Coupe d'Europe 1989/90

 

Premier tour (du 13 au 15 octobre 1989)

Le premier de chaque groupe est qualifié pour les demi-finales.

Groupe A (à Rotterdam, Pays-Bas)

Français Volants de Paris (FRA) - Polonia Bytom (POL) 7-7 (1-2,2-2,4-3)
Rotterdam (HOL) - Durham Wasps (GBR) 10-1 (3-0,4-0,3-1)
Durham Wasps - Polonia Bytom 7-7 (4-4,2-1,1-2)
Rotterdam - Français Volants 5-3 (3-0,2-0,0-3)
Rotterdam - Polonia Bytom 3-3 (3-0,0-2,0-1)
Durham Wasps - Français Volants 1-5 (0-1,0-2,1-2)

Classement : 1 Rotterdam (HOL) 5, 2 Français Volants (FRA) 3 (+2), 3 Polonia Bytom (POL) 3 (0), 4 Durham Wasps (GBR) 1.

Meilleur gardien : Michel Geisterfer (Rotterdam).

Meilleur défenseur : Brad Beck (Durham).

Meilleur attaquant : Jean-Marc Gaulin (FV Paris).

 

Groupe B (à Berne, Suisse)

AS Varèse (ITA) - La Molina Puigcerdá (ESP) 18-0 (5-0,8-0,5-0)*
SC Berne (SUI) - EV Innsbruck (AUT) 7-0 (2-0,2-0,3-0)
EV Innsbruck - Varèse 5-5 (2-2,1-3,2-0)
Berne - Puigcerdá 18-2 (8-0,4-2,6-0)
Innsbruck - Puigcerdá 18-3 (7-2,5-0,6-1)
Varèse - Berne 1-5 (1-1,0-1,0-3)

* Les 2 buts de Puigcerdá sont annulés car un joueur, le gardien américain Ian Wood, n'a pas de licence en règle auprès de l'IIHF.

Classement : 1 Berne (SUI) 6, 2 Varèse (ITA) 3 (+14), 3 Innsbruck (AUT) 3 (+8), 4 Puigcerdá (ESP) 0.

 

Groupe C (à Zagreb, Yougoslavie)

SB Rosenheim (RFA) - Dynamo Weißwasser (RDA) 3-3 (0-2,3-1,0-0)
Medvescak Zagreb (YOU) - Levski Spartak Sofia (BUL) 12-0 (5-0,4-0,3-0)
Rosenheim - Levski Spartak Sofia 18-1 (5-1,10-0,3-0)
Medvescak Zagreb - Dynamo Weißwasser 6-8 (1-1,3-3,2-4)
Dynamo Weißwasser - Levski Spartak Sofia 7-0 (2-0,3-0,2-0)
Medvescak Zagreb - Rosenheim 6-10 (1-2,2-4,3-4)

Classement : 1 Rosenheim (RFA) 5 (+21), 2 Weißwasser (RDA) 5 (+9), 3 Medvescak Zagreb (YOU) 2, 4 Levski Spartak Sofia (BUL) 0.

 

Groupe D (à Frederikshavn, Danemark)

IL Sparta Sarpsborg (NOR) - Ferencváros TC Budapest (HON) 10-5 (3-2,5-0,2-3)
Frederikshavn IK (DAN) - Steaua Bucarest (ROU) 2-4 (0-0,1-1,1-3)
Frederikshavn - Ferencváros Budapest 6-6 (1-2,2-3,3-1)
Steaua Bucarest - Sparta Sarpsborg 2-4 (1-2,0-0,1-2)
Frederikshavn - Sparta Sarpsborg 7-5 (1-4,4-1,2-0)
Ferencváros Budapest - Steaua Bucarest 2-7 (0-3,1-1,1-3)

Classement : 1 Sparta Sarpsborg (NOR) 4, 2 Steaua Bucarest (ROU) 4, 3 Frederikshavn (DAN) 3, 4 Ferencváros TC (HON) 1.

 

 

 

Demi-finales (du 17 au 19 novembre 1989)

Les deux premiers de chaque groupe sont qualifiés pour la finale.

