Championnat d'Allemagne 1991/92

 

I. Bundesliga : résultats, classement ; play-offs et barrages de maintien.

II. Bundesliga : première phase, deuxième phase, phase finale.

Oberliga : zone nord, zone sud et finale.

Regionalliga : zone nord, zone ouest, zone centre, zone sud-ouest, zone sud et finale.

Landesligen : Nord-est, Hambourg, Basse-Saxe, Berlin, Rhénanie du nord - Westphalie, Rhénanie-Palatinat / Sarre, Hesse, Saxe, Bade-Wurtemberg, Bavière.

 

 

I. Bundesliga

1re journée (vendredi 6 septembre 1991)

Cologne - Krefeld 1-3 (1-1,0-0,0-2)
Kaufbeuren - Mannheim 0-4 (0-0,0-2,0-2)
Schwenningen - Preussen Berlin 3-5 (1-2,2-0,0-3)
Weißwasser - Fribourg-en-Brisgau 2-4 (0-1,1-1,1-2)
Rosenheim - Munich 7-2 (1-0,4-1,2-1)
Düsseldorf - Landshut 10-5 (2-1,4-2,4-2)

2e journée (dimanche 8 septembre 1991)

Fribourg-en-Brisgau - Rosenheim 3-3 (0-0,1-1,2-2)
Mannheim - Cologne 2-4 (0-1,0-2,2-1)
Preussen Berlin - Kaufbeuren 7-3 (1-1,2-2,4-0)
Munich - Düsseldorf 3-5 (1-1,0-2,2-2)
Krefeld - Schwenningen 4-3 (0-2,1-1,3-0)
Landshut - Weißwasser 3-3 (1-1,1-0,1-2)

3e journée (vendredi 13 septembre 1991)

Rosenheim - Cologne 10-3 (4-0,3-0,3-3)
Munich - Kaufbeuren 3-0 (0-0,2-0,1-0)
Weißwasser - Mannheim 4-5 (2-2,1-0,1-3)
Schwenningen - Landshut 6-3 (5-0,1-0,0-3)
Krefeld - Fribourg-en-Brisgau 1-3 (0-0,0-1,1-2)
Preussen Berlin - Düsseldorf 3-3 (1-0,1-2,1-1)

4e journée (dimanche 15 septembre 1991)

Cologne - Preussen Berlin 4-5 (0-2,1-1,3-2)
Landshut - Rosenheim 5-7 (1-1,2-4,2-2)
Mannheim - Krefeld 1-1 (1-0,0-1,0-0)
Düsseldorf - Weißwasser 11-1 (1-1,6-0,4-0)
Kaufbeuren - Schwenningen 4-6 (3-2,0-2,1-2)
Fribourg-en-Brisgau - Munich 5-2 (0-0,3-1,2-1)

5e journée (vendredi 20 septembre 1991)

Munich - Mannheim 4-4 (2-1,0-3,2-0)
Düsseldorf - Krefeld 4-1 (3-0,1-1,0-0)
Fribourg-en-Brisgau - Preussen Berlin 2-5 (0-1,2-4,0-0)
Rosenheim - Kaufbeuren 6-2 (2-0,3-0,1-2)
Landshut - Cologne 3-6 (0-1,3-0,0-5)
Weißwasser - Schwenningen 5-2 (2-1,2-0,1-1)

6e journée (dimanche 22 septembre 1991)

Cologne - Düsseldorf 7-5 (1-2,2-2,4-1)
Mannheim - Rosenheim 0-5 (0-1,0-3,0-1)
Preussen Berlin - Munich 6-3 (5-2,0-1,1-0)
Krefeld - Weißwasser 4-3 (2-0,2-1,0-2)
Schwenningen - Fribourg-en-Brisgau 4-2 (2-1,1-1,1-0)
Kaufbeuren - Landshut 3-2 (1-1,1-1,1-0)

7e journée (mardi 24 septembre 1991)

Weißwasser - Cologne 7-4 (3-1,3-1,1-2)
Fribourg-en-Brisgau - Mannheim 6-4 (2-2,2-1,2-1)
Landshut - Preussen Berlin 3-3 (1-2,1-0,1-1)
Rosenheim - Krefeld 4-1 (0-1,4-0,0-0)
Munich - Schwenningen 1-2 (1-0,0-0,0-2)
Düsseldorf - Kaufbeuren 10-1 (3-0,4-0,3-1)

8e journée (vendredi 27 septembre 1991)

Mannheim - Düsseldorf 2-4 (1-1,0-1,1-2)
Krefeld - Landshut 1-4 (1-2,0-1,0-1)
Kaufbeuren - Fribourg-en-Brisgau 5-3 (2-1,0-1,3-1)
Schwenningen - Rosenheim 3-6 (2-3,1-2,0-1)
Cologne - Munich 6-0 (2-0,4-0,0-0)
Preussen Berlin - Weißwasser 6-1 (1-1,4-0,1-0) [mardi 1er octobre]

9e journée (dimanche 29 septembre 1991)

Rosenheim - Preussen Berlin 4-3 (1-1,2-1,1-1)
Fribourg-en-Brisgau - Cologne 3-5 (2-1,1-2,0-2)
Düsseldorf - Schwenningen 5-0 (2-0,1-0,2-0)
Munich - Krefeld 4-4 (2-3,0-0,2-1)
Weißwasser - Kaufbeuren 4-7 (1-3,2-1,1-3)
Landshut - Mannheim 2-2 (1-0,1-1,0-1)

10e journée (vendredi 4 octobre 1991)

Düsseldorf - Rosenheim 6-3 (3-2,1-0,2-1)
Landshut - Fribourg-en-Brisgau 2-2 (0-1,1-1,1-0)
Kaufbeuren - Krefeld 2-3 (1-1,0-2,1-0)
Weißwasser - Munich 4-9 (0-1,3-2,1-6)
Preussen Berlin - Mannheim 5-4 (1-0,2-3,2-1)
Schwenningen - Cologne 1-1 (0-0,1-1,0-0)

11e journée (dimanche 6 octobre 1991)

Munich - Landshut 8-4 (2-1,2-3,4-0)
Krefeld - Preussen Berlin 4-5 (2-2,0-1,2-2)
Mannheim - Schwenningen 4-3 (1-2,1-1,2-0)
Rosenheim - Weißwasser 4-2 (2-0,0-1,2-1)
Cologne - Kaufbeuren 9-0 (4-0,2-0,3-0)
Fribourg-en-Brisgau - Düsseldorf 1-7 (1-1,0-4,0-2)

12e journée (vendredi 11 octobre 1991)

Krefeld - Cologne 3-3 (0-0,2-2,1-1)
Preussen Berlin - Schwenningen 6-5 (3-0,2-1,1-4)
Landshut - Düsseldorf 1-7 (1-2,0-3,0-2)
Mannheim - Kaufbeuren 4-6 (1-1,3-2,0-3)
Munich - Rosenheim 7-4 (2-1,2-1,3-2)
Fribourg-en-Brisgau - Weißwasser 6-2 (1-0,3-1,2-1)

13e journée (dimanche 13 octobre 1991)

Düsseldorf - Munich 9-4 (2-1,5-1,2-2)
Cologne - Mannheim 5-1 (1-1,3-0,1-0)
Weißwasser - Landshut 4-1 (2-0,1-1,1-0)
Kaufbeuren - Preussen Berlin 2-5 (1-2,0-3,1-0)
Schwenningen - Krefeld 4-3 (2-0,2-1,0-2)
Rosenheim - Fribourg-en-Brisgau 4-3 (0-0,3-3,1-0)

14e journée (vendredi 18 octobre 1991)

Mannheim - Munich 2-2 (1-0,0-1,1-1)
Cologne - Landshut 2-3 (1-1,1-2,0-0)
Schwenningen - Weißwasser 9-3 (2-0,1-2,6-1)
Preussen Berlin - Fribourg-en-Brisgau 4-4 (0-1,4-1,0-2)
Kaufbeuren - Rosenheim 2-8 (0-2,1-4,1-2)
Krefeld - Düsseldorf 2-6 (1-3,1-0,0-3)

15e journée (dimanche 20 octobre 1991)

Rosenheim - Mannheim 5-2 (2-0,1-0,2-2)
Munich - Preussen Berlin 6-4 (1-1,2-2,3-1)
Fribourg-en-Brisgau - Schwenningen 4-4 (1-1,2-1,1-2)
Landshut - Kaufbeuren 3-7 (2-2,0-2,1-3)
Düsseldorf - Cologne 6-2 (1-1,2-0,3-1)
Weißwasser - Krefeld 4-8 (0-1,2-2,2-5)

16e journée (mardi 22 octobre 1991)

Mannheim - Fribourg-en-Brisgau 4-3 (2-2,2-1,0-0)
Krefeld - Rosenheim 2-4 (1-1,1-1,0-2)
Kaufbeuren - Düsseldorf 2-6 (2-0,0-5,0-1)
Schwenningen - Munich 2-2 (1-0,1-0,0-2)
Cologne - Weißwasser 6-4 (1-1,3-1,2-2)
Preussen Berlin - Landshut 6-4 (3-1,3-2,0-1)

17e journée (vendredi 25 octobre 1991)

Landshut - Krefeld 0-2 (0-1,0-0,0-1)
Munich - Cologne 1-3 (0-2,0-1,1-0)
Düsseldorf - Mannheim 6-1 (1-0,3-0,2-1)
Rosenheim - Schwenningen 8-1 (1-0,5-1,2-0)
Fribourg-en-Brisgau - Kaufbeuren 7-1 (3-1,4-0,0-0)
Weißwasser - Preussen Berlin 3-4 (1-1,1-2,1-1)

18e journée (dimanche 27 octobre 1991)

Preussen Berlin - Rosenheim 1-3 (1-1,0-1,0-1)
Schwenningen - Düsseldorf 4-6 (0-4,1-1,3-1)
Mannheim - Landshut 2-1 (1-0,1-1,0-0)
Cologne - Fribourg-en-Brisgau 4-6 (2-2,2-4,0-0)
Krefeld - Munich 7-6 (4-3,1-1,2-2)
Kaufbeuren - Weißwasser 5-4 (0-1,3-1,2-2)

