Championnat d'Allemagne 1979/80

 

I. Bundesliga : résultats et classement de la 1re phase ; résultats et classement de la 2e phase ; résultats et classement de la poule finale ; poule de maintien.

II. Bundesliga : classement.

Oberliga : zone nord, zone sud et finale.

Regionalliga : zone nord, zone ouest, zone sud et finale.

Fédérations régionales : Bavière.

 

 

I. Bundesliga

1re journée (vendredi 7 septembre 1979)

Cologne - Füssen 9-4 (2-0,5-2,2-2)
Iserlohn - Mannheim 3-6 (0-2,1-1,2-3)
Berliner SC - Duisburg 9-2
Landshut - Bad Nauheim 8-3
Rosenheim - Fribourg-en-Brisgau 0-2
Riessersee - Düsseldorf 3-0

2e journée (dimanche 9 septembre 1979)

Mannheim - Cologne 7-3 (2-1,4-2,1-0)
Bad Nauheim - Rosenheim 2-1
Fribourg-en-Brisgau - Riessersee 1-5
Duisburg - Landshut 3-6
Düsseldorf - Iserlohn 10-2
Füssen - Berliner SC 6-2

3e journée (vendredi 14 septembre 1979)

Rosenheim - Mannheim 2-7 (1-3,0-2,1-2)
Berliner SC - Bad Nauheim 12-2
Landshut - Füssen 9-4
Riessersee - Duisburg 11-2
Cologne - Düsseldorf 3-3 (0-0,2-2,1-1)
Iserlohn - Fribourg-en-Brisgau 4-4

4e journée (dimanche 16 septembre 1979)

Mannheim - Riessersee 7-2 (3-0,3-1,1-2)
Duisburg - Cologne 5-5 (2-2,2-2,1-1)
Füssen - Rosenheim 5-3
Düsseldorf - Landshut 9-8
Bad Nauheim - Iserlohn 3-3
Fribourg-en-Brisgau - Berliner SC 5-4

5e journée (vendredi 21 septembre 1979)

Bad Nauheim - Mannheim 8-6 (5-1,1-2,2-3)
Berliner SC - Riessersee 3-4
Landshut - Iserlohn 9-3
Cologne - Rosenheim 3-4 (1-2,2-1,0-1)
Füssen - Fribourg-en-Brisgau 6-0
Duisburg - Düsseldorf 5-5

6e journée (dimanche 23 septembre 1979)

Mannheim - Füssen 1-3 (0-0,1-2,0-1)
Rosenheim - Landshut 5-5
Fribourg-en-Brisgau - Duisburg 2-4
Riessersee - Cologne 3-2 (1-0,2-0,0-2)
Düsseldorf - Bad Nauheim 16-4
Iserlohn - Berliner SC 1-3

7e journée (vendredi 28 septembre 1979)

Düsseldorf - Mannheim 3-6 (1-0,1-4,1-2)
Berliner SC - Cologne 2-5 (0-0,1-2,1-3)
Bad Nauheim - Duisburg 8-5
Füssen - Riessersee 2-7
Fribourg-en-Brisgau - Landshut 4-5
Iserlohn - Rosenheim 9-1

8e journée (dimanche 30 septembre 1979)

Mannheim - Fribourg-en-Brisgau 11-3 (3-1,4-1,4-1)
Cologne - Bad Nauheim 6-3 (3-1,2-0,1-2)
Duisburg - Füssen 11-4
Landshut - Berliner SC 12-5
Rosenheim - Düsseldorf 1-9
Riessersee - Iserlohn 11-2

9e journée (vendredi 5 octobre 1979)

Berliner SC - Mannheim 7-3 (2-0,3-1,2-2)
Cologne - Landshut 7-4 (2-1,2-0,3-3)
Riessersee - Rosenheim 4-1
Fribourg-en-Brisgau - Bad Nauheim 6-8
Füssen - Düsseldorf 4-4
Duisburg - Iserlohn 4-0

10e journée (dimanche 7 octobre 1979)

Mannheim - Duisburg 7-1
Landshut - Riessersee 3-6
Bad Nauheim - Füssen 5-1
Düsseldorf - Fribourg-en-Brisgau 7-0
Iserlohn - Cologne 7-6 (4-1,2-1,1-4)
Rosenheim - Berliner SC 3-2

11e journée (vendredi 12 octobre 1979)

Landshut - Mannheim 12-2 (3-0,4-1,5-1)
Riessersee - Bad Nauheim 9-2
Iserlohn - Füssen 6-1
Rosenheim - Duisburg 4-8
Berliner SC - Düsseldorf 4-3
Cologne - Fribourg-en-Brisgau 11-2 (2-0,5-2,1-4)

