Championnat d'Allemagne 1986/87

 

I. Bundesliga : résultats, classement ; play-offs et poule de promotion/relégation.

II. Bundesliga : première phase nord et sud ; poules de relégation nord et sud.

Oberliga : zone nord, zone centre, zone sud et finale.

Regionalliga : zone nord, zone ouest, zone sud-ouest, zone sud et finale.

Landesligen : Hambourg, Basse-Saxe, Berlin, Rhénanie du nord - Westphalie, Rhénanie-Palatinat, Hesse, Bade-Wurtemberg, Bavière.

 

 

I. Bundesliga

1re journée (vendredi 19 septembre 1986)

Düsseldorf - Riessersee 6-2 (2-1,4-1,0-0)
Kaufbeuren - Iserlohn 5-2 (1-1,3-0,1-1)
Landshut - Schwenningen 10-1 (5-0,2-0,3-1)
Cologne - Rosenheim 3-0 (0-0,1-0,2-0)
Mannheim - Francfort 3-1 (2-0,0-0,1-1)

2e journée (dimanche 21 septembre 1986)

Riessersee - Mannheim 3-6 (2-1,0-2,1-3)
Schwenningen - Cologne 4-3 (1-1,3-2,0-0)
Iserlohn - Düsseldorf 7-5 (4-2,1-0,3-3)
Francfort - Kaufbeuren 4-5 (0-2,2-2,2-1)
Rosenheim - Landshut 4-1 (1-1,1-0,2-0)

3e journée (vendredi 26 septembre 1986)

Francfort - Riessersee 6-0 (2-0,2-0,2-0)
Landshut - Kaufbeuren 2-5 (2-1,0-1,0-3)
Cologne - Mannheim 3-2 (2-0,1-2,0-0)
Rosenheim - Iserlohn 4-4 (1-0,2-0,1-3)
Schwenningen - Düsseldorf 3-0 (1-0,1-0,1-0)

4e journée (dimanche 28 septembre 1986)

Riessersee - Landshut 4-4 (1-1,2-2,1-1)
Düsseldorf - Francfort 3-6 (2-2,0-1,1-3)
Iserlohn - Schwenningen 6-1 (3-0,1-0,2-1)
Kaufbeuren - Cologne 5-1 (0-0,2-0,3-1)
Mannheim - Rosenheim 5-0 (0-0,3-0,2-0)

5e journée (vendredi 3 octobre 1986)

Iserlohn - Riessersee 7-2 (0-1,4-0,3-1)
Kaufbeuren - Düsseldorf 3-3 (1-1,1-0,1-2)
Cologne - Francfort 6-1 (1-1,4-0,1-0)
Mannheim - Landshut 5-0 (1-0,3-0,1-0)
Rosenheim - Schwenningen 4-2 (1-0,2-1,1-1)

6e journée (dimanche 5 octobre 1986)

Riessersee - Rosenheim 3-5 (3-0,0-4,0-1)
Schwenningen - Kaufbeuren 6-2 (2-1,3-1,1-0)
Düsseldorf - Mannheim 2-2 (0-2,1-0,1-0)
Francfort - Iserlohn 3-3 (0-1,0-2,3-0)
Landshut - Cologne 3-6 (0-0,2-5,1-1)

7e journée (vendredi 10 octobre 1986)

Landshut - Francfort 2-0 (2-0,0-0,0-0)
Cologne - Iserlohn 4-3 (1-1,2-1,1-1)
Mannheim - Kaufbeuren 5-0 (1-0,2-0,2-0)
Rosenheim - Düsseldorf 7-4 (1-3,5-0,1-1)
Schwenningen - Riessersee 5-2 (1-0,1-1,3-1)

8e journée (dimanche 12 octobre 1986)

Riessersee - Cologne 7-4 (2-3,1-1,4-0)
Düsseldorf - Landshut 6-4 (0-1,4-1,2-2)
Iserlohn - Mannheim 5-4 (1-0,2-1,2-3)
Francfort - Schwenningen 5-2 (1-1,3-0,1-1)
Kaufbeuren - Rosenheim 4-1 (1-1,0-0,3-0)

9e journée (vendredi 17 octobre 1986)

Düsseldorf - Cologne 3-2 (2-0,0-1,1-1)
Francfort - Rosenheim 4-8 (0-1,2-4,2-3)
Landshut - Iserlohn 6-5 (0-1,5-1,1-3)
Riessersee - Kaufbeuren 3-6 (1-0,2-3,0-3)
Schwenningen - Mannheim 2-6 (0-0,2-3,0-3)

10e journée (dimanche 19 octobre 1986)

Cologne - Landshut 7-0 (1-0,1-0,5-0)
Iserlohn - Francfort 6-5 (0-2,4-2,2-1)
Kaufbeuren - Schwenningen 4-1 (0-0,1-0,3-1)
Mannheim - Düsseldorf 6-2 (1-1,3-1,2-0)
Rosenheim - Riessersee 6-1 (2-1,1-0,3-0)

11e journée (vendredi 24 octobre 1986)

Iserlohn - Kaufbeuren 2-3 (1-0,0-1,1-2)
Francfort - Mannheim 4-7 (2-5,1-0,1-2)
Rosenheim - Cologne 2-5 (1-1,1-2,0-2)
Riessersee - Düsseldorf 1-11 (1-3,0-5,0-3)
Schwenningen - Landshut 7-3 (2-0,2-3,3-0)

12e journée (dimanche 26 octobre 1986)

Cologne - Schwenningen 4-4 (0-2,1-1,3-1)
Düsseldorf - Iserlohn 9-2 (1-1,4-1,4-0)
Kaufbeuren - Francfort 5-3 (2-0,1-2,2-1)
Landshut - Rosenheim 7-4 (2-0,3-0,2-4)
Mannheim - Riessersee 4-1 (0-1,2-0,2-0)

13e journée (vendredi 31 octobre 1986)

Düsseldorf - Schwenningen 8-1 (1-0,4-0,3-1)
Iserlohn - Rosenheim 5-4 (2-1,1-2,2-1)
Kaufbeuren - Landshut 4-4 (3-2,1-1,0-1)
Mannheim - Cologne 2-4 (1-1,0-2,1-1)
Riessersee - Francfort 7-6 (3-2,1-3,3-1)

14e journée (dimanche 2 novembre 1986)

Cologne - Kaufbeuren 9-0 (3-0,2-0,4-0)
Schwenningen - Iserlohn 5-4 (0-2,4-0,1-2)
Francfort - Düsseldorf 1-8 (0-2,1-1,0-5)
Landshut - Riessersee 8-2 (1-0,4-1,3-1)
Rosenheim - Mannheim 7-5 (1-3,4-1,2-1)

15e journée (vendredi 7 novembre 1986)

Düsseldorf - Rosenheim 5-1 (0-0,3-1,2-0)
Iserlohn - Cologne 4-3 (2-1,0-2,2-0)
Francfort - Landshut 5-3 (0-1,1-2,4-0)
Kaufbeuren - Mannheim 5-2 (0-0,3-1,2-1)
Riessersee - Schwenningen 5-3 (2-0,3-1,0-2)

16e journée (dimanche 9 novembre 1986)

Cologne - Riessersee 6-2 (4-2,0-0,2-0)
Schwenningen - Francfort 5-3 (1-1,2-2,2-0)
Landshut - Düsseldorf 2-7 (1-1,0-3,1-3)
Mannheim - Iserlohn 7-3 (1-1,3-0,3-2)
Rosenheim - Kaufbeuren 6-4 (2-0,3-1,1-3)

17e journée (vendredi 14 novembre 1986)