19e journée (vendredi 1er novembre 1991)

Kaufbeuren - Munich 6-6 (3-3,1-1,2-2)
Mannheim - Weißwasser 8-3 (2-2,4-1,2-0)
Cologne - Rosenheim 5-6 (2-1,2-3,1-2)
Düsseldorf - Preussen Berlin 7-1 (2-0,3-0,2-1)
Landshut - Schwenningen 6-3 (1-2,2-0,3-1)
Fribourg-en-Brisgau - Krefeld 7-4 (3-0,2-3,2-1)

20e journée (dimanche 3 novembre 1991)

Krefeld - Mannheim 1-2 (1-0,0-0,0-2)
Rosenheim - Landshut 9-2 (3-0,3-0,3-2)
Munich - Fribourg-en-Brisgau 8-2 (3-0,3-0,2-2)
Schwenningen - Kaufbeuren 4-4 (2-3,2-1,0-0)
Weißwasser - Düsseldorf 4-12 (1-5,3-2,0-5)
Preussen Berlin - Cologne 0-6 (0-1,0-2,0-3)

21e journée (vendredi 15 novembre 1991)

Rosenheim - Düsseldorf 3-1 (0-1,2-0,1-0)
Munich - Weißwasser 7-3 (3-2,1-0,3-1)
Krefeld - Kaufbeuren 7-3 (0-1,6-1,1-1)
Fribourg-en-Brisgau - Landshut 1-5 (0-1,0-1,1-3)
Mannheim - Preussen Berlin 3-6 (1-3,1-1,1-2)
Cologne - Schwenningen 1-2 (1-1,0-0,0-1)

22e journée (dimanche 17 novembre 1991)

Düsseldorf - Fribourg-en-Brisgau 10-4 (4-1,2-1,4-2)
Weißwasser - Rosenheim 2-5 (1-3,1-0,0-2)
Landshut - Munich 5-5 (3-2,1-3,1-0)
Preussen Berlin - Krefeld 7-3 (3-0,3-0,1-3)
Kaufbeuren - Cologne 2-5 (0-1,1-3,1-1)
Schwenningen - Mannheim 6-3 (1-1,3-2,2-0)

23e journée (mercredi 20 novembre 1991)

Rosenheim - Preussen Berlin 6-0 (2-0,3-0,1-0)
Krefeld - Landshut 2-3 (1-1,0-1,1-1)
Mannheim - Düsseldorf 4-5 (2-1,1-0,1-4)
Cologne - Kaufbeuren 7-1 (2-0,2-0,3-1)
Fribourg-en-Brisgau - Weißwasser 13-4 (6-2,3-0,4-2)
Munich - Schwenningen 5-5 (1-1,4-2,0-2)

24e journée (vendredi 22 novembre 1991)

Schwenningen - Rosenheim 4-0 (0-0,3-0,1-0)
Preussen Berlin - Munich 5-2 (2-1,3-0,0-1)
Düsseldorf - Krefeld 6-2 (1-0,2-2,3-0)
Landshut - Cologne 2-4 (1-1,0-1,1-2)
Kaufbeuren - Fribourg-en-Brisgau 5-6 (2-3,3-2,0-1)
Weißwasser - Mannheim 3-3 (0-1,0-2,3-0)

25e journée (dimanche 24 novembre 1991)

Rosenheim - Weißwasser 8-2 (4-1,2-1,2-0)
Munich - Kaufbeuren 5-3 (0-1,3-1,2-1)
Mannheim - Landshut 9-3 (4-0,3-2,2-1)
Krefeld - Schwenningen 4-3 (2-2,0-1,2-0)
Fribourg-en-Brisgau - Preussen Berlin 3-1 (2-1,0-0,1-0)
Cologne - Düsseldorf 2-1 (2-0,0-1,0-0)

26e journée (vendredi 29 novembre 1991)

Cologne - Munich 5-2 (1-1,2-1,2-0)
Landshut - Schwenningen 3-1 (1-0,2-0,0-1)
Preussen Berlin - Mannheim 6-3 (2-0,1-2,3-1)
Fribourg-en-Brisgau - Rosenheim 9-2 (3-0,3-1,3-1)
Düsseldorf - Kaufbeuren 6-3 (1-2,2-0,3-1)
Weißwasser - Krefeld 5-2 (1-0,1-1,3-1)

27e journée (dimanche 1er décembre 1991)

Rosenheim - Cologne 3-1 (1-0,1-1,1-0)
Kaufbeuren - Landshut 7-4 (5-1,1-2,1-1)
Krefeld - Preussen Berlin 4-4 (1-4,1-0,2-0)
Schwenningen - Düsseldorf 3-4 (2-1,1-2,0-1)
Mannheim - Fribourg-en-Brisgau 2-2 (1-0,0-0,1-2)
Munich - Weißwasser 1-1 (1-1,0-0,0-0)

28e journée (vendredi 6 décembre 1991)

Rosenheim - Munich 6-3 (2-1,1-2,3-0)
Fribourg-en-Brisgau - Landshut 5-5 (2-2,3-2,0-1)
Mannheim - Kaufbeuren 3-3 (0-1,0-1,3-1)
Preussen Berlin - Düsseldorf 2-2 (0-0,2-1,0-1)
Weißwasser - Schwenningen 4-3 (3-2,1-0,0-1)
Krefeld - Cologne 1-2 (0-0,0-0,1-2)

29e journée (dimanche 8 décembre 1991)

Munich - Krefeld 1-3 (0-1,1-1,0-1)
Kaufbeuren - Rosenheim 2-5 (2-1,0-3,0-1)
Düsseldorf - Fribourg-en-Brisgau 9-2 (2-0,5-1,2-1)
Cologne - Mannheim 7-1 (1-0,5-0,1-1)
Landshut - Weißwasser 3-6 (1-2,1-2,1-2)
Schwenningen - Preussen Berlin 5-1 (0-1,4-0,1-0)

30e journée (vendredi 13 décembre 1991)

Krefeld - Kaufbeuren 7-4 (3-0,1-2,3-2) [jeudi 12 décembre]
Preussen Berlin - Cologne 2-2 (1-1,1-1,0-0)
Weißwasser - Düsseldorf 3-4 (1-1,2-2,0-1)
Schwenningen - Fribourg-en-Brisgau 4-1 (1-1,1-0,2-0)
Rosenheim - Mannheim 9-5 (3-1,4-1,2-3)
Munich - Landshut 2-3 (0-0,2-2,0-1)

31e journée (dimanche 15 décembre 1991)

Düsseldorf - Munich 6-4 (2-1,2-1,2-2)
Kaufbeuren - Preussen Berlin 10-3 (4-1,2-0,4-2)
Mannheim - Schwenningen 4-3 (1-2,3-1,0-0)
Fribourg-en-Brisgau - Krefeld 6-2 (1-1,2-0,3-1)
Cologne - Weißwasser 4-1 (0-0,3-1,1-0)
Landshut - Rosenheim 3-5 (2-1,1-3,0-1)

32e journée (mardi 17 décembre 1991)

Rosenheim - Düsseldorf 3-3 (1-2,0-1,2-0)
Schwenningen - Cologne 1-4 (0-2,1-0,0-2)
Preussen Berlin - Landshut 9-3 (2-1,4-2,3-0)
Krefeld - Mannheim 2-2 (1-1,1-1,0-0)
Munich - Fribourg-en-Brisgau 6-3 (1-1,2-0,3-2)
Weißwasser - Kaufbeuren 1-6 (1-1,0-1,0-4)

33e journée (vendredi 20 décembre 1991)

Munich - Mannheim 6-5 (2-2,3-2,1-1)
Kaufbeuren - Schwenningen 3-6 (2-1,1-3,0-2)
Landshut - Düsseldorf 1-10 (0-4,0-3,1-3)
Rosenheim - Krefeld 6-4 (2-0,3-4,1-0)
Fribourg-en-Brisgau - Cologne 1-3 (1-0,0-1,0-2)
Weißwasser - Preussen Berlin 4-2 (1-0,1-2,2-0)

34e journée (dimanche 22 décembre 1991)

Krefeld - Rosenheim 3-4 (1-1,0-0,2-3)
Mannheim - Munich 4-2 (3-2,1-0,0-0)
Cologne - Fribourg-en-Brisgau 10-4 (3-2,3-2,4-0)
Schwenningen - Kaufbeuren 8-5 (3-1,3-1,2-3)
Preussen Berlin - Weißwasser 6-2 (2-0,2-1,2-1)
Düsseldorf - Landshut 5-3 (0-2,3-1,2-0)

35e journée (dimanche 5 janvier 1992)

Mannheim - Preussen Berlin 3-5 (1-2,2-0,0-3)
Krefeld - Weißwasser 3-4 (2-1,1-1,0-2)
Kaufbeuren - Düsseldorf 2-6 (1-1,1-2,0-3)
Schwenningen - Landshut 6-3 (1-0,2-2,3-1)
Rosenheim - Fribourg-en-Brisgau 5-5 (2-1,2-1,1-3)
Munich - Cologne 2-5 (0-1,1-3,1-1)

36e journée (mardi 7 janvier 1992)

Cologne - Rosenheim 6-1 (2-0,2-1,2-0)
Landshut - Kaufbeuren 3-3 (1-1,1-1,1-1)
Düsseldorf - Schwenningen 4-3 (0-0,2-1,2-2)
Weißwasser - Munich 1-4 (0-1,1-3,0-0)
Preussen Berlin - Krefeld 6-4 (3-0,0-3,3-1)
Fribourg-en-Brisgau - Mannheim 5-4 (2-1,2-2,1-1)

37e journée (vendredi 10 janvier 1992)

