207-164  +43
6 Düsseldorfer EG   40   18  4  24   203-201  +2

Son passage comme défenseur avait coûté cher financièrement au SC Riessersee, mais son retour comme entraîneur est couronné de succès : Josef (Joschi) Golonka, qui s'est vu confier une mission de trois ans par les autorités tchécoslovaques, obtient le titre de champion dès sa deuxième saison alors que c'est sa première expérience de coach.

L'équipe de Garmisch-Partenkirchen, réputée pour son jeu rude, renoue ainsi avec sa tradition victorieuse oubliée depuis 18 ans. Devant 11000 spectateurs dans sa patinoire olympique, elle bat le favori initial Cologne 8-6 (et 8-1 en début de troisième tiers...) tandis que son dernier concurrent Berlin défaut Krefeld 4-2 pour rien.

La première ligne composée de Murray Heatley, de Martin Wild et de Robert Heinrich a fait des ravages pour le SCR. Elle était parfaitement complétée d'Ignaz Berndaner, meilleur marqueur parmi les défenseurs du championnat, et de l'arrière canadien Bob Murray, désormais titulaire de la nationalité allemande qui lui permet de jouer les championnats du monde sous ses nouvelles couleurs en fin de saison.

Krefeld disparaît pour raisons financières à l'issue de cette saison et jouera plusieurs saisons sous le nom de EHC Krefeld 78 avant de retrouver son sigle historique de KEV.

 

Poule de maintien (classement cumulé, 48 matches)

                   Pts    V  N  D     BP-BC   Diff
 7 VfL Bad Nauheim  46   21  4  23   219-233  -14
 8 EV Füssen        38   18  2  28   198-266  -68
 9 EV Rosenheim     29   12  5  31   177-289  -112
10 EC Deilinghofen  16    6  4  38   172-380  -208

La descente de Delinghofen était déjà presque acquise, ce qui rend cette poule de maintien sans enjeu et fait fuir les spectateurs. En fait, il n'y aura même pas de relégué : le jour de l'assemblée fédérale, il est décidé d'agrandir la Bundesliga à douze équipes.

 

Meilleurs marqueurs

                                       B   A  Pts 
 1 Erich Kühnhackl        Cologne     52  43   95
 2 Craig Sarner (USA)     Berlin      49  42   91
 3 Murray Heatley (CAN)   Riessersee  50  38   88
 4 Dick Decloe (CAN/HOL)  Krefeld     67  19   86
 5 Martin Wild            Riessersee  43  43   86
 6 Lothar Kremershof      Krefeld     42  38   80
 7 Marcus Kuhl            Cologne     40  36   76
 8 Alois Schloder         Landshut    27  32   59
 9 Petr Hejma (ALL/TCH)   Krefeld     28  29   57
10 Helmut Steiger         Landshut    38  18   56

Trophées et distinctions

Joueur allemand de l'année (lecteurs de Sport-Kurier) : Ignaz Berndaner (Riessersee).

Meilleur défenseur (trophée Leonhard-Waitl) : Vic Stanfield (Krefeld).

Meilleurs joueurs par poste (moyenne des notes de match de Sport-Kurier) : Erich Weishaupt (gardien, Berlin), Udo Kießling (défenseur, Cologne), Erich Kühnhackl (centre, Cologne), Murray Heatley (ailier, Riessersee).

Entraîneur de l'année : Otto Schneitberger (Krefeld).

 

 

 

Bundesliga II

Première phase (22 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
 1 Augsbourg EV     40  19  2  1  181-67  +114
 2 Mannheimer ERC   38  18  2  2  133-68  +165
 3 ESV Kaufbeuren   28  13  2  7  121-76  +45
 4 EC Bad Tölz      28  13  2  7  108-68  +40
 5 Duisburger SC    26  13  0  9  126-84  +42
 6 EHC Freiburg     25  11  3  8  110-79  +31
 7 TSV Straubing    23  11  1 10   97-96   +1
 8 SG Nuremberg     20   9  2 11  119-132  -13
 9 EC Peiting       14   9  2 14  103-139  -36
10 EV Pfronten      12   5  2 15  101-133  -32
11 EV Landsberg      9   3  3 16   63-148  -85
12 EHC 70 Munich     1   0  1 21   54-226  -172

Augsbourg, Mannheim, Kaufbeuren, Bad Tölz, Duisbourg et Fribourg-en-Brisgau se qualifient pour la poule finale.

