Championnat d'Allemagne 1989/90

 

I. Bundesliga : résultats, classement ; play-offs et poule de promotion/relégation.

II. Bundesliga : première phase nord et sud ; poules de relégation nord et sud.

Oberliga : zone nord, zone sud et finale.

Regionalliga : zone nord, zone ouest, zone centre, zone sud-ouest, zone sud et finale.

Landesligen : Hambourg, Basse-Saxe, Berlin, Rhénanie du nord - Westphalie, Rhénanie-Palatinat, Hesse, Bade-Wurtemberg, Bavière.

 

 

I. Bundesliga

1re journée (vendredi 22 septembre 1989)

Rosenheim - Preussen Berlin 7-3 (0-2,5-0,2-1)
Landshut - Schwenningen 4-5 (1-3,1-1,2-1)
Mannheim - Cologne 1-5 (1-1,0-0,0-4)
Düsseldorf - Francfort 5-0 (2-0,1-0,2-0)
Fribourg-en-Brisgau - Munich 1-4 (0-1,1-1,0-2)

2e journée (dimanche 24 septembre 1989)

Cologne - Rosenheim 5-3 (1-0,0-1,4-2)
Schwenningen - Düsseldorf 8-3 (4-1,2-1,2-1)
Preussen Berlin - Fribourg-en-Brisgau 4-1 (1-0,2-0,1-1)
Francfort - Landshut 4-2 (3-0,0-1,1-1)
Munich - Mannheim 1-6 (1-2,0-1,0-3)

3e journée (vendredi 29 septembre 1989)

Düsseldorf - Rosenheim 3-0 (2-0,0-0,1-0)
Schwenningen - Mannheim 4-3 (1-2,0-1,3-0)
Preussen Berlin - Cologne 4-6 (0-1,1-3,3-2)
Landshut - Fribourg-en-Brisgau 3-3 (2-1,0-0,1-2)
Francfort - Munich 6-5 (1-1,4-1,1-3)

4e journée (dimanche 1er octobre 1989)

Munich - Schwenningen 2-2 (1-1,0-1,1-0)
Fribourg-en-Brisgau - Düsseldorf 3-8 (1-4,2-2,0-2)
Cologne - Landshut 2-1 (1-0,0-1,1-0)
Rosenheim - Francfort 5-3 (1-1,1-2,3-0)
Mannheim - Preussen Berlin 2-8 (0-3,1-1,1-4)

5e journée (vendredi 6 octobre 1989)

Francfort - Schwenningen 4-9 (2-3,1-2,1-4)
Düsseldorf - Preussen Berlin 6-3 (2-0,2-2,2-1)
Munich - Cologne 2-2 (1-0,0-0,1-2)
Rosenheim - Landshut 6-2 (2-0,2-1,2-1)
Fribourg-en-Brisgau - Mannheim 3-4 (1-1,0-2,2-1)

6e journée (dimanche 8 octobre 1989)

Preussen Berlin - Munich 9-2 (3-0,2-1,4-1)
Schwenningen - Fribourg-en-Brisgau 1-0 (1-0,0-0,0-0)
Mannheim - Rosenheim 2-5 (2-2,0-2,0-1)
Cologne - Francfort 5-6 (2-1,2-3,1-2)
Landshut - Düsseldorf 3-8 (0-3,1-3,2-2)

7e journée (vendredi 13 octobre 1989)

Landshut - Preussen Berlin 1-2 (0-0,1-2,0-0)
Schwenningen - Cologne 2-1 (0-0,1-1,1-0)
Francfort - Mannheim 4-5 (0-3,2-0,2-2)
Düsseldorf - Munich 8-1 (4-1,1-0,3-0)
Rosenheim - Fribourg-en-Brisgau 15-3 (2-1,9-0,4-2) [dimanche 5 novembre]

8e journée (dimanche 15 octobre 1989)

Mannheim - Landshut 3-4 (2-1,0-3,1-0)
Preussen Berlin - Schwenningen 5-3 (0-2,3-1,2-0)
Fribourg-en-Brisgau - Francfort 1-6 (0-0,0-0,1-6)
Cologne - Düsseldorf 3-6 (1-1,1-3,1-2)
Munich - Rosenheim 3-4 (2-1,1-2,0-1) [vendredi 10 novembre]

9e journée (vendredi 20 octobre 1989)

Schwenningen - Rosenheim 1-12 (0-5,1-5,0-2)
Preussen Berlin - Francfort 1-4 (1-1,0-1,0-2)
Mannheim - Düsseldorf 4-1 (2-0,1-1,1-0)
Landshut - Munich 3-4 (0-0,1-1,2-3)
Cologne - Fribourg-en-Brisgau 8-4 (4-1,2-0,2-3)

10e journée (dimanche 22 octobre 1989)

Francfort - Cologne 2-5 (1-2,1-2,0-1)
Rosenheim - Mannheim 2-4 (2-1,0-1,0-2)
Düsseldorf - Landshut 13-3 (3-1,4-0,6-2)
Fribourg-en-Brisgau - Schwenningen 5-5 (2-2,1-1,2-2)
Munich - Preussen Berlin 7-11 (1-4,3-6,3-1)

11e journée (vendredi 27 octobre 1989)

Cologne - Mannheim 5-3 (1-0,1-1,3-2)
Preussen Berlin - Rosenheim 1-3 (1-1,0-1,0-1)
Schwenningen - Landshut 9-6 (4-2,2-1,3-3)
Munich - Fribourg-en-Brisgau 7-1 (1-0,2-0,4-1)
Francfort - Düsseldorf 8-4 (2-1,4-2,2-1)

12e journée (dimanche 29 octobre 1989)

Düsseldorf - Schwenningen 9-2 (4-1,4-0,1-1)
Fribourg-en-Brisgau - Preussen Berlin 3-4 (0-1,2-2,1-1)
Mannheim - Munich 1-4 (0-0,0-3,1-1)
Rosenheim - Cologne 1-4 (0-2,0-0,1-2)
Landshut - Francfort 1-3 (0-0,0-1,1-2)

13e journée (vendredi 3 novembre 1989)

Cologne - Preussen Berlin 2-2 (1-1,0-1,1-0)
Mannheim - Schwenningen 4-4 (2-0,1-1,1-3)
Rosenheim - Düsseldorf 2-1 (1-1,1-0,0-0)
Fribourg-en-Brisgau - Landshut 3-7 (1-4,1-2,1-1)
Munich - Francfort 6-6 (1-2,3-3,2-1)

14e journée (dimanche 12 novembre 1989)

Landshut - Cologne 2-0 (1-0,0-0,1-0)
Düsseldorf - Fribourg-en-Brisgau 4-3 (2-1,2-1,0-1)
Preussen Berlin - Mannheim 5-6 (1-2,3-2,1-2)
Schwenningen - Munich 6-3 (0-1,3-2,3-0)
Francfort - Rosenheim 2-3 (2-2,0-1,0-0)

15e journée (vendredi 17 novembre 1989)

Preussen Berlin - Landshut 5-6 (3-2,0-3,2-1)
Cologne - Schwenningen 4-4 (1-1,1-1,2-2)
Munich - Düsseldorf 5-3 (2-1,2-2,1-0)
Mannheim - Francfort 3-4 (2-1,1-1,0-2)
Fribourg-en-Brisgau - Rosenheim 3-8 (1-3,1-2,1-3) [mardi 28 novembre]

16e journée (dimanche 19 novembre 1989)

Düsseldorf - Cologne 3-1 (1-0,1-0,1-1)
Schwenningen - Preussen Berlin 1-9 (0-3,0-2,1-4)
Landshut - Mannheim 3-3 (2-0,1-2,0-1)
Francfort - Fribourg-en-Brisgau 8-5 (2-3,2-1,4-1)
Rosenheim - Munich 9-2 (4-1,3-0,2-1) [mardi 2 janvier 1990]

17e journée (vendredi 24 novembre 1989)

Landshut - Rosenheim 5-2 (1-1,2-1,2-0)
Preussen Berlin - Düsseldorf 2-2 (1-1,1-1,0-0)
Schwenningen - Francfort 8-3 (3-1,3-1,2-1)
Mannheim - Fribourg-en-Brisgau 7-3 (3-0,0-1,4-2)
Cologne - Munich 8-3 (2-1,2-0,4-2)

