Championnat d'Allemagne 1987/88

 

I. Bundesliga : résultats, classement ; play-offs et poule de promotion/relégation.

II. Bundesliga : première phase nord et sud ; poules de relégation nord et sud.

Oberliga : zone nord, zone sud et finale.

Regionalliga : zone nord, zone ouest, zone centre, zone sud-ouest, zone sud et finale.

Landesligen : Hambourg, Basse-Saxe, Berlin, Rhénanie du nord - Westphalie, Rhénanie-Palatinat, Hesse, Bade-Wurtemberg, Bavière.

Coupe d'Allemagne

 

 

I. Bundesliga

1re journée (vendredi 18 septembre 1987)

Preussen Berlin - Rosenheim 1-4 (0-1,1-1,1-2)
Eintracht Francfort - Cologne 4-6 (2-1,1-3,1-2)
Schwenningen - Iserlohn 6-2 (2-0,2-0,2-2)
Kaufbeuren - Mannheim 2-9 (2-4,0-2,0-3)
Düsseldorf - Landshut 6-6 (0-3,6-0,0-3)

2e journée (dimanche 20 septembre 1987)

Iserlohn - Preussen Berlin 7-4 (2-2,3-1,2-1)
Cologne - Schwenningen 2-0 (1-0,0-0,1-0)
Landshut - Kaufbeuren 7-1 (3-0,2-1,2-0)
Mannheim - Düsseldorf 3-5 (2-3,0-0,1-2)
Rosenheim - Eintracht Francfort 4-3 (0-0,2-1,2-2)

3e journée (vendredi 25 septembre 1987)

Cologne - Preussen Berlin 7-2 (1-1,3-0,3-1)
Eintracht Francfort - Düsseldorf 3-5 (0-3,1-1,2-1)
Schwenningen - Mannheim 3-6 (0-2,1-2,2-2)
Iserlohn - Kaufbeuren 5-4 (3-1,0-1,2-2)
Rosenheim - Landshut 3-5 (1-3,2-1,0-1)

4e journée (dimanche 27 septembre 1987)

Preussen Berlin - Schwenningen 3-5 (1-1,2-2,0-2)
Landshut - Iserlohn 9-2 (3-0,4-1,2-1)
Düsseldorf - Cologne 2-6 (1-3,1-0,0-3)
Mannheim - Rosenheim 3-2 (1-0,1-2,1-0)
Kaufbeuren - Eintracht Francfort 4-1 (0-0,2-0,2-1)

5e journée (vendredi 2 octobre 1987)

Preussen Berlin - Eintracht Francfort 5-7 (0-1,1-3,4-3)
Schwenningen - Kaufbeuren 6-5 (1-1,1-3,4-1)
Düsseldorf - Rosenheim 2-3 (1-0,1-2,0-1)
Cologne - Iserlohn 8-4 (3-1,5-1,0-2)
Mannheim - Landshut 3-2 (1-0,1-2,1-0)

6e journée (dimanche 4 octobre 1987)

Landshut - Preussen Berlin 8-6 (3-2,5-2,0-2)
Kaufbeuren - Düsseldorf 4-6 (2-2,1-4,1-0)
Eintracht Francfort - Schwenningen 4-4 (1-2,2-2,1-0)
Iserlohn - Mannheim 2-6 (2-1,0-3,0-2)
Rosenheim - Cologne 1-0 (0-0,1-0,0-0)

7e journée (mardi 6 octobre 1987)

Preussen Berlin - Kaufbeuren 2-5 (2-1,0-2,0-2)
Schwenningen - Rosenheim 2-4 (0-2,0-2,2-0)
Düsseldorf - Iserlohn 11-4 (7-0,2-2,2-2)
Mannheim - Eintracht Francfort 2-2 (0-2,1-0,1-0)
Cologne - Landshut 3-3 (0-1,2-1,1-1)

8e journée (vendredi 9 octobre 1987)

Preussen Berlin - Düsseldorf 3-6 (1-3,2-1,0-2)
Cologne - Mannheim 5-5 (2-1,1-2,2-2)
Rosenheim - Kaufbeuren 5-1 (3-0,0-1,2-0)
Eintracht Francfort - Iserlohn 2-5 (0-1,1-2,1-2)
Schwenningen - Landshut 2-4 (1-0,1-2,0-2)

9e journée (dimanche 11 octobre 1987)

Mannheim - Preussen Berlin 4-2 (0-0,1-1,3-1)
Landshut - Eintracht Francfort 7-3 (2-1,5-1,0-1)
Kaufbeuren - Cologne 3-2 (0-1,3-1,0-0)
Iserlohn - Rosenheim 7-1 (2-1,0-0,5-0)
Düsseldorf - Schwenningen 9-2 (3-2,3-0,3-0)

10e journée (vendredi 16 octobre 1987)

Rosenheim - Preussen Berlin 6-1 (2-0,2-1,2-0)
Cologne - Eintracht Francfort 5-8 (3-5,1-1,1-2)
Iserlohn - Schwenningen 0-2 (0-0,0-0,0-2)
Mannheim - Kaufbeuren 3-3 (1-1,1-1,1-1)
Landshut - Düsseldorf 6-5 (1-3,3-0,2-1)

11e journée (dimanche 18 octobre 1987)

Preussen Berlin - Iserlohn 6-1 (2-0,3-0,1-1)
Schwenningen - Cologne 2-4 (0-0,2-2,0-2)
Eintracht Francfort - Rosenheim 3-0 (3-0,0-0,0-0)
Düsseldorf - Mannheim 2-3 (0-0,2-0,0-3)
Kaufbeuren - Landshut 4-6 (0-1,3-2,1-3)

12e journée (vendredi 23 octobre 1987)

Preussen Berlin - Cologne 4-6 (3-3,1-2,0-1)
Düsseldorf - Eintracht Francfort 6-3 (1-0,4-1,1-2)
Mannheim - Schwenningen 6-2 (3-0,1-2,2-0)
Kaufbeuren - Iserlohn 5-8 (2-4,2-1,1-3)
Landshut - Rosenheim 2-2 (1-0,1-1,0-1)

13e journée (dimanche 25 octobre 1987)

Cologne - Düsseldorf 4-4 (2-1,1-2,1-1)
Schwenningen - Preussen Berlin 3-3 (1-1,1-1,1-1)
Eintracht Francfort - Kaufbeuren 6-9 (3-6,0-1,3-2)
Rosenheim - Mannheim 3-3 (1-1,1-1,1-1)
Iserlohn - Landshut 9-2 (1-0,5-0,3-2)

14e journée (vendredi 30 octobre 1987)

Düsseldorf - Preussen Berlin 8-6 (0-1,6-1,2-4)
Mannheim - Cologne 4-2 (3-0,0-2,1-0)
Kaufbeuren - Rosenheim 1-4 (0-2,1-1,0-1)
Iserlohn - Eintracht Francfort 2-8 (0-2,0-3,2-3)
Landshut - Schwenningen 4-2 (0-1,2-1,2-0)

15e journée (dimanche 1er novembre 1987)

Preussen Berlin - Mannheim 3-5 (2-1,1-3,0-1)
Cologne - Kaufbeuren 9-3 (3-1,3-1,3-1)
Schwenningen - Düsseldorf 3-5 (0-2,1-3,2-0)
Rosenheim - Iserlohn 8-3 (0-1,2-2,6-0)
Eintracht Francfort - Landshut 3-2 (1-1,0-0,2-1)

16e journée (vendredi 6 novembre 1987)

Eintracht Francfort - Preussen Berlin 3-1 (2-1,1-0,0-0)
Kaufbeuren - Schwenningen 3-1 (1-1,0-0,2-0)
Rosenheim - Düsseldorf 3-5 (2-1,0-3,1-1)
Iserlohn - Cologne 2-3 (0-2,1-0,1-1)
Landshut - Mannheim 3-8 (1-2,2-3,0-3)

17e journée (dimanche 8 novembre 1987)

