Championnat de France 1921/22

 

Championnat de France (20 janvier 1922 à Chamonix)

Chamonix Hockey Club - Club des Sports d'Hiver de Paris 2-6 (1-2,1-4)

Arbitrage de Robert George.

Buts : Geran 4, De Rauch 1, Woodberry 1 / Hassler 1, Quaglia 1.

CHC : Lugon / André Charlet - Philippe Payot / Albert Hassler - Léon Quaglia - Joseph Monnard (remplaçants : R. Couttet et Calixte Payot).

CSHP : Fernand Gaittet / Louis Brasseur - Pierre Charpentier / T. Woodberry - Alfred de Rauch - Gerry Geran (remplaçants : Robert Lacroix et Jacques Chaudron).

D'habitude affable et disponible, Gerry Geran est aujourd'hui de mauvaise humeur. La star américaine n'est pas habituée à jouer sur une glace aussi grande, et cela le gêne encore plus que la petite cuvette du Palais de Glace des Champs-Élysées. Le grognon fait contre mauvaise fortune bon cœur puisqu'il marque après seulement deux minutes de jeu. Pour le revoir à l'œuvre, il faut attendre que le meilleur joueur chamoniard et auteur de l'égalisation Albert Hassler, le seul à pouvoir le marquer efficacement et l'arrêter, se fasse remplacer par Calixte Payot. La nouvelle règle qui autorise les remplacements pour se reposer est peut-être fatale à Chamonix. Car Geran voit alors une brèche et s'y engouffre pour le deuxième but. Il aurait pu en inscrire un troisième si Hassler n'était pas revenu sur la glace à temps, pendant deux minutes de pénalité contre De Rauch. C'est que le jeu s'est durci, ce qui fait jaser un public un peu chauvin.

Après trois minutes de jeu en seconde mi-temps, Geran marque encore sur une interception. "Didi" De Rauch s'y met aussi avec une belle montée de palet, et les Parisiens, contrairement à la première période, dominent nettement. Le remplacement du toujours pressé Brasseur - qui a un train à prendre - par Chaudron, n'y change rien. Après s'être à son tour reposé, Léon Quaglia réduit l'écart, mais Woodberry et Geran - ce dernier après une course d'obstacles au milieu des crosses chamoniardes - élargissent le succès du CSHP, qui possède la meilleure ligne d'avants jamais vue en France.

 

 

Match amical (28 décembre 1921 à Paris)

Club des Sports d'Hiver de Paris - Chamonix Hockey Club 9-1 (3-1,6-0)

Buts : Woodberry 2, Geran 6, De Rauch 1, / Hassler 1.

CSHP : Gaittet / Jacques Chaudron - Pierre Charpentier / Woodberry - Alfred de Rauch - Gerry Geran (remplaçant : Chaillet).

CHC : Lugon / Calixte Payot - Philippe Payot / Albert Hassler - Léon Quaglia - Joseph Monnard.

Les Chamoniards, qui jouent pour la première fois au Palais de Glace et à la lumière naturelle, se défendent bien et sont particulièrement "aggricheurs", comme on dit à cette époque. Ils arrivent vite au marquage, et pour la première fois de la saison, les Parisiens sont menacés. Lorsque Hassler égalise après l'ouverture du score de Woodberry, le jeu est équilibré, même si les Chamoniards ont tendance à tirer de trop loin. Mais l'équipe parisienne a trouvé une très bonne homogénéité, à l'exception peut-être de Chaudron qui tarde trop dans ses passes. Charpentier, coriace et perçant, donne de beaux gages de sécurité à l'arrière. Le score creusé par l'inévitable Gerry Geran est sévère pour Chamonix, dont le gardien Lugon n'a pas démérité.

 

 

La saison précédente (1920/21)

La saison suivante (1922/23)

 

Retour aux archives