Düsseldorf - Kaufbeuren 9-3 (1-2,4-0,4-1)
Francfort - Cologne 5-3 (2-1,0-1,3-1)
Landshut - Mannheim 3-5 (0-4,2-0,1-1)
Riessersee - Iserlohn 3-1 (0-0,0-1,3-0)
Schwenningen - Rosenheim 5-3 (4-2,0-1,1-0)

18e journée (dimanche 16 novembre 1986)

Cologne - Düsseldorf 8-4 (2-2,3-0,3-2)
Iserlohn - Landshut 5-4 (1-1,1-1,3-2)
Kaufbeuren - Riessersee 2-0 (0-0,2-0,0-0)
Mannheim - Schwenningen 4-2 (2-1,2-1,0-0)
Rosenheim - Francfort 6-2 (2-2,2-0,2-0)

19e journée (vendredi 5 décembre 1986)

Iserlohn - Düsseldorf 4-6 (2-2,1-1,1-3)
Francfort - Kaufbeuren 2-6 (1-1,0-1,1-4)
Rosenheim - Landshut 5-3 (0-1,1-0,4-2)
Riessersee - Mannheim 4-1 (1-0,1-0,2-1)
Schwenningen - Cologne 6-2 (1-1,4-0,1-1)

20e journée (dimanche 7 décembre 1986)

Cologne - Rosenheim 2-8 (1-1,0-2,1-5)
Düsseldorf - Riessersee 6-4 (2-1,1-2,3-1)
Kaufbeuren - Iserlohn 2-6 (1-1,1-3,0-2)
Landshut - Schwenningen 3-4 (0-2,0-2,3-0)
Mannheim - Francfort 9-1 (3-0,3-0,3-1)

21e journée (vendredi 12 décembre 1986)

Düsseldorf - Francfort 12-1 (3-1,5-0,4-0)
Iserlohn - Schwenningen 13-2 (4-0,3-0,6-2)
Kaufbeuren - Cologne 3-4 (1-2,1-2,1-0)
Mannheim - Rosenheim 3-5 (0-3,1-1,2-1)
Riessersee - Landshut 2-4 (1-0,0-2,1-2)

22e journée (dimanche 14 décembre 1986)

Cologne - Mannheim 2-1 (1-0,1-0,0-1)
Schwenningen - Düsseldorf 2-4 (0-1,1-1,1-2)
Francfort - Riessersee 4-1 (2-1,1-0,1-0)
Landshut - Kaufbeuren 5-4 (2-2,3-0,0-2)
Rosenheim - Iserlohn 5-2 (2-2,1-0,2-0)

23e journée (vendredi 19 décembre 1986)

Riessersee - Rosenheim 2-8 (0-3,1-2,1-3)
Düsseldorf - Mannheim 1-6 (1-0,0-0,0-6)
Francfort - Iserlohn 7-2 (3-0,2-1,2-1)
Landshut - Cologne 0-6 (0-2,0-3,0-1)
Schwenningen - Kaufbeuren 3-4 (1-1,2-2,0-1)

24e journée (dimanche 21 décembre 1986)

Cologne - Francfort 5-0 (2-0,1-0,2-0)
Iserlohn - Riessersee 6-2 (1-0,2-1,3-1)
Kaufbeuren - Düsseldorf 3-2 (1-0,2-1,0-1)
Mannheim - Landshut 4-2 (0-1,1-1,3-0)
Rosenheim - Schwenningen 3-1 (2-1,1-0,0-0)

25e journée (vendredi 26 décembre 1986)

Düsseldorf - Landshut 9-4 (5-1,0-3,4-0)
Iserlohn - Mannheim 3-11 (1-5,0-4,2-2)
Kaufbeuren - Rosenheim 1-4 (0-1,0-2,1-1)
Francfort - Schwenningen 5-5 (1-2,2-1,2-2)
Riessersee - Cologne 4-6 (0-2,1-3,3-1)

26e journée (dimanche 28 décembre 1986)

Cologne - Iserlohn 3-6 (1-2,0-1,2-3)
Landshut - Francfort 4-2 (0-1,2-1,2-0)
Mannheim - Kaufbeuren 6-0 (1-0,4-0,1-0)
Rosenheim - Düsseldorf 5-4 (2-1,0-2,3-1)
Schwenningen - Riessersee 7-4 (4-2,0-1,3-1)

27e journée (vendredi 9 janvier 1987)

Iserlohn - Francfort 9-0 (2-0,4-0,3-0)
Kaufbeuren - Schwenningen 5-5 (3-0,0-3,2-2)
Cologne - Landshut 10-4 (3-1,5-2,2-1)
Mannheim - Düsseldorf 2-3 (1-0,0-0,1-3)
Rosenheim - Riessersee 10-5 (2-0,1-4,7-1)

28e journée (dimanche 11 janvier 1987)

Riessersee - Kaufbeuren 2-3 (1-0,0-1,1-2)
Schwenningen - Mannheim 3-1 (1-0,1-0,1-1)
Düsseldorf - Cologne 5-4 (0-1,2-3,3-0)
Francfort - Rosenheim 1-2 (0-1,0-1,1-0)
Landshut - Iserlohn 11-3 (4-2,6-0,1-1)

29e journée (vendredi 16 janvier 1987)

Düsseldorf - Iserlohn 6-4 (2-1,3-2,1-1)
Kaufbeuren - Francfort 2-0 (1-0,1-0,0-0)
Landshut - Rosenheim 7-4 (0-1,4-0,3-3)
Cologne - Schwenningen 10-2 (3-1,2-1,5-0)
Mannheim - Riessersee 6-1 (2-0,2-0,2-1)

30e journée (dimanche 18 janvier 1987)

Riessersee - Düsseldorf 2-4 (0-1,1-0,1-3)
Schwenningen - Landshut 7-2 (4-1,1-0,2-1)
Iserlohn - Kaufbeuren 5-3 (2-0,2-2,1-1)
Francfort - Mannheim 2-6 (1-1,0-5,1-0)
Rosenheim - Cologne 2-2 (1-0,1-1,0-1)

31e journée (vendredi 23 janvier 1987)

Francfort - Düsseldorf 1-4 (0-1,0-1,1-2)
Landshut - Riessersee 5-2 (2-1,2-1,1-0)
Cologne - Kaufbeuren 3-1 (0-0,2-1,1-0)
Rosenheim - Mannheim 5-3 (2-0,1-3,2-0)
Schwenningen - Iserlohn 4-3 (1-0,1-3,2-0)

32e journée (dimanche 25 janvier 1987)

Riessersee - Francfort 4-5 (1-2,1-0,2-3)
Düsseldorf - Schwenningen 6-3 (1-1,1-1,4-1)
Iserlohn - Rosenheim 2-2 (2-0,0-1,0-1)
Kaufbeuren - Landshut 8-4 (1-1,3-1,4-2)
Mannheim - Cologne 0-3 (0-0,0-2,0-1)

33e journée (vendredi 30 janvier 1987)

Landshut - Düsseldorf 5-4 (2-0,1-1,2-3)
Cologne - Riessersee 9-3 (0-0,8-2,1-1)
Mannheim - Iserlohn 6-2 (2-2,3-0,1-0)
Rosenheim - Kaufbeuren 8-2 (1-1,3-0,4-1)
Schwenningen - Francfort 4-1 (1-0,0-0,3-1)

34e journée (dimanche 1er février 1987)

Riessersee - Schwenningen 2-4 (1-2,1-1,0-1)
Düsseldorf - Rosenheim 7-3 (4-0,1-1,2-2)
Iserlohn - Cologne 3-2 (3-1,0-1,0-0)
Francfort - Landshut 8-4 (0-1,5-1,3-2)
Kaufbeuren - Mannheim 5-3 (0-0,3-2,2-1)