12e journée (dimanche 14 octobre 1979)

Füssen - Cologne 4-8 (2-4,0-2,2-2)
Mannheim - Iserlohn 6-2 (1-1,5-0,0-1)
Duisburg - Berliner SC 3-3
Bad Nauheim - Landshut 5-5
Fribourg-en-Brisgau - Rosenheim 4-7
Düsseldorf - Riessersee 5-2

13e journée (vendredi 19 octobre 1979)

Mannheim - Rosenheim 7-3 (3-0,2-2,2-1)
Bad Nauheim - Berliner SC 6-7
Düsseldorf - Cologne 8-1 (2-1,5-0,1-0)
Füssen - Landshut 5-4
Fribourg-en-Brisgau - Iserlohn 3-4
Duisburg - Riessersee 1-9

14e journée (dimanche 21 octobre 1979)

Riessersee - Mannheim 6-0 (2-0,1-0,3-0)
Rosenheim - Füssen 3-6
Cologne - Duisburg 3-7 (1-3,1-2,1-2)
Berliner SC - Fribourg-en-Brisgau 8-3
Landshut - Düsseldorf 7-3
Iserlohn - Bad Nauheim 3-6

15e journée (vendredi 26 octobre 1979)

Mannheim - Bad Nauheim 11-6 (3-1,3-4,5-1)
Riessersee - Berliner SC 5-1
Rosenheim - Cologne 3-5 (2-2,0-1,1-2)
Fribourg-en-Brisgau - Füssen 3-3
Iserlohn - Landshut 0-6
Düsseldorf - Duisburg 6-4

16e journée (dimanche 28 octobre 1979)

Füssen - Mannheim 0-5 (0-2,0-1,0-2)
Cologne - Riessersee 5-2 (2-0,2-0,1-2)
Duisburg - Fribourg-en-Brisgau 4-5
Berliner SC - Iserlohn 9-3
Landshut - Rosenheim 9-3
Bad Nauheim - Düsseldorf 3-7

17e journée (vendredi 2 novembre 1979)

Mannheim - Landshut 8-3 (0-2,2-1,6-0)
Fribourg-en-Brisgau - Cologne 5-1 (2-0,1-1,2-0)
Düsseldorf - Berliner SC 2-6
Bad Nauheim - Riessersee 3-5
Füssen - Iserlohn 7-3
Duisburg - Rosenheim 7-2

18e journée (dimanche 4 novembre 1979)

Cologne - Mannheim 7-3 (2-0,1-1,4-2)
Berliner SC - Füssen 14-6
Landshut - Duisburg 7-9
Rosenheim - Bad Nauheim 6-6
Riessersee - Fribourg-en-Brisgau 11-0
Iserlohn - Düsseldorf 3-10

19e journée (vendredi 9 novembre 1979)

Mannheim - Düsseldorf 6-4 (3-1,2-2,1-1)
Landshut - Fribourg-en-Brisgau 7-3
Riessersee - Füssen 7-4
Rosenheim - Iserlohn 6-3
Duisburg - Bad Nauheim 6-3
Cologne - Berliner SC 4-3 (1-1,1-1,2-1) [mercredi 14 novembre]

20e journée (dimanche 11 novembre 1979)

Fribourg-en-Brisgau - Mannheim 1-5
Berliner SC - Landshut 8-6
Bad Nauheim - Cologne 5-3 (1-3,2-0,2-0)
Füssen - Duisburg 4-2
Düsseldorf - Rosenheim 13-2
Iserlohn - Riessersee 2-6

21e journée (vendredi 16 novembre 1979)

Mannheim - Berliner SC 13-5 (4-2,1-2,8-1)
Landshut - Cologne 8-3 (7-1,0-2,1-0)
Bad Nauheim - Fribourg-en-Brisgau 4-4
Düsseldorf - Füssen 7-5
Rosenheim - Riessersee 1-7
Iserlohn - Duisburg 5-4

22e journée (dimanche 18 novembre 1979)

Duisburg - Mannheim 5-8 (2-4,1-2,2-2)
Berliner SC - Rosenheim 6-2
Cologne - Iserlohn 16-3 (6-0,5-0,5-3)
Füssen - Bad Nauheim 6-1
Riessersee - Landshut 4-1
Fribourg-en-Brisgau - Düsseldorf 5-7