Preussen Berlin - Landshut 5-0 (3-0,2-0,0-0)
Cologne - Rosenheim 4-4 (2-1,1-2,1-1)
Schwenningen - Eintracht Francfort 9-4 (6-0,2-1,1-3)
Düsseldorf - Kaufbeuren 7-3 (2-0,3-3,2-0)
Mannheim - Iserlohn 6-4 (3-1,1-0,2-3)

18e journée (mardi 10 novembre 1987)

Kaufbeuren - Preussen Berlin 5-3 (2-3,3-0,0-0)
Rosenheim - Schwenningen 5-1 (0-0,3-0,2-1)
Iserlohn - Düsseldorf 8-5 (1-1,1-4,6-0)
Eintracht Francfort - Mannheim 3-7 (1-2,0-3,2-2)
Landshut - Cologne 8-5 (2-1,4-2,2-2)

19e journée (vendredi 13 novembre 1987)

Rosenheim - Eintracht Francfort 4-2 (1-0,2-1,1-1)
Cologne - Schwenningen 12-3 (4-0,7-2,1-1)
Iserlohn - Preussen Berlin 10-4 (5-1,2-1,3-2)
Mannheim - Düsseldorf 4-3 (1-2,2-1,1-0)
Landshut - Kaufbeuren 5-1 (1-1,1-0,3-0)

20e journée (dimanche 15 novembre 1987)

Preussen Berlin - Rosenheim 3-5 (2-1,1-2,0-2)
Schwenningen - Iserlohn 6-2 (3-0,1-1,2-1)
Eintracht Francfort - Cologne 1-5 (1-0,0-3,0-2)
Kaufbeuren - Mannheim 7-2 (1-1,2-0,4-1)
Düsseldorf - Landshut 4-2 (1-1,1-1,2-0)

21e journée (vendredi 20 novembre 1987)

Düsseldorf - Cologne 4-4 (3-2,1-1,0-1) [mardi 17 novembre]
Kaufbeuren - Eintracht Francfort 9-3 (5-1,4-1,0-1)
Preussen Berlin - Schwenningen 2-4 (1-0,0-2,1-2)
Mannheim - Rosenheim 1-3 (0-1,0-1,1-1)
Landshut - Iserlohn 9-5 (2-1,4-3,3-1)

22e journée (dimanche 22 novembre 1987)

Schwenningen - Mannheim 5-3 (1-2,1-1,3-0)
Iserlohn - Kaufbeuren 6-2 (1-2,4-0,1-0)
Rosenheim - Landshut 5-3 (2-1,2-1,1-1)
Eintracht Francfort - Düsseldorf 5-5 (3-1,1-3,1-1) [mardi 24 novembre]
Cologne - Preussen Berlin 5-0 (0-0,5-0,0-0) [mardi 8 décembre]

23e journée (vendredi 27 novembre 1987)

Eintracht Francfort - Schwenningen 7-0 (0-0,2-0,5-0)
Rosenheim - Cologne 5-3 (1-1,3-1,1-1)
Kaufbeuren - Düsseldorf 6-3 (1-0,3-1,2-2)
Landshut - Preussen Berlin 7-3 (3-0,2-3,2-0)
Iserlohn - Mannheim 3-5 (2-2,1-2,0-1)

24e journée (dimanche 29 novembre 1987)

Preussen Berlin - Eintracht Francfort 2-11 (1-6,0-2,1-3)
Cologne - Iserlohn 3-3 (1-1,1-2,1-0)
Schwenningen - Kaufbeuren 3-3 (1-0,1-1,1-2)
Düsseldorf - Rosenheim 3-4 (1-2,0-0,2-2)
Mannheim - Landshut 3-3 (1-1,0-1,2-1)

25e journée (vendredi 4 décembre 1987)

Kaufbeuren - Cologne 1-4 (1-0,0-1,0-3)
Mannheim - Preussen Berlin 4-1 (0-1,0-0,4-0)
Iserlohn - Rosenheim 3-3 (0-2,2-0,1-1)
Düsseldorf - Schwenningen 5-5 (3-1,0-2,2-2)
Landshut - Eintracht Francfort 4-7 (0-3,2-2,2-2)

26e journée (dimanche 6 décembre 1987)

Preussen Berlin - Düsseldorf 2-2 (1-0,1-1,0-1)
Cologne - Mannheim 4-1 (1-0,3-0,0-1)
Schwenningen - Landshut 4-2 (1-0,1-0,2-2)
Rosenheim - Kaufbeuren 3-0 (1-0,1-0,1-0)
Eintracht Francfort - Iserlohn 7-3 (2-2,3-0,2-1)

L'administrateur judiciaire retire Iserlohn du championnat : voir l'affaire Kadhafi.

27e journée (vendredi 11 décembre 1987)

Preussen Berlin - Kaufbeuren 2-4 (1-0,0-2,1-2)
Schwenningen - Rosenheim 1-2 (0-1,0-1,1-0)
Cologne - Landshut 13-0 (3-0,4-0,6-0)
Mannheim - Eintracht Francfort 1-4 (0-1,1-2,0-1)
Düsseldorf exempt

28e journée (dimanche 13 décembre 1987)

Eintracht Francfort - Preussen Berlin 3-4 (1-2,0-1,2-1)
Landshut - Mannheim 6-2 (2-0,2-1,2-1)
Kaufbeuren - Schwenningen 10-4 (4-2,3-2,3-0)
Rosenheim - Düsseldorf 3-2 (0-0,2-1,1-1)
Cologne exempt

29e journée (vendredi 8 janvier 1988)

Eintracht Francfort - Rosenheim 2-1 (1-0,0-0,1-1)
Schwenningen - Cologne 2-4 (1-1,0-1,1-2)
Düsseldorf - Mannheim 0-0 (0-0,0-0,0-0)
Kaufbeuren - Landshut 6-2 (2-2,1-0,3-0)
Preussen Berlin exempts

30e journée (dimanche 10 janvier 1988)

Rosenheim - Preussen Berlin 5-3 (2-2,2-1,1-0)
Cologne - Eintracht Francfort 10-2 (3-0,3-0,4-2)
Landshut - Düsseldorf 3-3 (2-1,1-1,0-1)
Mannheim - Kaufbeuren 6-3 (2-1,1-0,3-2)
Schwenningen exempt

31e journée (vendredi 15 janvier 1988)

Eintracht Francfort - Kaufbeuren 4-2 (1-0,1-0,2-2)
Cologne - Düsseldorf 9-6 (3-3,3-2,3-1)
Schwenningen - Preussen Berlin 3-1 (0-0,1-0,2-1)
Rosenheim - Mannheim 4-7 (0-0,1-4,3-3)
Landshut exempt

32e journée (dimanche 17 janvier 1988)

Preussen Berlin - Cologne 4-10 (4-3,0-3,0-4)
Landshut - Rosenheim 0-4 (0-1,0-1,0-2)
Düsseldorf - Eintracht Francfort 6-6 (1-3,5-3,0-0)
Mannheim - Schwenningen 2-3 (0-0,1-2,1-1)
Kaufbeuren exempt

33e journée (vendredi 22 janvier 1988)

Preussen Berlin - Mannheim 3-8 (0-3,1-2,2-3)
Cologne - Kaufbeuren 8-2 (2-2,2-0,4-0)
Schwenningen - Düsseldorf 3-5 (1-1,2-1,0-3)
Eintracht Francfort - Landshut 7-8 (2-4,3-4,2-0)
Rosenheim exempt

34e journée (dimanche 24 janvier 1988)

Düsseldorf - Preussen Berlin 1-4 (0-0,0-2,1-2)
Landshut - Schwenningen 5-2 (1-0,2-2,2-0)
Mannheim - Cologne 3-3 (1-1,2-2,0-0)
Kaufbeuren - Rosenheim 2-9 (0-3,1-3,1-3)
Eintracht Francfort exempt

35e journée (vendredi 29 janvier 1988)

Schwenningen - Eintracht Francfort 6-7 (0-0,3-5,3-2)
Düsseldorf - Kaufbeuren 11-7 (6-1,0-3,5-3)
Cologne - Rosenheim 2-4 (0-1,2-2,0-1)
Preussen Berlin - Landshut 3-3 (1-0,0-2,2-1)
Mannheim exempt