35e journée (vendredi 6 février1987)

Cologne - Düsseldorf 5-1 (2-0,2-0,1-1) [mardi 3 février]
Iserlohn - Landshut 7-4 (4-1,2-2,1-1)
Kaufbeuren - Riessersee 7-5 (3-2,2-2,2-1)
Mannheim - Schwenningen 4-1 (1-1,1-0,2-0)
Rosenheim - Francfort 3-2 (1-0,1-2,1-0)

36e journée (dimanche 8 février 1987)

Riessersee - Iserlohn 3-4 (2-0,1-3,0-1)
Schwenningen - Rosenheim 0-4 (0-0,0-1,0-3)
Düsseldorf - Kaufbeuren 13-4 (3-3,8-1,2-0)
Francfort - Cologne 1-5 (0-4,1-1,0-0)
Landshut - Mannheim 7-6 (2-3,2-2,3-1)

Classement (36 matches)

                       Pts    V  N  D     BP-BC   Diff
 1 SB Rosenheim         49   23  3  10   158-118  +40
 2 Kölner EC            48   23  2  11   164-101  +63
 3 Düsseldorfer EG      48   23  2  11   192-123  +69
 4 Mannheimer ERC       43   21  1  14   158-97   +61
 5 ESV Kaufbeuren       41   19  3  14   128-143  -15
 6 ECD Iserlohn         37   17  3  16   158-156  +2
 7 ERC Schwenningen     35   16  3  17   122-152  -30
 8 EV Landshut          28   13  2  21   144-177  -33
 9 Eintracht Francfort  20    9  2  25   107-169  -62
10 SC Riessersee        11    5  1  30   100-195  -95

Rosenheim se retrouve face à un sérieux problème : il a recruté Ron Fischer, le défenseur canadien de Riessersee, sur l'espoir que celui-ci pourrait jouer en tant qu'Allemand au plus tard en octobre. Quand les dirigeants bavarois découvrent que ce ne sera pas le cas, ils sont bien embêtés, puisqu'ils ont dans le même temps conservé leurs deux Tchèques, le gardien Jiri Kralik et l'attaquant Vincent Lukac. L'entraîneur Petr Brdicka se prive d'abord des buts de Lukac, mais son équipe connaît une panne offensive, surtout après la rupture des ligaments de Franz Reindl. Le SBR se traîne en cinquième position début novembre quand Brdicka tente un coup : il titularise Klaus Merk, jeune gardien venu d'Augsbourg, qui se débrouille bien. Vincent Lukac retrouve la confiance et l'attaque joue à quatre lignes, avec un Ernst Höfner impérial qui joue au centre de deux blocs à la fois. C'est alors que Karl Friesen fait savoir qu'il est prêt à revenir : après une bonne saison en AHL, l'ancien gardien de Rosenheim pensait s'imposer chez les New Jersey Devils, mais il ne fait que de brèves apparitions peu concluantes et ronge son frein sur le banc. Il fait donc son retour, tout en patientant un mois le temps de compenser son retard d'entraînement, puisque Merk assure une bonne transition. Le dindon de la farce est Jiri Kralik, à qui l'on a rien à reprocher, mais qui doit repartir en Tchécoslovaquie avec son salaire jusqu'à la fin de la saison pour toute consolation. Garder trois étrangers pour deux places et trois gardiens de bon niveau aurait été trop risqué pour le vestiaire.

Débarrassé de cette contrainte, Rosenheim remonte à la première place. Il affrontera en quart de finale Landshut, qualifié pour les play-offs grâce à Erich Kühnhackl, revenu au pays en décembre car son club suisse d'Olten est en crise financière et sportive.

L'autre remontée est celle de Düsseldorf, qui a pourtant vécu une saison terrible, polluée par le report des élections à la présidence du club et la défiance des supporters à l'égard des dirigeants. Le nouveau gardien Josef Heiß, formé à Riessersee, a subi un harcèlement téléphonique, alors que les deux buteurs canadiens ont été moqués pour leur inefficacité et leurs kilos en trop à leur arrivée. Chris Valentine en particulier a connu une saison très moyenne mais ses statistiques ont finalement entretenu l'illusion. Mais le DEG ne termine que troisième, pas la meilleure en perspective des play-offs.

 

Meilleurs marqueurs de la saison régulière

                                    B   A  Pts
 1 Pavel Richter     Kaufbeuren    28  38   66
 2 Chris Valentine   Düsseldorf    24  39   63
 3 Jaroslav Pouzar   Iserlohn      29  31   60
 4 Peter John Lee    Düsseldorf    33  26   59
 5 Paul Messier      Mannheim      32  26   58
 6 Ernst Höfner      Rosenheim     23  35   58
 7 Tony Currie       Schwenningen  27  30   57
 8 Manfred Wolf      Düsseldorf    23  31   54
 9 Helmut Steiger    Cologne       22  27   49
10 Doug Berry        Cologne       11  38   49

Spectateurs en saison régulière

Düsseldorf    10408
Mannheim       5856
Francfort      5433
Kaufbeuren     4770
Cologne        4374
Rosenheim      3897
Schwenningen   3832
Iserlohn       3581
Landshut       3367
Riessersee     2122

 

 

Quarts de finale (13, 15, 17, 20 et 22 février 1987)

Rosenheim - Landshut 3-1 (1-0,1-1,1-0)
Landshut - Rosenheim 4-2 (1-0,3-1,0-1)
Rosenheim - Landshut 8-2 (2-0,3-1,3-1)
Landshut - Rosenheim 2-8 (0-0,1-2,1-6)

Cologne - Schwenningen 8-3 (1-0,6-1,1-2)
Schwenningen - Cologne 3-4 a.p. (1-2,0-1,2-0,0-1)
Cologne - Schwenningen 9-0 (2-0,3-0,4-0)

Düsseldorf - Iserlohn 4-3 (1-1,1-0,2-2)
Iserlohn - Düsseldorf 7-8 a.p. (2-1,1-3,4-3,0-1)
Düsseldorf - Iserlohn 9-5 (3-1,3-2,3-2)

Mannheim - Kaufbeuren 4-0 (2-0,0-0,2-0)
Kaufbeuren - Mannheim 4-5 (1-0,2-1,1-4)
Mannheim - Kaufbeuren 4-5 a.p. (2-1,1-2,1-1,0-1)
Kaufbeuren - Mannheim 1-5 (0-0,1-1,0-4)

Les quarts de finale ne sont qu'une formalité pour les favoris, mais après sa bonne saison, Kaufbeuren prolonge un peu le plaisir en réalisant encore un exploit à Mannheim sur un but en prolongation de Pavel Richter. Avec son collègue Karel Holy, les deux Tchèques ont fait oublier l'échec de leurs prédécesseurs l'an dernier. Et tant pis si l'enfant chéri du village Dieter Hegen est parti à Cologne : son frère Gerhard Hegen a réussi une excellente saison dans les cages.

 

Demi-finales (24, 27 février et 1er mars 1987)

Rosenheim - Mannheim 2-3 a.p. (1-0,1-2,0-0,0-1)
Mannheim - Rosenheim 3-1 (0-0,2-1,1-0)
Rosenheim - Mannheim 3-4 (0-1,2-3,1-0)

Cologne - Düsseldorf 8-1 (2-0,1-0,5-1)
Düsseldorf - Cologne 1-9 (0-4,0-4,1-1)
Cologne - Düsseldorf 7-3 (5-1,1-1,1-1)

Si Düsseldorf et Cologne avaient été au coude à coude en saison régulière, leurs retrouvailles virent à la punition. Même à domicile, le DEG se fait humilier, et son gardien "Peppi" Heiß est sorti à la mi-match après avoir encaissé huit buts, victime de la démission collective de son équipe.