18e journée (dimanche 26 novembre 1989)

Francfort - Preussen Berlin 4-6 (1-3,2-1,1-2)
Rosenheim - Schwenningen 9-2 (1-0,3-1,5-1)
Düsseldorf - Mannheim 7-1 (2-0,2-0,3-1)
Munich - Landshut 2-4 (1-1,0-2,1-1)
Fribourg-en-Brisgau - Cologne 2-3 (0-2,1-1,1-0)

19e journée (vendredi 1er décembre 1989)

Preussen Berlin - Fribourg-en-Brisgau 11-1 (7-1,2-0,2-0)
Munich - Mannheim 7-6 (2-2,3-1,2-3)
Francfort - Landshut 8-3 (3-0,2-1,3-2)
Cologne - Rosenheim 2-4 (1-0,0-1,1-3)
Schwenningen - Düsseldorf 1-1 (1-1,0-0,0-0)

20e journée (dimanche 3 décembre 1989)

Rosenheim - Preussen Berlin 4-2 (1-0,2-1,1-1)
Landshut - Schwenningen 6-8 (2-1,3-2,1-5)
Mannheim - Cologne 3-1 (1-0,1-1,1-0)
Düsseldorf - Francfort 5-5 (4-2,0-2,1-1)
Fribourg-en-Brisgau - Munich 6-4 (1-2,3-1,2-1)

21e journée (vendredi 8 décembre 1989)

Cologne - Landshut 4-2 (2-1,2-1,0-0)
Fribourg-en-Brisgau - Düsseldorf 1-3 (1-2,0-1,0-0)
Rosenheim - Francfort 3-3 (1-1,2-2,0-0)
Munich - Schwenningen 9-5 (4-0,4-3,1-2)
Mannheim - Preussen Berlin 2-1 (0-0,1-1,1-0)

22e journée (dimanche 10 décembre 1989)

Schwenningen - Mannheim 5-1 (1-1,1-0,3-0)
Preussen Berlin - Cologne 4-1 (1-1,1-0,2-0)
Düsseldorf - Rosenheim 2-4 (1-0,1-0,0-4)
Francfort - Munich 6-2 (1-1,2-1,3-0)
Landshut - Fribourg-en-Brisgau 9-7 (4-2,4-1,1-4)

23e journée (mardi 26 décembre 1989)

Preussen Berlin - Munich 5-3 (2-2,2-0,1-1)
Cologne - Francfort 5-0 (3-0,1-0,1-0)
Schwenningen - Fribourg-en-Brisgau 5-4 (2-2,2-0,1-2)
Landshut - Düsseldorf 1-3 (0-1,1-1,0-1)
Mannheim - Rosenheim 5-2 (3-0,1-2,1-0)

24e journée (vendredi 29 décembre 1989)

Rosenheim - Landshut 9-2 (3-0,4-0,2-2)
Düsseldorf - Preussen Berlin 3-6 (2-2,1-1,0-3)
Munich - Cologne 5-8 (2-2,1-3,2-3)
Fribourg-en-Brisgau - Mannheim 2-8 (0-4,1-1,1-3)
Francfort - Schwenningen 3-3 (1-1,0-1,2-1) [mercredi 3 janvier 1990]

25e journée (vendredi 5 janvier 1990)

Mannheim - Landshut 2-3 (0-1,2-1,0-1)
Cologne - Düsseldorf 0-3 (0-0,0-2,0-1)
Munich - Rosenheim 8-3 (4-1,3-0,1-2)
Fribourg-en-Brisgau - Francfort 5-5 (1-2,4-0,0-3)
Preussen Berlin - Schwenningen 6-3 (3-1,1-2,2-0)

26e journée (dimanche 7 janvier 1990)

Landshut - Preussen Berlin 1-6 (0-3,0-2,1-1)
Schwenningen - Cologne 2-4 (1-0,1-0,0-4)
Francfort - Mannheim 8-4 (4-1,1-2,3-1)
Düsseldorf - Munich 6-5 (0-1,3-2,3-2)
Rosenheim - Fribourg-en-Brisgau 13-3 (4-0,4-3,5-0)

27e journée (vendredi 12 janvier 1990)

Rosenheim - Mannheim 9-3 (2-1,5-1,2-1)
Munich - Preussen Berlin 2-3 (0-0,2-1,0-2)
Düsseldorf - Landshut 9-3 (4-2,1-0,4-1)
Francfort - Cologne 3-9 (3-2,0-3,0-4)
Fribourg-en-Brisgau - Schwenningen 5-4 (3-4,1-0,1-0)

28e journée (dimanche 14 janvier 1990)

Preussen Berlin - Francfort 4-3 (2-2,2-0,0-1)
Cologne - Fribourg-en-Brisgau 7-3 (4-2,2-0,1-1)
Schwenningen - Rosenheim 8-3 (0-2,3-0,5-1)
Landshut - Munich 4-0 (2-0,0-0,2-0)
Mannheim - Düsseldorf 2-4 (2-1,0-0,0-3)

29e journée (vendredi 19 janvier 1990)

Rosenheim - Cologne 2-3 (0-2,0-0,2-1)
Düsseldorf - Schwenningen 5-4 (0-1,3-0,2-3)
Landshut - Francfort 3-5 (1-1,1-4,1-0)
Mannheim - Munich 6-2 (3-0,1-0,2-2)
Fribourg-en-Brisgau - Preussen Berlin 4-7 (1-2,1-2,2-3)

30e journée (dimanche 21 janvier 1990)

Preussen Berlin - Rosenheim 7-2 (2-0,2-0,3-2)
Cologne - Mannheim 5-2 (3-1,2-1,0-0)
Munich - Fribourg-en-Brisgau 6-5 (2-3,3-0,1-2)
Schwenningen - Landshut 6-3 (3-0,0-1,3-2)
Francfort - Düsseldorf 4-6 (2-2,1-1,1-3)

31e journée (vendredi 26 janvier 1990)

Francfort - Rosenheim 1-8 (0-3,1-4,0-1)
Landshut - Cologne 0-4 (0-2,0-2,0-0)
Preussen Berlin - Mannheim 3-2 (1-1,2-0,0-1)
Düsseldorf - Fribourg-en-Brisgau 12-3 (3-1,2-1,7-1)
Schwenningen - Munich 5-4 (2-1,1-2,2-1)

32e journée (dimanche 28 janvier 1990)

Cologne - Preussen Berlin 5-2 (2-0,1-1,2-1)
Munich - Francfort 10-6 (3-4,3-0,4-2)
Mannheim - Schwenningen 4-2 (1-1,1-0,2-1)
Fribourg-en-Brisgau - Landshut 2-4 (1-1,0-1,1-2)
Rosenheim - Düsseldorf 3-5 (0-1,1-2,2-2)

33e journée (vendredi 9 février 1990)

Rosenheim - Munich 4-3 (1-0,1-2,2-1)
Landshut - Mannheim 4-2 (0-1,0-1,4-0)
Schwenningen - Preussen Berlin 5-6 (0-1,0-5,5-0)
Düsseldorf - Cologne 0-4 (0-1,0-1,0-2)
Francfort - Fribourg-en-Brisgau 8-6 (0-0,5-2,3-4)

34e journée (dimanche 11 février 1990)

Preussen Berlin - Landshut 9-3 (2-1,4-1,3-1)
Cologne - Schwenningen 9-7 (4-2,4-2,1-3)
Munich - Düsseldorf 10-1 (2-0,3-0,5-1)
Fribourg-en-Brisgau - Rosenheim 2-7 (1-6,1-1,0-0)
Mannheim - Francfort 3-2 (1-0,2-0,0-2)

35e journée (vendredi 16 février 1990)

Düsseldorf - Mannheim 8-1 (4-1,3-0,1-0)
Munich - Landshut 4-2 (1-1,0-0,3-1)
Francfort - Preussen Berlin 5-2 (1-1,3-0,1-1)
Rosenheim - Schwenningen 3-1 (1-0,1-1,1-0)
Fribourg-en-Brisgau - Cologne 3-13 (0-5,1-4,2-4)

36e journée (dimanche 18 février 1990)