36e journée (dimanche 31 janvier 1988)

Kaufbeuren - Preussen Berlin 7-3 (5-1,1-0,1-2)
Landshut - Cologne 3-1 (1-1,1-0,1-0)
Rosenheim - Schwenningen 4-5 (1-1,1-2,2-2)
Eintracht Francfort - Mannheim 4-6 (3-1,0-2,1-3)
Düsseldorf exempt

Classement (32 matches)

                       Pts    V  N  D     BP-BC   Diff
1 SB Rosenheim          47   22  3  7    118-76   +42
2 Kölner EC             42   18  6  8    167-98   +69
3 Mannheimer ERC        41   17  7  8    127-100  +27
4 EV Landshut           36   15  6  11   129-129   0
5 Düsseldorfer EG       35   13  9  10   146-128  +18
6 ESV Kaufbeuren        28   13  2  17   126-149  -23
7 Eintracht Francfort   28   12  4  16   135-149  -14
8 Schwenninger ERC      22    9  4  19   100-145  -45
9 BSC Preussen Berlin    9    3  3  26    90-164  -74
Iserlohn forfait général

Après sa décevante élimination en demi-finale en 1987, Rosenheim a remplacé ses deux Tchèques par deux Canadiens, Tom Roulston (ex-Edmonton, Pittsburgh et Landshut) et Glenn Merkosky. Ce joueur de centre, passé par New Jersey et Detroit en NHL et élu la saison précédente dans la première équipe all-star d'AHL, a pourtant du mal à convaincre qu'il est un hockeyeur de haut niveau et se fait virer après seize journées (5 maigres points au compteur). Roulston se débrouille mieux, mais malheureusement pour lui il est victime d'une fracture compliquée de la jambe à la dixième journée. Le SBR doit donc trouver des étrangers de rechange, Jaroslav Pouzar (libre après la faillite d'Iserlohn) et Bob Crawford. Dans cette équipe à la structure un peu bouleversée, deux hommes font office de piliers : le gardien Karl Friesen et le Canadien naturalisé allemand Ron Fischer, défenseur qui se retrouve aligné à l'aile et même au centre au gré des besoins.

Avec plus de neuf mille abonnés, Düsseldorf abordait la saison avec confiance, et la cinquième place au classement n'en sera que plus décevante. Le DEG est devancé par Landshut, au système de jeu rafraîchi par le nouvel entraîneur tchèque Pavel Volek, qui avait emmené Kloten en trois ans en finale de LNA suisse.

À mi-championnat, Schwenningen vire son entraîneur Billy Flynn, à la grande colère de ses supporters qui réagissent en demandant la démission des dirigeants. Il faut une intervention au micro de la patinoire du gardien Matthias Hoppe, l'idole de la ville, pour ramener le calme. Le duo intérimaire Zajic/Hassan remporte cependant trois victoires en quatre journées, puis le SERC annonce le gros coup : l'arrivée de la star mondiale Vaclav Nedomansky. Il s'emploie avec application à sa première mission comme entraîneur dans la froide patinoire ouverte d'un côté du Bauchenberg, et son expérience inspire le respect.

 

Meilleurs marqueurs de la saison régulière

                                    B   A  Pts
 1 Gerd Truntschka   Cologne       21  48   69
 2 Chris Valentine   Düsseldorf    30  36   66
 3 Peter John Lee    Düsseldorf    31  31   62
 4 Dieter Hegen      Cologne       26  35   61
 5 Miro Sikora       Cologne       27  33   60
 6 Tony Currie       Schwenningen  17  43   60
 7 Pavel Richter     Kaufbeuren    18  40   58
 8 Tom O'Regan       Landshut      27  29   56
 9 Uli Egen          Francfort     18  33   51
10 Paul Messier      Mannheim      21  29   50

Spectateurs en saison régulière

Düsseldorf    10390
Mannheim       6520
Francfort      5940
Cologne        5660
BSC Preussen   4760
Landshut       4660
Rosenheim      4210
Schwenningen   4190
Kaufbeuren     4190
Iserlohn       3270

Classement du fair-play : Berliner SC Preussen.

 

 

Quarts de finale (4, 6, 8, 11 et 13 mars 1988)

Rosenheim - Schwenningen 3-0 (3-0,0-0,0-0)
Schwenningen - Rosenheim 2-2 (0-0,2-0,0-2,0-0) / 3-2 aux tirs au but
Rosenheim - Schwenningen 4-5 (2-4,2-1,0-0)
Schwenningen - Rosenheim 1-3 (1-0,0-2,0-1)
Rosenheim - Schwenningen 4-0 (3-0,1-0,0-0)

Cologne - Francfort 7-2 (2-1,1-1,4-0)
Francfort - Cologne 4-5 (2-2,0-0,2-3)
Cologne - Francfort 9-4 (2-0,4-2,3-2)

Mannheim - Kaufbeuren 3-2 (0-0,1-1,2-1)
Kaufbeuren - Mannheim 0-3 (0-0,0-0,0-3)
Mannheim - Kaufbeuren 4-2 (1-2,2-0,1-0)

Landshut - Düsseldorf 4-2 (1-0,1-2,2-0)
Düsseldorf - Landshut 5-2 (1-1,1-0,3-1)
Landshut - Düsseldorf 4-5 (0-1,3-1,1-3)
Düsseldorf - Landshut 9-1 (4-1,3-0,2-0)

Landshut remporte le premier match mais perd Christian Brittig, son jeune espoir assagi hors de la glace et devenu à 22 ans la révélation de la saison. Brittig subit en effet un coup de crosse du défenseur du DEG Rick Amann. Lors de la troisième manche, les Bavarois mènent 3-2 à deux minutes et demie de la fin mais des buts de Miroslav Nentvich et Peter John Lee renversent la tendance. Düsseldorf a récupéré l'avantage de la glace et déroule au match suivant face à un adversaire qui perd sa discipline.

Le quart de finale le plus long est curieusement celui qui oppose le premier au huitième : la personnalité de "Big Ned" a transcendé Schwenningen, qui fait tomber Rosenheim au bout d'un drame de quatre heures, quand le seizième tir au but est transformé par un joueur de 22 ans, Michael Stejskal. Perdre dans la Forêt-Noire, cela peut arriver, mais le SBR connaît une pire déconvenue en s'inclinant chez lui au match suivant. Le SERC peut donc conclure à domicile, et il mène 1-0 à la mi-match, trouvant même deux fois les poteaux. L'égalisation providentielle de Franz Reindl (qui met un terme à sa carrière à la fin de la saison pour devenir entraîneur et manager de Riessersee) sauve Rosenheim de la déroute, et les contres assassins de Raimond Hilger et Manfred Ahne crucifient les locaux. Le cinquième match est alors une formalité.

 

Demi-finales (15, 18, 20, 22 et 25 mars 1988)

Cologne - Mannheim 3-2 (1-1,0-1,1-1)
Mannheim - Cologne 2-4 (0-3,0-0,2-1)
Cologne - Mannheim 6-2 (2-0,2-2,2-0)

Rosenheim - Düsseldorf 3-1 (1-0,1-1,1-0)
Düsseldorf - Rosenheim 4-2 (1-0,3-1,0-1)
Rosenheim - Düsseldorf 7-2 (1-1,4-0,2-1)
Düsseldorf - Rosenheim 1-3 (1-1,0-0,0-2)

La blessure du gardien international Josef Schickenreider à la 24e minute du deuxième match (alors que le score est déjà de 0-3) assomme un peu plus Mannheim, qui ne peut pas empêcher Cologne de porter sa série à 20 victoires consécutives en play-offs !

 

Match pour la troisième place (27 et 29 mars 1988)

Düsseldorf - Mannheim 3-3 (1-1,2-1,0-1)
Mannheim - Düsseldorf 10-9 a.p. (2-3,4-4,3-2,1-0)

Pour le match retour, Düsseldorf aligne son second gardien Thomas Bornträger, tandis que Mannheim aligne toujours Franke du fait de la blessure de son titulaire. Les deux réservistes sont à la peine et le match vire à l'opération portes ouvertes, conclue en prolongation par Dave Silk.