Classement (22 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
 1 SC Riessersee    38  19  0  3  130-48  +82
 2 Mannheimer ERC   32  16  0  6  135-90  +45
 3 Düsseldorfer EG  29  13  3  6  142-84  +58
 4 EV Landshut      26  12  2  8  144-102 +42
 5 Berliner SC      25  12  1  9  123-100 +23
 6 Kölner EC        24  11  2  9  116-95  +21
 7 EV Füssen        20   9  2 11   90-115 -25
 8 VfL Bad Nauheim  18   7  4 11   96-136 -40
 9 Duisburger SC    17   7  3 12  102-122 -20
10 ECD Iserlohn     14   6  2 14   78-137 -59
11 EHC Freiburg     11   4  3 15   65-126 -61
12 SB Rosenheim     10   4  2 16   63-129 -66

Le retour d'Erich Kühnhackl "à la maison", c'est-à-dire à Landshut - en échange du jeune Gerd Truntschka envoyé à Cologne - est le transfert majeur de l'intersaison. Le vétéran forme avec le jeune Jiri Kochta le duo le plus prolifique du championnat. Pourtant, ces talents individuels, surtout dangereux en supériorité numérique, ne peuvent rien quand il s'agit d'affronter une équipe aussi disciplinée et homogène que Riessersee, qui dispose de la meilleure défense.

Mannheim est déjà relégué à six points, et Düsseldorf, en plus d'avoir perdu sur blessure son buteur canadien Dick Decloe qui s'est cassé une vertèbre lombaire Iserlohn, à neuf points. Le suspense est donc sérieusement entamé. Mais la fédération a accouché d'une nouvelle formule dont le but avoué est justement de préserver le suspense à tout prix. On regroupe donc les équipes selon leur classement en première phase, mais avec un sens de l'équité discutable. L'objectif est que l'écart ne se creuse pas trop en brassant les cartes. Qui seront les gagnants et les perdants dans l'affaire ? Quel est le groupe le plus difficile ? À vrai dire, les avis divergent...

Groupe 1 (équipes classées 1, 4, 7, 10) : Riessersee, Landshut, Füssen, Iserlohn.

Groupe 2 (équipes classées 2, 5, 8, 11) : Mannheim, Berlin, Bad Nauheim, Fribourg-en-Brisgau.

Groupe 3 (équipes classées 3, 6, 9, 12) : Düsseldorf, Cologne, Duisburg, Rosenheim.

Ces équipes se rencontrent entre elles en double aller-retour.

23e journée (vendredi 23 novembre 1979)

Riessersee - Landshut 12-1
Füssen - Iserlohn 6-4
Mannheim - Berliner SC 8-5 (5-0,0-4,3-1)
Bad Nauheim - Fribourg-en-Brisgau 8-3
Düsseldorf - Cologne 9-4 (4-2,1-1,4-1)
Duisburg - Rosenheim 8-8

24e journée (dimanche 25 novembre 1979)

Iserlohn - Riessersee 4-4
Landshut - Füssen 8-2
Fribourg-en-Brisgau - Mannheim 0-8
Berliner SC - Bad Nauheim 6-1
Cologne - Duisburg 0-7 (0-2,0-2,0-3)
Rosenheim - Düsseldorf 6-6

25e journée (vendredi 30 novembre 1979)

Riessersee - Füssen 4-3
Iserlohn - Landshut 4-11
Mannheim - Bad Nauheim 7-0 (0-0,2-0,5-0)
Fribourg-en-Brisgau - Berliner SC 4-7
Düsseldorf - Duisburg 6-4
Rosenheim - Cologne 4-5 (0-1,3-2,1-2)

26e journée (dimanche 2 décembre 1979)

Landshut - Iserlohn 6-2
Füssen - Riessersee 2-7
Berliner SC - Fribourg-en-Brisgau 10-4
Bad Nauheim - Mannheim 1-6
Cologne - Rosenheim 4-5 (2-2,2-1,0-2)
Duisburg - Düsseldorf 3-6

27e journée (vendredi 7 décembre 1979)

Landshut - Riessersee 9-3 (5-1,2-1,1-1)
Iserlohn - Füssen 3-4
Berliner SC - Mannheim 3-6 (1-2,2-2,0-2)
Fribourg-en-Brisgau - Bad Nauheim 3-2
Cologne - Düsseldorf 5-6 (2-0,1-3,2-3)
Rosenheim - Duisburg 4-9

28e journée (dimanche 9 décembre 1979)

Riessersee - Iserlohn 5-0
Füssen - Landshut 1-7
Mannheim - Fribourg-en-Brisgau 5-3 (0-1,2-0,3-2)
Bad Nauheim - Berliner SC 3-7
Düsseldorf - Rosenheim 8-2
Duisburg - Cologne 5-4 (2-3,2-1,1-0)

