Championnat d'Allemagne 1998/99

 

DEL

Bundesliga

1. Liga : zone nord, zone sud et finale.

2. Liga : zone nord, zone sud et finale.

 

DEL (Deutsche Eishockey Liga)

Pour éviter d'avoir des effectifs changeant toutes les semaines, ce qui donne l'impression d'équipes sans âme, la DEL limite à 26 (dont cinq Allemands) le nombre de joueurs qu'il est possible d'avoir sous contrat. Trop tard pour Düsseldorf, victime de l'escalade financière, qui se retire en Bundesliga. Il ne reste plus que quatorze équipes.

Classement (52 matches)

                     Pts    V VP  DP D     BP-BC   Diff
 1 Nuremberg         106   30  7  2  13   199-141  +58
 2 Eisbären Berlin    91   26  4  5  17   210-163  +47
 3 Mannheim           89   24  5  7  16   208-182  +26
 4 Francfort          89   25  5  4  18   184-168  +16
 5 Cologne            88   21  9  7  15   182-159  +23
 6 Landshut           88   21  8  9  14   163-140  +23
 7 Krefeld            87   23  7  4  18   183-159  +24
 8 Augsbourg          85   22  8  3  19   169-155  +14
 9 Kassel             84   24  4  4  20   165-145  +20
10 Schwenningen       72   19  4  7  22   195-217  -22
11 Hanovre            66   18  3  6  25   175-195  -20
12 Rosenheim          62   15  6  5  26   169-213  -44
13 Berlin Capitals    52   12  4  8  28   146-205  -59
14 Oberhausen         33   10  0  3  39   148-254  -106

V : victoire dans le temps réglementaire (3 points). VP : victoire en prolongation ou aux tirs au but (2 points). DP : défaite en prolongation ou aux tirs au but (1 point). Défaite dans le temps réglementaire (0 point).

Outsider en début de saison, Nuremberg a pu compter sur le joueur de l'année Sergio Momesso et sur l'excellent gardien biélorusse Andreï Mezin pour survoler la saison régulière, terminant avec 15 points d'avance sur les Eisbären Berlin, qui n'étaient pas en position d'être qualifiés pour les play-offs en décembre, mais qui sont montés en puissance tout au long de l'année. Mannheim est encore devancé en saison régulière, terminant cette fois-ci troisièmes, mais les Aigles sont toujours aussi dangereux en play-offs. Francfort, qui caracolait en tête, a connu une fin de saison chaotique (licenciement de l'entraîneur Bernie Johnston), et finit quatrième, devant Cologne, Landshut, Krefeld et Augsbourg. Le dindon de la farce est Kassel, éliminé à un point des play-offs et à seulement sept points du deuxième dans une compétition très serrée entre les neuf premiers.

 

Quarts de finale

Nuremberg - Augsbourg 5-4
Augsbourg - Nuremberg 6-5 a.p.
Nuremberg - Augsbourg 5-1
Augsbourg - Nuremberg 2-1
Nuremberg - Augsbourg 2-1

Eisbären Berlin - Krefeld 3-2
Krefeld - Eisbären Berlin 4-2
Eisbären Berlin - Krefeld 5-4 a.p.
Krefeld - Eisbären Berlin 5-6

Mannheim - Landshut 2-0
Landshut - Mannheim 3-5
Mannheim - Landshut 5-2

Francfort - Cologne 5-4
Cologne - Francfort 2-1
Francfort - Cologne 5-2
Cologne - Francfort 3-2
Francfort - Cologne 4-3 a.p.

Nuremberg comprend d'entrée que les play-offs ne seront pas une partie de plaisir après avoir été poussé au cinquième match par un accrocheuse équipe d'Augsbourg, qui a joué sa chance à fond mais qui n'a pas réussi à s'imposer à l'extérieur. Tous les favoris se sont finalement qualifiés, dont Mannheim qui a repris son rythme de croisière en infligeant un 3-0 à Landshut. Il faut dire que les Bavarois ont des soucis plus graves, puisque c'est la survie du club qui est en jeu. En proie à des difficultés économiques, il pourrait être racheté et déplacé sans vergogne à Munich, où le groupe Anschutz, propriétaire des Los Angeles Kings, et qui a déjà créé une franchise de toutes pièces à Londres, en prendrait le contrôle.