Preussen Berlin - Düsseldorf 1-3 (1-3,0-0,0-0)
Cologne - Munich 9-5 (4-1,2-1,3-3)
Schwenningen - Francfort 7-5 (4-1,2-3,1-1)
Landshut - Rosenheim 3-4 (0-2,1-2,2-0)
Mannheim - Fribourg-en-Brisgau 7-5 (3-1,4-0,0-4)

Classement (36 matches)

                        Pts    V  N  D     BP-BC   Diff
 1 Düsseldorfer EG       51   24  3  9    173-110  +63
 2 Cologne EC            51   24  3  9    162-101  +61
 3 SB Rosenheim          49   24  1  11   183-112  +71
 4 BSC Preussen Berlin   45   21  3  12   168-118  +50
 5 Schwenninger ERC      38   16  6  14   157-167  -10
 6 Eintracht Francfort   35   15  5  16   157-167  -10
 7 Mannheimer ERC        32   15  2  19   125-145  -20
 8 Hedos Munich          28   12  4  20   152-179  -27
 9 EV Landshut           24   11  2  23   116-169  -53
10 EHC Fribourg           7    2  3  31   114-239  -125

Après la défaite 1-10 à Munich en février, Düsseldorf vire subitement son entraîneur Peter Johansson. Les dirigeants veulent alors mettre un homme d'expérience aux côtés de l'adjoint Peter Hejma, mais l'ex-international tchèque fait savoir qu'il ne continuera que s'il a tout seul la charge de l'équipe. Il sait ce qui est en jeu : sa mission ne sera réussie que s'il remporte le titre, car le DEG a recruté les meilleurs joueurs allemands (Hegen et les frères Truntschka) à l'intersaison.

Mais attention, malgré le passage de ses vedettes offensives chez le voisin, Cologne pratique le hockey le plus spectaculaire en fin de championnat et n'est devancé qu'à la différence de buts. Rosenheim manque aussi de peu la première place de la saison régulière qu'il s'était fixée comme but. Son objectif de jouer à quatre lignes pour mettre du rythme a été contrarié par les blessures de cinq de ses internationaux, dont le gardien Karl Friesen qui doit être remplacé pendant la moitié de la saison par un "gamin" de dix-huit ans, Claus Dalpiaz.

La dernière place qualificative en play-offs se joue dans une confrontation directe à l'avant-dernière journée entre Munich et Landshut. Pour ce derby bavarois, la halle olympique de Munich, qui a déjà accueilli deux fois les championnats du monde, est utilisée pour la première fois pour un match de championnat. Les onze mille places sont toutes vendues, et il y a même vingt mille demandes de billets. Le hockey défensif de l'entraîneur suédois Anders Nordin a réussi à tirer le meilleur d'une équipe que beaucoup voyaient descendre, et Munich s'impose 4-2 grâce à un doublé d'Anthony Vogel. Le duo canadien de Landshut n'a pas fait recette, puisque Dave Donnelly et Craig Laughlin terminent en tête du classement... des pénalités. "Ce n'est pas mon hockey" lâche l'entraîneur pragois Karel Gut, dépité. La déception sur le comportement de Donnelly sera plus grande encore lorsqu'il s'envolera avant même les barrages de maintien, déclarant que son contrat est fini et laissant son équipe en plan.

Fribourg-en-Brisgau vit une saison de crise, complètement largué en queue de la Bundesliga. L'entraîneur Ivan Hlinka, l'ancien grand attaquant de la Tchécoslovaquie, jette vite l'éponge en expliquant qu'on l'a trompé sur le niveau de l'équipe. Son successeur Miroslav Frycer démissionne lui aussi parce qu'on lui a reproché de façon selon lui injustifiée le bref voyage non autorisé du gardien Jiri Crha vers le Canada, et c'est finalement à Mike Zettel, arrivé de Langenthal en Suisse, que sera confié le sauvetage du club en poule de relégation.

 

Meilleurs marqueurs de la saison régulière

                                    B   A  Pts
 1 Jirí Lála         Francfort     36  39   75
 2 Chris Valentine   Düsseldorf    27  39   66
 3 Tom O'Regan       Berlin        27  32   59
 4 Dave Silk         Berlin        25  34   59
 5 Ernst Höfner      Rosenheim     20  39   59
 6 Dale Derkatch     Munich        27  31   58
 7 Mark Jooris       Francfort     25  33   58
 8 Gordon Sherven    Rosenheim     36  21   57
 9 Ken Berry         Munich        24  33   57
10 Wally Schreiber   Schwenningen  25  29   54

Spectateurs

Düsseldorf    10510
Munich         6140
Cologne        5870
Francfort      5790
Mannheim       5500
BSC Preussen   5470
Rosenheim      5400
Schwenningen   4630
Landshut       3810
Fribourg       3070

Classement du fair-play : Mannheim.

 

 

Quarts de finale (20, 23, 25, 27 février et 2 mars 1990)

Düsseldorf - Munich 5-1 (2-0,2-0,1-1)
Munich - Düsseldorf 2-8 (0-3,0-0,2-5)
Düsseldorf - Munich 9-2 (2-0,4-2,3-0)

Cologne - Mannheim 6-3 (0-2,4-1,2-0)
Mannheim - Cologne 2-7 (0-3,0-1,2-3)
Cologne - Mannheim 4-1 (0-1,1-0,3-1)

Rosenheim - Francfort 6-3 (2-0,3-2,1-1) 
Francfort - Rosenheim 4-8 (2-2,1-3,1-3)
Rosenheim - Francfort 7-1 (3-0,4-0,0-1)

BSC Preussen - Schwenningen 2-8 (0-2,1-2,1-4)
Schwenningen - BSC Preussen 1-4 (1-2,0-0,0-2)
BSC Preussen - Schwenningen 2-4 (0-3,2-1,0-0)
Schwenningen - BSC Preussen 4-6 (0-2,1-2,3-2)
BSC Preussen - Schwenningen 3-4 (0-3,0-0,3-1)

Pour la première fois de l'histoire des play-offs allemands, une série se termine avec uniquement des victoires à l'extérieur. Ce fait étrange propulse le petit club de Schwenningen - qui a pourtant viré en cours de saison son entraîneur (le célèbre ancien international tchécoslovaque Václav Nedomanský) pour manque de communication avec les joueurs - vers la première demi-finale de son histoire. C'est un but du défenseur Michael Heidt qui a éliminé Berlin, qui a attendu en vain la solution de son duo américain Silk-O'Regan. Les ultimes protestations de Preussen, qui ont vu Matthias Hoppe - le gardien de Schwenningen - bouger sa cage à la dernière minute, resteront vaines.

 

Demi-finales (4, 6 et 9 mars 1990)

Düsseldorf - Schwenningen 14-7 (6-2,4-3,4-2)
Schwenningen - Düsseldorf 3-5 (0-2,2-0,1-3)
Düsseldorf - Schwenningen 10-6 (5-1,3-2,2-3)

Cologne - Rosenheim 3-3 (0-1,0-0,3-2,0-0) / 1-2 aux tirs au but
Rosenheim - Cologne 4-3 a.p. (1-1,0-1,2-1,1-0)
Cologne - Rosenheim 1-3 (0-2,0-1,1-0)

Déjà en saison régulière, Hardy Nilsson, l'entraîneur de Cologne, avait publiquement mis en doute la salubrité du jeu de Rosenheim. C'est encore plus vrai quand les deux clubs se retrouvent en demi-finale, car le SBR accumule les gestes répréhensibles, en particulier une faute de Horst-Peter Kretschmer sur Doug Berry mise en évidence par les caméras de télé. Une procédure disciplinaire est ouverte, mais le spécialiste des coups douteux pourra finalement jouer la finale. Après avoir gagné la première manche aux tirs au but et la deuxième sur un but en prolongation de Raimond Hilger, la qualification de Rosenheim devient en effet de plus en plus indiscutable. Celle de Düsseldorf a fortiori, car Schwenningen a plus que jamais montré ses faiblesses défensives.