Düsseldorf - Mannheim 2-4 (0-3,2-0,0-1)
Preussen Berlin - Rosenheim 3-4 (0-0,2-1,1-3)
Weißwasser - Fribourg-en-Brisgau 6-5 (1-2,1-1,4-2)
Schwenningen - Munich 6-3 (1-1,1-2,4-0)
Kaufbeuren - Cologne 2-4 (1-1,0-0,1-3)
Landshut - Krefeld 2-4 (2-0,0-1,0-3)

38e journée (dimanche 12 janvier 1992)

Mannheim - Weißwasser 7-4 (5-0,1-2,1-2)
Fribourg-en-Brisgau - Kaufbeuren 2-5 (0-2,1-3,1-0)
Krefeld - Düsseldorf 2-4 (0-3,1-1,1-0)
Cologne - Landshut 7-2 (4-0,1-2,2-0)
Rosenheim - Schwenningen 5-3 (0-1,3-1,2-1)
Munich - Preussen Berlin 1-5 (0-1,0-2,1-2)

39e journée (mardi 14 janvier 1992)

Düsseldorf - Cologne 5-1 (0-1,3-0,2-0)
Weißwasser - Rosenheim 2-1 (0-1,2-0,0-0)
Schwenningen - Krefeld 3-5 (2-0,1-4,0-1)
Kaufbeuren - Munich 4-4 (2-1,2-2,0-1)
Preussen Berlin - Fribourg-en-Brisgau 5-0 (0-0,1-0,4-0)
Landshut - Mannheim 2-6 (0-2,1-2,1-2)

40e journée (vendredi 17 janvier 1992)

Düsseldorf - Preussen Berlin 3-4 (0-0,1-4,2-0)
Munich - Rosenheim 1-8 (0-5,0-1,1-2)
Kaufbeuren - Mannheim 4-4 (0-1,1-4,2-0)
Schwenningen - Weißwasser 5-1 (3-0,2-1,0-0)
Landshut - Fribourg-en-Brisgau 6-4 (1-1,1-0,4-3)
Cologne - Krefeld 3-4 (2-0,0-3,1-1) 

41e journée (dimanche 19 janvier 1992)

Rosenheim - Kaufbeuren 3-6 (1-2,2-2,0-2)
Krefeld - Munich 4-1 (0-0,0-0,4-1)
Mannheim - Cologne 3-4 (2-2,1-1,0-1)
Preussen Berlin - Schwenningen 2-1 (0-0,0-0,2-1)
Fribourg-en-Brisgau - Düsseldorf 1-1 (0-1,1-0,0-0)
Weißwasser - Landshut 3-3 (1-1,0-1,2-1)

42e journée (vendredi 24 janvier 1992)

Fribourg-en-Brisgau - Schwenningen 6-3 (1-0,3-0,2-3)
Landshut - Munich 7-5 (1-2,2-2,4-1)
Düsseldorf - Weißwasser 8-1 (1-0,4-1,3-0)
Mannheim - Rosenheim 5-10 (0-2,3-4,2-4)
Cologne - Preussen Berlin 4-3 (1-1,2-1,1-1)
Kaufbeuren - Krefeld 4-5 (2-1,2-4,0-0)

43e journée (dimanche 26 janvier 1992)

Rosenheim - Landshut 8-6 (5-3,2-2,1-1)
Munich - Düsseldorf 2-5 (0-2,2-2,0-1)
Weißwasser - Cologne 0-6 (0-1,0-3,0-2)
Preussen Berlin - Kaufbeuren 2-4 (1-1,1-1,0-2)
Schwenningen - Mannheim 3-4 (1-1,1-1,1-2)
Krefeld - Fribourg-en-Brisgau 2-2 (2-1,0-0,0-1)

44e journée (mardi 28 janvier 1992)

Landshut - Preussen Berlin 3-4 (0-1,2-2,1-1)
Düsseldorf - Rosenheim 4-2 (1-1,2-0,1-1)
Cologne - Schwenningen 8-5 (4-0,2-2,2-3)
Mannheim - Krefeld 3-2 (2-1,0-0,1-1)
Fribourg-en-Brisgau - Munich 3-6 (1-1,0-1,2-4)
Kaufbeuren - Weißwasser 5-1 (1-0,2-1,2-0)

Classement (44 matches)

                        Pts    V  N  D     BP-BC   Diff
 1 Düsseldorfer EG       74   35  4  5    249-109  +140
 2 SB Rosenheim          67   32  3  9    214-142  +72
 3 Cologne EC            61   29  3  12   191-120  +71
 4 BSC Preussen Berlin   56   25  6  13   177-153  +24
 5 EHC Fribourg          39   15  9  20   169-186  -17
 6 Mannheimer ERC        39   15  9  20   152-174  -22
 7 Krefelder EV          38   16  6  22   140-158  -18
 8 Schwenninger ERC      37   16  5  23   161-165  -4
 9 Hedos Munich          35   13  9  22   165-183  -18
10 ESV Kaufbeuren        32   13  6  25   158-211  -53
11 EV Landshut           26    9  8  27   140-214  -74
12 ES Weißwasser         24   10  4  30   131-232  -101

Cologne a la faveur des pronostics et a créé la sensation en engageant deux joueurs étrangers de dix-neuf ans seulement, le Tchécoslovaque Jozef Stümpel, originaire de Nitra et soufflé à Fribourg-en-Brisgau qui avait fait tout le travail pour l'attirer, et le Canadien Ray Whitney, vainqueur de la Memorial Cup, le trophée national canadien de junior majeur, en étant élu meilleur joueur au passage. Tous deux sont considérés comme des futures stars du hockey mondial, mais le second nommé, petit protégé de l'entraîneur suédois Hardy Nilsson, disparaît du jour au lendemain sans demander son reste après seulement dix journées. Le KEC reste donc en retrait derrière Düsseldorf et Rosenheim.

La grande déception vient de Munich, qui avait ré-haussé son budget de quatre à six millions de marks, et qui voulait ainsi viser le haut du tableau pour marquer le coup dans une ville de football, même si le public répond déjà bien présent avec six mille spectateurs. Trois entraîneurs vont s'y succéder (Curt Lindström, František Kaberle, Pavel Volek), sans même atteindre les play-offs.

Deux clubs créent au contraire la surprise. Fribourg-en-Brisgau est l'un d'eux. Faute de Stümpel et Pálffy, il s'est rabattu sur František Procházka. Bonne pioche puisque ses performances constantes lui vaudront d'être rappelé en équipe nationale tchécoslovaque. Son club se qualifie en effet en play-offs pour la première fois de son histoire. Il faut dire que, dès la préparation estivale, dès le premier entraînement sur la glace à Mulhouse, dès les premières journées de championnat, toute l'équipe a adhéré à la discipline du nouvel entraîneur Ladislav Olejnik, sans que personne ne fasse la forte tête, même pas le vieux gardien Jirí Crha, à qui on ne la fait plus à 42 ans.

L'autre sensation est le promu Krefeld, que certains voyaient redescendre aussi sec, marque son territoire d'entrée en gagnant chez le présumé favori Cologne. L'entraîneur Mike Zettel réussit à faire franchir un palier à une équipe majoritairement sans expérience de la Bundesliga, et fait taire tous les sceptiques. S'appuyant sur son excellent gardien Karel Lang, sur le temps de jeu phénoménal de Jayson Meyer et sur un public euphorique, le KEV est revenu de plein droit dans cette élite allemande dont il était membre à part entière il y a trente ans.

 

Meilleurs marqueurs de la saison régulière

                                     B   A  Pts
 1 Dale Derkatch     Rosenheim      40  55   95
 2 Gerd Truntschka   Düsseldorf     18  67   85
 3 Dieter Hegen      Düsseldorf     41  42   83
 4 Chris Valentine   Düsseldorf     32  49   81
 5 Wally Schreiber   Schwenningen   32  43   75
 6 Anthony Vogel     Rosenheim      25  39   64
 7 Grant Martin      Schwenningen   26  35   61
 8 Gaetan Malo       Berlin         27  33   60
 9 Bruce Hardy       Schwenningen   25  35   60
10 Gordon Sherven    Rosenheim      19  40   59

Spectateurs

Düsseldorf    11150
Munich         6310
Cologne        6170
Krefeld        5640
Rosenheim      5610
Berlin         5200
Mannheim       4990
Fribourg       4530
Schwenningen   4220
Kaufbeuren     3760
Landshut       3680
Weißwasser     2550

Classement du fair-play : Landshut.

 

 

Quarts de finale (28 février, 1er, 3 et 6 mars 1992)

Düsseldorf - Schwenningen 5-1 (2-1,2-0,1-0) 
Schwenningen - Düsseldorf 2-5 (1-2,0-1,1-2)
Düsseldorf - Schwenningen 11-1 (3-0,2-0,6-1)

Cologne - Mannheim 3-5 (1-2,2-2,0-1)
Mannheim - Cologne 6-2 (1-1,3-1,2-0)
Cologne - Mannheim 5-1 (3-1,0-0,2-0)
Mannheim - Cologne 7-2 (4-1,1-0,2-1)

Rosenheim - Krefeld 3-4 a.p. (1-0,0-2,2-2,0-1)
Krefeld - Rosenheim 4-6 (2-1,1-3,1-2)
Rosenheim - Krefeld 9-0 (3-0,5-0,1-0)
Krefeld - Rosenheim 0-4 (0-2,0-1,0-1)

Preussen Berlin - Fribourg-en-Brisgau 3-0 (1-0,2-0,0-0)
Fribourg-en-Brisgau - Preussen Berlin 2-6 (0-0,2-2,0-4)
Preussen Berlin - Fribourg-en-Brisgau 0-2 (0-0,0-0,0-2)
Fribourg-en-Brisgau - Preussen Berlin 4-5 a.p. (2-1,0-1,2-2,0-1)

Krefeld continue de surprendre en gagnant la première manche à Rosenheim sur un but en prolongation de Fritz Brunner, mais le SBR remet ensuite très nettement les choses au point. L'unique surprise vient donc de la victoire de Mannheim sur son habituelle bête noire Cologne. Du fait de cette élimination prématurée, Stümpel peut rejoindre Boston pour la fin de saison et faire ainsi ses débuts en NHL. Le quart de finale le plus déséquilibré entre Düsseldorf et Schwenningen est marqué par une bagarre générale déclenchée par un coup de crosse de Wally Schreiber sur Didi Hegen. Hans Zach s'en prend même à son vis-à-vis Josef Capla et s'en excuse en expliquant qu'un entraîneur doit toujours garder la tête froide.