 

Demi-finales

Eisbären Berlin - Mannheim 2-4
Mannheim - Eisbären Berlin 6-0
Eisbären Berlin - Mannheim 1-1 (1-0 aux tirs au but)
Mannheim - Eisbären Berlin 9-3

Nuremberg - Francfort 5-1
Francfort - Nuremberg 2-3
Nuremberg - Francfort 2-1

La finale est presque logique, tant Mannheim a écrasé Berlin, ne concédant qu'une manche aux tirs au but. Mais Nuremberg s'est cette fois qualifié en trois manches (Francfort semble avoir laissé trop de forces au tour précédent) et entame avec confiance la première finale de son histoire.

 

Finale

Nuremberg - Mannheim 2-1 a.p.
Mannheim - Nuremberg 5-1
Nuremberg - Mannheim 3-2
Mannheim - Nuremberg 4-3
Nuremberg - Mannheim 2-3

On assiste à la plus belle finale depuis la création de la DEL. Malgré la domination de Nuremberg durant la saison, Mannheim arrive une fois de plus à s'imposer dans les play-offs et remporte son troisième titre d'affilée. Alors que les équipes semblent souveraines à domicile, Nuremberg tente de faire sauter la banque dans la quatrième manche en menant 2-0 après deux minutes de jeu. Mais Jan Alston réussit à égaliser en l'espace de dix minutes, et Mannheim prend deux buts d'avance avant même la fin du premier tiers. Dans l'ultime rencontre, c'est encore Alston qui est décisif à la mi-match en marquant le but du 3-2. Les joueurs franconiens se cassent ensuite les dents sur le but de Pavel Cagas, qui préserve le précieux avantage.

 

 

 

Bundesliga

Hanovre fait faillite avant la saison, le 15 juillet, et repart au niveau régional, remplacé par Düsseldorf

Première phase (44 matches)

                   Pts    V  VP  DP   D     BP-BC   Diff
 1 ESC Essen        95   27   6   2   9    157-91   +66
 2 EC Bad Neuheim   94   28   4   2  10    176-105  +71
 3 Düsseldorfer EG  79   23   4   2  15    148-126  +22
 4 Iserlohner EC    77   21   4   6  13    165-138  +27
 5 EHC Fribourg     76   22   4   2  16    138-140  -2
 6 GEC Nordhorn     73   22   2   3  17    153-138  +15
 7 EHC Braunlage    72   20   3   6  15    147-128  +19
 8 SC Riessersee    70   16   8   6  14    138-148  -10
 9 EC Bad Tölz      68   19   4   4  17    118-116  +2
10 EC Heilbronn     62   16   6   2  20    145-144  +1
11 TSV Erding       55   16   3   1  24    132-163  -31
12 EHC Neuwied      53   15   2   4  23    153-154  -1
13 ERC Ingolstadt   53   15   1   6  22    124-146  -22
14 EHC Hambourg     51   13   5   2  24    139-186  -47
15 ES Weißwasser    48   12   2   8  22    149-167  -18
16 EV Grefrath      30    8   1   4  31    111-203  -92

 

 

Tour final (14 matches)

Classement cumulé (58 matches) :

                   Pts    V  VP  DP   D     BP-BC   Diff
1 ESC Essen        119   35   6   2  15    206-130  +76
2 EC Bad Neuheim   113   33   6   2  17    218-151  +67
3 Düsseldorfer EG  108   32   4   4  18    208-171  +37
4 GEC Nordhorn     106   33   2   3  20    221-185  +36
5 EHC Fribourg      97   28   5   3  22    184-187  -3
6 Iserlohner EC     94   25   5   9  19    214-190  +24
7 EHC Braunlage     86   24   4   6  24    180-174  +6
8 SC Riessersee     81   19   9   6  24    169-204  -35

 

Quarts de finale

Essen - Riessersee 3-2 4-1 3-1
Bad Neuheim - Braunlage 6-2 2-4 4-1 3-2
Düsseldorf - Iserlohn 4-1 6-3 3-4(t.a.b.) 1-4 3-2
Nordhorn - Fribourg 2-5 1-3 4-2 3-6

 

Demi-finales

Essen - Fribourg 4-3 3-2(t.a.b.) 3-2
Bad Neuheim - Düsseldorf 3-1 3-4(t.a.b.) 7-2 3-1

 

Finale

Essen - Bad Neuheim 3-1 1-3 3-2(a.p.) 2-3 1-0(t.a.b.)