 

Match pour la troisième place (16 et 18 mars 1990)

Schwenningen - Cologne 7-1 (2-0,3-1,2-0)
Cologne - Schwenningen 10-2 (3-0,2-0,5-2)

 

Finale (16, 18, 20, 23 et 25 mars 1990)

Düsseldorf - Rosenheim 3-4 (0-1,1-1,2-2)
Rosenheim - Düsseldorf 2-4 (1-2,0-0,1-2)
Düsseldorf - Rosenheim 5-1 (0-1,3-0,2-0)
Rosenheim - Düsseldorf 3-2 (0-0,0-0,3-2)
Düsseldorf - Rosenheim 8-2 (5-0,3-0,0-2)

L'entraîneur intérimaire Peter Hejma réussit son pari, avant de retourner à son travail d'ingénieur dans les ateliers municipaux. Il obtient tout de même une semaine de congé spécial pour célébrer ce championnat que le "meilleur public du monde" attendait depuis quinze ans.

Düsseldorf n'hésite pas à prendre un risque en confiant pour la saison prochaine l'équipe titrée à Hans Zach, jeune entraîneur qui a amené Bayreuth à un puis à deux points de la montée dans l'élite, avant que les sponsors du club ne le mettent à la porte en le jugeant trop dur avec ses joueurs. Zach, qui a bénéficié de la recommandation du capitaine Gerd Truntschka, son ancien coéquipier à Landshut, sera le seul entraîneur allemand de la Bundesliga !

 

Meilleurs marqueurs des play-offs

                                   B   A  Pts
1 Gerd Truntschka   Düsseldorf    10  23   33
2 Dieter Hegen      Düsseldorf    13  12   25
3 Grant Martin      Schwenningen  11  10   21
4 Oliver Kasper     Düsseldorf     7  14   21
5 Wally Schreiber   Schwenningen   7  13   20

 

 

Poule de promotion/relégation (18 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
 1 EV Landshut      28  13  2  3  106-46  +60
 2 EHC Fribourg     27  13  1  4  101-60  +41
 3 ESV Kaufbeuren   26  13  0  5   89-65  +24
 4 SV Bayreuth      25  11  3  4  103-63  +40
 5 ECD Sauerland    24  12  0  6  100-75  +25
 6 EHC Nuremberg    18   9  0  9   75-72  +3
 7 EHC Essen-West   11   5  1 12   71-103 -32
 8 Duisburger SV    10   4  2 12   88-122 -36
 9 EV Landsberg      7   3  1 14   58-105 -47
10 ESC Wolfsburg     4   2  0 16   52-132 -80

Eugen Musil, qui avait été pris à l'essai pendant la pré-saison sans faire l'affaire, est rappelé par Landshut après la défection de Donnelly. Tout juste auréolé d'un titre de champion tchécoslovaque avec le Sparta Prague, il débarque en fin de saison pour aider l'EVL à se maintenir et est vite adopté par les supporters. Finalement, Landshut aura su gérer le départ de Bernd Truntschka et la retraite d'Erich Kühnhackl (devenu entraîneur-adjoint) en assurant l'essentiel, c'est-à-dire conserver sa place en Bundesliga, qu'il détient depuis vingt-sept ans. En plus, les caisses du club n'ont pas souffert de la saison, car la poule de relégation a été lucrative. Plus de sept mille spectateurs assistent ainsi au match décisif gagné contre Kaufbeuren à l'avant-dernière journée (10-1).

Kaufbeuren a tout de même toutes ses chances de récupérer définitivement la deuxième place qualificative en recevant à la dernière journée son dernier concurrent Fribourg-en-Brisgau, à qui il reste à peine trois défenseurs valides. L'ESVK s'est donné les moyens de cette remontée, et les joueurs y croyaient, à l'instar du capitaine Manfred Schuster, qui forme toujours une indispensable paire défensive avec Dieter Medicus, et qui a abandonné à 32 ans son métier d'informaticien pour devenir hockeyeur professionnel. Ce dont le club du président Ulf Jäkel n'avait pas voulu tenir compte, c'est la "glorieuse incertitude du sport". Kaufbeuren mène 4-1 avant la mi-match grâce à un triplé du junior Rolf Hammer, et la promotion paraît acquise. Mais tout s'effondre, l'écart s'amenuise, et l'exilé polonais inconnu Jerzy Adamus égalise puis donne la victoire aux visiteurs en profitant une grosse erreur du défenseur local Serge Roy, ex-capitaine du Team Canada. Fribourg-en-Brisgau, qui comptait cinq points de retard sur Kaufbeuren à quatre journées de la fin, obtient le maintien le plus inespéré qui soit, et sa saison-catastrophe se termine malgré tout sur une fête inoubliable.

 

 

Joueurs de l'année (lecteurs de Sport-Kurier) : 1 Gerd Truntschka (Düsseldorf) 5836, 2 Helmut de Raaf (Düsseldorf) 4227, 3 Karl Friesen (Rosenheim) 3111, 4 Dieter Hegen (Düsseldorf) 1778, 5 Ernst Höfner (Rosenheim) 1626, 6 Udo Kießling (Cologne) 1289, 7 Harold Kreis (Mannheim) 1090, 8 Thomas Brandl (Cologne) 725, 9 Claus Dalpiaz (Rosenheim) 655, 10 Ron Fischer (Rosenheim) 639.

Meilleurs étrangers (lecteurs de Sport-Kurier) : 1 Gordon Sherven (Rosenheim) 994, 2 Jirí Lála (Francfort) 799, 3 Dale Derkatch (Munich) 671, 4 Peter John Lee (Düsseldorf) 413, 5 Chris Valentine (Düsseldorf) 409.

Meilleurs joueurs par poste (moyenne des notes de match de Sport-Kurier) : Karl Friesen (gardien, Rosenheim), Udo Kießling (défenseur, Cologne), Ernst Höfner (centre, Rosenheim), Gordon Sherven (ailier, Rosenheim).

Joueurs du mois (Sport-Kurier) : Dieter Hegen (Düsseldorf, octobre), Dale Derkatch (Munich, novembre), Klaus Merk (Berlin, décembre), Uli Hiemer (Düsseldorf, janvier), Gordon Sherven (Rosenheim, février), Gerd Truntschka (Düsseldorf, mars).

 

 

 

Bundesliga II

Zone nord

Poule de qualification (32 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC   Diff
1 ECD Sauerland     51  25  1  6  226-116  +110
2 Duisburger SV     46  21  4  7  190-148  +42
3 EHC Essen-West    38  17  4 11  196-135  +61
4 ESC Wolfsburg     37  16  5 11  166-145  +21
5 Krefelder EV      33  14  5 13  144-139  +5
6 EC Hanovre        30  14  2 16  125-134  -9
7 EHC Hambourg      26  12  2 18  166-195  -29
8 EC Ratingen       15   7  1 24  134-233  -99
9 EC Bad Nauheim    12   4  4 24   98-200  -102

L'EHC Dortmund a fait faillite après vingt-deux journées (alors qu'il avait vingt-sept points au compteur)

Le président de l'ECD Sauerland, Heinz Weifenbach, fait encore parler de lui, trois ans après l'affaire Kadhafi. Il réussit à obtenir des passeports allemands à trois internationaux polonais, Jerzy Christ, Ireneusz Pacula et Jedrzej Kasperczyk. Comme le Canadien David McNeil est déjà considéré comme allemand, le club d'Iserlohn joue donc avec six formés à l'étranger. Le meilleur d'entre eux est encore 100 % canadien, il s'agit de Benoît Doucet (plus de deux buts par match)... qui revêtira quelques années plus tard le maillot de l'Allemagne. Il a épousé en début de saison Nicole Kompalla, fille de l'arbitre international Jupp Kompalla et elle-même porteuse du maillot zébré.

 

Poule de promotion/relégation (18 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
 1 EC Ratingen      28  13  2  3  126-70  +56
 2 EC Hanovre       27  13  1  4  116-69  +47
 3 Krefelder EV     25  12  1  5  106-84  +22
 4 EHC Hambourg     24  11  2  5  139-96  +43
 5 Dinslakener EC   20  10  0  8  118-89  +29
 6 EC Kassel        20  10  0  8   96-96   0
 7 Grefrather EC    19   8  3  7  103-109 -6
 8 EC Bad Nauheim    9   4  1 13   53-104 -51
 9 EHV Wesel         4   2  0 16   89-172 -83
10 EC Nordhorn       4   1  2 15   64-121 -57

Kassel et Grefrath (repêché car Dinslaken renonce à la montée) sont promus en Bundesliga II. Bad Nauheim est relégué en Oberliga.