 

Finale (27, 29 mars, 2, 4 et 6 avril 1988)

Rosenheim - Cologne 2-1 (0-0,1-0,1-1)
Cologne - Rosenheim 5-2 (2-1,2-1,1-0)
Rosenheim - Cologne 6-0 (3-0,1-0,2-0)
Cologne - Rosenheim 4-2 (2-0,1-1,1-1)
Rosenheim - Cologne 1-4 (0-0,1-1,0-3)

Au premier match, Rosenheim met un terme à la série de Cologne grâce à un jeu tout en puissance qui est même qualifié d'"anti-hockey" dans le camp adverse. La finale est alors présentée comme le duel de la force (Rosenheim) contre la technique (Cologne), mais l'entraîneur du KEC Hardy Nilsson a compris que, s'il voulait un troisième titre en trois ans, la technique ne suffirait plus. Heureusement, les deux étrangers, Tom Thornbury et le très utile Doug Berry, compensent la fatigue des internationaux rentrés des Jeux olympiques. Mais la performance la plus étonnante est celle du capitaine Udo Kießling, qui est parvenu à hausser son niveau dans ces play-offs : le recordman des sélections aura participé à tous les six titres de l'histoire de Cologne !

Quelques jours après la défaite, Rosenheim subit un autre coup dur, la mort du président Josef März, dont le mécénat fait vivre le club à ce niveau. Mais ses frères assurent aussitôt que leur entreprise, le géant de la viande Marox, continuera de soutenir le club. Rendez-vous est donc pris pour la saison suivante, mais avec un autre entraîneur. Petr Brdicka, qui avait toujours été adjoint dans sa carrière, n'avait pas le tempérament d'un chef. Il a fait tranquillement son travail, mais ses méthodes empreintes de tact ne correspondaient pas à l'idée que ses employeurs se faisaient d'un coach : il sera donc remplacé par l'autoritaire Jano Starsi.

 

 

Meilleurs marqueurs des play-offs

                                 B   A  Pts
1 Ernst Höfner      Rosenheim    3  16   19
2 Chris Valentine   Düsseldorf   4  14   18
3 Ron Fischer       Rosenheim    7   9   16
4 Georg Franz       Rosenheim    9   6   15
5 Doug Berry        Cologne      7   7   14

 

 

Barrage (à Bad Nauheim)

Ratingen -  Heilbronn 3-3 / 2-1 aux tirs au but

Ce barrage a été organisé entre les deux cinquièmes des deux poules de Bundesliga pour remplacer Iserlohn dans cette poule de promotion. Personne n'attendait le promu Ratingen à ce niveau, et l'entraîneur débutant Hans Zach s'y taille une réputation.

Poule de promotion/relégation (18 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
 1 Preussen Berlin  33  16  1  1  107-48  +59
 2 EHC Freiburg     30  15  0  3   92-38  +54
 3 Krefelder EV     22  10  2  6   90-81  +9
 4 SV Bayreuth      20   9  2  7   75-67  +8
 5 EC Hedos Munich  20   9  2  7   94-84  +10
 6 EC Kassel        19   8  3  7  104-98  +6
 7 EHC Essen-West   16   7  2  9   66-84  -18
 8 EC Bad Nauheim   13   5  3 10   78-82  -4
 9 EC Ratingen       4   1  2 15   67-115 -48
10 EV Füssen         3   1  1 16   64-140 -76

Fribourg-en-Brisgau est promu en Bundesliga.

 

 

Trophées et distinctions

Joueurs de l'année (lecteurs de Sport-Kurier) : 1 Gerd Truntschka (Cologne) 6738, 2 Karl Friesen (Rosenheim) 4140, 3 Ron Fischer (Rosenheim) 2280, 4 Harold Kreis (Mannehim) 2195, 5 Udo Kießling (Cologne) 2039, 6 Georg Franz (Rosenheim) 1913, Matthias Hoppe (Schwenningen) 1814, 8 Christian Brittig (Landshut) 1131, 9 Andreas Niederberger (Düsseldorf) 828, 10 Dieter Hegen (Cologne) 812.

Meilleurs étrangers (lecteurs de Sport-Kurier) : 1 Doug Berry (Cologne) 887, 2 Paul Messier (Mannheim) 563, 3 Chris Valentine (Düsseldorf) 451, 4 Daniel Naud (Landshut) 410, 5 Tom Thornbury (Cologne) 288.

Meilleurs joueurs par poste (moyenne des notes de match de Sport-Kurier) : Karl Friesen (gardien, Rosenheim), Harold Kreis (défenseur, Mannheim), Gerd Truntschka (centre, Cologne), Ron Fischer (ailier, Rosenheim).

Joueurs du mois (Sport-Kurier) : Christian Brittig (Landshut, octobre), Karl Friesen (Rosenheim, novembre), Karl Friesen (Rosenheim, décembre), Ron Fischer (Rosenheim, janvier), Georg Franz (Rosenheim, mars). Une élection du joueur du mois a également lieu en février, mais elle ne prenait du coup en compte que les performances de l'équipe d'Allemagne aux Jeux olympiques de Calgary. C'est Gerd Truntschka qui est élu.

Joueur de l'année (Eishockey Magazin) : Gerd Truntschka (Cologne).

Meilleur entraîneur (Eishockey Magazin) : Hardy Nilsson (Cologne).

Meilleur arbitre (Eishockey Magazin) : Josef Kompalla (Krefeld).

Équipe-type (Eishockey Magazin) : Karl Friesen (Rosenheim) ; Harold Kreis (Mannheim) - Udo Kießling (Cologne) ; Georg Franz (Rosenheim) - Gerd Truntschka (Cologne) - Chris Valentine (Düsseldorf).

 

 

 

Bundesliga II

Zone nord

Poule de qualification (36 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC   Diff
 1 Krefelder EV     56  27  2  7  240-127  +113
 2 EC Bad Nauheim   50  22  6  8  183-110  +73
 3 EC Kassel        50  24  2 10  268-151  +115
 4 EHC Essen-West   39  18  3 15  166-171  -5
 5 EC Ratingen      36  16  4 16  162-159  +3
 6 ESC Wolfsburg    29  13  3 20  171-180  -9
 7 Neusser SC       27  11  5 20  139-208  -69
 8 Duisburger SV    25  11  3 22  159-231  -72
 9 SC Solingen      25   9  7 20  139-188  -49
10 Herner EV        23  11  1 24  138-240  -102

Krefeld, Bad Nauheim, Kassel et Essen accèdent à une poule de promotion en Bundesliga I, et Ratingen à un barrage.

L'ESG Kassel avait fait faillite la saison précédente, mais l'EC Kassel lui a succédé en Bundesliga en vertu d'un règlement qui donne au nouveau club les droits sportifs de l'ancien s'il conserve 90% de ses joueurs. À l'issue de la saison, les problèmes financiers seront tels que le club devra pourtant se rétrograder en Oberliga.

 

Poule de promotion/relégation (20 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
 1 Wolfsburg        32  15  2  3  160-90  +70
 2 Neuss            26  12  2  6  116-77  +39
 3 Duisburg         23  10  3  7  142-93  +49
 4 Solingen         23  11  1  8  116-92  +24
 5 EC Hanovre       22  10  2  8   92-67  +25
 6 Dortmund         22   9  4  7   92-74  +18
 7 EHC Hambourg     21   9  3  8  103-118 -15
 8 Dinslaken        21   9  3  8  113-106 +7
 9 Herne            20  10  0 10  103-91  +12
10 Ahaus            10   4  2 14   79-125 -46
11 Nordhorn          0   0  0 20   72-253 -181

Le ECD Sauerland (nouveau nom du club d'Iserlohn) et Hambourg sont promus en Bundesliga II. Dortmund sera repêché à la place de Kassel, rétrogradé pour problèmes financiers.