Essen est champion de Bundesliga et intégrera la DEL l'année suivante.

 

 

Tour de qualification en Bundesliga

Groupe A (14 matches)

                   Pts   V VP DP  D   BP-BC  Diff
1 ERC Ingolstadt    33   9  2  2  1   53-26  +27
2 EC Bad Tölz       30   9  1  1  3   56-28  +28
3 Grefrather EV     29   8  2  1  3   64-62  +2
4 EHC Neuwied       24   6  2  0  5   62-51  +11
5 ETC Crimmitschau  22   7  0  1  6   53-48  +5
6 EC Timmendorf     12   3  1  1  9   55-79  -24
7 REV Bremerhaven   12   3  0  3  8   49-75  -26
8 Deggendorfer EC    6   1  1  1 11   45-68  -23

Les clubs de Bundesliga se maintiennent dans ce groupe malgré la menace de Crimmitschau.

Groupe B (14 matches)

                   Pts   V VP DP  D   BP-BC  Diff
1 Heilbronner EC    31   9  2  0  3   68-48  +20
2 ES Weißwasser     30   8  2  2  2   70-54  +16
3 SC Bietigheim     28   9  0  1  4   69-53  +16
4 EC Wilhelmshaven  24   5  4  1  4   47-44  +3
5 TSV Erding        23   7  0  2  5   48-38  +10
6 EHC Hambourg      14   4  0  2  8   45-55  -10
7 EV Regensburg     13   4  0  1  9   52-74  -22
8 EV Duisburg        5   1  1  0 12   44-77  -33

Bietigheim-Bissingen et Wilhelmshaven sont promus aux dépens d'Erding et de Hambourg. La montée d'Essen permettra le maintien de Hambourg, les mieux placés Erding et Crimmitschau ayant renoncé à ce repêchage tardif.

 

 

 

1. Liga

Nord

Toujours aussi peu d'équipes au nord : il n'y a qu'une 1. Liga et pas de 2. Liga. Du fait des retraits de Herne, Limburg et Hamm, on repêche les six équipes de la poule finale de Rhénanie-du-Nord-Westphalie de la saison précédente.

Classement (36 matches)

                           Pts    V VP DP  D    BP-BC   Diff
 1 REV Bremerhaven          85   27  1  2  6   171-103  +68
 2 EC Wilhelmshaven         78   24  2  2  8   190-104  +86
 3 EV Duisburg              71   19  6  2  9   161-136  +25
 4 EC Timmendorfer Strand   59   19  0  2 15   187-200  -13
 5 Gelsenkirchener EC       57   19  0  0 17   147-143  +4
 6 ESC Erfurt               50   15  1  3 17   129-129   0
 7 Adendorfer EC            40   12  1  2 21   143-166  -23
 8 Ratingen                 39   10  4  1 21   129-162  -33
 9 EHC Wolfsburg            33    9  2  2 23   111-152  -41
10 Eintracht Braunschweig   28    7  2  3 24   100-173  -73

Salzgitter est liquidé le 15 novembre alors qu'il occupait la dernière place avec 11 points en 14 matches.

Les quatre premiers accèdent au tour de qualification en Bundesliga. Bremerhaven disputera par ailleurs le titre de 1. Liga.