Groupe A (à Berne, Suisse)

SC Berne (SUI) - Rotterdam (HOL) 3-2 (1-1,0-0,2-1)
CSKA Moscou (URSS) - TPS Turku (FIN) 4-1 (4-0,0-1,0-0)
Berne - TPS Turku 1-4 (0-1,1-2,0-1)
Rotterdam - CSKA Moscou 2-14 (0-2,1-6,1-6)
Berne - CSKA Moscou 5-13 (1-2,2-5,2-6)
Rotterdam - TPS Turku 3-7 (0-2,2-3,1-1)

Classement : 1 CSKA Moscou (URSS) 6, 2 TPS Turku (FIN) 4, 3 Berne (SUI) 2, 4 Rotterdam (HOL) 0.

Meilleur gardien : Jouni Rokama (TPS Turku).

Meilleur défenseur : Alekseï Gusarov (CSKA Moscou).

Meilleur attaquant : Evgueni Shastin (CSKA Moscou).

 

Groupe B (à Rosenheim, Allemagne de l'ouest)

Djurgårdens IF (SUE) - IL Sparta Sarpsborg (NOR) 10-0 (3-0,3-0,4-0)
SB Rosenheim (RFA) - Tesla Pardubice (TCH) 5-4 (4-1,1-3,0-0)
Djurgården - Pardubice 5-1 (1-0,2-0,2-1)
SB Rosenheim - Sparta Sarpsborg 8-5 (2-1,4-3,2-1)
SB Rosenheim - Djurgården 4-4 (1-2,1-2,2-0)
Sparta Sarpsborg - Pardubice 4-6 (0-1,2-3,2-2)

Classement : 1 Djurgården (SUE) 5 (+14), 2 Rosenheim (RFA) 5 (+4), 3 Pardubice (TCH) 2, 4 Sparta Sarpsborg (NOR) 0.

 

 

 

Finale (du 2 au 4 février 1990 à Berlin, Allemagne de l'ouest)

CSKA Moscou (URSS) - Djurgårdens IF (SUE) 5-1 (3-0,2-1,0-0)
SB Rosenheim (RFA) - TPS Turku (FIN) 2-4 (1-2,0-2,1-0)
Djurgården - SB Rosenheim 4-2 (1-0,2-1,1-1)
CSKA Moscou - TPS Turku 4-2 (0-1,1-0,3-1)
CSKA Moscou - SB Rosenheim 6-0 (0-0,3-0,3-0)
TPS Turku - Djurgården 4-3 (2-1,2-2,0-0)

Classement : 1 CSKA Moscou (URSS) 6, 2 TPS Turku (FIN) 4, 3 Djurgården (SUE) 2, 4 Rosenheim (RFA) 0.

La victoire du CSKA Moscou n'avait tenu qu'à un fil l'an dernier, et avec le départ outre-Atlantique de la KLM (la ligne Krutov-Larionov-Makarov), l'équipe soviétique semble prenable cette année. Mais elle a encore la fierté et le talent pour s'imposer et remporter sa vingtième Coupe d'Europe (sur vingt-cinq !), la treizième de suite. C'est même un joueur de la nouvelle génération, Pavel Bure, pas encore dix-neuf ans, qui inscrit un doublé dans le match décisif contre le TPS Turku.

La Coupe d'Europe est déjà assez malmenée comme ça par cette archi-domination, et les nombreux changements de formule et de dates n'arrangent rien. Après août et octobre, la poule finale se joue aujourd'hui en février (alors que les clubs sont en pleine préparation pour les play-offs de leurs championnats), et l'an prochain en décembre. Pour motiver les clubs, on et en place des primes (de 60000 à 35000 euros, l'écart sera agrandi l'an prochain), mais cela contribue au déficit du tournoi car il ne vient que 1500 spectateurs de moyenne au lieu des 3300 espérés. Toujours le même problème, il n'y a pas de club local participant. Chez le représentant allemand, Rosenheim, le gardien international Karl Friesen fait tout juste sa rentrée avec une longue blessure, pas vraiment les conditions idéales face à de tels adversaires.

 

Meilleurs marqueurs du tournoi final

                             B  A  Pts
 1 Pavel Bure         CSKA   2  5   7
 2 Kari Jalonen       TPS    0  5   5
 3 Valeri Kamensky    CSKA   2  2   4
 4 Ari Vuori          TPS    1  3   4
 5 Evgueni Davydov    CSKA   2  1   3
   Andreï Khomutov    CSKA   2  1   3
 7 Ernst Höfner       SBR    1  2   3
   Sergueï Fedorov    CSKA   1  2   3
   Jari Hirsimäki     TPS    1  2   3
10 Vyacheslav Bykov   CSKA   0  3   3

 

 

La saison précédente (1988/89)

La saison suivante (1990/91)

 

Retour aux archives