 

 

Zone sud

Poule de qualification (36 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC   Diff
 1 SV Bayreuth      59  28  3  5  197-90   +107
 2 EHC Nuremberg    54  26  2  8  231-135  +96
 3 ESV Kaufbeuren   51  24  3  9  229-137  +92
 4 EV Landsberg     44  19  6 11  184-141  +43
 5 Augsbourg EV     37  17  3 16  161-172  -11
 6 EV Stuttgart     31  13  5 18  157-186  -29
 7 EV Füssen        27  10  7 19  161-231  -70
 8 SC Riessersee    25   8  9 19  117-168  -51
 9 EHC Klostersee   17   7  3 26  142-209  -67
10 EC Bad Tölz      15   4  7 25  122-232  -110

Maintenant qu'une politique sérieuse est en place, Augsbourg oublie les dépôts de bilan du passé et gagne la confiance de ses supporters. Deux mille d'entre eux prennent leur abonnement, au lieu de huit cents d'habitude, et plus de cinq mille viennent en moyenne. Ces affluences spectaculaires font déjà remarquer le club souabe qui espère s'établir comme un pilier de l'élite d'ici l'an 2000. Cependant, la qualification n'est pas au bout, soufflée par Landsberg qui a "soufflé" le défenseur canadien Jason Meyer, qui s'était pourtant engagé dans un premier temps avec l'AEV.

 

 

Poule de promotion/relégation sud A (12 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 SC Riessersee     18   8  2  2   71-46  +25
2 EHC Klostersee    15   7  1  4   61-44  +17
3 Augsbourg EV      15   7  1  4   82-42  +40
4 SC Memmingen      14   6  2  4   59-56  +3
5 EV Dingolfing     13   6  1  5   75-71  +4
6 EC Peiting         5   1  3  8   41-82  -41
7 TEV Miesbach       4   1  2  9   40-88  -48

Riesserseee, Klostersee et Augsbourg se maintiennent en Bundesliga II.

Poule de promotion/relégation sud B (12 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 EV Stuttgart      20  10  0  2   91-58  +33
2 EC Bad Tölz       18   8  2  2   89-53  +36
3 EV Füssen         15   7  1  4  107-68  +39
4 EV Ravensburg     14   6  2  4   75-61  +14
5 EV Regensburg     12   6  0  6   73-81  -8
6 TSV Erding         3   1  1 10   35-104 -69
7 TSV Königsbrunn    2   0  2 10   44-89  -45

Après plusieurs années comme entraîneur, Lorenz Funk décide de revenir sur la glace à 42 ans pour aider son club formateur Bad Tölz à se maintenir, évoluant aux côtés de son fils de vingt ans Florian. Il a redescendu son "poids de forme" de 115 à 100 kilos pour son retour au jeu.

 

 

 

Oberliga

Zone nord

Première phase (36 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC   Diff
 1 Grefrather EC    57  28  1  7  274-179  +95
 2 EC Nordhorn      54  24  6  6  241-151  +90
 3 EC Kassel        52  24  4  8  224-145  +79
 4 Dinslakener EC   46  22  2 12  227-178  +49
 5 REV Bremerhaven  32  13  6 17  183-220  -37
 6 EHV Wesel        29  14  1 21  227-253  -26
 7 EC Braunlage     28  12  4 20  177-198  -21
 8 EC Eschweiler    24   9  6 21  160-206  -46
 9 ETC Timmendorf   20   9  2 25  157-269  -112
10 EHC Unna         18   6  6 24  157-233  -76

Les six premiers sont qualifiés pour la poule de promotion en Bundesliga II. Grefrath est par ailleurs qualifié pour la finale d'Oberliga.

 

Poule de qualification en Oberliga nord (20 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
 1 EHC Unna         38  18  2  0  170-77  +93
 2 ETC Timmendorf   27  13  1  6  166-95  +71
 3 ESC Ahaus        27  13  1  6  149-86  +63
 4 EC Eschweiler    27  13  1  6  140-110 +30
 5 REV Bremerhaven  25  12  1  7  145-80  +65
 6 EC Braunlage     24  12  0  8  128-94  +34
 7 ESC Moers        19   8  3  9  170-149 +21
 8 EC Diez-Limburg  16   8  0 12  119-112 +7
 9 BSC Preussen 1b   9   4  1 15   87-148 -61
10 TSV Salzgitter    8   3  2 15   89-184 -95
11 EC Dillingen      0   0  0 20   75-303 -228

Moers et Diez-Limburg sont promus en Oberliga.

 

 

Zone sud

Première phase (26 matches)

                     Pts   V  N  D   BP-BC   Diff
 1 EV Ravensburg      41  19  3  4  210-115  +95
 2 SC Memmingen       38  17  4  5  166-116  +50
 3 EV Dingolfing      32  14  4  8  189-162  +27
 4 EV Regensburg      31  14  3  9  165-139  +26
 5 TSV Königsbrunn    30  13  4  9  149-135  +14
 6 TEV Miesbach       30  14  2 10  140-140   0
 7 EC Peiting         28  10  8  8  131-130  +1
 8 TSV Erding         27  10  7  9  138-135  +3
 9 TSV Peißenberg     25  10  5 11  117-137  -20
10 TuS Geretsried     21   9  3 14  148-167  -19
11 EHC Straubing      19   7  5 14  120-154  -34
12 ERC Sonthofen      15   6  3 17  105-158  -53
13 EV Pfronten        15   6  3 17   97-148  -51
14 EA Kempten         12   4  4 18  120-159  -39

Les dix premiers sont qualifiés pour les poules de promotion en Bundesliga II. Ravensburg est par ailleurs qualifié pour la finale d'Oberliga.

 

Poules de qualification en Oberliga sud

Groupe 1 (12 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 EV Pfronten       18   9  0  3   81-54  +27
2 ERC Sonthofen     16   7  2  3   63-40  +23
3 TSV Peißenberg    16   7  2  3   69-41  +28
4 Deggendorfer EC   14   6  2  4   83-59  +24
5 ERC Selb          11   5  1  6   72-66  +6
6 ESC Dorfen         8   3  2  7   58-78  -20
7 Schwenningen 1b    1   0  1 11   27-115 -88

Deggendorf est promu en Oberliga.

Groupe 2 (12 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 TuS Geretsried    20  10  0  2   96-66  +30
2 VfL Waldkraiburg  20  10  0  2   98-69  +29
3 EA Kempten        21   9  3  2   94-51  +69
4 EHC Straubing     14   6  2  6   65-73  -8
5 EA Schongau        8   3  0 11   74-83  -9
6 ESC Wernau        10   5  0  9   49-76  -27
7 EC Oberstdorf      5   2  1 11   63-129 -66

Waldkraiburg est promu dans une Oberliga sud qui sera élargie à seize équipes avec le retour de Heilbronn, qui repart un cran plus bas après un an de pause forcée réglementaire en raison de son retrait impromptu.

 

 

Finale

Ravensburg - Grefrath 9-3
Grefrath - Ravensburg 4-7

Ravensburg est déclaré champion d'Oberliga.

 

 

 

Regionalliga

Zone nord

Classement (12 matches)

                     Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 Preussen Berlin 1b  22  10  2  0  108-38  +70
2 TSV Salzgitter      17   8  1  3   99-44  +55
3 ESC Wedemark        17   8  1  3   97-68  +29
4 EC Wilhelmshaven    16   7  2  3   91-58  +33
5 Hambourg SV          5   2  1  9   45-116 -71
6 FASS Berlin          4   2  0 10   62-86  -24
7 Flensburger EC       3   1  1 10   54-146 -92

La réserve des BSC Preussen et Salzgitter accèdent à la poule de qualification en Oberliga nord. La réserve des BSC Preussen dispute par ailleurs le titre de Regionalliga.

 

Poules de qualification en Regionalliga nord

Groupe 1 (8 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 FASS Berlin       14*  7  0  1  102-26  +76
2 Bremerhaven 1b    12   6  0  2   71-27  +44
3 Flensburger EC    10   5  0  3   65-39  +26
4 EHC Hambourg 1b    4   2  0  6   32-66  -34
5 PSV Berlin         0   0  0  8   16-128 -112

La réserve de Bremerhaven est promue en Regionalliga.