 

Poule de qualification en 1. Liga nord (18 matches)

                           Pts    V VP DP  D    BP-BC  Diff
 1 EHC Wolfsburg            47   14  2  1  1    95-51  +44
 2 Ratingen                 42   14  0  0  4   112-47  +65
 3 Adendorfer EC            39   13  0  0  5    86-42  +44
 4 ESC Erfurt               36   12  0  0  6    95-53  +42
 5 Gelsenkirchener EC       33   11  0  0  7    90-66  +24
 6 Herner EV                25    8  0  1  9    92-80  +12
 7 Eintracht Braunschweig   24    7  1  1  9    58-90  -32
 8 Herforder EC             15    5  0  0 13    64-99  -35
 9 Eisbären Berlin 2         9    3  0  0 15    48-110 -62
10 KEV Hanovre               0    0  0  0 18    41-143 -102

Les huit premiers sont qualifiés pour la future Oberliga nord. Les Neue Eisbären et le KEV Hanovre (qui revient ainsi au niveau national un an après sa faillite) seront repêchées après les retraits de Braunschweig et Herford.

 

 

Sud

Sonthofen s'est vu refuser sa licence (même pour la 2. Liga) et est reparti du bas de l'échelle. Peiting s'est volontairement retiré en 2. Liga sud. Straubing a été repêché.

Classement (44 matches)

                           Pts    V VP  DP D     BP-BC   Diff
 1 SC Bietigheim-Bissingen  90   28  2  2  12   218-146  +72
 2 Deggendorfer EC          84   23  5  5  11   198-154  +44
 3 ETC Crimmitschau         82   21  7  5  11   173-137  +36
 4 EV Regensburg            80   23  5  1  15   172-141  +31
 5 ERC Selb                 75   20  4  7  13   186-172  +14
 6 EC Atlantis Ulm/Neu-Ulm  73   19  5  6  14   184-171  +13
 7 ERSC Amberg              73   20  5  3  16   177-168  +9
 8 EV Weiden                58   14  6  4  20   155-184  -29
 9 ERC Haßfurt              55   15  3  4  22   165-197  -32
10 EHC Straubing            45   11  5  2  26   125-170  -45
11 EV Landsberg             39   10  2  5  27   145-217  -72
12 ESV Bayreuth             38    8  3  8  25   139-180  -41

Les quatre premiers accèdent au tour de qualification en Bundesliga. Bietigheim disputera par ailleurs le titre de 1. Liga.

 

Qualification en 1. Liga sud

Groupe A (12 matches)

                   Pts   V VP DP  D   BP-BC  Diff
1 ERC Selb          23   7  1  0  4   62-51  +11
2 ERC Haßfurt       23   7  0  2  3   70-41  +29
3 ESV Bayreuth      22   7  0  1  4   51-42  +9
4 EHC Waldkraiburg  21   6  1  1  4   48-51  -3
5 TEV Miesbach      19   5  2  0  5   52-51  +1
6 EHC Bad Aibling   13   4  0  1  7   42-58  -16
7 EV Weiden          5   1  1  0 10   34-65  -31

Waldkraiburg devait être promu aux dépens de Weiden, mais se retirera au niveau régional. Miesbach, Bad Aibling et Weiden seront tous trois repêchés (après des désistements dans l'autre poule).

Groupe B (12 matches)

                   Pts   V VP DP  D   BP-BC  Diff
1 EC Atlantis Ulm   24   6  2  2  2   51-38  +13
2 ESC Munich        22   6  1  2  3   67-45  +22
3 EHC Straubing     21   5  2  2  3   46-40  +6
4 ERSC Amberg       20   6  1  0  5   66-57  +9
5 EC Peiting        16   5  0  1  6   52-65  -13
6 EV Landsberg      13   4  0  1  7   47-63  -16
7 TuS Geretsried    10   2  2  0  8   53-74  -21

L'ESC Munich est promu aux dépens de Landsberg.

 

 

Finale

REV Bremerhaven - SC Bietigheim-Bissingen 8-1 5-6

Bremerhaven est champion de 1. Liga.

 

 

 

2. Liga

Pas de 2. Liga nord.