29e journée (vendredi 14 décembre 1979)

Landshut - Füssen 4-3
Iserlohn - Riessersee 3-7
Berliner SC - Bad Nauheim 7-4
Fribourg-en-Brisgau - Mannheim 2-7 (1-1,1-2,0-4)
Cologne - Duisburg 8-5 (2-2,3-1,3-2)
Rosenheim - Düsseldorf 3-8

30e journée (dimanche 16 décembre 1979)

Riessersee - Landshut 6-2
Füssen - Iserlohn 5-1
Mannheim - Berliner SC 7-5
Bad Nauheim - Fribourg-en-Brisgau 9-6
Düsseldorf - Cologne 9-2 (1-1,4-0,4-1)
Duisburg - Rosenheim 6-6

31e journée (vendredi 21 décembre 1979)

Landshut - Iserlohn 9-2
Füssen - Riessersee 4-3
Berliner SC - Fribourg-en-Brisgau 10-3
Bad Nauheim - Mannheim 7-10 (2-1,1-4,4-5)
Cologne - Rosenheim 13-3 (4-2,4-0,5-1)
Duisburg - Düsseldorf 5-7

32e journée (dimanche 23 décembre 1979)

Riessersee - Füssen 8-5
Iserlohn - Landshut 2-9
Mannheim - Bad Nauheim 8-5 (4-1,1-3,3-2)
Fribourg-en-Brisgau - Berliner SC 2-7
Düsseldorf - Duisburg 6-1
Rosenheim - Cologne 4-3 (2-2,1-0,1-1)

33e journée (vendredi 11 janvier 1980)

Füssen - Landshut 2-3
Riessersee - Iserlohn 7-2
Bad Nauheim - Berliner SC 4-2
Mannheim - Fribourg-en-Brisgau 9-2 (3-0,3-1,3-1)
Duisburg - Cologne 4-7 (1-2,3-1,0-4)
Düsseldorf - Rosenheim 5-2

34e journée (dimanche 13 janvier 1980)

Landshut - Riessersee 5-2
Iserlohn - Füssen 5-5
Berliner SC - Mannheim 8-3
Fribourg-en-Brisgau - Bad Nauheim 10-4
Cologne - Düsseldorf 4-6 (2-4,1-0,1-2)
Rosenheim - Duisburg 4-4

Classement (34 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
 1 SC Riessersee    55  27  1  6  198-88  +110
 2 Mannheimer ERC   54  27  0  7  219-131 +88
 3 Düsseldorfer EG  52  24  4  6  224-125 +99
 4 EV Landshut      46  22  2 10  218-143 +75
 5 Berliner SC      41  20  1 13  200-149 +51
 6 Kölner EC        32  15  2 17  175-162 +13
 7 EV Füssen        29  13  3 18  132-172 -40
 8 Duisburger SC    26  10  6 18  163-188 -25
 9 VfL Bad Nauheim  24  10  4 20  144-211 -67
10 SB Rosenheim     18   6  6 22  114-208 -94
11 ECD Iserlohn     16   6  4 24  110-215 -105
12 EHC Freiburg     15   6  3 25  107-212 -105

Le public a fait savoir ce qu'il pensait de cette deuxième phase bizarroïde en désertant les patinoires. L'affluence moyenne, qui était de 4204 personnes, chute de mille spectateurs !

L'objectif de ramener du suspense est par contre garanti. Non seulement Riessersee a perdu à Landshut, mais contre toute attente il a abandonné des points à Iserlohn et à Füssen. Le champion n'a plus qu'un point d'avance sur Mannheim, et trois sur Düsseldorf qui vient de récupérer Dick Decloe, revenu au jeu plus vite que prévu avec un corset spécial. Le DEG, qui a conservé le rythme du jeu pendant les fêtes en partant jouer la Coupe Spengler, apparaît comme l'équipe en forme : il a gagné ses quatre derbys contre Cologne et n'a concédé qu'un point à Rosenheim.

Le grand perdant de cette formule, c'est finalement Bad Nauheim. Mal en point financièrement, il a fait des économies cette saison, mais il avait surpris en début de saison avec une tactique de contre (14 points en 14 journées), avant que son centre américain Bob Collyard ne se blesse en fin de première phase. Au complet durant la deuxième phase, il a lutté pour conserver sa huitième place. Mais finalement, l'équipe la plus fair-play de Bundesliga a été doublée par... l'équipe la plus pénalisée du championnat, Duisburg et ses nombreux Canadiens à double passeport. Pire encore, la nette avance de Bad Nauheim sur les trois derniers ne lui sert à rien : la fédération a décidé là aussi de remettre les compteurs à zéro pour mettre du suspense dans la poule de maintien.