 

Demi-finales (13, 15 et 17 mars 1992)

Düsseldorf - Mannheim 10-2 (5-2,0-0,5-0)
Mannheim - Düsseldorf 1-4 (0-0,0-3,1-1)
Düsseldorf - Mannheim 7-2 (2-0,3-0,2-2)

Rosenheim - Preussen Berlin 2-1 (1-1,1-0,0-0)
Preussen Berlin - Rosenheim 1-4 (0-2,0-2,1-0)
Rosenheim - Preussen Berlin 9-3 (2-1,4-1,3-1)

À l'issue de la claque reçue à Rosenheim, au cours de laquelle le président berlinois Herrmann Windler traite déjà ses joueurs de tous les noms depuis les tribunes, il va jusqu'à déloger des membres de l'équipe de leurs chambres pour les donner à des sponsors qui l'accompagnaient car l'hôtel affichait complet. Apprenant cela, le manager Stefan Metz s'insurge, une dispute éclate au sein de l'encadrement, et l'entraîneur américain Craig Sarner jette son porte-clés au visage du vice-président Axel Friedrich. Il sera licencié, tandis que Metz recevra un blâme avant de démissionner de lui-même.

 

Finale (27, 29 et 31 mars 1992)

Düsseldorf - Rosenheim 3-1 (1-1,1-0,1-0)
Rosenheim - Düsseldorf 3-6 (1-2,1-1,1-3)
Düsseldorf - Rosenheim 6-2 (3-2,3-0,0-0)

Le DEG devient logiquement champion d'Allemagne. Non seulement il avait dans son effectif toutes les vedettes (Hegen, Truntschka, Doucet, De Raaf), mais en plus l'ambiance était restée excellente dans l'équipe. Blessé aux ligaments du genou droit pendant les Jeux Olympiques (intercalés entre la saison régulière et les play-offs), Gerd Truntschka est revenu seulement pour cette finale, et il signe sa rentrée en seigneur en réalisant un doublé dès le premier match.

Rosenheim quitte la Bundesliga malgré sa place de vice-champion, victime d'un conflit entre le maire Michael Stöcker et les propriétaires du club, la famille März. Le maire fait traîner pour des broutilles le projet de construction de la nouvelle patinoire, qui aurait normalement dû accueillir les championnats du monde 1993, avant de faire capoter définitivement le projet. En conséquence, les frères März retirent leurs billes, et le club qui dépendait du mécénat de leur entreprise Marox est proche de la disparition. Il pourra finalement poursuivre sa route au niveau inférieur.

 

Meilleurs marqueurs des play-offs

                                   B   A  Pts
1 Dale Derkatch      Rosenheim    13   8   21
2 Dieter Hegen       Düsseldorf    8  13   21
3 Chris Valentine    Düsseldorf   10   8   18
4 Andreas Brockmann  Düsseldorf    7   8   15
5 Hubert Hahn        Weißwasser    6   9   15

 

 

Barrages de maintien

Premier tour (28 février, 1er, 3, 6, 8 et 13 mars 1992)

Munich - Weißwasser 3-4 (0-2,1-1,2-1)
Weißwasser - Munich 4-1 (0-0,1-1,3-0)
Munich - Weißwasser 5-1 (2-0,2-1,1-0)
Weißwasser - Munich 3-6 (1-0,1-4,1-2)
Munich - Weißwasser 11-2 (3-0,5-1,3-1)
Weißwasser - Munich 2-8 (1-3,1-2,0-3)

Kaufbeuren - Landshut 6-5 a.p. (1-0,2-4,2-1,1-0)
Landshut - Kaufbeuren 6-5 (1-2,3-2,2-1)
Kaufbeuren - Landshut 6-4 (2-3,2-0,2-1)
Landshut - Kaufbeuren 6-5 a.p. (1-1,1-1,2-2,1-0)
Kaufbeuren - Landshut 6-4 (4-2,2-1,0-1)

Après deux victoires, Weißwasser s'est laissé aller, une mauvaise habitude prise lors de cette saison commencée par un camp d'entraînement pas très commando à Majorque, assez loin de la grisaille de l'ex-RDA. Landshut n'est également pas au mieux, et le licenciement de l'entraîneur Erich Kühnhackl après dix-huit journées n'y a rien fait. Certes, son successeur canadien Dave Sherlock - ancien partenaire du manager Max Fedra à Bad Tölz - a obtenu la première victoire à domicile tant attendue dès son intronisation, mais il n'a jamais redressé une équipe partie à vau-l'eau, très peu disciplinée à l'image du bon client des discothèques de la région Mike Bukowski. On s'est planté sur les renforts, et même si le médiocre défenseur canadien Darren Veitch a été vite remplacé par son compatriote Jason Lafrenière, cela n'a pas suffi.

 

Deuxième tour (20, 22, 24 et 27 mars 1992)

Landshut - Weißwasser 2-5 (0-1,1-1,1-3)
Weißwasser - Landshut 3-4 (1-1,1-3,1-0)
Landshut - Weißwasser 3-6 (0-2,1-0,2-4)
Weißwasser - Landshut 5-3 (2-1,2-1,1-1)

Landshut est normalement relégué tandis que Weißwasser devra passer par les barrages de promotion/relégation.

 

 

Barrage de promotion/relégation (3, 5 et 7 avril 1992)

Weißwasser - Ratingen 5-4 a.p.
Ratingen - Weißwasser 3-2
Weißwasser - Ratingen 2-5 [à Düsseldorf]

Du fait des problèmes de Rosenheim, Weißwasser, potentiellement repêché même en cas de défaite, a entre ses mains le destin d'un autre club, comme c'était déjà le cas l'an passé avec le Dynamo Berlin. Il s'agit cette fois de Landshut, qui pourrait récupérer le droit au repêchage si Ratingen ne monte pas et si Weißwasser gagne sa place sur la glace. Voilà pourquoi Landshut s'insurge en apprenant que le match décisif se tiendra à Düsseldorf, beaucoup plus près de Ratingen que de Weißwasser qui devrait normalement avoir l'avantage de la glace.

Finalement, Ratingen obtient sa promotion en Bundesliga, et le dénouement a lieu en coulisses. Après contrôle financier et comparaison des déficits importants des deux clubs, c'est Landshut et non Weißwasser qui est repêché à la place de Rosenheim.

 

 

Trophées et distinctions

Joueurs de l'année : 1 Dieter Hegen (Düsseldorf) 3150, 2 Michael Heidt (Rosenheim) 3135, 3 Helmut de Raaf (Düsseldorf) 2564, 4 Stefan Ustorf (Kaufbeuren) 2022, 5 Gerd Truntschka (Düsseldorf) 1955, 6 Karel Lang (Krefeld) 1439, 7 Andreas Brockmann (Düsseldorf) 931, 8 Michael Rumrich (Berlin) 690, 9 Ron Fischer (Rosenheim) 678, 10 Udo Kießling (Cologne) 517.

Meilleurs étrangers : 1 Dale Derkatch (Rosenheim) 888, 2 Ladislav Lubina (Kaufbeuren) 812, 3 Benoît Doucet (Düsseldorf) 398, 4 Jirí Lala (Mannheim) 310, 5 Chris Valentine (Düsseldorf) 299.

Meilleurs joueurs par poste (moyenne des notes de match de Sport-Kurier) : Karel Lang (gardien, Krefeld), Jayson Meyer (défenseur, Krefeld), Gerd Truntschka (centre, Düsseldorf), Dieter Hegen (ailier, Düsseldorf).

Joueurs du mois (Sport-Kurier) : Dieter Hegen (Düsseldorf, septembre), Jayson Meyer (Krefeld, octobre), Georg Holzmann (Berlin, novembre), Vaclav Fürbacher (Weißwasser, décembre), Ladislav Lubina (Kaufbeuren, janvier), Helmut de Raaf (Düsseldorf, février), Helmut de Raaf (Düsseldorf, mars).

 

 

 

II. Bundesliga

Première phase

Poule nord (16 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 EC Kassel         27  13  1  2  110-59  +51
2 EC Ratingen       23   9  5  2  109-68  +41
3 EC Hanovre        19   8  3  5   86-62  +24
4 Dynamo Berlin     18   7  4  5   73-60  +13
5 EC Bad Nauheim    15   6  3  7   70-79  -9
6 ESC Wolfsburg     15   7  1  8   73-75  -2
7 EHC Essen-West    13   4  5  7   58-84  -26
8 ECD Sauerland      8   3  2 11   68-105 -37
9 Grefrather EC      6   3  0 13   62-117 -55

Le Duisburger SV a été mis en faillite le 17 octobre 1991 et ses résultats ont été annulés.

 

Poule sud (18 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
 1 Augsbourg EV     28  13  2  3  110-53  +57
 2 EV Landsberg     26  11  4  3   81-57  +24
 3 EHC Nuremberg    24  10  4  4   90-57  +33
 4 SC Riessersee    22   8  6  4   79-74  +5
 5 SV Bayreuth      21   8  5  5   74-55  +19
 6 SC Memmingen     17   7  3  8   92-83  +9
 7 EV Ravensburg    14   5  4  9   73-113 -40
 8 TSV Peißenberg   12   4  4 10   66-93  -27
 9 EV Füssen        10   3  4 11   80-112 -32
10 EC Bad Tölz       6   1  4 13   59-107 -48

 

 

Deuxième phase

Poule haute (18 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
 1 EC Kassel        26  11  4  3   96-67  +29
 2 Augsbourg EV     25  12  1  5   83-62  +21
 3 EHC Nuremberg    22   9  4  5   73-60  +13
 4 EC Hanovre       21  10  1  7   72-58  +14
 5 SV Bayreuth      20   9  2  7   62-64  -2
 6 EC Ratingen      20   8  4  6  112-78  +34
 7 Dynamo Berlin    18   7  4  7   97-75  +22
 8 SC Riessersee    12   4  4 10   70-103 -33
 9 EV Landsberg     11   4  3 11   61-87  -26
10 EC Bad Nauheim    5   2  1 15   55-127 -72

Les huit premiers sont qualifiés pour la poule finale, les autres iront en poule de maintien.