Au premier match à Rosenheim, l'attaquant canadien Paul Messier part de sa zone défensive pour marquer le but vainqueur en prolongation. Il ouvre ensuite le score dans les deux manches suivantes. Jamais le SBR ne s'en remettra. Le leader de la saison régulière est piégé par le forechecking solide et les contre-attaques de Mannheim.

 

Match pour la troisième place (8 et 10 mars 1987)

Düsseldorf - Rosenheim 5-5 (3-2,2-2,0-1)
Rosenheim - Düsseldorf 5-7 (3-1,1-2,1-4)

Düsseldorf, qui s'attendait à tout sauf à une telle baffe en demi-finale, avait déjà vendu les tickets pour le quatrième match qui n'a pas eu lieu. Ils restent valables pour le match aller pour la troisième place, qui se joue donc à guichets fermés. L'ambiance est plus lourde à Rosenheim, où le médiocre troisième tiers-temps de l'équipe locale, sanctionné par un concert de sifflets, donne une triste fin à une saison qui avait laissé espérer mieux.

 

Finale (8, 10 et 13 mars 1987)

Cologne - Mannheim 5-0 (1-0,2-0,2-0)
Mannheim - Cologne 2-6 (0-3,0-2,2-1)
Cologne - Mannheim 9-2 (4-1,1-1,4-0)

Depuis 1969, aucun champion n'avait conservé son titre. Cologne met fin à cette série en écrasant les play-offs avec une forme exceptionnelle. Le KEC est plus fort sur toutes ses lignes, et Hardy Nilsson a su répartir ses forces. Gerd Truntschka, si dominant, a reçu comme partenaires de première ligne Helmut Steiger et le plus discret Christoph Augsten, qui n'a rechaussé les patins qu'à Noël. Cela permet de compter aussi sur un deuxième bloc qui réunit deux Polonais naturalisés mais non sélectionnables en équipe d'Allemagne et un Canadien (Sikora-Berry-Maj) et qui se révèle le meilleur lors de la finale.

 

Meilleurs marqueurs des play-offs

                                 B   A  Pts
1 Doug Berry        Cologne      8  12   20
2 Miro Sikora       Cologne     10   9   19
3 Gerd Truntschka   Cologne      7  12   19
4 Boguslaw Maj      Cologne      8  10   18
5 Peter John Lee    Düsseldorf   7   9   16

 

 

Poule de promotion/relégation (18 matches)

                        Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
 1 Berliner SC Preussen  29  13  3  2   87-53  +34
 2 Eintracht Francfort   28  13  2  3   99-55  +44
 3 Fribourg-en-Brisgau   27  12  3  3  119-56  +63
 4 SV Bayreuth           20   9  2  7   76-89  -13
 5 Krefelder EV          19   9  1  8  107-98  +9
 6 SC Riessersee         17   8  1  9   85-75  +10
 7 ESG Kassel            17   8  1  9   87-108 -21
 8 EC Bad Nauheim        11   5  1 12  103-118 -15
 9 Augsbourg EV           8   3  2 13   92-139 -47
10 EV Füssen              4   2  0 16   69-133 -64

Les BSC Preussen, le club le plus riche de la division, a engagé moins de stars cette fois, mais il a recruté un entraîneur de poids, Lorenz Funk, dont le système défensif bien au point permet au nouveau porte-drapeau du hockey à Berlin-ouest d'être promu en Bundesliga.

Après Füssen et Bad Tölz, le troisième club historique bavarois, Riessersee, descend à son tour. Ni le retour providentiel de Martin Hinterstocker, grâce aux problèmes financiers de son ex-nouvelle équipe Augsbourg, ni le licenciement de l'entraîneur contesté Peter Ustorf en janvier n'y ont rien changé. L'ex-gardien tchécoslovaque Vladimir Dzurilla a récupéré une équipe indisciplinée qui a perdu confiance. Après la relégation, tous les cadres s'en vont et l'avenir paraît morose à l'ombre de la Zugspitze.

 

 

Trophées et distinctions

Joueurs de l'année (lecteurs de Sport-Kurier) : 1 Gerd Truntschka (Cologne) 5905, 2 Udo Kießling (Cologne) 4930, 3 Helmut de Raaf (Cologne) 2172, 4 Miro Sikora (Cologne) 2047, 5 Andreas Niederberger (Düsseldorf) 1201, 6 Daniel Held (Iserlohn) 855, 7 Helmut Steiger (Cologne) 673, 8 Harold Kreis (Mannheim) 550, 9 Ernst Höfner (Rosenheim) 316, 10 Erich Kühnhackl (Landshut) 314.

Meilleurs étrangers (lecteurs de Sport-Kurier) : 1 Paul Messier (Mannheim) 600, 2 Doug Berry (Cologne) 485, 3 Peter John Lee (Düsseldorf) 444, 4 Jaroslav Pouzar (Iserlohn) 362, 5 Pavel Richter (Kaufbeuren) 298.

Meilleurs joueurs par poste (moyenne des notes de match de Sport-Kurier) : Karl Friesen (gardien, Rosenheim), Ron Fischer (défenseur, Rosenheim), Gerd Truntschka (centre, Cologne), Jaroslav Pouzar (ailier, Iserlohn).

Joueurs du mois (Sport-Kurier) : Georg Holzmann (Mannheim, octobre), Peter John Lee (Düsseldorf, novembre), Ernst Höfner (Rosenheim, décembre), Jaroslav Pouzar (Iserlohn, janvier), Erich Kühnhackl (Landshut, février), Gerd Truntschka (Cologne, mars).

Joueur de l'année (lecteurs de Eishockey Magazin) : Gerd Truntschka (Cologne).

Meilleur étranger (lecteurs de Eishockey Magazin) : Pavel Richter (Kaufbeuren).

Meilleurs joueurs par poste (lecteurs de Eishockey Magazin) : Helmut de Raaf (G, Cologne), Udo Kießling (D, Cologne), Gerd Truntschka (A, Cologne).

Meilleur entraîneur (lecteurs de Eishockey Magazin) : Otto Schneitberger (Düsseldorf).

Meilleur arbitre (lecteurs de Eishockey Magazin) : Josef Kompalla (Krefeld).

Équipe-type (Eishockey Magazin) : Helmut de Raaf (Cologne) ; Harold Kreis (Mannheim) - Udo Kießling (Cologne) ; Pavel Richter (Kaufbeuren) - Gerd Truntschka (Cologne) - Helmut Steiger (Cologne).

Classement du fair-play : Kaufbeuren.

 

 

 

Bundesliga II

Zone nord

Poule de qualification (40 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC   Diff
1 Preussen Berlin   67  33  1  6  324-128  +196
2 ESG Kassel        52  23  6 11  211-172  +39
3 Krefelder EV      51  25  1 14  245-179  +66
4 EC Bad Nauheim    48  21  6 13  213-150  +63
5 Duisburger SV     48  21  6 13  242-191  +51
6 Neusser SC        38  15  8 17  181-210  -29
7 Herner EV         29  13  3 24  135-202  -67
8 SC Solingen       21   8  5 27  144-225  -81
9 Hamburger SV       6   2  2 36  161-399  -238

Les Schalker Haie de Gelsenkirchen ont fait faillite le 5 décembre 1986 après vingt-six journées (et neuf points au compteur).