 

Poule finale

35e journée (vendredi 18 janvier 1980)

Riessersee - Cologne 2-4 (0-2,1-0,1-2)
Mannheim - Landshut 4-4 (2-0,0-2,2-2)
Düsseldorf - Berliner SC 7-1
Füssen - Duisburg 6-5

36e journée (dimanche 20 janvier 1980)

Landshut - Düsseldorf 11-1 (4-0,3-1,4-0)
Cologne - Mannheim 2-12 (1-5,0-4,1-3)
Berliner SC - Füssen 8-5
Duisburg - Riessersee 3-2

37e journée (vendredi 25 janvier 1980)

Riessersee - Berliner SC 6-0
Mannheim - Duisburg 8-3 (2-1,4-0,2-2)
Cologne - Düsseldorf 4-6 (2-4,1-0,1-2)
Landshut - Füssen 8-5

38e journée (dimanche 27 janvier 1980)

Düsseldorf - Mannheim 6-2 (3-1,2-0,1-1)
Füssen - Riessersee 5-6
Berliner SC - Landshut 6-4
Duisburg - Cologne 7-3 (1-1,4-2,2-0)

39e journée (vendredi 7 mars 1980)

Riessersee - Mannheim 2-4
Füssen - Düsseldorf 2-2
Cologne - Berliner SC 11-5 (5-1,3-2,3-2)
Duisburg - Landshut 2-6

40e journée (dimanche 9 mars 1980)

Düsseldorf - Riessersee 4-2
Mannheim - Füssen 6-5
Landshut - Cologne 6-3 (1-1,2-2,3-0)
Berliner SC - Duisburg 10-3

41e journée (vendredi 14 mars 1980)

Riessersee - Landshut 5-4
Mannheim - Berliner SC 5-4
Düsseldorf - Duisburg 7-2
Füssen - Cologne 8-6 (2-4,4-1,2-1)

42e journée (dimanche 16 mars 1980)

Cologne - Riessersee 4-10 (0-6,2-3,2-1)
Landshut - Mannheim 7-9
Berliner SC - Düsseldorf 7-1
Duisburg - Füssen 8-2

43e journée (vendredi 21 mars 1980)

Berliner SC - Riessersee 2-6
Duisburg - Mannheim 5-2
Düsseldorf - Cologne 4-3 (0-1,1-1,3-1)
Füssen - Landshut 4-4

44e journée (dimanche 23 mars 1980)

Mannheim - Düsseldorf 7-5
Riessersee - Füssen 5-1
Landshut - Berliner SC 6-4
Cologne - Duisburg 9-6 (2-1,3-0,4-5)

45e journée (vendredi 28 mars 1980)

Mannheim - Riessersee 5-4
Landshut - Duisburg 2-7
Düsseldorf - Füssen 5-2
Berliner SC - Cologne 6-4 (1-2,0-1,5-1)

46e journée (dimanche 30 mars 1980)

Riessersee - Düsseldorf 4-8
Cologne - Landshut 11-9 (2-4,6-4,3-1)
Füssen - Mannheim 8-8
Duisburg - Berliner SC 7-4

47e journée (jeudi 3 avril 1980)

Landshut - Riessersee 7-3
Berliner SC - Mannheim 6-9
Duisburg - Düsseldorf 5-1
Cologne - Füssen 6-9 (0-3,4-2,2-4)

48e journée (samedi 5 avril 1980)

Riessersee - Duisburg 9-2
Füssen - Berliner SC 6-6
Mannheim - Cologne 6-8 (1-2,4-3,1-3)
Düsseldorf - Landshut 6-3

Classement (48 matches)

                   Pts    V  N  D     BP-BC   Diff
1 Mannheimer ERC    74   36  2  10   304-196  +108
2 Düsseldorfer EG   71   33  5  10   286-180  +106
3 SC Riessersee     69   34  1  13   264-141  +123
4 EV Landshut       60   28  4  16   299-213  +86
5 Berliner SC       52   25  2  21   269-229  +40
6 Kölner EC         42   20  2  26   253-258  -5
7 Duisburger SC     40   17  6  25   228-259  -31
8 EV Füssen         40   17  6  25   200-254  -54

Riessersee cède tout de suite les commandes à Mannheim, mais Düsseldorf bat le leader grâce à des doublés de Dick Decloe et du défenseur Udo Kießling : les trois premiers se tiennent en point au moment de la pause olympique. Les deux premiers se rencontrent justement à la reprise : Riessersee, où seul le gardien tchécoslovaque Vladimir Dzurilla maintenait des performances constantes dans une équipe un peu déboussolée, a un sursaut d'orgueil en remontant de 0-2 à 2-2... mais est battu en fin de match par des buts de Holger Meitinger et Ron Andruff. Le MERC est seul en tête et ne sera plus rejoint.

