Championnat de France 1922/23

 

Le championnat de France se déroule le 14 janvier 1923 à Chamonix.

Chamonix Hockey Club - Club des Sports d'Hiver de Paris 2-0 (2-0,0-0)

C'est la passation de témoin : après avoir remporté tous les titres de champion - sous ses dénominations successives - depuis la victoire initiale de Lyon, le club parisien s'incline pour la première fois face à la valeur montante Chamonix et à sa ligne d'attaque pleine de mordant emmenée par les jeunes Hassler et Quaglia.

Avec sa vitesse et son souffle qui lui permettent de remonter toute la glace, Léon Quaglia inscrit avec un style magnifique les deux buts du succès chamoniard. Le défenseur parisien Chaudron est bien trop lent face à celui qui s'impose comme le patineur le plus rapide du pays. Quelques jours après ce match, lors des championnats de France de vitesse, Quaglia bat d'ailleurs les records nationaux du 1 500 mètres, du 5 000 mètres et du 10 000 mètres.

Buts : Quaglia 4', Quaglia 16'.

CHC : Lugon / André Charlet - Philippe Payot / Albert Hassler - Léon Quaglia - Joseph Monnard (remplaçants : Calixte Payot et Henri Couttet).

CSHP : Robert George / Jacques Chaudron - Pierre Charpentier / Louis Brasseur - Alfred de Rauch - Robert Lacroix (remplaçants : Patton et Murphy).

 

 

La saison précédente (1921/22)

La saison suivante (1923/24)

 

Retour aux archives