Coupe de la Fédération 1995/96

 

Tour préliminaire

Les premiers de chaque groupe en demi-finales.

Poule A : 1 Miercurea-Ciuc (ROU), 2 Etoile Rouge Belgrade (YOU), 3 Alba Volan Székesfehérvár (HON), 4 Solvita Kaunas (LIT).

Poule B : 1 Acroni Jesenice (SLO), 2 Mladost Zagreb (CRO). Bulat Temirtau (KAZ) et Slavia Sofia (BUL) forfaits.

 

 

Demi-finales (10 et 11 novembre 1995)

Les premiers de chaque groupe sont qualifiés pour la finale.

Poule C (à Riga, Lettonie)

Demi-finales

Salavat Yulaev Ufa (RUS) - Miercurea Ciuc (ROU) 12-1 (6-0,6-0,0-1)
Nik's Brih Riga (LET) - Vålerenga IF (NOR) 2-5 (1-0,1-4,0-1)

Match pour la troisième place

Nik's Brih Riga - Miercurea Ciuc 8-3 (3-0,2-2,3-1)

Finale

Salavat Yulaev Ufa - Vålerenga IF 5-2 (3-0,1-1,1-1)

 

Poule D (à Oswiecim, Pologne)

Demi-finales

Metallurg Magnitogorsk (RUS) - Acroni Jesenice (SLO) 9-1 (3-0,4-0,2-1)
Unia Oswiecim (POL) - Chimik Polymir Novopolotsk (BLR) 1-4 (1-3,0-0,0-1)

Match pour la troisième place

Unia Oswiecim - Acroni Jesenice 3-8 (2-2,0-4,1-1)

Finale

Metallurg Magnitogorsk - Chimik Polymir Novopolotsk 6-1 (1-0,1-0,4-1)

 

Poule E (à Varèse, Italie)

Demi-finales

ZPS Zlín (TCH) - Atek Kiev (UKR) 12-3 (3-1,4-0,5-2)
Varèse (ITA) - HC Chamonix (FRA) 4-1 (2-1,2-0,0-0)

Match pour la troisième place

Atek Kiev - HC Chamonix 2-3 a.p. (0-1,2-0,0-1,0-1)

Finale

Varèse - ZPS Zlín 4-3 (2-0,0-2,2-1)

Chamonix aborde cette compétition européenne sans ambitions, avant de découvrir qu'ils sont au niveau de leurs adversaires. Mais, après avoir mené à la marque contre Varèse, ils doivent s'incliner, handicapés par les absences de trois joueurs de centre, Ville, Aimonetto et Legon. Le Tchèque Benak se blesse au début du match contre Kiev, mais c'est son compatriote Oldrich Valek qui apporte la victoire en prolongation. En finale, Varèse crée une première surprise en éliminant Zlín.

 

 

Finale (les 28 et 29 décembre 1995 à Trencín, Slovaquie)

Demi-finales

Salavat Yulaev Ufa (RUS) - Metallurg Magnitogorsk (RUS) 1-2 (0-1,1-1,0-0)
Dukla Trencín (SVK) - Varèse (ITA) 1-2 a.p. (0-1,1-0,0-0,0-1)

Match pour la troisième place

Dukla Trencín - Salavat Yulaev Ufa 4-7 (2-2,0-3,2-2)

Finale

Metallurg Magnitogorsk - Varèse 3-4 (2-1,1-1,0-2)

Varèse aligne deux exploits, contre l'organisateur Trencín et le Metallurg Magnitogorsk, pour remporter la première coupe d'Europe jamais gagnée par un club italien.

Cette coupe de la fédération, destinée à devenir le pendant de la coupe de l'UEFA en football, s'arrête après cette deuxième édition, victime de l'avènement de l'EHL. Elle renaîtra sous un autre nom, deux ans plus tard, avec la Coupe continentale.

 

 

La saison précédente (1994/95)

 

Retour aux archives