Groupe 2 (8 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 EC Wilhelmshaven  14   7  0  1   73-44  +29
2 ESC Wedemark      14   7  0  1   79-48  +31
3 Hambourg SV        8   4  0  4   71-47  +24
4 EC Hanovre 1b      4   2  0  6   44-52  -8
5 TuS Harsefeld      0   0  0  8   27-103 -76

La réserve de Hanovre est promue en Regionalliga.

 

 

Zone ouest

Classement (28 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC   Diff
1 GSC Moers         48  23  2  3  308-125  +183
2 ESC Ahaus         41  18  5  5  215-108  +107
3 Gelsenkirchen     41  19  3  6  203-103  +100
4 Herforder EG      30  14  2 12  159-170  -11
5 EHC Netphen       21   9  3 16  143-206  -63
6 Hennefer EC       20   9  2 17  176-183  -7
7 EC Dorsten        19   9  1 18  141-205  -64
8 TuS Wiehl          2   1  0 27   86-341  -255

Moers et Ahaus accèdent à la poule de qualification en Oberliga nord. Moers dispute par ailleurs le titre de Regionalliga.

 

Poule de qualification en Regionalliga ouest (16 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 Gelsenkirchen     30  15  0  1  165-30  +135
2 Hennefer EC       25  12  1  3  151-62  +89
3 EC Dorsten        22  11  0  5  144-87  +57
4 Herforder EG      19   9  1  6  106-90  +16
5 EHC Netphen       15   7  1  8   82-101 -19
6 Herner EV         15   7  1  8   87-75  +13
7 TuS Wiehl         12   6  0 10   96-124 -28
8 ESF Iserlohn       6   3  0 13   68-169 -101
9 ESC Soest          0   0  0 16   40-201 -161

Du fait de la promotion obtenue par Moers et Ahaus, toutes les équipes sont qualifiées pour la Regionalliga ouest l'an prochain. Les clubs de Solingen et Neuss repartiront aussi à ce niveau après un d'absence suite à leur faillite, comme le prévoient les règlements fédéraux.

 

 

Zone centre

Classement (14 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 EC Diez-Limburg   27  13  1  0  140-37  +103
2 VERC Lauterbach   20  10  0  4  108-60  +48
3 EC Dillingen      17   8  1  5  102-93  +9
4 Bad Nauheim 1b    17   8  1  5  103-90  +13
5 EHC Neuwied       13   6  1  7   99-102 -3
6 ESV Trêves        13   6  1  7   90-85  +5
7 EV Wiesbaden       5   2  1 11   76-151 -75
8 EHC Zweibrücken    0   0  0 14   53-153 -100

Diez-Limburg et Dillingen (en remplacement de Lauterbach) accèdent à la poule de qualification en Oberliga nord. Diez-Limburg dispute par ailleurs le titre de Regionalliga.

 

Poules de qualification en Regionalliga centre

Groupe A (6 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 ESV Trêves        10   5  0  1   55-27  +28
2 VERC Lauterbach    8   4  0  2   68-45  +23
3 Francfort 1b       6   3  0  3   39-35  +4
4 EV Wiesbaden       0   0  0  6   21-76  -55

La réserve de l'Eintracht Francfort est promue en Regionalliga aux dépens de Wiesbaden.

Groupe B (6 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 EHC Neuwied       12   6  0  0   88-27  +61
2 Bad Nauheim 1b     5   2  1  3   49-56  -7
3 EHC Zweibrücken    4   2  0  4   48-69  -21
4 ERC Ludwigshafen   3   1  1  4   34-67  -33

Neuwied, la réserve de Bad Nauheim et Zweibrücken se maintiennent en Regionalliga. Ludwigshafen, meilleur quatrième, sera repêché après la faillite de Trêves.

Finale

Trêves - Neuwied 4-7 7-6

Dillingen se retirera en Landesliga et Wiesbaden renoncera à la promotion. La nouvelle équipe de Francfort repartira à ce niveau, celui de l'ancienne réserve de l'Eintracht, et Bad Nauheim 1b sera repêché.

 

 

Zone sud-ouest

Classement (18 matches)

                     Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
 1 ESC Wernau         34  16  2  0  198-42  +123
 2 Schwenningen 1b    34  15  2  1  134-56  +78
 3 EV Lindau          24  11  2  5  122-85  +37
 4 ESG Esslingen      22  10  2  6  116-73  +43
 5 EHC Fribourg 1b    22  11  0  7  111-89  +22
 6 EC Ulm/Neu-Ulm     19   9  1  8   94-94   0
 7 EC Eppelheim       10   5  0 13   90-134 -44
 8 EV Stuttgart 1b    10   5  0 13   86-138 -52
 9 Mannheimer ERC 1b   6   2  2 14   63-145 -82
10 ESV Hügelsheim      1   0  1 17   62-220 -158

Wernau et la réserve de Schwenningen accèdent aux poules de qualification en Oberliga sud. Wernau dispute par ailleurs le titre de Regionalliga.

 

Poules de qualification en Regionalliga sud-ouest

Groupe A (10 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 EV Lindau         18   9  0  1  103-32  +71
2 EC Ulm/Neu-Ulm    15   7  1  2   98-43  +55
3 EC Eppelheim      13   6  1  3   92-59  +33
4 Neckarsulm        10   4  2  4   59-49  +10
5 ESV Hügelsheim     4   2  0  8   49-112 -63
6 EHC Schwenningen   0   0  0 10   24-130 -106

Les Sportfreunde Neckarsulm sont promus aux dépens de Hügelsheim, qui sera repêché après la faillite de Wernau, le retrait d'Ulm/Neu-Ulm et la disparition des réserves de Schwenningen et Manneheim.

Groupe 2 (10 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 Esslingen         17   8  1  1  119-41  +78
2 Fribourg 1b       11   5  1  4   80-58  +22
3 Mannheim 1b       10   5  0  5   65-84  -19
4 SC Bietigheim     10   5  0  5   77-79  -2
5 Stuttgart 1b       8   4  0  6   60-79  -19
6 Bad Liebenzell     4   2  0  8   49-109 -60

Bietigheim-Bissingen est promu en Regionalliga aux dépens de la réserve de Stuttgart.

 

 

Zone sud

Première phase (20 matches)

                     Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
 1 Deggendorfer EC    38  19  0  1  196-76  +120
 2 VfL Waldkraiburg   36  18  0  2  213-98  +115
 3 EA Schongau        28  13  2  5  155-117 +38
 4 ERC Selb           25  11  3  6  124-94  +30
 5 ESC Dorfen         20   9  2  9  135-142 -7
 6 EC Oberstdorf      19   9  1 10  144-172 -28
 7 EV Bad Wörishofen  16   7  2 11  103-120 -17
 8 Kulmbacher EC      14   7  0 13  105-150 -45
 9 EV Germering       12   5  2 13   87-143 -56
10 Bad Reichenhall    10   4  2 14  126-184 -58
11 Frilensee-Inzell    2   0  2 18   51-143 -92

Les six premiers accèdent aux poules de qualification en Oberliga sud. Deggendorf dispute par ailleurs le titre de Regionalliga.

 

Poules de qualification en Regionalliga sud

Groupe A (10 matches)

                       Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 EHC Bad Reichenhall   14   7  0  3   88-60  +28
2 EV Weiden             14   7  0  3   67-45  +22
3 ERC Lechbruck         13   6  1  3   61-50  +11
4 DEC Frilensee Inzell   8   4  0  6   41-55  -14
5 ESV Bayersoien         6   2  2  6   46-67  -21
6 EV Bad Wörishofen      5   2  1  7   34-60  -26

Weiden et Lechbruck sont promus en Regionalliga aux dépens de Frilensee Inzell.

Groupe B (10 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 ERV Schweinfurt   15   7  1  2   59-41  +18
2 EV Germering      14   7  0  3   63-49  +14
3 ERSC Amberg       12   6  0  4   53-47  +6
4 Kulmbacher EC     12   6  0  4   67-50  +17
5 EC Pfaffenhofen    6   3  0  7   51-55  -4
6 TSV Trostberg      1   0  1  9   33-84  -51

Schweinfurt et Amberg sont promus en Regionalliga.