Heinz Weisenbach l'avait annoncé dès la fin de la première phase, il estime que quatre saisons dans un même club suffisent. Il s'en va de Mannheim de la meilleure des manières, sur le premier titre de champion de l'histoire du club. Il aura en grande partie construit cet effectif en allant dénicher dans leur pays des Canadiens d'ascendance allemande, mais il s'est aussi appuyé sur des forces locales existantes comme l'indéniable leader Marcus Kuhl ou l'international junior Peter Obresa.

 

Meilleurs marqueurs

                                   B   A  Pts
 1 Erich Kühnhackl    Landshut    83  72  155
 2 Jiri Kochta        Landshut    63  81  144
 3 Marcus Kuhl        Mannheim    39  59   98
 4 Ken Krentz         Duisburg    58  35   93
 5 Timo Sutinen       Berlin      23  68   91
 6 Ron Andruff        Mannheim    44  40   84
 7 Udo Kießling       Düsseldorf  39  44   83
 8 Gerd Truntschka    Cologne     38  45   83
 9 Lothar Kremershof  Düsseldorf  23  57   80
10 Ernst Höfner       Riessersee  31  46   77

 

 

Poule de maintien (12 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
 9 VfL Bad Nauheim  16   8  0  4   63-37  +26
10 SB Rosenheim     16   8  0  4   49-39  +10
11 ECD Iserlohn     12   6  0  6   46-50  -4
12 ERC Freiburg      4   2  0 10   30-62  -32

Rosenheim sauve encore une fois sa tête : exactement comme l'an dernier après le licenciement de Dany Malone, c'est après seulement huit journées que l'entraîneur Eduards Derkits a été de nouveau rappelé de sa retraite. Cette fois c'est le sélectionneur national Hans Rampf lui-même qui n'avait rien pu faire en début de saison.

La remise à zéro du classement n'aura pas aidé Iserlohn et Fribourg-en-Brisgau, tout de même relégués en Bundesliga II.

 

 

Trophées et distinctions

Joueur allemand de l'année (lecteurs de Sport-Kurier) : 1 Erich Weishaupt (Mannheim) 2811, 2 Erich Kühnhackl (Landshut) 1177, 3 Marcus Kuhl (Mannheim) 983, 4 Udo Kießling (Düsseldorf) 867, 5 Holger Meitinger (Mannheim) 791, 6 Bob Murray (Riessersee) 447, 7 Gerd Truntschka (Cologne) 384, 8 Uli Egen (Füssen) 343, 9 Peter Hejma (Düsseldorf) 286, 10 Mike Ford (Duisburg) 243.

Joueur étranger de l'année (lecteurs de Sport-Kurier) : 1 Jiri Kochta (Landshut) 639, 2 Brent Meeke (Mannheim) 621, 3 Seppo Lindström (Berlin) 219, 4 Ron Andruff (Mannheim) 193, 5 Murray Heatley (Riessersee) 157.

Meilleur défenseur (Leonhard-Waitl-Pokal) : Udo Kießling (Cologne).

Meilleurs joueurs par poste (moyenne des notes de match de Sport-Kurier) : Erich Weishaupt (gardien, Mannheim), Udo Kießling (défenseur, Cologne), Jiri Kochta (centre, Landshut), Murray Heatley (ailier, Riessersee).

Équipe-type de la saison (Eishockey-Magazin) : Erich Weishaupt (Mannheim) ; Horst-Peter Kretschmer (Düsseldorf) - Udo Kießling (Düsseldorf) ; Jiri Kochta (Landshut) - Erich Kühnhackl (Landshut) - Marcus Kuhl (Mannheim).

Meilleur entraîneur (Eishockey-Magazin) : Heinz Weisenbach (Mannheim).

Meilleurs dirigeants (Eishockey-Magazin) : Hans-Jörg Neuner et Helmut Bauer (Riessersee).

Meilleur arbitre (Eishockey-Magazin) : Josef Kompalla.