 

 

Zone sud

Poule de qualification (36 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC   Diff
 1 EHC Fribourg     60  29  2  5  221-115  +106
 2 EC Hedos Munich  51  25  1 10  258-189  +69
 3 EV Füssen        41  20  1 15  196-180  +16
 4 SV Bayreuth      39  17  5 14  166-157  +9
 5 Heilbronner EC   37  16  5 15  168-163  +5
 6 EC Bad Tölz      36  17  2 17  194-203  -9
 7 SC Riessersee    32  15  2 19  168-180  -12
 8 EV Stuttgart     31  13  5 18  184-194  -10
 9 EV Landsberg     24  11  2 23  145-218  -73
10 EHC Nuremberg     9   4  1 31  106-207  -101

Fribourg-en-Brisgau, Munich, Füssen et Bayreuth accèdent à une poule de promotion en Bundesliga I, et Heilbronn à un barrage.

 

 

Poule de promotion/relégation sud A (12 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 Heilbronner EC    19   9  1  2   65-37  +28
2 EV Stuttgart      18   8  2  2   74-43  +31
3 EV Landsberg      15   6  3  3   58-41  +17
4 EHC Klostersee     9   4  1  7   56-52  +4
5 ERC Ingolstadt     9   4  1  7   52-65  -13
6 TEV Miesbach       9   4  1  7   54-82  -28
7 EC Peiting         5   2  1  9   37-76  -39

Heilbronn, Stuttgart et Landsberg se maintiennent en Bundesliga II.

Poule de promotion/relégation sud B (12 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 EHC 80 Nuremberg  18   8  2  2   69-35  +34
2 SC Riessersee     17   8  1  3   86-37  +49
3 EC Bad Tölz       15   6  3  3   79-48  +31
4 ERC Sonthofen     13   5  3  4   54-54   0
5 EV Dingolfing     12   5  2  5   58-59  -1
6 Deggendorfer EC    6   2  2  8   40-84  -44
7 TuS Geretsried     3   1  1 10   44-113 -69

Nuremberg, Riessersee et Bad Tölz se maintiennent en Bundesliga II. Sonthofen y sera repêché.

 

 

 

Oberliga

Zone nord

Première phase (36 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC   Diff
 1 Dortmund         62  28  6  2  319-129  +190
 2 EC Hanovre       59  28  3  5  247-102  +145
 3 ESC Ahaus        55  26  3  7  327-172  +155
 4 EHC Hambourg     49  22  5  9  270-171  +99
 5 Dinslakener EC   41  17  7 12  279-197  +82
 6 EC Nordhorn      31  14  3 19  213-266  -53
 7 Herforder EG     21  10  1 25  166-303  -137
 8 EC Braunlage     20   9  2 25  168-277  -109
 9 EHC Unna         14   6  2 28  132-339  -207
10 ERSC Karben       8   4  0 32  127-292  -165

Les six premiers sont qualifiés pour la poule de promotion en Bundesliga II. Dortmund est par ailleurs qualifié pour la finale d'Oberliga.

 

Poule de qualification en Oberliga nord (18 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
 1 EHV Wesel        30  15  0  3  155-69  +86
 2 EC Braunlage     28  13  2  3  153-92  +61
 3 Grefrather EC    26  13  0  5  142-83  +59
 4 Herforder EG     23  11  1  6  150-88  +62
 5 ERSC Karben      17   8  1  9  114-119 -5
 6 REV Bremerhaven  17   8  1  9  128-116 +12
 7 VERC Lauterbach  16   7  2  9   87-102 -15
 8 EHC Unna         14   6  2 10   93-110 -17
 9 ERB Brême         9   4  1 13   75-143 -68
10 Francfort 1b      0   0  0 18   32-207 -175

Wesel et Braunlage sont promus en Oberliga aux dépens de Braunlage et Karben. Ce dernier club, qui a déjà joué la saison sans patinoire, disparaîtra pour de bon. Après le retrait de Herford, le repêchage sera donc accordé au suivant, Bremerhaven.

 

 

Zone sud

Première phase (30 matches)

                     Pts   V  N  D   BP-BC   Diff
 1 ERC Sonthofen      48  22  4  4  205-99   +106
 2 EHC Klostersee     45  22  1  7  213-120  +93
 3 TEV Miesbach       45  22  1  7  177-135  +42
 4 EV Dingolfing      40  18  4  8  196-132  +64
 5 Deggendorfer SC    40  18  4  8  154-130  +24
 6 EC Peiting         35  15  5 10  134-120  +14
 7 ERC Ingolstadt     33  15  3 12  179-135  +44
 8 TuS Geretsried     33  16  1 13  170-163  +7
 9 TSV Peißenberg     31  14  3 13  114-123  -9
10 EV Ravensburg      30  14  2 14  119-140  -21
11 Augsburger EV      25  11  3 16  157-163  -6
12 EV Regensburg      21   9  3 18  125-151  -26
13 TSV Königsbrunn    20   9  2 19  148-186  -38
14 EV Pfronten        17   7  3 20  131-189  -58
15 EHC Straubing      14   5  4 21  144-215  -71
16 EA Schongau         3   1  1 28   99-264  -165

Les huit premiers sont qualifiés pour les poules de promotion en Bundesliga II. Sonthofen est par ailleurs qualifié pour la finale d'Oberliga.

Augsbourg a été placé sous la direction d'un administrateur judiciaire, Herwig Lödl. Celui-ci veut vendre les joueurs pour payer les créanciers, mais il constate que les autres clubs attendent que la fédération déclare les joueurs officiellement libres. Ils commencent d'ailleurs à se servir sans rien débourser. Alors, Lödl inscrit Augsbourg en championnat. Comme il est excédé par le comportement des autres clubs, le bluff se transforme en engagement réel : les joueurs que le promu Königsbrunn souhaitait récupérer gratuitement doivent revenir, et Augsbourg connaît un véritable boom de l'affluence, avec près de trois mille spectateurs de moyenne. Le club dégage ainsi un bénéfice de 130 000 marks et peut espérer redevenir solvable !

 

Poules de qualification en Oberliga sud

Groupe A (14 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 TSV Königsbrunn   23  11  1  2  107-47  +60
2 TSV Peißenberg    21  10  1  3  103-39  +64
3 SC Memmingen      19   9  1  4   76-50  +26
4 TSV Erding        19   9  1  4  109-70  +39
5 EV Regensburg     17   8  1  5   94-59  +25
6 EA Schongau        7   3  1 10   52-72  -20
7 EV Pegnitz         4   1  2 11   39-101 -62
8 EV Stuttgart 1b    2   1  0 13   48-190 -142

Memmingen est promu en Oberliga alors que Regensburg, Schongau et Pegnitz sont relégués. Erding devra attendre le barrage

Groupe B (12 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 Augsburger EV     22  11  0  3  142-59  +83
2 EHC Straubing     22  10  0  3  109-73  +36
3 EV Regensburg     20  10  0  4  129-65  +64
4 EV Pfronten       18   9  0  5  101-88  +13
5 EA Kempten        16   8  0  6   75-77  -2
6 ESC Dorfen         8   4  0 10   75-108 -33
7 Schwenningen 1b    4   1  2 11   47-143 -96
8 EC Oberstdorf      2   0  2 12   59-124 -65

Ausbourg, Straubing et Ravensburg se maintiennent en Oberliga sud. Pfronten devra attendre le barrage.

Barrage pour la première place

Augsbourg - Königsbrunn 5-5 3-10

Barrage pour la septième place

Erding - Pfronten 6-11 3-11

Barrage pour la neuvième place

Regensburg - Kempten 7-2 5-7

Ces barrages sont organisés au cas où il y aurait moins ou plus de promus nécessaires pour faire le nombre. C'est ainsi que Pfronten prend la dernière place qualificative dans l'Oberliga sud réduite à 14, tandis qu'Erding échoue de peu.

 

 

Finale

Sonthofen - Dortmund 5-3
Dortmund - Sonthofen 1-5

Sonthofen remporte le titre honorifique de champion d'Oberliga grâce à la nouvelle vedette du championnat, le Canadien Duanne Moeser.