Les BSC Preussen, Kassel, Krefeld et Bad Nauheim accèdent à une poule de promotion en Bundesliga I.

 

Poule de promotion/relégation (18 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
 1 Duisburg         32  15  2  1  133-74  +59
 2 Herne            26  13  0  5  101-66  +35
 3 Neuss            24  11  2  5  115-77  +38
 4 Solingen         19   9  1  8   98-75  +23
 5 Essen-West       19   9  1  8   96-88  +8
 6 Ratingen         15   6  3  9   75-101 -26
 7 Wolfsburg        15   6  3  9   72-94  -22
 8 EC Hanovre       15   6  3  9   67-77  -10
 9 Dinslaken         9   4  1 13   95-146 -51
10 Ahaus             6   2  2 14   93-147 -54

Essen et Ratingen sont promus en Bundesliga II, suivis par Wolfsburg repêché grâce à la promotion des Preussen. Le Hambourg SV s'est retiré après la première phase.

 

 

Zone sud

Poule de qualification (36 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC   Diff
 1 EHC Freiburg     56  26  4  6  182-98   +84
 2 Augsburger EV    49  23  3 10  224-151  +73
 3 SV Bayreuth      48  21  6  9  173-109  +64
 4 EV Füssen        47  23  1 12  195-159  +36
 5 EC Bad Tölz      42  20  2 14  200-168  +32
 6 VERE Selb        37  17  3 16  197-186  +11
 7 EV Landsberg     30  14  2 20  156-178  -22
 8 EA Kempten       26  10  6 20  137-173  -36
 9 ERC Sonthofen    15   6  3 27  117-222  -105
10 EHC Klostersee   10   3  4 29  124-261  -137

Fribourg-en-Brisgau, Augsbourg, Bayreuth et Füssen accèdent à une poule de promotion en Bundesliga I.

 

Poule de promotion/relégation sud A (12 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 EC Bad Tölz       24  11  2  1  100-54  +46
2 EV Stuttgart      20  10  0  4  103-60  +43
3 ERC Sonthofen     17   8  1  5   76-59  +17
4 EHC 80 Nuremberg  17   8  1  5   65-70  -5
5 EV Dingolfing     15   7  1  6   66-58  +8
6 TEV Miesbach       9   4  1  9   62-103 -41
7 EV Ravensburg      6   2  2 10   59-98  -39
8 EA Kempten         4   1  2 11   50-79  -29

Poule de promotion/relégation sud B (12 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 EHC 80 Nuremberg  23  11  1  2   98-63  +35
2 EV Landsberg      21   9  3  2   77-53  +24
3 Heilbronner EC    16   5  0  6   83-67  +16
4 EC Hedos Munich   14   7  0  7   74-74   0
5 EHC Klostersee    13   6  1  7   58-60  -2
6 EC Peiting        11   5  1  8   59-74  -15
7 ERC Ingolstadt     8   3  2  9   66-90  -24
8 EV Regensburg      6   1  4  9   54-88  -34

Match pour la cinquième place

Sonthofen - Heilbronn 7-4 2-6(t.a.b.)

Heilbronn est promu en Bundesliga II avec Bad Tölz, Stuttgart, Selb et Landsberg.

Match pour la septième place

Nuremberg - Hedos Munich 5-3 5-8

En raison des dépôts de bilan d'Augsbourg et de Selb, deux repêchages sont possibles. Sonthofen ayant décliné l'opportunité, Munich et Nuremberg saisissent tous deux la perche.

 

 

 

Oberliga

Zone nord

Première phase (36 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC   Diff
 1 EC Ratingen      55  27  1  8  265-205  +60
 2 Dinslakener EC   51  24  3  9  323-188  +135
 3 ESC Wolfsburg    51  25  1 10  268-152  +116
 4 EC Hanovre       48  24  0 12  234-150  +84
 5 EHC Essen-West   46  21  4 11  310-202  +108
 6 ESC Ahaus        42  20  2 14  261-230  +31
 7 EHC Hambourg     30  13  4 19  243-294  -51
 8 Berliner SC      16   8  0 28  189-330  -141
 9 EHC Unna         13   6  1 29  164-331  -167
10 EC Nordhorn       8   3  2 31  137-312  -175

Les six premiers sont qualifiés pour la poule de promotion en Bundesliga II. Ratingen est par ailleurs qualifié pour la finale d'Oberliga.

 

Poules de qualification en Oberliga Nord

Groupe 1 (10 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 EHC Hambourg      17   8  1  1  117-47  +70
2 EC Nordhorn       14   7  0  3   69-48  +21
3 Herforder EG      13   6  1  3   84-66  +18
4 EC Braunlage       8   3  2  5   54-61  -7
5 REV Bremerhaven    5   2  1  7   52-111 -59
6 EHV Wesel          3   1  1  8   47-90  -43

Groupe 2 (8 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 Dortmund          14   7  0  1   85-41  +44
2 Berliner SC       12   6  0  2   55-39  +16
3 EHC Unna          10   5  0  3   59-50  +9
4 BSC Preussen 1b    4   2  0  6   28-52  -24
5 ERB Brême          0   0  0  8   29-74  -45

Le Westfalen Dortmund est promu en Oberliga aux dépens d'Unna. Mais le retrait en Landesliga du Berliner SC, club historique de plus en plus désargenté pendant que les Preussen festoient, aboutit au repêchage de Herford, Unna et Braunlage.

 

 

Zone centre

Première phase (28 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC   Diff
1 EV Stuttgart      54  27  0  1  350-55   +295
2 Heilbronner EC    48  24  0  4  296-60   +236
3 Bad Liebenzell    36  18  0 10  196-133  +63
4 ERC Rödermark     31  15  1 12  170-143  +27
5 Schwenningen 1b   17   8  1 19  113-222  -109
6 ESG Esslingen     16   8  0 20   84-224  -140
7 VERC Lauterbach   12   5  2 21  107-243  -136
8 ERSC Karben       10   5  0 23   75-311  -236

Stuttgart et Heilbronn, très loin au-dessus de la concurrence, sont qualifiés pour les poules de promotion en Bundesliga II sud.

Les deux clubs "nordistes" les mieux placés sont normalement censés se qualifier pour la poule de promotion en Bundesliga II nord, mais Rödermark n'y joue qu'un match avant de déclarer forfait, et Lauterbach, déjà très loin du niveau dans cette Oberliga Mitte, ne veut même pas y aller.

Stuttgart est par ailleurs qualifié pour la finale d'Oberliga.

 

Poules de qualification en Oberliga Mitte

Groupe 1 (8 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 Bad Liebenzell    14   7  0  1   68-31  +37
2 Schwenningen 1b   10   5  0  3   64-33  +31
3 ESHG Esslingen    10   5  0  3   40-35  +5
4 Freiburg 1b        6   3  0  5   33-41  -8
5 ESV Hügelsheim     0   0  0  8   20-85  -65

Groupe 2 (6 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 ERSC Karben       12   6  0  0   60-18  +32
2 VERC Lauterbach    8   4  0  2   51-32  +19
3 ESV Trêves         2   1  0  5   35-67  -32
4 EC Dillingen       2   1  0  5   22-51  -29

La faillite de Bad Liebenzell à l'issue de la saison prouve s'il était encore besoin que cette Oberliga Mitte un peu bâtarde n'est plus viable. Cette division est dissoute et l'Oberliga ne sera plus disputée qu'en deux zones nord et sud. Après les promotions de Heilbronn et Stuttgart, il ne reste de toute manière presque plus personne à recaser : Karben rejoint l'Oberliga nord alors que Lauterbach se retire en dans la nouvelle Regionalliga Mitte.