 

 

 

Bundesliga II

Classement (44 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC   Diff
 1 ESV Kaufbeuren   73  35  3  6  353-165  +188
 2 EHC 70 Munich    64  30  4 10  231-119  +112
 3 Schwenningen     64  31  2 11  250-143  +107
 4 Deggendorfer SC  53  25  3 16  214-198  +16
 5 TSV Straubing    53  24  5 15  214-201  +13
 6 EHC Essen        51  23  5 16  231-220  +11
 7 EC Bad Tölz      49  22  5 17  192-160  +32
 8 RSC Bremerhaven  39  17  5 22  249-253  -4
 9 SG Nuremberg     27  12  3 29  161-295  -134
10 EV Landsberg     24   9  6 29  150-238  -88
11 Herner EV        20   7  6 31  171-299  -128
12 EV Regensburg    11   5  1 38  114-270  -156

Kaufbeuren, meilleure attaque grâce aux 60 buts d'un joueur de 17 ans nommé Dieter Hegen, et Munich, meilleure défense grâce à l'ex-international tchécoslovaque Jiri Holecek dans les cages, sont promus en Bundesliga I.

Herne et Regensburg sont relégués en Oberliga, mais Herne sera repêché après la disparition du SG Nuremberg auquel succède l'actuel EHC 80 Nuremberg).

 

 

 

Oberliga

Zone nord

Première phase (18 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
 1 Hanovre          34  16  2  0  202-64  +138
 2 Krefeld          29  14  1  3  174-58  +116
 3 Hambourg SV      25  11  3  4  143-77  +66
 4 Dortmund         19   9  1  8  106-98  +8
 5 Grefrath         18   9  0  9  109-103 +6
 6 Braunlage        15   7  1 10  107-119 -12
 7 Francfort        15   7  1 10   79-139 -60
 8 Moers            14   5  4  9   73-100 -27
 9 Neuss            11   5  1 12   77-130 -53
10 Preußen Berlin    0   0  0 18   44-226 -182

 

Poule finale (14 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 Hambourg SV       24  11  2  1  114-53  +61
2 Krefeld           24  11  2  1  116-51  +65
3 EC Hanovre        19   9  1  4  131-77  +54
4 Westf. Dortmund   16   7  2  5   82-69  +13
5 WSV Braunlage     15   7  1  6   84-106 -22
6 GSV Moers          7   3  1 10   50-123 -73
7 Grefrather EC      5   2  1 11   55-89  -34
8 Eintr. Francfort   2   1  0 13   38-112 -74

Hambourg, Krefeld, Hanovre et Dortmund sont qualifiés pour la finale nationale.

 

Poule de promotion/relégation (10 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 Neusser SC        20  10  0  0  116-23  +93
2 EC Nordhorn       14   6  2  2   60-42  +18
3 ESG Kassel        10   4  2  4   42-38  +4
4 FASS Berlin        6   3  0  7   34-61  -27
5 ESC Wedemark       6   3  0  7   32-83  -51
6 Preußen Berlin     4   2  0  8   25-62  -37

Nordhorn, Kassel et le FASS Berlin sont promus en Oberliga, cependant le FASS renoncera à la montée et ses collègues berlinois des FC Preussen seront de nouveau repêchés.

 

Zone sud (28 matches)

                     Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
 1 VER Selb           46  21  4  3  208-89  +119
 2 TEV Miesbach       43  20  3  5  143-85  +58
 3 Augsburger EV      43  21  1  6  189-100 +89
 4 EV Ravensburg      42  20  2  6  193-95  +98
 5 EV Pfronten        41  20  1  7  184-94  +90
 6 EC Peiting         34  16  2 10  171-142 +29
 7 ERC Ingolstadt     27  13  1 14  103-113 -10
 8 EHC Klostersee     26  11  4 13  120-132 -12
 9 TSV Lechbruck      25  12  1 15  151-160 -9
10 EV Bad Wörishofen  24  11  2 15  128-131 -3
11 TuS Geretsried     22  11  0 17  150-172 -22
12 TSV Peißenberg     16   7  2 19  107-198 -91
13 EHC Stuttgart      12   5  2 21   95-199 -104
14 Bad Reichenhall    10   5  0 23   65-196 -131
15 Fürstenfeldbruck    9   4  1 23   85-196 -111
   SG Moosburg forfait juste avant la saison

Selb, Miesbach, Augsbourg et Ravensburg sont qualifiés pour la finale nationale. Fürstenfeldbruck est relégué en Regionalliga.