 

 

 

Regionalliga

Zone nord

Classement (12 matches)

                     Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 REV Bremerhaven     21  10  1  1  129-41  +88
2 ERB Brême           15   6  3  3   95-65  +30
3 TSV Salzgitter      12   6  0  6   66-88  -22
4 Preussen Berlin 1b  11   5  1  6   58-65  -7
5 FASS Berlin         11   5  1  6   69-75  -6
6 ESC Wedemark         9   4  1  7   57-83  -26
7 EHC Hambourg 1b      5   2  1  9   53-110 -57

Bremerhaven et Brême accèdent à la poule de qualification en Oberliga nord. Bremerhaven dispute par ailleurs le titre de Regionalliga.

 

Poules de qualification en Regionalliga Nord

Groupe 1 (10 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 TSV Salgitter     17   8  1  1  101-38  +63
2 Hambourg SV       16   8  0  2   51-48  +3
3 ESC Wedemark      11   5  1  4   61-36  +25
4 FASS Berlin       10   5  0  5   84-52  +32
5 Bremerhaven 1b     6   3  0  7   46-86  -40
6 TSV Adendorf       0   0  0 10   31-114 -83

Le SV Hamburg est promu en Regionalliga. Le FASS Berlin sera repêché après le retrait de Brême.

Groupe 2 (8 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 ETC Timmendorf    16   8  0  0   82-22  +60
2 BSC Preussen 1b   11   5  1  2   66-32  +34
3 EHC Hambourg 1b    8   3  2  3   42-35  +7
4 ESC Wolfsburg 1b   5   2  1  5   46-42  +4
5 SC Berlin          0   0  0  8   22-127 -105

Timmendorf est promu en Regionalliga.

 

 

Zone ouest

Classement (28 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 EHV Wesel         54  27  0  1  360-93  +267
2 Grefrather EC     47  23  1  4  356-109 +247
3 TuS Wiehl         31  14  3 11  128-139 -11
4 GSC Moers         31  13  5 10  180-159 +21
5 SV Brackwede      25  12  1 15  160-225 -65
6 Hennefer EC       17   7  3 18  127-252 -125
7 EHC Netphen       10   4  2 22   89-248 -159
8 EC Bergkamen       9   4  1 23   86-261 -175

Wesel et Grefrath accèdent à la poule de qualification en Oberliga nord. Wesel dispute par ailleurs le titre de Regionalliga.

 

Poule de qualification en Regionalliga West (14 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 EC Eschweiler     26  13  0  1  122-60  +62
2 GSC Moers         19   9  1  4  130-64  +66
3 EHC Netphen       18   9  0  5   61-43  +18
4 SV Brackwede      15   7  1  6   95-101 -6
5 TuS Wiehl         12   6  0  8   54-55  -1
6 Hennef            11   5  1  8   66-79  -13
7 EV Gelsenkirchen   6   2  2 10   48-93  -45
8 EC Bergkamen       5   2  1 11   46-127 -81

Eschweiler et les Schalker Haie de Gelsenkirchen sont promus en Regionalliga aux dépens de Bergkamen.

 

 

Zone centre

Classement (12 matches)

                     Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 Francfort 1b        22  11  0  1  107-48  +59
2 VERC Lauterbach     18   8  2  2  123-50  +73
3 EC Bad Nauheim 1b   13   6  1  5   91-79  +12
4 ESV Trier           11   5  1  6  110-98  +12
5 EC Dillingen         8   4  0  8   76-102 -26
6 ERC Ludwigshafen     7   3  1  8   57-118 -61
7 EHC Neuwied          5   2  1  9   46-115 -69

La réserve de l'Eintracht Francfort et Lauterbach accèdent à la poule de qualification en Oberliga nord. Francfort 1b dispute par ailleurs le titre de Regionalliga.

 

Poules de qualification en Regionalliga Mitte

Groupe A (8 matches)

                     Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 Bad Nauheim 1b      16   8  0  0   85-33  +52
2 Luxembourg (LUX)     9   4  1  3   64-44  +20
3 ESV Kaiserslautern   8   4  0  4   49-55  -6
4 ERC Ludwigshafen     6   3  0  5   37-47  -10
5 EHC Neuwied          1   0  1  7   20-76  -56

Le Tornado Luxembourg et Kaiserslautern sont promus en Regionalliga aux dépens de Neuwied. Ludwigshafen sera repêché après la disparition de Karben.

Groupe B (8 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 ESV Trêves        14   7  0  1  100-32  +68
2 EC Diez-Limburg   12   6  0  2   58-34  +24
3 EC Dillingen      10   5  0  3   61-46  +15
4 HC Zweibrücken     4   2  0  6   46-96  -50
5 EV Wiesbaden       0   0  0  8   24-81  -57

Diez-Limburg est promu en Regionalliga.

 

 

Zone sud-ouest

Classement (14 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 Schwenningen 1b   24  12  0  2  127-48  +69
2 EV Stuttgart 1b   23  11  1  2  125-74  +51
3 EC Konstanz       16   8  0  6  103-111 -8
4 EHC Fribourg 1b   14   7  0  7   81-98  -17
5 ESG Esslingen     12   6  0  8   72-74  -2
6 ESV Hügelsheim    12   6  0  8   80-93  -13
7 Mannheim 1b        8   4  0 10   68-107 -39
8 EC Eppelheim       3   1  1 12   42-93  -51

Les réserves de Schwenningen et de Stuttgart accèdent aux poules de qualification en Oberliga sud. Schwenningen 1b dispute par ailleurs le titre de Regionalliga.

 

Poules de qualification en Regionalliga Süd/West

Groupe A (10 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 ESC Wernau        18   9  0  1   80-26  +54
2 Mannheim 1b       12   6  0  4   51-51   0
3 EC Konstanz       12   6  0  4   79-51  +28
4 ESV Hügelsheim    12   6  0  4   63-57  +6
5 EV Lindau          4   2  0  8   50-80  -30
6 Neckarsulm         2   1  0  9   20-78  -58

Wernau est promu en Regionalliga.

Groupe B (10 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 ESG Esslingen     18   9  0  1   85-39  +46
2 Fribourg 1b       14   6  2  2   79-42  +37
3 EC Eppelheim      14   6  2  5   62-36  +26
4 EC Ulm/Neu-Ulm    10   5  0  5   82-70  +12
5 TSV Adelberg       2   1  0  9   54-104 -50
6 IGES Reutlingen    2   1  0  9   38-109 -71

Ulm/Neu-Ulm est promu en Regionalliga.

 

 

Zone sud

Classement (22 matches)

                     Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
 1 SC Memmingen       44  22  0  0  173-53  +120
 2 ESC Dorfen         35  17  1  4  171-67  +104
 3 EA Kempten         30  14  2  6  145-90  +55
 4 TSV Erding         28  13  2  7  146-92  +54
 5 EV Pegnitz         27  13  1  8  138-105 +33
 6 EC Oberstdorf      26  13  0  9  123-117 +6
 7 SC Reichersbeuern  22  11  0 11  108-135 -27
 8 Fürstenfeldbruck   19   9  1 12  140-118 +22
 9 Frillensee-Inzell  11   5  1 16   52-97  -45
10 Bad Reichenhall    10   5  0 17   84-176 -92
11 TSV Schliersee      7   3  1 18   88-170 -82
12 EV Moosburg         5   2  1 19   76-224 -148

Les six premiers accèdent aux poules de qualification en Oberliga sud. Memmingen dispute par ailleurs le titre de Regionalliga.

 

Poules de qualification en Regionalliga Süd

Groupe A (10 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 Kulmbacher EC     16   8  0  2   73-36  +37
2 EV Germering      12   6  0  4   58-56  +2
3 Reichersbeuern    12   5  2  3   58-42  +16
4 Bad Reichenhall    9   3  3  4   48-53  -5
5 SV Gendorf         8   4  0  6   55-62  -7
6 TSV Schliersee     3   1  1  8   35-78  -43

Kulmbach et Germering sont promus en Regionalliga aux dépens de Bad Reichenhall et Schliersee. Comme il y a deux relégués d'Oberliga pour un promu, un troisième de poule, Reichersbeuern, doit finalement être relégué dans les ligues régionales.