 

 

Zone sud

Première phase (26 matches)

                     Pts   V  N  D   BP-BC   Diff
 1 ERC Ingolstadt     43  20  3  3  186-96   +90
 2 EV Dingolfing      38  18  2  6  160-96   +64
 3 EHC 80 Nuremberg   36  18  0  8  175-93   +82
 4 EC Peiting         35  14  7  5  128-108  +20
 5 EC Hedos Munich    33  15  3  8  113-82   +31
 6 EV Ravensburg      30  13  4  9  132-115  +17
 7 TEV Miesbach       28  13  2 11  151-131  +20
 8 EV Regensburg      27  11  5 10  119-122  -3
 9 Deggendorfer SC    27  13  1 12  140-133  +7
10 SC Memmingen       18   7  4 15  111-152  -41
11 TSV Peißenberg     17   6  5 15   92-130  -38
12 EV Moosburg        12   4  4 18   85-171  -86
13 EA Schongau        12   5  2 19  107-177  -70
14 EV Pfronten         8   4  0 22   92-185  -93

Les huit premiers sont qualifiés pour les poules de promotion en Bundesliga II. Ingolstadt est par ailleurs qualifié pour la finale d'Oberliga.

 

Poules de qualification en Oberliga Süd

Groupe A (10 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 Deggendorfer EC   17   8  1  1   95-38  +57
2 EA Schongau       12   6  0  4   57-53  +4
3 TSV Königsbrunn   12   6  0  4   49-35  +14
4 EV Moosburg       12   6  0  4   50-42  +8
5 TSV Erding         5   2  1  7   46-72  -26
6 Fürstenfeldbruck   2   1  0  9   27-84  -57

Deggendorf et Schongau se maintiennent en Oberliga sud. Königsbrunn y monte à la place de Moosburg.

Groupe B (10 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 TSV Peißenberg    16   8  0  2   64-44  +20
2 TuS Geretsried    14   7  0  3   60-44  +16
3 EHC Straubing     14   7  0  3   89-39  +50
4 EV Pfronten       12   6  0  4   59-59   0
5 SC Memmingen       2   1  0  9   37-72  -35
6 Frillensee Inzell  2   1  0  9   23-74  -51

Peißenberg se maintient en Oberliga sud. Geretsried et Straubing y montent à la place de Pfronten et Memmingen. Cependant, Pfronten sera repêché après la faillite du relégué de Bundesliga Kempten.

 

 

Finale

Premier tour

Stuttgart - Ingolstadt 7-3
Ingolstadt - Stuttgart 3-3

Deuxième tour

Ratingen - Stuttgart 4-9
Stuttgart - Ratingen 5-6

Ratingen remporte le titre honorifique de champion d'Oberliga.

 

 

 

Regionalliga

Zone nord

Classement (16 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 ERB Brême         30  15  0  1  147-64  +83
2 EC Braunlage      26  12  2  2  173-37  +136
3 REV Bremerhaven   23  11  1  4  138-79  +59
4 BSC Preussen 1b   21  10  1  5  137-75  +62
5 ESC Wedemark      19   9  1  6   86-90  -4
6 EHC Hambourg 1b   10   5  0 11   47-124 -77
7 FASS Berlin        7   3  1 12   56-147 -91
8 TuS Harsefeld      5   2  1 13   52-151 -99
9 TSV Salzgitter     3   1  1 14   66-135 -69

Brême, Braunlage, Bremerhaven et la réserve des Preussen Berlin accèdent à la poule de qualification en Oberliga nord. Brême dispute par ailleurs le titre de Regionalliga.

 

Poules de qualification en Regionalliga Nord

Groupe 1 (6 matches)

                    Pts  V  N  D   BP-BC  Diff
1 EHC Hambourg 1b    9   4  1  1   38-28  +10
2 TSV Salgitter      7   3  1  2   44-33  +11
3 TuS Harsefeld      7   3  1  2   30-33  -3
4 Bremerhaven 1b     1   0  1  5   24-42  -18

La réserve du 1. EHC Hambourg est promue en Regionalliga aux dépens de Harsefeld.

Groupe 2 (6 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 ESC Wedemark      10   5  0  1   84-15  +69
2 FASS Berlin       10   5  0  1   48-23  +25
3 TSV Adendorf       4   2  0  4   25-45  -20
4 OSC Berlin         0   0  0  6    9-83  -74

Wedemark et le FASS Berlin se maintiennent en Regionalliga.

 

 

Zone ouest

Classement (24 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 Dortmund          42  21  0  3  214-93  +121
2 Herforder EC      33  15  3  6  209-112 +97
3 EHV Wesel         31  15  1  8  195-144 +51
4 Grefrather EC     27  12  3  9  166-176 -10
5 GSC Moers         20   8  4 12  159-181 -22
6 SV Brackwede      13   5  3 16  121-182 -61
7 EC Bergkamen       2   1  0 23   95-271 -176
SC Krefeld exclu après deux forfaits (6 matches joués)

Dortmund, Herford et Wesel accèdent à la poule de qualification en Oberliga nord. Dortmund dispute par ailleurs le titre de Regionalliga.

 

Poule de qualification en Regionalliga West (14 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 GSC Moers         22  11  0  3  114-62  +52
2 Grefrather EC     19   8  3  3  104-78  +26
3 SV Brackwede      19   8  3  3  110-73  +37
4 TuS Wiehl         17   7  3  4   76-55  +21
5 EC Bergkamen      14   6  2  6   90-71  +19
6 Hennefer EC       12   6  0  8   87-89  -2
7 EHC Netphen        6   3  0 11   52-94  -42
8 Herne 1b           3   1  1 12   43-154 -111

Wiehl est promu en Regionalliga. Bergkamen, Hennef et Netphen seront repêchés.

 

 

Zone sud-ouest

Classement (12 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 EHC Fribourg 1b   22  11  0  1  110-40  +70
2 Francfort 1b      15   7  1  4   92-69  +23
3 EC Konstanz       14   7  0  5   75-63  +12
4 EC Dillingen      13   6  1  5   79-75  +4
5 ESV Hügelsheim    12   5  2  5   77-64  +13
6 ESV Trêves         5   2  1  9   64-132 -68
7 ERC Ludwigshafen   3   1  1 10   61-115 -54
Kaiserslautern exclu après deux forfaits (0 match joué)

Les quatre premiers accèdent aux poules de qualification en Oberliga centre. La réserve de Francfort et Konstanz renoncent et seront remplacés par les suivants Hügelsheim et Trêves. La réserve de Fribourg dispute par ailleurs le titre de Regionalliga.

 

Poule de qualification en Regionalliga Süd/West (10 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 Mannheim 1b       14   7  0  3   64-31  +33
2 ERC Waldbronn     13   6  1  3   48-34  +14
3 EV Ravensburg 1b  12   6  0  4   44-45  -1
4 EC Konstanz       10   5  0  5   42-51  -9
5 EC Eppelheim       6   3  0  7   29-49  -20
6 EV Stuttgart 1b    5   2  1  7   36-53  -17

Comme Waldbronn et la réserve de Ravensburg déclinent la montée, tous les autres sont qualifiés en Regionalliga.

 

Poule de qualification en Regionalliga Mitte (10 matches)

                     Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 Francfort 1b        17   8  1  1  101-42  +59
2 ERC Ludwigshafen    12   6  0  4   75-64  +11
3 Bad Nauheim 1b      12   6  0  4   71-64  +7
4 ESV Kaiserslautern  10   5  0  5   57-60  -3
5 EC Darmstadt         9   4  1  5   75-71  +4
6 EHC Neuwied          0   0  0 10   42-120 -78

Kaiserslautern et Darmstadt refusent la montée, et c'est donc Neuwied qui complètera la nouvelle Regionnalliga centre.