 

Finale d'Oberliga

Groupe 1 (6 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 Hambourg SV       10   5  0  1   46-22  +24
2 EV Ravensburg      8   4  0  2   35-31  +4
3 TEV Miesbach       5   2  1  3   30-41  -11
4 EC Hanovre         1   0  1  3   28-45  -17

Groupe 2 (6 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 Selb              12   6  0  0   56-12  +44
2 Krefeld            8   4  0  2   28-21  +7
3 Augsbourg          4   2  0  4   27-28  -1
4 Dortmund           0   0  0  6   14-64  -50

Finale

Hambourg SV - VER Selb 6-5 4-1

Hambourg et Selb sont promus en Bundesliga II. Avec dans ses rangs Mike Schmidt, un défenseur arrivé du Canada qui fera le bonheur de l'équipe nationale allemande, Hambourg remporte en outre le titre honorifique de champion d'Oberliga. Tout pourrait aller pour le mieux dans la deuxième ville d'Allemagne si elle n'accordait pas si peu de place à ses hockeyeurs. Toutes les recettes publicitaires de la patinoire vont à la commune, et le HSV n'a le droit qu'à deux séances d'entraînement (payantes) au lieu des trois exigées. L'équipe qui a reçu "l'oscar du sport" de Hambourg est donc contrainte de renoncer à la montée ! Krefeld prendra sa place.

 

 

 

Regionalliga

Zone nord

Regionalliga Nord (10 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 Bremerhaven 1b    18   9  0  3   74-30  +44
2 FASS Berlin       15   7  1  1   78-36  +42
3 Hambourg SV 1b    12   6  0  3   61-49  +12
4 ESC Wedemark      11   5  1  8   23-71  -48
5 Condor Hambourg    2   1  0  8   23-64  -41
6 Altonaer SV        2   1  0  8   23-71  -48

Le FASS Berlin et Wedemark accèdent à une poule de promotion en Oberliga, car les équipes-réserves ne peuvent pas s'y qualifier. La réserve de Bremerhaven peut en revanche disputer le titre de Regionalliga.

 

Zone ouest

Regionalliga West (10 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 ESG Kassel        18   9  0  1  143-13  +130
2 VERC Lauterbach   17   8  1  1   89-39  +50
3 EC Nordhorn       13   5  1  4   73-29  +44
4 TV Wolfsburg       6   8  1  1   89-39  +50
5 SV Brackwede       6   3  0  7   46-83  -37
6 FASS Berlin 1b     0   1  0  9   32-121 -89

Kassel et Lauterbach accèdent à une poule de promotion en Oberliga. Le VERC Lauterbach renonce à y participer et laisse Nordhorn y aller... ce qui ne l'empêchera pas d'accepter la montée qui lui sera proposée à l'intersaison !

 

Zone sud

Regionalliga Süd (22 matches)

                     Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
 1 EA Kempten         44  22  0  0  266-38  +228
 2 EA Schongau        38  19  0  3  248-68  +180
 3 ERC Sonthofen      33  16  1  5  143-94  +49
 4 EC Oberstdorf      29  14  1  7  243-126 +117
 5 Frillensee Inzell  25  11  3  8  105-86  +19
 6 TSV Trostberg      23  11  1 10  124-127 -3
 7 TSV Farchant       19   8  3 11  115-171 -56
 8 SC Gaißach         17   7  3 12  114-126 -102
 9 TSV Königsbrunn    14   6  2 14  111-159 -48
10 EV Mittenwald      11   4  3 15   81-183 -102
11 ESV Burgau          7   3  1 18   90-221 -131
12 EV Pegnitz          4   1  2 19   54-295 -241

Kempten et Schongau sont promus en Oberliga. Burgau et Pegnitz sont relégués.

 

Finale de Regionalliga

Tour qualificatif

Kassel - Bremerhaven 1b 8-1 4-4

Finale

Kassel - Kempten 2-5 2-11

Kempten-Kottern remporte le titre honorifique de champion de Regionalliga.

 

 

 

Fédérations régionales

Bavière

Bayernliga

Classement (22 matches)

                     Pts    BP-BC  Diff
 1 SV Bayreuth        43   208-82  +126
 2 EC Geisenkirchen   37   152-97  +55
 3 VfL Waldkraiburg   31   156-91  +65
 4 ERSC Amberg        29   131-121 +10
 5 TSV Marktoberdorf  21   130-132 -2
 6 EC Holzkirchen     21    97-107 -10
 7 EV Berchtesgaden   18    92-92   0
 8 SC Memmingen       16    88-133 -45
 9 SV Gendorf         16    70-92  -22
10 TSV Hopferau       16    66-96  -30
11 ERV Schweinfurt     8    81-159 -78
12 TSV Schliersee      8    70-139 -69

Bayreuth est qualifié pour un barrage.

 

Bade-Wurtemberg

Le FC Konstanz est qualifié pour un barrage.

 

Barrage de promotion

Bayreuth - Konstanz 9-5 11-9

Bayreuth est promu en Regionalliga sud.

 

 

La saison précédente (1978/79)

La saison suivante (1980/81)

 

Retour aux archives