 

Poule finale (classement cumulé, 42 matches)

                   Pts    V  N  D     BP-BC   Diff
 1 Augsbourg EV     68   33  2  7    299-136  +163
 2 Mannheimer ERC   62   29  4  9    234-140  +94
 3 ESV Kaufbeuren   54   26  2  14   206-161  +45
 4 Duisburger SC    41   19  3  20   213-204  +9
 5 EHC Freiburg     40   18  4  20   172-161  +11
 6 EC Bad Tölz      40   19  2  21   178-163  +15

Augsbourg est promu en Bundesliga I. Deux places se libèrent après l'élargissement et la liquidation de Krefeld : Mannheim et Kaufbeuren en profitent pour être repêchés.

Poule de maintien (classement cumulé, 42 matches)

                   Pts    V  N  D     BP-BC   Diff
 7 TSV Straubing    49   23  3  16   205-168  +37
 8 SG Nuremberg     45   21  3  18   244-239  +5
 9 EC Peiting       40   17  6  19   239-254  -15
10 EV Landsberg     33   15  3  24   166-236  -70
11 EV Pfronten      29   12  5  25   218-252  -34
12 EHC 70 Munich     3    1  1  40   146-406  -260

 

Barrage de promotion/relégation

Regensburg - Pfronten 3-6 3-2

Pfronten se maintient en 2e Bundesliga, mais Regensburg y accèdera aussi à la faveur de l'élargissement de l'élite, tout comme le relégué Munich.

 

 

 

Oberliga

Zone nord

Première phase (22 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
 1 RSC Bremerhaven  42  20  2  0  249-63  +186
 2 EHC Essen        40  19  2  1  231-65  +166
 3 Herner EV        31  15  1  6  162-92  +70
 4 EC Hanovre       29  14  1  7  190-104 +86
 5 Westf. Dortmund  27  13  1  8  104-66  +34
 6 Hambourg SV      27  13  1  8  128-120 +8
 7 Grefrather EC    18   9  0 13  110-124 -14
 8 WSV Braunlage    16   7  2 13   99-179 -80
 9 Neusser SC       13   6  1 15   82-137 -55
10 Eint. Francfort  11   5  1 16   88-162 -74
11 ERC Ludwigshafen  6   3  0 19   50-214 -164
12 Preußen Berlin    4   1  2 19   66-233 -167

 

Poule finale (classement cumulé, 32 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC   Diff
1 Bremerhaven       60  29  2  1  348-117  +231
2 Essen             54  26  2  4  314-112  +202
3 Hanovre           41  20  1 11  269-182  +87
4 Herne             39  19  1 12  221-176  +45
5 Hambourg          33  16  1 15  192-207  -15
6 Dortmund          29  14  1 17  145-141  +4

Bremerhaven et Essen sont qualifiés pour la finale nationale.

Poule de promotion/relégation (12 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 Grefrath          22  11  0  1  148-41  +107
2 Francfort         20  10  0  2  114-39  +75
3 WSV Braunlage     15   7  1  4   84-86  -2
4 GSV Moers         12   6  0  6   92-75  +17
5 ERC Ludwigshafen   6   3  0  9   54-93  -39
6 VERC Lauterbach    5   2  0  9   69-108 -39
7 ESC Wedemark       2   1  0 11   34-163 -129
Neuss et Berliner FC Preußen, forfaits et relégués

Moers est promu en Oberliga aux dépens de Ludwigshafen.

 

Zone sud

Première phase (22 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
 1 EV Regensburg    37  16  5  1  147-52  +95
 2 Deggendorfer SC  35  16  3  3  144-69  +75
 3 Schwenningen     32  15  2  5  145-76  +69
 4 SG Moosburg      28  12  4  6  117-90  +27
 5 EV Ravensburg    25  12  1  9   87-86  +1
 6 VER Selb         23  10  3  9  108-118 -10
 7 TEV Miesbach     19   9  1 12   94-101 -7
 8 TSV Peißenberg   15   6  3 13   81-116 -35
 9 EHC Klostersee   15   7  1 14   78-117 -39
10 DEC Frillensee   12   5  2 15   81-122 -41
11 EHC Stuttgart    12   5  2 15  101-164 -63
12 ERC Sonthofen    11   5  1 16   68-140 -62

 

Poule finale (classement cumulé, 32 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 EV Regensburg     54  24  6  2  198-79  +119
2 Deggendorfer SC   48  22  4  6  194-101 +93
3 Schwenninger ERC  46  22  2  8  208-114 +94
4 SG Moosburg       40  17  6  9  159-129 +30
5 EV Ravensburg     27  13  1 18  110-140 -30
6 VER Selb          25  11  3 18  134-183 -49

Regensburg et Deggendorf sont qualifiés pour la finale nationale.