 

 

Phase finale

Premier tour

Diez-Limburg - Berliner SC Preussen 1b 6-3 3-2

Demi-finales

Deggendorf - Wernau 7-3 4-5
Diez-Limburg - Moers 7-12 10-3

Finale

Deggendorf - Moers 9-6 7-6

Deggendorf remporte le titre honorifique de champion de Regionalliga.

 

 

 

Landesligen

Hambourg / Schleswig-Holstein

Landesliga : 1 EHC Hambourg 1b 16, 2 SV Hambourg 1b 10, 3 Timmendorf 1b 10, 4 SV Altona 4, 5 EHC Hambourg 1c 0.

La réserve de l'EHC Hambourg accède à la poule de qualification en Regionalliga nord.

 

 

Basse-Saxe / Brême / Sachsen-Anhalt

Niedersachsenliga (14 matches)

                   Pts   BP-BC  Diff
1 Bremerhaven 1b    22  116-57  +59
2 EC Hanovre 1b     21  110-52  +58
3 TuS Harsefeld     21  111-66  +45
4 TSV Braunschweig  17  111-66  +45
5 TSV Adendorf      16   97-64  +33
6 ESG Vienenburg     6   52-125 -73
7 EC Braunlage 1b    5   45-137 -92
8 ESC Wedemark 1b    4   45-120 -75

Les trois premiers accèdent à la poule de qualification en Regionalliga nord.

 

Landesliga (14 matches)

                   Pts   BP-BC  Diff
1 TSV Wulsdorf      32  218-48  +170
2 TSV Salzgitter 1b 21   87-74  +13
3 EHC Osterode      20   78-82  -4
4 MTV Soltau        18   62-71  -9
5 Wolfsburg 1c      15   79-74  +5
6 Braunschweig 1b   15   74-84  -10
7 ESG Salzgitter    12   56-110 -54
8 USC Clausthal      8   62-109 -47
9 EC Brême           3   38-102 -64

Wulsdorf est promu en Niedersachsenliga.

 

 

Berlin

Landesliga

Groupe A : 1 FASS Berlin 1b, 2 OSC Berlin, 3 SC Charlottenburg, 4 DEC Eishasen Berlin, 5 ERSC Berliner Bären.

Groupe B : 1 PSV Berlin, 2 SC Berlin, 3 OSC Berlin 1b, 4 FASS Berlin 1c, 5 BSG Eternit Berlin.

Finale

FASS Berlin 1b - PSV Berlin 11-6 (en deux manches)

La réserve du FASS Berlin ne peut pas accéder à la poule de qualification en Regionalliga nord puisque son équipe première s'y trouve déjà, c'est donc le PSV Berlin qui s'y qualifie.

 

 

Rhénanie du Nord - Westphalie

NRW-liga

Classement (14 matches)

                   Pts    BP-BC  Diff
1 EV Herne          26   159-29  +130
2 ESC Soest         24   127-69  +58
3 ESF Iserlohn      19   130-85  +45
4 Joggers Essen     15    91-107 -16
5 SV Brackwede      15   108-198 -90
6 EHC Netphen 1b     8    60-132 -72
7 EC Duisburg        3    72-148 -76
8 Grizzlies Cologne  2    50-129 -79

Les trois premiers accèdent à la poule de qualification en Regionalliga ouest.

 

Poule de qualification en NRW-liga (10 matches)

                   Pts    BP-BC  Diff
1 EC Neuss          18   113-39  +64
2 SC Solingen 88    15   104-53  +51
3 SV Brackwede      10*   50-51  -1
4 Aix-la-Chapelle    8*   55-56  -1
5 EC Duisburg        4    52-110 -58
6 EC Hennef 1b       3    39-104 -65

* un match en moins

 

Landesliga

Classement (14 matches)

                   Pts    BP-BC  Diff
1 EC Neuss          27   190-41  +139
2 Aix-la-Chapelle   24   157-56  +101
3 SC Solingen 88    21   201-61  +140
4 EHC Seilersee     14   164-130 +34
5 EC Hennef 1b      10    69-130 -61
6 EHC Wuppertal      7    56-191 -135
7 ESC Iserlohn       6    57-183 -126
8 EC Bergkamen       3    40-142 -102

Les quatre premiers accèdent à la qualification en NRW-liga, mais Seilersee cède sa place à la réserve de Hennef.

 

Qualification en Landesliga

Groupe 1 (6 matches)

                   Pts   BP-BC  Diff
1 EHC Seilersee     12   97-29  +68
2 ASV Hamm           8   62-44  +18
3 EHC Oberhausen     4   37-87  +50
4 EC Bergkamen       0   25-61  -36

Groupe 2 (6 matches)

                   Pts   BP-BC  Diff
1 EC Lünen 89       12   61-15  +46
2 EC Grefrath 1b     8   52-29  +23
3 Grizzlies Cologne  4   30-58  -28
4 ESC Iserlohn       0   20-61  -41

Seilersee, Hamm, Lünen et la réserve de Grefrath seront directement repêchés en NRW-liga.

 

Bezirksliga (16 matches)

                   Pts    BP-BC  Diff
1 ASV Hamm          29   125-50  +75
2 EC Grefrath 1b    26   157-43  +114
3 EHC Oberhausen    25   154-76  +78
4 ESC Soest 1b      14    61-88  -27
5 EHC Düsseldorf    14    73-101 -28
6 EC Neuss 1b       10    74-107 -33
7 EHC Gladbeck      10    90-154 -64
8 CT Dellwig         9    58-91  -33
9 TSVE Bielefeld     7    53-135 -82

 

 

Rhénanie-Palatinat / Sarre

Landesliga (10 matches)

                           Pts    BP-BC  Diff
1 ERC Ludwigshafen          24   122-28  +94
2 Tornado Luxembourg (LUX)  18   135-62  +73
3 AFJHC Zweibrücken         17   112-42  +70
4 ESV Kaiserslautern         9    62-96  -34
5 EHC Neuwied 1b             8    56-88  -32
6 ESV Bitburg                8    69-91  -22
7 ESV Trêves 1b              0    27-176 -149

Ludwigsahfen et Zweibrücken (en remplacement du Tornado Luxembourg) accède à une poule de qualification en Regionalliga centre.

 

 

Hesse

Landesliga (20 matches)

                       Pts   BP-BC  Diff
 1 Francfort 1c         38  217-42  +175
 2 Francfort 1b         36  239-31  +208
 3 TSG Darmstadt 1846   31  122-64  +58
 4 EC Bad Nauheim 1c    23   96-85  +11
 5 VERC Lauterbach 1b   18   87-104 -17
 6 Eisteufel Francfort  17   71-97  -26
 7 EC Diez-Limburg 1b   15   53-118 -65
 8 WSV Aschaffenburg    14   71-119 -48
 9 SC Roßdorf           14   81-114 -33
10 ECJ Sossenheim       12   55-123 -68
11 EHC Francfort 88      2   36-231 -195

 

 

Bade-Wurtemberg

Baden-Württemberg-Liga

Classement (10 matches)

                           Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 Sportfreunde Neckarsulm   18   9  0  1   91-24  +67
2 Canadiens Bad Söllingen   14   7  0  3  102-47  +55
3 SC Bietigheim-Bissingen   12   6  0  4   88-59  +29
4 ESC Bad Liebenzell        10   5  0  5   72-72   0
5 EHC Schwenningen           4   2  0  8   26-83  -57
6 ESG Esslingen 1b           2   1  0  9   29-123 -94

Neckarsulm et Bietigheim (en remplacement des militaires de la base canadienne de Bad Söllingen) accèdent à une poule de qualification en Regionalliga sud-ouest.