Sud

Classement (36 matches)

                     Pts    V VP DP  D    BP-BC   Diff
 1 EHC Bad Aibling    81   26  1  1  8   196-117  +79
 2 EC Peiting         80   24  3  2  7   206-132  +74
 3 ESC Munich         79   23  4  2  7   178-90   +88
 4 EHC Waldkraiburg   65   20  1  3 12   181-121  +60
 5 TEV Miesbach       64   17  4  5 10   162-137  +25
 6 TuS Geretsried     62   18  3  2 13   151-124  +27
 7 EV Füssen          62   17  5  1 13   161-143  +18
 8 ESV Kaufbeuren     50   13  4  3 16   114-112  +2
 9 TSV Peißenberg     49   14  2  3 17   144-162  -18
10 EC Pfaffenhofen    41   12  1  3 20   139-181  -42
11 EV Ravensburg      37   11  1  2 22   122-167  -45
12 ESC Dorfen         20    5  1  3 27   116-237  -121
13 EHC Klostersee     12    3  1  1 31    89-236  -147

Les six premiers accèdent à la qualification en 1. Liga sud. Les autres disputent une poule de maintien.

Poule de maintien (12 matches)

                   Pts   V VP DP  D   BP-BC  Diff
1 ESV Kaufbeuren    24   7  0  3  2   55-28  +27
2 TSV Peißenberg    24   7  1  1  3   57-48  +9
3 EV Ravensburg     22   5  3  1  3   60-46  +14
4 ESC Dorfen        20   6  1  0  5   58-53  +5
5 EC Pfaffenhofen   19   4  2  3  3   45-47  -2
6 EV Füssen         15   4  1  1  6   41-53  -12
7 EHC Klostersee     2   0  1  0 11   29-70  -41

Klostersee doit disputer un barrage.

 

Barrage de qualification en 2. Liga sud

EHC Klostersee - EHC Memmingen 4-5 2-3

Memmingen est promu en 2. Liga. Klostersee sera finalement repêché.

 

 

 

Ligues régionales

Rhénanie du Nord - Westphalie : 1 Herner EV, 2 Herforder EC.

Herne et Herford accèdent à la qualification en 1. Liga nord.

Nord-est : 1 Rostocker EC, 2 Neue Eisbären Berlin, 3 KEV Hanovre.

Rostock renonçant, ce sont la réserve des Eisbären et le KEV Hanovre qui participeront à la qualification en 1. Liga nord.

 

Saxe : 1 ESC Dresde.

Sud-ouest : 1 Schwenninger ERC 2.

Bavière : 1 EHC Memmingen, 2 EA Kempten.

 

Poule de promotion en 2. Liga sud (6 matches)

                   Pts   V VP DP  D   BP-BC  Diff
1 EA Kempten        12   4  0  0  2   27-20  +7
2 EHC Memmingen     10   3  0  1  2   27-20  +7
3 ESC Dresde         8   2  1  0  3   18-23  -5
4 Schwenningen 2     6   2  0  0  4   18-27  -9

Kempten est promu en 2. Liga sud tandis que Memmingen doit passer par un barrage. Dresde sera repêché... en Oberliga nord, pour faire le compte.

 

 

 

Matches amicaux

09/08/1998 Rosenheim - Bad Tölz 9-2
??/08/1998 Braunlage - Duisburg 4-1
??/08/1998 Duisburg - Braunlage 4-5
??/08/1998 Braunlage - Essen 2-6
21/08/1998 Bietigheim-Bissingen - Heilbronn 4-8
23/08/1998 Rosenheim - Kassel 2-1
23/08/1998 Bietigheim-Bissingen - Iserlohn 4-3
25/08/1998 Bietigheim-Bissingen - Fribourg 9-12
??/08/1998 Braunlage - Kassel 4-4
28/08/1998 Rosenheim - Augsbourg 3-0
28/08/1998 Heilbronn - Bietigheim-Bissingen 3-2
30/08/1998 Kassel - Rosenheim 0-1
30/08/1998 Bad Nauheim - Bietigheim-Bissingen 3-0
01/09/1998 Fribourg - Bietigheim-Bissingen 3-1
??/09/1998 Braunlage - Hanovre  (match arrêté à 2-0)
04/09/1998 Augsbourg - Rosenheim 3-1
04/09/1998 Iserlohn - Bietigheim-Bissingen 4-4
05/09/1998 Landshut - Rosenheim 4-3
??/09/1998 Salzgitter - Braunlage 2-5
06/09/1998 Bietigheim-Bissingen - Bad Nauheim 4-0
13/09/1998 Bietigheim-Bissingen - Ravensburg 13-6

 

 

La saison précédente (1997/98)

La saison suivante (1999/2000)

 

Retour aux archives