Groupe B (10 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 VfL Waldkraiburg  17   8  1  1   86-30  +56
2 DEC Frillensee    16   7  2  1   52-24  +28
3 Fürstenfeldbruck  11   5  1  4   53-42  +11
4 ERC Lechbruck      7   3  1  6   36-45  -9
5 ESC Holzkirchen    7   3  1  6   26-46  -20
6 EV Moosburg        2   1  0  9   18-84  -66

Waldkraiburg est promu en Regionalliga aux dépens de Moosburg.

 

 

Phase finale

Premier tour

Bremerhaven - Francfort 1b 9-3

Demi-finales

Wesel - Bremerhaven 9-3
Memmingen - Schwenningen 1b 10-1 6-4

Finale

Wesel - Memmingen 3-3 3-6

Memmingen remporte le titre honorifique de champion de Regionalliga.

 

 

 

Landesligen

Hambourg / Schleswig-Holstein

Landesliga (12 matches)

                   Pts   BP-BC  Diff
1 SV Hambourg       22  165-31  +134
2 ETC Timmendorf    22  287-22  +265
3 EC Flensburg      14   98-97  +1
4 SV Hambourg 1b    12   51-85  -34
5 SV Altona 93       7   40-123 -83
6 ETC Timmendorf 1b  5   24-118 -94
7 EHC Hambourg 1c    2   29-218 -189

Hambourg et Timmendorf accèdent à la poule de qualification en Regionalliga nord.

 

 

Basse-Saxe

Landesliga

Groupe A (12 matches)

                   Pts   BP-BC  Diff
1 ESC Wolfsburg 1b  22  166-26  +140
2 Bremerhaven 1b    21  106-39  +67
3 TSV Adendorf      15   66-58  +8
4 TuS Harsefeld     10   41-95  -54
5 ESC Wedemark 1b    6   34-91  -57
6 ERB Brême 1b       5   44-93  -49
7 PSV Wilhelshaven   5   33-88  -55

Les réserves de Wolfsburg et de Bremerhaven ainsi qu'Adendorf accèdent à la poule de qualification en Regionalliga nord. Ceux qui n'obtiennent pas la montée joueront la Niedersachsenliga, division supplémentaire créée l'an prochain, de même que Haresfeld. Les autres resteront en Landesliga.

Groupe B (10 matches)

                   Pts   BP-BC  Diff
1 EC Hanovre 1b     16   83-42  +41
2 Bad Lauterberg    16  104-35  +69
3 ESG Vienenburg    10   50-56  -6
4 TSV Braunschweig   9   59-39  +20
5 USC Clausthal      8   65-77  -12
6 EHC Osterode       1   27-139 -112

La réserve de Hanovre accède à la future Niedersachsenliga.

 

 

Berlin

Landesliga (6 matches)

                   Pts   BP-BC  Diff
1 SC Berlin         10   63-24  39
2 FASS Berlin 1b    10   61-29  +32
3 OSC Berlin         4   37-32  +5
4 Eishasen Berlin    0   14-90  -76

Le Berliner SC accède à la poule de qualification en Regionalliga nord.

 

Kreisliga (4 matches)

                    Pts  BP-BC  Diff
1 SC Berlin 1b       8   37-7   +30
2 FASS Berlin 1c     5   19-12  +7
3 OSC Berlin 1b      5   15-11  +4
4 PSV Berlin         2   16-23  -7
5 Berliner Bären     0    2-36  -34

 

 

Rhénanie du Nord - Westphalie

NRW-liga

Classement (16 matches)

                   Pts    BP-BC  Diff
1 EC Eschweiler     24   133-34  +99
2 EV Gelsenkirchen  20   108-44  +64
3 ESC Ahaus 1b      12    82-81  +1
4 ESC Soest         12    58-59  -1
5 EC Duisburg        6    61-132 -71
6 ECL Münster        5    65-112 -47
7 Joggers 83 Essen   5    51-96  -45

Eschweiler et les Schalker Haie de Gelsenkirchen accèdent à la poule de qualification en Regionalliga ouest.

 

Poules de qualification en NRW-liga

Groupe 1 (8 matches)

                   Pts    BP-BC  Diff
1 EF Iserlohn       11    71-59  +12
2 Joggers 83 Essen  11    57-46  +11
3 ESC Ahaus 1b      10    61-47  +14
4 Grizzlies Cologne  7    56-59  -3
5 EC Duisburg        1    55-89  -34

Groupe 2 (6 matches)

                   Pts    BP-BC  Diff
1 SC Solingen 1b    10    36-24  +12
2 ESC Soest          9    32-26  +6
3 ECL Münster        4    35-31  +4
4 EC Dorsten         1    22-44  -22

Il y a finalement assez de place pour toutes ces équipes en NRW-Liga.

 

Landesliga

Groupe nord (10 matches)

                   Pts    BP-BC  Diff
1 EC Dorsten        18    89-42  +47
2 EF Iserlohn       14   102-37  +65
3 EHC Seilersee     10    77-62  +15
4 EC Bergkamen 1b    8    53-76  -23
5 EHC Wesel          7    53-87  -34
6 TSVE Bielefeld     3    38-111 -73

Groupe sud (10 matches)

                    Pts    BP-BC  Diff
1 SC Solingen 1b     18    90-26  +64
2 Grizzlies Cologne  16    82-36  +46
3 Bergisch-Gladbach  12    57-33  +24
4 EHC Wuppertal       7    43-69  -26
5 CT Dellwig          5    28-103 -75
6 EHC Mülheim         2    35-68  -33

Finale

Dorsten - Solingen 1b 6-18 (score cumulé des 2 manches)

 

Bezirksliga (10 matches)

                   Pts    BP-BC  Diff
1 EHC Düsseldorf    16    81-34  +47
2 EC Eschweiler 1b  16    79-53  +26
3 Aix-la-Chapelle   16    94-35  +59
4 SC Neuss 1b        8    66-69  -3
5 Eisbären Duisburg  3    30-110 -80
6 Joggers Essen 1b   1    25-74  -49

Les trois premiers sont promus en Landesliga.

 

 

Rhénanie-Palatinat / Sarre

Landesliga (12 matches)

                   Pts    BP-BC  Diff
1 Luxembourg (LUX)  21   158-43  +115
2 EHC Zweibrücken   20   181-72  +109
3 Kaiserslautern    19   198-56  +132
4 Kaiserslautern 1b  8    46-142 -96
5 EC Dillingen 1b    7    56-105 -49
6 EHC Speyer         7    61-113 -52
4 ESV Trêves 1b      2    22-191 -169

Le Tornado Luxembourg, Zweibrücken et Kaiserslautern accèdent à une poule de qualification en Regionalliga centre.

Bitburg est promu en Landesliga.

 

 

Hesse

Landesliga (12 matches)

                       Pts    BP-BC  Diff
1 EC Diez-Limburg       22   130-41  +89
2 VERC Lauterbach 1b    20   106-41  +65
3 Francfort 1c          14    57-64  -7
4 EV Wiesbaden          10    48-64  -16
5 SC Roßdorf             8    65-84  -19
6 Eisteufel Francfort    6    74-150 -76
7 WSV Aschaffenburg      4    46-82  -36

Diez-Limburg et Wiesbaden (les réserves de Lauterbach et de Francfort ne sont pas autorisées à monter) accèdent à une poule de qualification en Regionalliga centre.

 

 

Bade-Wurtemberg

Baden-Württemberg-Liga

Groupe nord (10 matches)

                   Pts   BP-BC  Diff
1 EHC Wernau        20  129-12  +117
2 TSV Adelberg      15   55-37  +18
3 SpFr Neckarsulm   10   45-44  +1
4 TSV Plattenhardt   6   35-91  -56
5 ERC Waldbronn      5   36-75  -39
6 SC Kornwestheim    4   45-86  -41

Groupe sud (10 matches)

                   Pts   BP-BC  Diff
1 EV Ravensburg 1b  18  108-17  +91
2 EC Ulm/Neu-Ulm    16  103-34  +69
3 EV Lindau         12   77-42  +35
4 IGES Reutlingen    8   63-57  +6
5 EHC Rottweil       4   25-90  -65
6 EHC Schwenningen   2   20-156 -136

Les trois premiers de chaque groupe (sauf la réserve de Ravensburg qui n'est pas autorisée à monter) accèdent à une poule de qualification en Regionalliga sud-ouest.