 

 

Zone sud

Classement (22 matches)

                     Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
 1 EHC Straubing      39  19  1  2  207-65  +142
 2 TSV Königsbrunn    37  18  1  3  157-93  +64
 3 Fürstenfeldbruck   26  12  2  8  122-116 +6
 4 Frillensee-Inzell  26  11  4  7   87-81  +6
 5 TuS Geretsried     26  13  0  9  130-80  +50
 6 TSV Erding         23  11  1 10  122-100 +22
 7 ESC Dorfen         20   9  2 11  130-140 -10
 8 ERC Lechbruck      16   8  0 14   72-133 -61
 9 TSV Schliersee     15   6  3 13   75-141 -66
10 SC Reichersbeuern  14   6  2 14  105-149 -44
11 EC Bad Wörishofen  12   5  2 15   76-128 -52
12 EC Oberstdorf      10   5  0 17   70-127 -57

Les six premiers accèdent aux poules de qualification en Oberliga sud. Straubing dispute par ailleurs le titre de Regionalliga.

 

Poules de qualification en Regionalliga Süd

Groupe A (10 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 Bad Reichenhall   16   7  2  1   68-37  +31
2 Reichersbeuern    14   7  0  3   74-57  +17
3 ESC Dorfen        12   6  0  3   71-44  +27
4 Bad Wörishofen    11   5  1  4   60-50  +10
5 SV Gendorf         7   3  1  6   50-59  -9
6 ESV Burgau         0   0  0 10   26-102 -76

Bad Reichenhall est promu en Regionalliga aux dépens de Bad Wörishofen.

Groupe B (10 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 EV Pegnitz        18   9  0  1   85-28  +57
2 TSV Schliersee    13   6  1  3   53-41  +12
3 EC Oberstdorf     13   6  1  3   60-51  +9
4 EV Germering       8   3  2  5   56-58  -2
5 ERC Lechbruck      7   3  1  6   47-57  -10
6 EHC Bad Aibling    1   0  1  9   30-96  -66

Pegnitz est promu en Regionalliga aux dépens de Lechbruck.

 

 

Phase finale

Demi-finales

ERB Brême - Westfalen Dortmund 3-18 5-11
Fribourg-en-Brisgau 1b - Straubing 6-8 1-17

Finale

Dortmund - Straubing 3-5 3-9

Straubing remporte le titre honorifique de champion de Regionalliga.

 

 

 

Landesligen

Hambourg / Schleswig-Holstein

Landesliga (11 matches)

                   Pts   BP-BC  Diff
1 EHC Hambourg 1b   21  103-14  +89
2 ETC Timmendorf    19  124-33  +91
3 SV Altona 93      12   75-39  +36
4 EC Flensburg       9   72-70  +2
5 ETC Timmendorf 1b  6   31-75  -44
6 EHC Hambourg 1c    5   31-93  -62
7 EC Flensburg 1b    0*   2-114 -112

* éliminé après les matches aller (6 matches)

La réserve de Hambourg accède à la poule de qualification en Regionalliga nord.

 

 

Basse-Saxe

Landesliga

Groupe A (12 matches)

                   Pts   BP-BC  Diff
1 Bremerhaven 1b    18  101-36  +65
2 TSV Adendorf      18   71-38  +33
3 EHC Bremerhaven   12   85-49  +36
4 ESC Wedemark 1b    7   40-61  -21
5 ERB Brême 1b       4   36-78  -42
6 TuS Harsefeld 1b   1   24-95  -71

La réserve de Bremerhaven et Adendorf accèdent à la poule de qualification en Regionalliga nord. La réserve de Harsefeld est reléguée dans le groupe B.

Groupe B (12 matches)

                   Pts   BP-BC  Diff
1 ESC Wolfsburg 1b  24  147-31  +116
2 EC Hanovre 1b     20  127-51  +76
3 ESG Braunschweig  14   79-50  +29
4 Bad Lauterberg    12   97-65  +32
5 USC Clausthal      9   63-85  -22
6 ESG Vienenburg     3   42-177 -135
7 Osterode (Südharz) 2   38-134 -96

La réserve de Wolfsburg est promue dans le groupe A.

 

 

Berlin

Landesliga (6 matches)

                   Pts   BP-BC  Diff
1 OSC Berlin        10   41-10  +31
2 SC Berlin 1b       6   46-25  +21
3 FASS Berlin 1b     6   35-25  +10
4 Eishasen Berlin    2   16-78  -62

L'OSC Berlin accède à la poule de qualification en Regionalliga nord.

 

 

Rhénanie du Nord - Westphalie

NRW-liga

Classement (12 matches)

                   Pts    BP-BC  Diff
1 TuS Wiehl         22   118-24  +94
2 EV Herne 1b       16    79-43  +36
3 EHC Netphen       16    88-48  +40
4 EC Hennef         16    70-50  +20
5 ESC Soest          8    57-62  -5
6 GSC Moers          4    40-97  -57
7 SC Solingen 1b     2    22-150 -128

Les quatre premiers accèdent à la poule de qualification en Regionalliga ouest.

 

Poule de maintien en NRW-liga (10 matches)

                   Pts    BP-BC  Diff
1 EC Eschweiler     20   110-45  +65
2 GSC Moers 1b      13    77-65  +12
3 Ahaus juniors*    12    65-58  +7
4 ESC Soest          9    66-45  +21
5 Grizzlies Cologne  4    44-115 -71
6 SC Solingen 1b     2    32-68  -36

* hors compétition

 

Bezirksliga

Groupe I (8 matches)

                   Pts    BP-BC  Diff
1 EHV Wesel 1b      14    46-23  +23
2 EC Duisburg       10    55-44  +11
3 Eisbären Duisburg  7    59-59   0
4 EHC Mülheim        5    44-53  -9
5 CT Dellwig         4    33-58  -25

Groupe II (8 matches)

                   Pts    BP-BC  Diff
1 ESC Ahaus 1b      14    76-33  +43
2 ECL Münster       12    77-37  +40
3 EHC Seilersee      8    36-51  -15
4 EC Bergkamen 1b    4    17-52  -35
5 EC Dorsten         2    25-58  -33

Groupe III (8 matches)

                   Pts    BP-BC  Diff
1 EC Eschweiler     14    72-27  +45
2 Bergisch-Gladbach 10    32-27  +5
3 EHC Wuppertal     10    31-26  +5
4 EHC Düsseldorf     6    38-45  -7
5 Joggers Essen      0    18-66  -48

Finale (10 matches)

                   Pts    BP-BC  Diff
1 EC Duisburg       15    54-41  +13
2 ESC Ahaus 1b      14    72-40  +32
3 ECL Münster       12    63-50  +13
4 Bergisch-Gladbach 10    43-31  +12
5 EHC Wuppertal      9    36-59  -23
6 EHV Wesel 1b       0    32-79  -47

Les trois premiers sont promus en NRW-Liga.

 

 

Rhénanie-Palatinat / Sarre

Landesliga (12 matches)

                   Pts    BP-BC  Diff
1 Luxembourg (LUX)  19   103-38  +65
2 Kaiserslautern    14    91-41  +50
3 EHC Neuwied       13    90-54  +36
4 ESV Trêves 1b      8    54-72  -18
5 ESV Bitburg        5    42-91  -49
6 EC Dillingen 1b    1    38-122 -84

Le Tornado Luxembourg n'est pas autorisé à monter. Ce sont donc Kaiserslautern et Neuwied qui accèdent à une poule de qualification en Regionalliga centre.