 

Poule basse (16 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 ECD Sauerland     25  12  1  3   92-61  +31
2 EV Füssen         22  10  2  4   95-72  +23
3 SC Memmingen      18   8  2  6   86-73  +13
4 EHC Essen-West    16   6  4  6   83-80  +3
5 TSV Peißenberg    16   7  2  7   68-77  -9
6 EC Bad Tölz       14   6  2  8   76-82  -6
7 ESC Wolfsburg     13   6  1  9   86-80  +6
8 Grefrather EC     13   5  3  8   86-113 -27
9 EV Ravensburg      7   2  3 11   72-106 -34

Wolfsburg, Grefrath et Ravensburg sont relégués et doivent finir la saison en Oberliga.

 

 

Deuxième phase

Poule finale (14 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 Dynamo Berlin     24  11  2  1   63-27  +36
2 EC Ratingen       21   9  3  2   69-41  +28
3 EHC Nuremberg     15   6  3  5   49-45  +4
4 SV Bayreuth       13   6  1  7   51-64  -13
5 Augsbourg EV      12   4  4  6   47-51  -4
6 EC Hanovre        11   4  3  7   54-48  +6
7 EC Kassel         10   4  2  8   53-65  -12
8 SC Riessersee      6   2  2 10   40-85  -45

Comme son quartier d'Hohenschönhausen, en pleine reconstruction pour effacer les traces des colossaux et immondes immeubles de béton est-allemands, le Dynamo Berlin entre dans une phase de renaissance et remonte en Bundesliga. Son dauphin Ratingen, à l'effectif enrichi par des Allemands de la Volga* ou par des Russes ayant épousé des Allemandes de la Volga, accède au barrage de promotion.

* Les Allemands de la Volga sont une communauté qui a quitté l'Allemagne à partir de 1764, à la suite de l'appel de la tsarine russe Catherine II qui souhaitait encourager l'immigration de colons étrangers dans son pays, et s'est organisée en se regroupant sur les rives de la Volga, dans la région de Saratov. Peu après la création de l'URSS, en 1918, elle est la première minorité à obtenir un statut de territoire autonome en vertu du principe d'autodétermination des peuples, mais lorsque les nazis attaquent le pays en 1941, ils deviennent automatiquement suspects et un million de personne est ainsi déportée à grande distance du front, vers la Sibérie et surtout les steppes du Kazakhstan. C'est de là que certains reviennent en Allemagne à la faveur de la fin du rideau de fer, où ils sont souvent mal accueillis et mal compris. Parmi eux, des joueurs ayant appris le hockey à l'école d'Ust-Kamenogorsk, une des meilleures de l'ex-Union Soviétique.

 

Poule de maintien (14 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 SC Memmingen      20   8  4  2   76-61  +15
2 EC Bad Nauheim    17   7  3  4   76-60  +16
3 EV Füssen         16   7  2  5   79-64  +15
4 EHC Essen-West    15   6  3  5   65-65   0
5 ECD Sauerland     15   6  3  5   78-60  +18
6 EV Landsberg      14   6  2  6   62-64  -2
7 EC Bad Tölz        9   4  1  9   55-97  -42
8 TSV Peißenberg     6   2  2 10   56-86  -30

Memmingen, Bad Nauheim, Füssen et Essen se qualifient pour la 2è Bundesliga en poule unique de l'an prochain. Füssen y renoncera en raison de difficultés financières et l'ECD Sauerland (Iserlohn) sera repêché à sa place.

 

 

 

Oberliga

Zone nord

Première phase

Poule nord (20 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 ETC Timmendorf    36  18  0  2  173-79  +94
2 EC Braunlage      21  10  1  9  105-88  +17
3 ESC Wedemark      20   9  2  9  104-114 -10
4 Hambourg SV       18   7  4  9   85-118 -33
5 REV Bremerhaven   17   8  1 11  106-115 -9
6 Herforder EG       8   2  4 14   65-124 -59

 

Poule ouest (20 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 EHC Unna          35  17  1  2  154-80  +74
2 Hennefer EC Bonn  24  12  0  8  115-127 -12
3 Herner EV         21  10  1  9  123-108 +15
4 EC Dorsten        11   5  1 14  102-134 -32
5 Gelsenkirchen      9   4  1 15   74-119 -45

 

 

Deuxième phase

Poule finale (12 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 ETC Timmendorf    22  11  0  1  101-46  +55
2 Herner EV         18   9  0  3   89-66  +23
3 EC Braunlage      13   6  1  5   66-55  +11
4 EHC Unna          13   6  1  5   63-61  +2
5 ESC Wedemark      11   4  3  5   74-79  -5
6 Hennefer EC Bonn   5   2  1  9   52-93  -41
7 Hambourg SV        2   0  2 10   39-84  -45

Timmendorf jouera la finale d'Oberliga. Bonn et Hambourg doivent repasser par des barrages.

 

Poule de classement (12 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 EC Dorsten        19   9  1  2   67-52  +15
2 REV Bremerhaven   16   7  2  3   61-45  +16
3 Herforder EG      11   5  1  6   56-50  +6
4 Gelsenkirchen      2   1  0 11   35-72  -37

Ces équipes doivent repasser par des barrages.

 

Barrages Oberliga-Regionalliga

Les clubs d'Oberliga peuvent choisir un par un leurs adversaires, dans l'ordre de leur classement, et ils recherchent notamment des derbys à déplacement court.

Neuwied - Hennef/Bonn 7-7
Hennef/Bonn - Neuwied 8-4

Adendorf - Hambourg 5-3
Hambourg - Adendorf 6-1

Solingen - Dorsten 2-9
Dorsten - Solingen 13-1

Wilhelmshaven - Bremerhaven 5-9
Bremerhaven - Wilhelmshaven 6-6

Neuss - Herford 2-8
Herford - Neuss 10-4

Francfort - Schalke Gelsenkirchen 9-1
Schalke Gelsenkirchen - Francfort 3-10

Les vainqueurs jouent la poule de la qualification en Oberliga, les perdants retournent (ou descendent pour Schalke) en Regionalliga jouer la poule de qualification correspondant à leur région.

 

Poule de qualification en Oberliga nord (20 matches)

                     Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
 1 ESC Wolfsburg      37  18  1  1  158-72  +86
 2 Francfort ESC      34  16  2  2  181-87  +94
 3 ETC Timmendorf     32  15  2  3  141-80  +61
 4 EC Harz-Braunlage  23  11  1  8  114-96  +18
 5 Herner EV          18   9  0 11  118-122 -4
 6 REV Bremerhaven    18   9  0 11  103-130 -27
 7 Herforder EG       16   7  2 11  116-128 -12
 8 ESC Wedemark       14   6  2 12  112-135 -23
 9 Hambourg SV        10   5  0 15   78-149 -71
10 Hennefer/EC Bonn   10   3  4 13   88-139 -51
11 EC Dorsten          8   4  0 16   95-166 -71

Unna est forfait général le 12 février (après deux défaites) et Grefrath le 20 mars (avec un bilan de 7 victoires, 2 nuls et 6 défaites). Du fait de ces retraits, toutes les équipes classées se qualifient pour l'Oberliga nord l'an prochain. Le Grefrather EC sera directement fondé sur les cendres du GEV et reprendra place directement en Oberliga.

 

 

Zone sud

Première phase (30 matches)

                     Pts   V  N  D   BP-BC   Diff
 1 EV Weiden          47  22  3  5  204-119  +85
 2 Heilbronner EC     40  19  2  9  170-127  +43
 3 TEV Miesbach       39  17  5  8  227-148  +79
 4 TSV Erding         39  17  5  8  183-130  +53
 5 TuS Geretsried     39  19  1 10  196-148  +48
 6 EV Regensburg      37  17  3 10  178-139  +39
 7 EA Kempten         33  16  1 13  175-154  +21
 8 Deggendorfer EC    31  13  5 12  142-159  -17
 9 ESC Dorfen         28  13  2 15  177-206  -29
10 ERC Sonthofen      27  11  5 14  147-152  -5
11 EHC Klostersee     27  12  3 15  143-152  -9
12 EV Dingolfing      25  11  3 16  137-169  -32
13 EV Pfronten        23  10  3 17  127-188  -61
14 ESV Königsbrunn    17   7  3 20  132-187  -55
15 EC Peiting         15   7  1 22  147-210  -63
16 EHC Waldkraiburg   13   5  3 22  125-222  -97

 

Poule finale (14 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 TuS Geretsried    18   8  2  4   85-62  +23
2 TEV Miesbach      18   8  2  4   63-54  +9
3 TSV Erding        16*  7  2  4   72-59  +13
4 Heilbronner EC    16   7  2  5   63-68  -5
5 EV Regensburg     15   7  1  6   78-78   0
6 EV Weiden         14   6  2  6   77-71  +6
7 EV Ravensburg      8*  3  2  8   67-84  -17
8 EA Kempten         5   2  1 11   64-93  -29

* un match en moins

Geretsried jouera la finale d'Oberliga.