 

Poules de qualification en Baden-Württemberg-Liga

Groupe 1 (6 matches)

                     Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 Can. Bad Söllingen  12   6  0  0   65-16  +49
2 EHC Schorndorf       8   4  0  2   69-29  +40
3 ERC Waldbronn        2   1  0  5   19-75  -56
4 EC Eppelheim 1b      2   1  0  5   20-53  -33

Groupe 2 (6 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 EG Konstanz       10   5  0  1   37-18  +19
2 ESV Balingen       8   4  0  2   31-15  +16
3 EHC Aalen          6   3  0  3   25-30  -5
4 ESG Esslingen 1b   0   0  0  6   15-45  -30

 

Landesliga (10 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 EC Eppelheim 1b   17   8  1  1   49-32  +17
2 EG Konstanz       15   7  1  2   57-36  +21
3 TSV Plattenhardt  11   5  1  4   53-50  +3
4 ESV Balingen       9   4  1  5   45-42  +3
5 ERC Waldbronn      8   4  0  6   55-58  -3
6 EHC Aalen          0   0  0 10   33-74  -41

 

Badenliga (10 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 EHC Achern        20  10  0  0  101-22  +79
2 EHF Moos          14   7  0  3   56-40  +16
3 EHC Steinmauern   14   7  0  3   60-41  +19
4 EHC Speyer         8   4  0  6   57-52  +5
5 ERC Waldbronn 1b   4   2  0  8   25-94  -69
6 FHC Altlussheim    0   0  0 10   18-68  -50

 

 

Bavière

Bayernliga

Groupe A (18 matches)

                     Pts    BP-BC  Diff
 1 ERV Schweinfurt    33   181-65  +116
 2 ERC Lechbruck      26   131-66  +65
 3 EC Pfaffenhofen    26   126-72  +54
 4 ESV Bayersoien     23   107-74  +33
 5 Fürstenfeldbruck   21   104-93  +11
 6 SC Reichersbeuern  18    83-98  -15
 7 EV Pegnitz         16    90-80  +10
 8 SV Hohenfurch      13    94-165 -71
 9 TSV Oberbeuren      3    56-154 -98
10 ASV Dachau          1    51-156 -105

Groupe B (18 matches)

                     Pts    BP-BC  Diff
 1 ERSC Amberg        34   200-71  +129
 2 EV Weiden          34   164-43  +121
 3 TSV Trostberg      24   125-95  +30
 4 EV Moosburg        19   106-89  +17
 5 ESC Vilshofen      18    64-79  -15
 6 SV Gendorf         18    75-79  -4
 7 ESC Holzkirchen    11    80-133 -53
 8 EC Schwaig         11    62-119 -57
 9 ETC Höhenkirchen    9    72-116 -44
10 TSV Schliersee      2    42-166 -124

Les trois premiers de chaque groupe et le meilleur quatrième accèdent aux poules de qualification en Regionalliga sud.

 

Finale de Bayernliga

Schweinfurt - Amberg 14-10 (en deux manches)

Match pour la troisième place

Lechbruck - Weiden 12-8 (en deux manches)

Match pour la cinquième place

Pfaffenhofen - Trostberg 21-7 (en deux manches)

 

Qualification en Bayernliga

Groupe A (10 matches)

                   Pts   BP-BC  Diff
1 ETC Höhenkirchen  14   64-43  +21
2 Reichersbeuern    12   68-46  +22
3 SV Hohenfurch     11   64-58  +6
4 ESC Vilshofen     10   51-50  +1
5 ESC Holzkirchen    9   48-68  -20
6 ASV Dachau         4   41-71  -30

Groupe B (10 matches)

                   Pts   BP-BC  Diff
1 EV Pegnitz        18   79-34  +45
2 SV Gendorf        11   54-40  +14
3 Fürstenfeldbruck  11   50-42  +8
4 EV Moosburg        8   50-47  +3
5 TSV Schliersee     8   33-64  -31
6 EC Schwaig         4   40-79  -39

Holzkirchen, Dachau et Schwaig sont relégués en Landesliga.

 

Landesliga

Groupe A (12 matches)

                   Pts    BP-BC  Diff
1 ERC Haßfurt       22   139-39  +100
2 ERC Ingolstadt    22   111-35  +76
3 SC Bad Kissingen  16    94-44  +50
4 FC Troschenreuth  12    46-85  -39
5 EC Erkersreuth     8    73-105 -32
6 TSV Erding 1b      2    37-124 -87
7 ERC Regen          2    45-113 -68

Groupe B (18 matches)

                       Pts    BP-BC  Diff
 1 EC Planegg           30   145-57  +88
 2 EHC Bad Aibling      27   131-73  +58
 3 ERSC Ottobrunn       26    96-62  +34
 4 EV Mittenwald        24   109-71  +38
 5 SC Gaißach           24   101-67  +34
 6 SC Eibsee-Grainau    17    92-93  -1
 7 Fürstenfeldbruck 1b  12    70-115 -45
 8 TC Rosenheim         11    66-101 -35
 9 EC Thanning           9    54-112 -68
10 USC Munich            0    54-167 -113

Groupe C (20 matches)

                     Pts    BP-BC  Diff
 1 ESV Buchloe        34   147-60  +87
 2 ESV Marktoberdorf  33   139-66  +73
 3 VFL Denklingen     28   134-88  +46
 4 ESV Burgau         23   121-89  +32
 5 SC Memmingen 1b    19   111-102 +9
 6 EV Pfronten 1b     18    67-85  -18
 7 ESV Türkheim       17    84-111 -27
 8 SC Forst           15    99-138 -39
 9 MTV Diessen        13    89-115 -26
10 TSV Haunstetten    10    82-144 -62
11 SV Kempten         10    67-142 -75

 

Finale de Landesliga (4 matches)

                    Pts   BP-BC  Diff
1 ERC Haßfurt        8    36-16  +20
2 ESV Buchloe        4    16-18  -2
3 EC Planegg         0    14-32  -18

Match pour la quatrième place (2 matches)

Ingolstadt - Bad Aibling 18-10 (en deux manches)

Match pour la sixième place (2 matches)

Bad Kissingen - Ottobrunn 16-6 (en deux manches)

Ces sept équipes sont promues en Bayernliga.

 

Kreisliga

Groupe A (14 matches)

                   Pts   BP-BC  Diff
1 SV Hof            22  152-53  +99
2 SV Bayreuth       22   89-43  +46
3 EV Weiden 1b      17  109-55  +54
4 ESV Würzburg      17  106-59  +47
5 EV Pegnitz 1b     15   64-65  -1
6 EHC Wunsiedel      9   57-98  -41
7 TV Waldsassen      6   33-109 -76
8 FC Troschenreuth   4   51-179 -128

Hof est promu en Landesliga.

Groupe B (12 matches)

                   Pts   BP-BC  Diff
1 EV Bruckberg      21   76-22  +54
2 EV Aich           18  119-37  +82
3 ESC Dorfen 1b     17   88-47  +41
4 SC Ergolding      16   97-37  +60
5 ESV Gebensbach 1b  8   47-65  -18
6 EHC Geisenhausen   4   22-124 -102
7 TSV Waldkirchen    0   22-139 -117

Bruckberg et Aich sont promus en Landesliga.

Groupe C (10 matches)

                     Pts   BP-BC  Diff
1 EHC Weilheim        18   97-34  +63
2 ERC Lechbruck 1b    14   63-29  +34
3 EC Tegernsee        12   62-51  +11
4 SV Hopfen am See     8   48-88  -40
5 ECGR Eisenberg       7   43-48  -5
6 SV Apfeldorf         1   19-82  -63

Groupe D (10 matches)

                     Pts   BP-BC  Diff
1 TSV Kottern         20  121-24  +97
2 RM Kaufbeuren       14   92-33  +59
3 ASV Hirschzell       9   42-74  -32
4 ERC Sonthofen        8   56-74  -18
5 TV Lindenberg        8   41-70  -29
6 EC Senden            1   26-103 -77

 

Poule finale de Kreisliga (6 matches)

                   Pts   BP-BC  Diff
1 EV Bruckberg      10   45-29  +16
2 TSV Kottern        8   53-21  +32
3 EHC Weilheim       5   24-39  -15
4 SV Hof             1   19-52  -33 

Poule pour la cinquième place (4 matches)

                    Pts  BP-BC  Diff
5 RM Kaufbeuren      6   39-23  +16
6 EV Aich            4   23-25  -2
7 ERC Lechbruck 1b   2   16-30  -14

 

 

La saison précédente (1988/89)

La saison suivante (1990/91)

 

Retour aux archives