 

 

Hesse

Landesliga (12 matches)

                       Pts    BP-BC  Diff
1 EC Bad Nauheim 1b     28   157-38  +119
2 Bad Nauheim juniors*  24   147-31  +116
3 ERC Viernheim         16   102-56  +46
4 EC Darmstadt          14    59-79  -20
5 EV Wiesbaden          12    64-88  -24
6 EC Diez-Limburg       10    59-86  -27
7 SGE Francfort 1b       8    54-90  -36
8 Eisteufel Francfort    0    33-207 -174

* hors compétition

La réserve de Bad Nauheim et Darmstadt (Viernheim a renoncé) accèdent à une poule de qualification en Regionalliga centre.

 

 

Bade-Wurtemberg

Baden-Württemberg-Liga (10 matches)

                   Pts   BP-BC  Diff
1 ERC Waldbronn     23  105-46  +59
2 EV Lindau         22   90-53  +37
3 Mannheim 1b       19   83-48  +35
4 EV Ravensburg 1b  16   80-77  +3
5 Stuttgart 1b      13   58-57  +1
6 EC Eppelheim       9   43-66  -23
7 TSV Adelberg       6   43-101 -58
8 ESV Balingen       4   33-87  -54

Les cinq premiers accèdent à une poule de qualification en Regionalliga sud-ouest. Lindau renonce et est remplacé par Eppelheim

 

Poule A de promotion/relégation (8 matches)

                   Pts   BP-BC  Diff
1 EHC Wernau        14  101-19  +82
2 EC Ulm/Neu-Ulm    14   91-47  +44
3 TSV Adelberg       7   45-76  -31
4 ESV Urach          4   35-65  -30
5 TSV Plattenhardt   1   23-88  -65

Poule B de promotion/relégation (6 matches)

                   Pts   BP-BC  Diff
1 EV Lindau         12   46-9   +37
2 SpFr Neckarsulm    5   16-20  -4
3 ESV Balingen       4   18-31  -13
4 SC Kornwestheim    3   18-38  -20

Tout le monde est qualifié car la Baden-Württemberg-Liga est élargie.

 

Landesliga (14 matches)

                   Pts   BP-BC  Diff
1 EC Ulm/Neu-Ulm    26  156-40  +116
2 SpFr Neckarsulm   17   74-45  +29
3 TSV Plattenhardt  17   92-73  +19
4 EHC Wernau        16  103-52  +51
5 ESV Urach         14   78-68  +10
6 SC Kornwestheim   12   66-65  +1
7 EHC Schwenningen   8   27-118 -91
8 TSV Adelberg 1b    2   18-153 -135

 

 

Bavière

Bayernliga

Classement (18 matches)

                   Pts    BP-BC  Diff
 1 EV Pegnitz       32   191-44  +147
 2 Bad Reichenhall  29   131-61  +70
 3 SV Gendorf       25   114-73  +41
 4 EHC Bad Aibling  19    93-112 -19
 5 EV Germering     15    79-122 -43
 6 ESV Burgau       13    88-115 -27
 7 ESV Buchloe      12    78-119 -41
 8 ERC Regen        12    69-128 -59
 9 TSV Trostberg    12    69-99  -30
10 ESC Holzkirchen  11    90-129 -39

Les six premiers accèdent aux poules de qualification en Regionalliga sud.

 

Poule de maintien (10 matches)

                    Pts   BP-BC Diff
1 TSV Trostberg      8    23-19  +4
2 ESV Buchloe        7    35-31  +4
3 ESC Holzkirchen    6    28-27  +1
4 ERC Regen          3    25-34  -9

Regen est relégué en Landesliga.

 

Landesliga

Groupe I (16 matches)

                   Pts    BP-BC  Diff
1 EC Kulmbach       28   183-53  +130
2 ERSC Amberg       24   142-59  +83
3 Bad Kissingen     22   116-59  +57
4 ERC Haßfurt       18   112-92  +20
5 EC Erkersreuth    17   110-86  +24
6 ERV Schweinfurt   16   101-83  +18
7 ESC Höchstadt     15   104-104  0
8 SV Hof             3    37-147 -110
9 ESV Würzburg       1    41-263 -222

Groupe II (14 matches)

                   Pts    BP-BC  Diff
1 EC Pfaffenhofen   26    93-33  +60
2 EV Regensburg 1b  22    79-49  +30
3 ESC Vilshofen     19    70-50  +20
4 ESV Gebensbach    16    78-57  +21
5 SC Ergolding      13    65-74  -9
6 EV Bruckberg       9    47-81  -34
7 USC Munich         4    39-84  -45
8 EV Aich            3    53-96  -43

Groupe III (18 matches)

                       Pts    BP-BC  Diff
 1 VfL Waldkraiburg     31   145-39  +106
 2 EV Berchtesgaden     28   127-79  +48
 3 ETC Höhenkirchen     25   116-62  +54
 4 TC 1860 Rosenheim    25   120-88  +32
 5 EC Schwaig           19    86-79  +7
 6 Fürstenfeldbruck 1b  14    82-135 -53
 7 ERSC Ottobrunn       13    80-106 -26
 8 Planegg-Geisenbrunn  12    75-107 -32
 9 TSV Dietramszell      7    52-123 -71
10 ASV Dachau            6    49-114 -65

Groupe IV (18 matches)

                      Pts    BP-BC  Diff
 1 SV Hohenfurch       27   126-79  +47
 2 EV Füssen 1b        24   121-69  +52
 3 SV Kempten          24    88-70  +18
 4 ESV Marktoberdorf   22    88-93  -5
 5 Hopferau-Eisenberg  21    81-70  +11
 6 EV Mittenwald       18   102-106 -4
 7 SC Forst            16    81-97  -16
 8 ESV Türkheim        11    68-99  -31
 9 TSV Obereuren       10    66-109 -43
10 VfL Denklingen       7    69-98  -29

 

Poule finale (6 matches)

                   Pts    BP-BC  Diff
1 EC Kulmbach       10    48-30  +18
2 EV Füssen 1b       8    47-31  +16
3 VfL Waldkraiburg   4    31-30  +1
4 EC Pfaffenhofen    2    10-45  -35

Kulmbach, la réserve de Füssen et Waldkraiburg sont promus en Bayernliga.

Poule pour la cinquième place (6 matches)

                   Pts    BP-BC  Diff
1 ERSC Amberg       11    51-16  +35
2 EV Berchtesgaden   8    29-20  +9
3 EV Regensburg 1b   3    25-37  -12
4 SV Kempten         2    18-50  -32

 

Kreisliga souabe (8 matches)

                   Pts   BP-BC  Diff
1 TSV Kottern       16   86-20  +66
2 SC Memmingen 1b   12   49-20  +29
3 ASV Hirschzell     8   34-51  -17
4 SV Apfeldorf       4   23-43  -20
5 TSV Haunstetten    0   16-74  -58

Kottern est promu en Landesliga.

 

Natureis-Bayernliga (10 matches)

                   Pts   BP-BC  Diff
1 MTV Dießen        15   57-32  +25
2 Eibsee-Grainau    15   51-28  +23
3 ESV Bayersoien    14   57-36  +21
4 SC Gaißach        10   52-41  +11
5 EC Thanning        6   38-48  -10
6 EC Tegernsee       0   27-97  -70

Dießen est le dernier champion de Bavière sur glace naturelle. Ces derniers clubs survivants de l'ancien temps sont ensuite intégrés au championnat avec les autres clubs sur glace artificielle.

 

 

La saison précédente (1985/86)

La saison suivante (1987/88)

 

Retour aux archives