 

Poules de qualification en Oberliga sud

Groupe 1 (14 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 EHC Klostersee    24  12  0  2  109-37  +72
2 EHC Straubing     22  10  2  2   88-51  +37
3 Deggendorfer EC   21  10  1  3  107-66  +41
4 EV Dingolfing     13   6  1  7   67-72  -5
5 EC Peiting        12   6  0  8   79-75  +4
6 Bad Reichenhall   12   6  0  8   73-118 -45
7 EHC Waldkraiburg   5   2  1 11   63-108 -45
8 EA Schongau        3   1  1 12   61-120 -59

Groupe 2 (14 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 ERC Sonthofen     22  10  2  2   93-61  +32
2 ESV Königsbrunn   22  10  2  2  105-62  +43
3 ERC Selb          20   8  4  2   84-64  +20
4 EV Pfronten       16   7  2  5   98-57  +41
5 ERV Schweinfurt   10   5  0  9   61-109 -45
6 ESC Dorfen         9   3  3  8   74-90  -16
7 ERSC Amberg        8   3  2  9   63-89  -26
8 EV Bad Wörishofen  5   2  1 11   69-115 -46

Barrage

Pfronten - Dingolfing 8-1

Pfronten se maintient en Oberliga sud, de même que les trois premiers de chaque groupe.

 

 

Finale

Geretsried - Timmendorf 6-5
Timmendorf - Geretsried 12-2

Timmendorf est déclaré champion d'Oberliga.

 

 

 

Regionalliga

Zone nord

Classement (14 matches)

                     Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 TSV Adendorf        26  13  0  1  141-49  +92
2 EC Wilhelmshaven    24  12  0  2  185-47  +138
3 Berliner SC         17   8  1  5   74-91  -17
4 Preussen Berlin 1b  16   8  0  6  102-77  +25
5 Timmendorf 1b       13   6  1  7   84-107 -23
6 EC Hanovre 1b        9   4  1  9   43-128 -85
7 FASS Berlin          7   3  1 10   72-97  -25
8 REV Bremerhaven 1b   0   0  0 14   45-155 -110

Adendorf et Wilhelmshaven accèdent à des barrages Oberliga / Regionalliga. Adendorf dispute par ailleurs le titre de Regionalliga.

 

Poules de qualification en Regionalliga nord

Groupe A (10 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 TSV Adendorf      18   9  0  1  108-39  +69
2 BSC Preussen 1b   14   7  0  3   74-52  +22
3 Braunschweig      14   7  0  3   61-41  +20
4 Wolfsburger EG     9   4  1  5   56-57  -1
5 Timmendorf 1b      5   2  1  7   42-58  -16
6 Bremerhaven 1b     0   0  0 10   26-120 -94

Groupe 2 (10 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 EC Wilhelmshaven  17   8  1  1  137-36  +101
2 EHC Salzgitter    16   8  0  2   91-41  +50
3 Berliner SC       12   5  2  3   62-65  -3
4 FASS Berlin        9   4  1  5   37-82  -45
5 EC Hanovre 1b      4   2  0  8   38-80  -42
6 TuS Harsefeld      2   1  0  9   44-105 -61

Notons que Adendorf, Wilhelmshaven et le Berliner SC, qui avaient terminé aux trois premières places de la Regionalliga nord, seront in fine repêchés en Oberliga.

 

 

Zone ouest

Classement (24 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 Neusser EC        42  20  2  2  236-84  +152
2 SC Solingen 88    39  18  3  3  202-90  +112
3 TuS Wiehl         32  15  2  7  170-111 +59
4 EC Lünen 89       26  11  4  9  168-139 +29
5 Aix-la-Chapelle   15   6  3 15  132-182 -50
6 SV Brackwede      10   4  2 18   95-188 -93
7 ESC Soest          4   2  0 22   65-274 -209

Neuss et Solingen accèdent à des barrages Oberliga / Regionalliga. Neuss dispute par ailleurs le titre de Regionalliga. Brackwede et Soest sont relégués.

 

Poule de qualification en Regionalliga ouest (18 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
 1 Gelsenkirchen    35  17  1  0  182-43  +139
 2 ERC Dortmund     28  14  0  4  123-65  +58
 3 Neusser EC       25  12  1  5  122-90  +32
 4 SC Solingen      23  11  1  6  133-81  +52
 5 TuS Wiehl        18   9  0  9  100-118 -18
 6 EC Eschweiler    15   7  1 10   94-89  +5
 7 ASV Hamm         13   6  1 11   85-110 -25
 8 Aix-la-Chapelle  11   5  1 12   90-160 -70
 9 EC Lünen 89       8   4  0 14   95-140 -45
10 EHC Essen-West    4   2  0 16   52-180 -128

Les six premiers sont qualifiés pour la Regionalliga nord l'an prochain (fusion des zones nord, ouest et centre). Schalke sera repêché en Oberliga et Eschweiler déclinera la montée. Hamm et Aix-la-Chapelle prendront leur place.

 

 

Zone centre

Classement (20 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 ESC Francfort     40  20  0  0  316-42  +274
2 EHC Neuwied       23  11  1  8  149-135 +14
3 EHC Zweibrücken   21   9  3  8  126-149 -23
4 EHC Trêves        20   9  2  9  120-167 -47
5 VERC Lauterbach    9   3  3 14   77-170 -93
6 Bad Nauheim 1b     7   3  1 16   88-213 -125

Après la disparition de la section hockey sur glace de l'Eintracht Francfort, un nouveau club reprend le flambeau de ce sport dans la capitale économique de l'Allemagne. L'ESC Francfort et Neuwied accèdent à des barrages Oberliga / Regionalliga. La réserve de Bad Nauheim est reléguée.

 

Poule de qualification en Regionalliga centre (10 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 EHC Trêves        16   8  0  2   92-45  +47
2 EHC Neuwied       13   6  1  3   81-57  +24
3 VERC Lauterbach   13   6  1  3   71-40  +31
4 EHC Zweibrücken   12   6  0  4   87-56  +31
5 EC Dillingen       4   2  0  8   45-118 -73
6 ESC Francfort 1b   2   1  0  9   28-88  -60

Les quatre premiers sont qualifiés pour la Regionalliga nord l'an prochain (fusion des zones nord, ouest et centre).

 

 

Zone sud-ouest

Classement (16 matches)

                           Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 SC Bietigheim-Bissingen   32  16  0  0  208-43  +165
2 ESG Esslingen             27  13  1  2  137-51  +86
3 Sportfreunde Neckarsulm   21   8  5  3   92-68  +24
4 ESC Bad Liebenzell        20   9  2  5   95-66  +29
5 Fribourg-en-Brisgau 1b    16   7  2  7   80-91  -11
6 Konstanzer EG             10   5  0 11   85-136 -51
7 EC Eppelheim               9   4  1 11   92-129 -37
8 EHC Schorndorf             8   4  0 12   80-159 -79
9 ESV Hügelsheim             1   0  1 15   50-176 -126

La Regionalliga sud-ouest disparaîtra à l'issue de cette saison. Les quatre premiers accèdent aux poules de qualification en Regionalliga sud, les autres sont relégués. Bietigheim-Bissingen disputera par ailleurs le titre de Regionalliga.

 

 

Zone sud

Première phase (22 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
 1 EHC Straubing    38  19  0  3  212-80  +132
 2 ERC Selb         35  17  1  4  172-89  +83
 3 ERV Schweinfurt  29  13  3  6  138-101 +37
 4 EA Schongau      26  12  2  8  143-114 +29
 5 Bad Reichenhall  25  11  3  8  127-115 +12
 6 Bad Wörishofen   23  10  3  9  131-143 -12
 7 ERSC Amberg      22  10  2 10  121-107 +14
 8 EV Gendorf       21  10  1 11  124-124  0
 9 ERC Ingolstadt   21   9  3 10  130-141 -11
10 ESV Bayersoien   18   9  0 13  131-163 -32
11 EV Germering      4   2  0 20   62-183 -121
12 EV Moosburg       2   1  0 21   74-205 -131

Les sept premiers accèdent aux poules de qualification en Oberliga sud. Straubing dispute par ailleurs le titre de Regionalliga.

 

Poules de qualification en Regionalliga sud

Groupe A (6 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 ERC Ingolstadt    10   5  0  1   62-26  +36
2 SC Bietigheim      8   4  0  2   34-30  +4
3 TSV Trostberg      4   2  0  4   32-47  -15
4 ERC Lechbruck      2   1  0  5   29-54  -25

Groupe B (8 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 SV Gendorf        15   7  1  0   73-35  +38
2 ERC Haßfurt       10   5  0  3   50-56  -6
3 Fürstenfeldbruck   8   4  0  4   47-41  +6
4 ESC Holzkirchen    5   2  1  5   42-56  -14
5 ESG Esslingen      2   1  0  7   47-71  -24

Groupe C (8 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 ESV Bayersoien    16   8  0  0   81-30  +51
2 ETC Crimmitschau  12   6  0  2   64-27  +37
3 EC Ulm/Neu-Ulm     6   3  0  5   47-51  -4
4 Neckarsulm         4   2  0  6   24-65  -41
5 EV Pegnitz         2   1  0  7   24-67  -43

Groupe D (8 matches)

                     Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 EV Moosburg         12   6  0  2   48-41  +7
2 EV Germering        11   5  1  2   55-36  +19
3 ESC Vilshofen        9   4  1  3   48-46  +2
4 SC Bad Kissingen     4   2  0  6   50-54  -4
5 ESC Bad Liebenzell   4   2  0  6   41-65  -24

Les deux premiers sont qualifiés pour la Regionalliga sud l'an prochain. Moosburg et Germering se retireront, et Ulm/Neu-Ulm sera repêché.

 

 

Phase finale

Francfort, occupé à finir la saison en Oberliga, ne participe pas à ces finales avec les autres champions régionaux.

Demi-finales

Adendorf - Neuss 15-6
Neuss - Adendorf 4-6

Bietigheim-Bissingen - Straubing 3-6
Straubing - Bietigheim-Bissingen 10-7

 

Finale

Straubing - Adendorf 10-1
Adendorf - Straubing 5-8

Straubing est champion de Regionalliga.

