Coupe d'Europe 1969/70

 

Premier tour (septembre/octobre 1969)

Gardena (ITA) - Klagenfurter AC (AUT) 4-6 (1-1,0-3,3-2) [le 4 octobre]
Klagenfurt - Gardena 5-1 (3-0,1-1,1-0)

Leksands IF (SUE) - HIFK Helsinki (FIN) 8-2 (1-0,5-1,2-1)
HIFK Helsinki - Leksand 7-1 / 2-5 aux tirs au but

Esbjerg (DAN) - EV Füssen (RFA) 1-6 (0-4,1-1,0-1)
Esbjerg - Füssen 2-9 (0-3,2-3,0-3) [à Herning]

HC Saint-Gervais (FRA) - La Chaux-de-Fonds (SUI) 0-6 (0-1,0-3,0-2) [le 13 septembre]
La Chaux-de-Fonds - HC Saint-Gervais 8-0 (5-0,2-0,1-0) [le 26 septembre]

Újpesti Dozsa (HON) - CSKA Sofia (BUL) 4-5 (0-1,2-1,2-3) [le 22 octobre]
CSKA Sofia - Újpest 3-5 (1-3,1-2,1-0) [le 29 octobre]

Podhale Nowy Targ (POL) - HK Jesenice (YOU) 10-2
Jesenice - Podhale Nowy Targ 4-2 (2-0,1-0,1-2)

 

 

Deuxième tour

Klagenfurter AC (AUT) - Ujpesti Dozsa (HON) 8-3 (3-0,1-1,4-2) [le 6 novembre]
Ujpest - Klagenfurt 3-4 (2-1,0-3,1-0) [le 11 novembre]

EV Füssen (RFA) - La Chaux-de-Fonds (SUI) 1-1 (0-1,0-0,1-0) [le 23 novembre]
La Chaux-de-Fonds - Füssen 2-1 (0-0,1-1,1-0) [le 25 novembre]

Leksands IF (SUE) - Dynamo Weißwasser (RDA) 7-3 (2-2,2-1,3-0)
Dynamo Weißwasser - Leksand 4-5 (0-3,1-1,3-1)

Dukla Jihlava (TCH) - Podhale Nowy Targ (POL) 11-1 (4-0,4-0,3-1) [le 12 novembre]
Podhale Nowy Targ - Dukla Jihlava 4-5 (3-0,1-1,0-4) [le 25 novembre]

 

 

Troisième tour

Klagenfurter AC (AUT) - Dukla Jihlava (TCH) 4-7 (0-3,3-2,1-2) [le 5 décembre]
Klagenfurt - Jihlava 2-8 (0-3,1-4,1-1) [le 6 décembre]

La Chaux-de-Fonds (SUI) - Leksands IF (SUE) 1-8 (1-1,0-3,0-4) [le 11 septembre à Lyss]
La Chaux-de-Fonds - Leksand 1-5 (0-0,1-3,0-2) [le 12 septembre]

 

 

Demi-finales (16 et 18 septembre 1970)

Leksands IF (SUE) - CSKA Moscou (URSS) 2-6 (0-2,0-3,2-1)
Leksand - CSKA Moscou 1-6 (0-2,1-2,0-2)

Dukla Jihlava (TCH) - Spartak Moscou (URSS) 3-4 (0-0,2-3,1-1)
Spartak Moscou - Dukla Jihlava 8-2 (1-0,5-1,2-1) [le 19 septembre]

 

 

Finale (8 et 10 octobre 1970)

Spartak Moscou (URSS) - CSKA Moscou (URSS) 3-2 (1-2,0-0,2-0)
CSKA Moscou - Spartak Moscou 8-5 (2-1,1-3,5-1)

Le CSKA Moscou avait cédé son titre de champion national mais a été admis à participer à la Coupe d'Europe en tant que tenant du trophée. La finale est ainsi un derby moscovite. Le Spartak remporte le match aller sur un but décisif de Gureïev et mène encore 5-3 au retour. C'en est trop pour Anatoli Tarasov, qui avait laissé depuis quelque temps les rênes du club de l'armée à son adjoint Boris Kulagin. Il fait irruption sur le banc, sermonne publiquement Kulagin pour avoir "conduit à la ruine une si glorieuse équipe en changeant sans cesse ses lignes", et reprend le commandement. Sous l'influence de son charisme, les joueurs renversent la situation et s'imposent 8-5 avec un dernier but en cage vide de Migunko. Le CSKA peut ainsi rester champion d'Europe, tandis que Tarasov, en prenant sa revanche sur le Spartak, lave l'affront du championnat 1969 et redevient l'incarnation du hockey russe, au grand désarroi de ceux qui s'étaient délectés de la chute de cette forte personnalité.

 

 

La saison précédente (1968/69)

La saison suivante (1970/71)

 

Retour aux archives