Poule de maintien (classement cumulé, 32 matches)

                   Pts   V  N  D    BP-BC   Diff
 7 TEV Miesbach     35  17  1  14  153-134  +19
 8 TSV Peißenberg   28  12  4  16  141-155  -14
 9 EHC Stuttgart    25  10  5  17  154-206  -52
10 EHC Klostersee   23  11  1  20  130-163  -33
11 DEC Frillensee   19   8  3  21  122-179  -57
12 ERC Sonthofen    14   6  2  24  105-225  -120

Frillensee Inzell et Sonthofen sont relégués en Regionalliga. Un repêchage sera repêché après l'élargissement au niveau supérieur : le premier y renoncera, Sonthofen attrapera la perche.

 

Finale d'Oberliga (6 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 RSC Bremerhaven   10   5  0  1   51-20  +31
2 EV Regensburg      6   3  0  3   40-31  +9
3 EHC Essen          5   2  1  3   30-37  -7
4 Deggendorf         3   1  1  4   25-58  -33

Bremerhaven est promu en Bundesliga II et Regensburg accède à un barrage de promotion. Essen sera ensuite repêché par l'élargissement de l'élite.

 

 

 

Regionalliga

Zone nord

Regionalliga Nord (12 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 ESC Wedemark      24  12  0  0  105-41  +64
2 FASS Berlin       17   8  1  3   70-42  +28
3 Condor Hambourg   12*  5  2  4   54-52  +2
4 Wedding Berlin     9*  4  1  6   63-76  -13
5 Altonaer SV        8   4  0  8   51-73  -22
6 HTSV Brême         7   3  1  8   49-84  -35
7 Bremerhaven 1b     5   2  1  9   55-79  -24
8 Ski-Clu Altenau forfait général

* un match non joué

Wedemark accède à une poule de promotion en Oberliga nord.

 

Zone ouest

Regionalliga West (10 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 GSV Moers         18   9  0  1   95-27  +68
2 VERC Lauterbach   16   8  0  2   64-34  +30
3 HC Zweibrücken    11   5  1  4   55-47  +8
4 EC Nordhorn        6   2  2  6   32-79  -47
5 ESG Kassel         5   2  1  7   33-62  -29
6 RSC Bielefeld      4   2  0  8   42-72  -30
7 Berliner SC 1b forfait général

Moers et Lauterbach accèdent à une poule de promotion en Oberliga nord.

 

Zone sud

Regionalliga Süd (18 matches)

                     Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
 1 TuS Geretsried     27  13  1  4  123-67  +56
 2 SC Reichersbeuern  26  12  2  4   97-50  +47
 3 TSV Königsbrunn    26  12  2  4  111-83  +28
 4 Bad Wörishofen     24  11  2  5   93-83  +10
 5 VfL Waldkraiburg   18   7  4  7   86-81  +5
 6 SV Hohenfurch      17   6  5  7   67-86  -19
 7 EV Pegnitz         16   7  2  9   95-83  +12
 8 TSV Lechbruck      10   3  4 11   55-104 -49
 9 Fürstenfeldbruck    9   2  5 11   61-95  -34
10 EC Oberstdorf       7   3  1 14   79-133 -54

Poule finale (classement cumulé, 28 matches)

                     Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
 1 TuS Geretsried     46  22  2  4  192-94  +98
 2 SC Reichersbeuern  37  17  3  8  139-90  +49
 3 Bad Wörishofen     35  16  3  9  137-102 +35
 4 TSV Königsbrunn    32  14  4 10  137-132 +5
 5 VfL Waldkraiburg   31  12  7  9  141-126 +15
 6 SV Hohenfurch      17   6  5 17   93-163 -70

Geretsried et Reichersbeuern sont promus en Oberliga, cependant Reichersbeuern retirera son équipe et cèdera sa place à Bad Wörishofen.

Poule de maintien (classement cumulé, 24 matches)

                     Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
 7 EV Pegnitz         27  12  3  9  138-116 +22
 8 TSV Lechbruck      15   5  5 14   79-136 -57
 9 EC Oberstdorf      14   6  2 16  118-166 -48
10 Fürstenfeldbruck   10   2  6 16   74-126 -52

Oberstdorf et Fürstenfeldbruck seront repêchés.

 

Finale de Regionalliga

Tour qualificatif

Wedemark - Moers 2-23 0-18

Finale

Moers - Geretsried 5-13 1-6

Geretsried remporte le titre honorifique de champion de Regionalliga.

 

 

La saison précédente (1976/77)

La saison suivante (1978/79)

 

Retour aux archives