 

 

 

Landesligen

Nord-est

Verbandsliga Nord-Ost (14 matches)

                         Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 EHC Salzgitter          25  12  1  1  144-58  +86
2 Eintracht Braunschweig  23  11  1  2  133-36  +97
3 SV Hambourg 1b          18   9  0  5  103-92  +11
4 EG Wolfsburg            17   8  1  5  111-57  +54
5 TuS Harsefeld           15   7  1  6   86-83  +3
6 EC Brême                 8   4  0 10   71-108 -37
7 EC Rostock               4   2  0 12   39-127 -88
8 EC Flensburg-Harrislee   2   1  0 13   25-151 -126

Les quatre premiers (Harsefeld remplace Hambourg 1b qui déclare forfait) accèdent à la poule de qualification en Regionalliga nord. Les autres repassent par une qualification.

 

Poules de qualification en championnat régional nord-est

Groupe 1 (6 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 EC Brême          11   5  1  0   73-26  +47
2 SV Hambourg 1b     8   4  0  2   58-26  +32
3 EC Nordhorn        5   2  1  3   48-26  +22
4 TV Farmsen         0   0  0  6    8-109 -101

Groupe 2 (6 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 EC Flensburg      10   5  0  1   36-10  +26
2 EC Rostock         9   4  1  1   39-14  +25
3 MTV Soltau         5   2  1  3   30-33  -3
4 SV Altona 93       0   0  0  6    9-57  -48

 

 

Hambourg / Schleswig-Holstein

Landesliga (10 matches)

                   Pts   BP-BC  Diff
1 SV Altona 93      14   78-34  +44
2 TV Farmsen        14   52-32  +20
3 SV Hambourg 1c    13  111-56  +55
4 ETC Timmendorf 1c  8   55-59  -4
5 EC Flensburg 1b    7   41-79  -38
6 SV Altona 93 1b    4   20-97  -77

Les deux premiers accèdent aux qualifications en championnat régional nord-est.

 

 

Basse-Saxe

Niedersachsenliga (10 matches)

                   Pts   BP-BC  Diff
1 EC Nordhorn       20  143-13  +130
2 MTV Soltau        12   57-61  -4
3 ESC Wolfsburg 1b  11   67-76  -9
4 TSV Wulsdorf       8   50-73  -23
5 EHC Osterode       4   20-64  -44
6 EC Flensburg 1b    2   35-85  -50

Nordhorn et Soltau accèdent aux qualifications en championnat régional nord-est.

 

Poules de qualification en Niedersachsenliga

Groupe 1 (4 matches)

                    Pts  V  N  D   BP-BC  Diff
1 TSV Wulfsdorf      5   2  1  1   27-13  +24
2 ESG Salzgitter     5   2  1  1   15-20  -5
3 Braunschweig 1b    2   1  0  3   15-24  -9

Groupe 2 (4 matches)

                        Pts  V  N  D   BP-BC  Diff
1 ESC Wolfsburg 1b       8   4  0  0   45-20  +25
2 EHC Osterode           4   2  0  2   16-22  -6
3 Clausthal-Zellerfeld   0   0  0  4   18-37  -19

 

Landesliga (10 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 ESV Schierke      16   8  0  2   85-48  +37
2 USC Clausthal     13   6  1  3   80-63  +17
3 ESG Salzgitter    13   6  1  3   59-52  +7
4 EC Brême 1b       10   5  0  5   46-57  -11
5 EG Wolfsburg 1b    4   2  0  8   36-71  -35
6 EHC Salzgitter 1b  4   2  0  8   48-63  -15

 

 

Berlin

Landesliga (10 matches)

                         Pts    BP-BC  Diff
 1 EC Berlin              16   146-21  +125
 2 FASS Berlin 1b         15    88-37  +51
 3 ERSC Berliner Bären    14    83-37  +46
 4 Berliner SC 1b         14    58-32  +26
 5 OSC Berlin-Schöneberg  14    86-50  +36
 6 FASS Berlin 1c         12    65-40  +25
 7 SC Charlottenburg       8    51-53  -2
 8 OSC Berlin 1b           7    28-75  -47
 9 BSG Eternit Berlin      5    33-85  -52
10 ERSC Berliner Bären 1b  3    21-122 -101
11 DEC Eishasen Berlin     2    31-138 -107

 

 

Rhénanie du Nord - Westphalie

NRW-liga

Classement (14 matches)

                   Pts    BP-BC  Diff
 1 EC Eschweiler    32   157-60  +97
 2 ERC Dortmund     29   147-62  +85
 3 ASV Hamm         25   153-76  +77
 4 EHC Essen-West   23   128-105 +23
 5 EC Dinslaken     22   134-79  +55
 6 EHC Wesel        18   100-99  +1
 7 EC Duisburg      12    90-154 -64
 8 ESF Iserlohn     11    87-129 -42
 9 EC Grefrath 1b    6    80-158 -78
10 SC Krefeld        2    50-204 -154

Les quatre premiers accèdent à la poule de qualification en Regionalliga ouest.

 

Poules de qualification en NRW-liga

Groupe 1 (8 matches)

                   Pts    BP-BC  Diff
1 EC Duisburg       13    53-31  +22
2 SV Brackwede      10    47-28  +19
3 EHC Wesel          9    59-28  +31
4 Bergisch-Gladbach  6    45-48  -3
5 EHC Troisdorf      2     8-77  -69

Groupe 2 (8 matches)

                   Pts    BP-BC  Diff
1 EC Dinslaken      12    61-20  +41
2 SC Krefeld         8    39-30  +9
3 ESC Soest          2    26-51  -25
4 EHC Gladbeck       2    32-57  -25

 

Landesliga

Classement (12 matches)

                       Pts    BP-BC  Diff
1 EC Bergisch-Gladbach  24   149-38  +111
2 EHC Gladbeck          17    93-55  +38
3 EHC Troisdorf         13    62-61  +1
4 TSVE Bielefeld        11    60-81  -21
5 ESC Iserlohn          11    65-88  -23
6 HEC Bonn 1b            6    58-79  -21
7 CT Dellwig             2    40-125 -85

Les trois premiers accèdent à la qualification en NRW-liga.

 

Qualification en Landesliga (10 matches)

                   Pts    BP-BC  Diff
1 HEC Bonn 1b       18   162-27  +135
2 EV Duisburg       18   109-25  +84
3 TSVE Bielefeld     8    45-89  -44
4 ESC Iserlohn       6    54-105 -51
5 HEC Bonn 1b        6    47-107 -60
6 EC Bergkamen       4    26-90  -64

 

Bezirksliga

Groupe 1 (12 matches)

                     Pts    BP-BC  Diff
1 EC Ratingen 1b      18    46-24  +22
2 Iserlohn/Schwerte   15    45-35  +10
3 HC Hemer            13    57-53  +4
4 HC Neuss 1b         12    57-47  +10
5 HEC Essen           12    43-54  -11
6 EV Wesel             7    38-49  -11
7 EHC Wuppertal        7    26-50  -24

Groupe 2 (10 matches)

                   Pts    BP-BC  Diff
1 ASV Hamm 1b       16    66-37  +29
2 EC Bergkamen      15    73-45  +28
3 EHC Bensberg      13    70-45  +25
4 EHC Oberhausen    10    63-51  +12
5 ESC Soest 1b       4    32-65  -33
6 EC Hagen           2    17-85  -68

 

Poule finale (14 matches)

                         Pts    BP-BC  Diff
1 ASV Hamm 1b             20    70-57  +13
2 EHC Cologne-Bensberg    16    77-75  +2
3 EC Bergkamen            16    77-62  +15
4 EC Ratingen 1b          14    57-50  +7
5 HC Hemer                14    69-73  -4
6 ESV Iserlohn/Schwerte   12    51-66  -15
7 EHC Oberhausen          11    85-95  -10
8 EC Neuss 1b              9    71-79  -8

Poule de classement (6 matches)

                    Pts   BP-BC  Diff
1 EHC Wuppertal      9    32-22  +10
2 EV Wesel           8    35-24  +11
3 HEC Essen          5    29-32  -3
4 EC Hagen           2    18-36  -18

 

 

Rhénanie-Palatinat / Sarre

Landesliga (10 matches)

                           Pts    BP-BC  Diff
1 EC Dillingen              18    68-41  +27
2 AHC Bitburg               15    93-41  +52
3 ERC Ludwigshafen          12    58-50  +8
4 Tornado Luxembourg (LUX)   7    60-86  -26
5 ESV Bitburg                6    55-79  -24
6 ESV Kaiserslautern         2    42-79  -37

 

Coupe de Rhénanie-Palatinat - Sarre

Quarts de finale

AHC Bitburg - HC Metz (FRA) 5-0
Ludwigshafen - ESV Bitburg 5-4
Kaiserslautern - EHC Zweibrücken 15-1

Demi-finales

Ludwigshafen - Kaiserslautern 5-0
AHC Bitburg - Tornado Luxembourg (LUX) 10-5

Finale

AHC Bitburg - Ludwigshafen 7-5

 

 

Hesse

Hessenliga

Première phase (10 matches)

                     Pts    BP-BC  Diff
1 ESC Erfurt          14    56-35  +21
2 EC Diez/Limburg     12    41-36  +5
3 ESC Francfort 1b    10    34-33  +1
4 EV Wiesbaden        10    43-36  +7
5 TSG Darmstadt 1846   7    38-49  -11
6 EC Kassel 1b         7    39-62  -23

 

Phase finale (classement cumulé, 16 matches)

                     Pts    BP-BC  Diff
1 ESC Erfurt          21    89-65  +24
2 EV Wiesbaden        20    83-62  +21
3 TSG Darmstadt 1846  11    56-76  -20
4 EC Kassel 1b        10    66-97  -31

 

Landesliga (20 matches)

                       Pts    BP-BC  Diff
 1 VERC Lauterbach 1b   36   253-53  +200
 2 Eisteufel Francfort  30   123-72  +51
 3 EC Bad Nauheim 1c    26*  166-91  +75
 4 ECJ Sossenheim       25   120-88  +32
 5 WSV Aschaffenburg    24   121-87  +34
 6 EHC Speyer           23*  128-113 +15
 7 ESC Roßdorf 91       20   119-80  +39
 8 ESC Francfort 1c     17   120-118 +2
 9 EHC Francfort         9    99-185 -86
10 TSG Darmstadt 1b      4    49-228 -179
11 EV Wiesbaden 1b       4    44-227 -183