Finale

Wernau - Ravensburg 1b 9-4 5-5

Match pour la troisième place

Adelberg - Ulm/Neu-Ulm 11-13 5-13

Match pour la cinquième place

Lindau bat Neckarsulm par forfait

Match pour la septième place

Reutlingen bat Plattenhardt par forfait

Match pour la neuvième place

Rottweil bat Waldbronn par forfait

Match pour la onzième place

Kornwestheim - EHC Schwenningen 5-3 5-8

Kornwetsheim est relégué en Landesliga.

 

 

Bavière

Bayernliga

Classement (22 matches)

                   Pts    BP-BC  Diff
 1 Waldkraiburg     44   298-59  +239
 2 EC Kulmbach      40   195-85  +110
 3 EV Germering     29   143-125 +18
 4 ERC Lechbruck    26   120-107 +13
 5 ESC Holzkirchen  21    92-117 -25
 6 SV Gendorf       21   101-123 -22
 7 Bad Wörishofen   20   108-123 -15
 8 ESV Buchloe      18    91-128 -37
 9 ESV Burgau       15   104-142 -38
10 TSV Trostberg    14    97-134 -37
11 EHC Bad Aibling   9    65-186 -121
12 EC Pfaffenhofen   7    62-147 -85

Les six premiers accèdent aux poules de qualification en Regionalliga sud.

 

Poule de maintien (10 matches)

                   Pts    BP-BC  Diff
1 EC Pfaffenhofen   13    51-48  +3
2 Bad Wörishofen    12    55-49  +6
3 ESV Burgau        11    50-56  -6
4 TSV Trostberg     10    79-45  +34
5 ESV Buchloe        8    62-52  +10
6 EHC Bad Aibling    6    41-88  -47

Buchloe et Bad Aibling sont relégués en Landesliga.

 

Landesliga

Groupe I (18 matches)

                   Pts    BP-BC  Diff
 1 ERC Selb         34   215-33  +182
 2 ERV Schweinfurt  32   199-49  +150
 3 ERSC Amberg      28   177-60  +117
 4 Bad Kissingen    20   134-90  +44
 5 EV Weiden        18    82-97  -15
 6 EC Erkersreuth   16   100-123 -23
 7 ESC Höchstadt    16   120-99  +21
 8 ERC Haßfurt      12   121-130 -9
 9 ESV Würzburg      4    51-250 -199
10 EC Kulmbach 1b    0    24-292 -268

Groupe II (14 matches)

                   Pts    BP-BC  Diff
1 ASV Dachau        26    91-46  +45
2 ESC Vilshofen     22    87-44  +43
3 EV Aich           18    98-84  +14
4 EV Regensburg 1b  16    89-76  +13
5 ESV Gebensbach    13    65-62  +3
6 ERC Regen          9    68-91  -23
7 EV Bruckberg       6    73-105 -32
8 SC Ergolding       2    45-108 -63

Groupe III (16 matches)

                       Pts    BP-BC  Diff
1 EV Berchtesgaden      30   124-48  +76
2 EC Schwaig            26   116-53  +63
3 TC 60 Rosenheim       23   119-69  +50
4 ETC Höhenkirchen      21   116-61  +55
5 SC Gaißach            17    72-71  +1
6 Planegg-Geisenbrunn   13    74-93  -19
7 Fürstenfeldbruck 1b    7    43-133 -90
8 ERSC Ottobrunn         6    68-117 -49
9 USC Munich             1    34-121 -87

Groupe IV (12 matches)

                   Pts    BP-BC  Diff
1 ESV Bayersoien    21    78-53  +25
2 EV Mittenwald     17    74-59  +15
3 VfL Denklingen    13    61-61   0
4 Eibsee-Grainau     9    68-74  -6
5 MTV Dießen         8    62-76  -14
6 SV Hohenfurch      8    79-72  +7
7 SC Forst           8    46-73  -27

Groupe V (12 matches)

                     Pts    BP-BC  Diff
1 ESV Marktoberdorf   19    65-43  +22
2 Hopferau-Eisenberg  17    61-41  +20
3 TSV Kottern         12    48-48   0
4 ESV Türkheim        12    48-45  +3
5 TSV Obereuren       11    62-51  +11
6 SC Memmingen 1b      8    59-81  -22
7 SV Kempten           5    53-87  -34

 

Poule finale (8 matches)

                   Pts    BP-BC  Diff
1 ERC Selb          16    90-10  +80
2 EV Berchtesgaden  10    44-23  +21
3 ASV Dachau         6*   35-56  -21
4 VfL Denklingen     5    24-56  -32
5 TSV Kottern        1*   21-69  -48

* un match en moins

Selb et Berchtesgaden sont promus en Bayernliga.

 

Kreisliga

Groupe A (8 matches)

                   Pts   BP-BC  Diff
1 ESC Dorfen 1b     13   52-34  +18
2 EV Dingolfing 1b  10   62-27  +35
3 Gebensbach 1b     10   40-39  +1
4 SB Geisenhausen    5   33-53  -20
5 EHC Neuching       2   20-54  -34

Groupe B (8 matches)

                     Pts    BP-BC  Diff
1 EC Thanning         12**  61-12  +49
2 EC Tegernsee         8*** 45-14  +31
3 SV Apfeldorf         8**  50-16  +34
4 EHC Weilheim         4*   39-45  -6
5 EAC Bad Reichenhall  0    13-121 -108

* un match en moins / ** deux matches en moins / *** trois matches en moins

Groupe C (8 matches)

                   Pts   BP-BC  Diff
1 ASV Hirschzell    14   54-24  +30
2 TSV Haunstetten    8   50-36  +14
3 ERC Lechbruck 1b   7   21-28  -7
4 TV Lindenberg      6   20-39  -19
5 EV Aalen           5   36-54  -18

 

Poule finale de Kreisliga (4 matches)

                    Pts  BP-BC Diff
1 EC Thanning        8   31-22  +9
2 ASV Hirschzell     2   28-31  -3
3 ESV Dorfen 1b      2   23-29  -6

Thanning est promue en Landesliga.

 

 

 

Coupe d'Allemagne

Groupe ouest

Francfort - Düsseldorf 6-3
Mannheim - Cologne 6-4
Düsseldorf - Mannheim 7-3
Mannheim - Francfort 8-4
Düsseldorf - Cologne 9-5
Cologne - Düsseldorf 8-8
Francfort - Mannheim 1-5
Francfort - Cologne 4-4
Mannheim - Düsseldorf 13-4
Cologne - Mannheim 9-5
Düsseldorf - Francfort 6-10
Cologne - Francfort 8-3

Classement : 1 Mannheim 8, 2 Cologne 6, 3 Francfort 5, 4 Düsseldorf 5.

Groupe sud

Kaufbeuren - Schwenningen 3-7
Rosenheim - Landshut 3-3
Landshut - Kaufbeuren 8-3
Schwenningen - Rosenheim 6-5
Schwenningen - Landshut 5-6
Landshut - Schwenningen 1-5
Rosenheim - Schwenningen 3-8
Kaufbeuren - Landshut 6-4
Landshut - Rosenheim 6-2
Schwenningen - Kaufbeuren 5-2
Kaufbeuren - Rosenheim 3-4
Rosenheim - Kaufbeuren 8-2

Classement : 1 Schwenningen 10, 2 Landshut 7, 3 Rosenheim 5, 4 Kaufbeuren 2.

Finale

Mannheim - Schwenningen 3-7

Schwenningen remporte cette Coupe d'Allemagne organisée pendant la trêve olympique de février. Mannheim n'a pas souhaité jouer le match retour à l'extérieur après sa défaite à l'aller.

 

 

La saison précédente (1986/87)

La saison suivante (1988/89)

 

Retour aux archives