* un match en moins

 

 

Saxe

Sachsenliga

Poule ouest (8 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 USG Chemnitz      16   8  0  0   87-18  +69
2 EHV Schönheide    10   5  0  3   50-38  +12
3 FEV Brunndöbra     8   4  0  4   31-33  -2
4 SV Oberwiesenthal  6   3  0  5   42-66  -24
5 BEC Kirchberg      0   0  0  8   23-78  -55

 

Poule est (4 matches)

                    Pts  V  N  D   BP-BC  Diff
1 SVRW Bad Muskau    8   4  0  0   45-14  +31
2 ESC Dresde         4   2  0  2   34-16  +18
3 SV Groß-Düben      0   0  0  4    6-55  -49

 

Demi-finales

USG Chemnitz - Dresde 6-5
SV Rot-Weiß Bad Muskau - Schönheide 20-2

Match pour la troisième place

Dresde - Schönheide 12-1

Finale

Chemnitz - Bad Muskau 5-8

 

 

Bade-Wurtemberg

Baden-Württemberg-Liga

Classement (14 matches)

                   Pts    BP-BC  Diff
1 EC Stuttgart      28   172-28  +144
2 ESV Balingen      21   120-67  +53
3 EV Wernau         20   119-60  +59
4 EHC Schwenningen  14    80-63  +17
5 ERC Waldbronn     13    76-63  +13
6 TSV Plattenhardt  10    51-118 -67
7 EC Eppelheim 1b    6    55-152 -97
8 EHC Aalen          0    37-159 -122

Eppelheim et Aalen sont relégués

 

Poule de qualification en Baden-Württemberg-Liga (8 matches)

                   Pts    BP-BC  Diff
1 EC Stuttgart      20   121-22  +99
2 EV Wernau         14    57-40  +17
3 ESV Hügelsheim    10    48-69  -21
4 ESV Balingen       8    33-59  -26
5 ERC Waldbronn      5    26-59  -33
6 EHC Schwenningen   3    30-66  -36

Waldbronn et l'EHC Schwenningen sont relégués en Landesliga. Les quatre premiers restent dans une Baden-Württemberliga qui sera renforcée par la descente des clubs de la Regionalliga sud-ouest bientôt disparue.

 

Landesliga

Classement (10 matches)

                   Pts    BP-BC  Diff
1 ESG Esslingen 1b  16    85-22  +63
2 EHC Achern        15    68-34  +34
3 EHC Steinmauern   14    45-36  +9
4 EHF Moos           7    39-53  -14
5 ESV Wernau         5    33-52  -19
6 EHC Herrischried   3    20-93  -73

 

Poules de maintien

Groupe A, Bade (8 matches)

                   Pts   BP-BC  Diff
1 EC Eppelheim 1b   12   91-40  +51
2 EHC Achern        12   48-40  +8
3 EHF Moos          10   44-28  +16
4 EHC Steinmauern    6   37-35  +2
5 EHC Herrischried   0   14-91  -77

Groupe B, Wurtemberg (6 matches)

                   Pts   BP-BC  Diff
1 ESG Esslingen 1b  10   30-15  +15
2 ESV Wernau         6   23-26  -3
3 EHC Aalen          4   30-31  -1
4 TSV Plattenhardt   4   21-32  -11

 

 

Bavière

Bayernliga

Groupe 1 (18 matches)

                     Pts    BP-BC  Diff
 1 ERC Haßfurt        31   140-92  +48
 2 ERC Lechbruck      25    96-67  +29
 3 EC Ulm/Neu-Ulm     22   106-96  +10
 4 SC Bad Kissingen   20   125-90  +35
 5 Fürstenfeldbruck   20    84-80  +4
 6 EC Pfaffenhofen    19   127-104 +23
 7 ESV Burgau         16    97-103 -6
 8 SC Reichersbeuern  15   106-107 -1
 9 ESV Buchloe         7    81-159 -78
10 EV Mittenwald       5    66-130 -64

Les cinq premiers accèdent aux poules de qualification en Regionalliga sud.

Groupe 2 (18 matches)

                     Pts    BP-BC  Diff
 1 ETC Crimmitschau   31   125-48  +77
 2 TSV Trostberg      26   134-85  +49
 3 ESC Holzkirchen    24   109-74  +35
 4 ESC Vilshofen      23    99-92  +7
 5 EV Pegnitz         21   112-112  0
 6 Frillensee-Inzell  16    67-81  -14
 7 ETC Höhenkirchen   15    83-83   0
 8 EHC Bad Aibling    13    30-96  -66
 9 EC Erkersreuth      9    86-122 -36
10 ERSC Ottobrunn      2    41-143 -102

Les cinq premiers accèdent aux poules de qualification en Regionalliga sud.

 

Finale de Bayernliga

Crimitschau - Haßfurt 12-10 (en deux manches)

Match pour la troisième place

Trostberg - Lechbruck 26-10 (en deux manches)

 

Qualification en Bayernliga

Groupe 1 (8 matches)

                    Pts  BP-BC  Diff
1 SC Reichersbeuern  8   31-28  +3
2 EC Pfaffenhofen    6   38-30  +8
3 EC Erkersreuth     6   24-34  -10
4 ETC Höhenkirchen   4   31-32  -1

Mittenwald forfait

Groupe 2 (8 matches)

                        Pts   BP-BC  Diff
1 DEC Frillensee-Inzell  11   45-30  +15
2 ESV Buchloe            10   41-36  +5
3 ESV Burgau              9   45-36  +9
4 EHC Bad Aibling         9   45-41  +4
5 ERSC Ottobrunn          1   15-48  -33

 

Landesliga

Groupe 1 (10 matches)

                   Pts    BP-BC  Diff
1 EV Weiden 1b      16   107-45  +62
2 Crimmitschau 1b   16   117-61  +56
3 ESV Würzburg      12    82-72  +10
4 Schweinfurt 1b     7    52-85  -33
5 SV Hof             6    41-72  -31
6 EV Selb            3    43-107 -64

Groupe 2

                   Pts    J    BP-BC  Diff
 1 ERC Regen        28   17   107-58  +49
 2 Regensburg 1b    25   16   126-56  +70
 3 EV Bruckberg     24   17   110-71  +39
 4 ESV Gebensbach   22   18   111-89  +22
 5 TSV Waldkirchen  21   16   101-87  +14
 6 SC Ergolding     15   18    82-99  -17
 7 ASV Dachau       13   17    78-104 -26
 8 EV Moosburg 1b    8   16    83-120 -37
 9 EV Aich           6   13    87-116 -29
10 Ingolstadt 1b     4   18    67-152 -85

Groupe 3 (14 matches)

                     Pts    BP-BC  Diff
1 EV Berchtesgaden    28   172-24  +148
2 TSV Schliersee      19    93-59  +34
3 EHC Wellheim        17    86-74  +12
4 SC Forst            14    75-93  -18
5 EC Schwaig          14   100-87  +13
6 MTV Diessen         11    68-101 -33
7 SC Gaißach           8    47-85  -38
8 Fürstenfeldbruck 1b  1    34-152 -118

Groupe 4 (18 matches)

                     Pts    BP-BC  Diff
 1 SC Lindau          33   127-42  +85
 2 VFL Denklingen     25   101-55  +46
 3 EC Oberstdorf      22   109-61  +48
 4 TSV Oberbeuren     21    94-71  +23
 5 ESV Türkheim       17    90-107 -17
 6 ESV Marktoberdorf  16    81-106 -25
 7 TSV Haunstetten    15    89-81  +8
 8 EA Kempten 1b      12    74-114 -40
 9 SV Hohenfurch      11    78-124 -46
10 RM Kaufbeuren       8    73-155 -82

 

Finale de Landesliga : Berchtesgaden champion.

 

Kreisliga

Groupe 1 (10 matches)

                   Pts   BP-BC  Diff
1 TSV Fichtelberg   18   74-23  +51
2 SV Bayreuth       14   76-39  +37
3 TV Waldsassen      8   31-40  -9
4 EHC Wunsiedel      8   49-68  -19
5 EV Pegnitz 1b      6   37-77  -40
6 EHC Kulmbach       6   47-67  -20

Groupe 2 (10 matches)

                   Pts   BP-BC  Diff
1 ESV Kagers        18  106-41  +65
2 ESC Dorfen 1b     15   97-45  +52
3 TSV Erding 1b     12   63-46  +17
4 Gebensbach 1b      7   53-74  -21
5 EC Tegernsee       6   43-93  -50
6 EHC Landshut       2   24-87  -63

Groupe 3 (12 matches)

                       Pts   BP-BC  Diff
1 SC Eibsee-Grainau     20   88-33  +55
2 Planegg-Geisenbrunn   18   80-43  +37
3 USC Munich            14   53-43  +10
4 EGW Augsbourg         13   42-56  -14
5 EC Thanning            9   37-45  -8
6 SV Apfeldorf           7   31-61  -30
7 ASV Hirschzell         3   36-86  -50

Groupe 4 (10 matches)

                   Pts   BP-BC  Diff
1 ERC Lechbruck 1b  18   85-31  +54
2 EC Senden         14   55-43  +12
3 TSV Kottern       12   55-43  +12
4 ECGR Eisenberg     6   43-55  -12
5 SV Hopfen am See   6   55-80  -25
6 EHC Sonthofen      4   38-79  -41

 

Poule finale de Bezirksliga (4 matches)

                    Pts  BP-BC  Diff
1 SC Eibsee-Grainau  8   30-17  +13
2 ESV Kagers         4   29-24  +5
3 TSV Fichtelberg    0   12-30  -18

Eibsee-Grainau et Kagers sont promus en Landesliga. Eibsee-Grainau décline la montée, et c'est l'USC Munich qui sera repêché à sa place.

 

 

La saison précédente (1990/91)

La saison suivante (1992/93)

 

Retour aux archives