Championnat de Pologne 1932/33

 

Voïvodie de Poméranie

0?/01/1933 TKSZ Torun - Polonia Bydgoszcz 4-0 (0-0,3-0,1-0)
13/01/1933 Polonia Bydgoszcz - BTW Bydgoszcz 3-0
15/01/1933 TKSZ Torun - Sokol Grudziadz 3-0 (0-0,2-0,1-0)  Suchocki (Gumowski), Gumowski (Suchocki), Gumowski
1?/01/1933 TKSZ Torun - Polonia Bydgoszcz 3-0 (0-0,2-0,1-0)  Suchocki 2, Szczerbowski
1?/01/1933 Polonia Bydgoszcz - TKSZ Torun 1-0 (0-0,1-0,0-0)

Le TKSZ Torun accède aux barrages de qualification en finale nationale.

 

 

Voïvodie de Poznan

Klass A
31/12/1932 Warta Poznan - Lechja Poznan 6-0 (1-0,0-0,5-0)  Urbanski II 2, Sobkiewicz 2, Karaskiewicz, Lesniak
15/01/1933 AZS Poznan - Warta Poznan 4-0 (0-0,1-0,3-0)  Warminski 2, Wladyslaw Krzyzagórski 2
22/01/1933 Lechja Poznan - Warta Poznan 1-1 (1-0,0-1,0-0)
24/01/1933 AZS Poznan - Warta Poznan 3-0 (0-0,1-0,2-0)  Zielinski 2, c.s.c. 1

L'AZS accède aux barrages de qualification en finale nationale.

AZS Poznan : Muszynski / Stanek - Krzyzagórski / Ludwiczak - Warminski - Zielinski ; Ludwiczak II - Kazimierczak - Urbanski.

 

Klass B
21/01/1933 AZS Poznan II - Stella Gniezno 2-1 (1-0,1-1,0-0)
22/01/1933 Stella Gniezno - Pogon Poznan 8-0 (2-0,2-0,4-0)

 

 

Voïvodie de Varsovie

L'AZS Varsovie, champion en titre (en 1931), est directement qualifié pour la finale nationale.

Klass A (photo)

Legia Varsovie - Polonia Varsovie 1-0 (0-0,0-0,1-0)  Pastecki

Le Legia Varsovie est qualifié pour la finale nationale.

Legia : Przezdziecki / Materski - Glowacki / Pastecki - Szejnach - Rybicki ; Przezdziecki II - Szablowski - Kawinski.

Polonia : Laszuk / Wilandt - Pilugowski / Szczepaniak - Staniszkis - Krygier ; Grygolajtys - Pokrzywa - Odrowaz.

 

Klass B

2?/01/1933 Warsawianka - Skra 1-0 (1-0,0-0,0-0)  Przedpelski
1?/02/1933 Warsawianka - Marymont 2-0  Majkowski, Metternich

Warsawianka est promu en classe A.

 

Amicaux de Varsovie

22/01/1933 Polonia - Skra 5-1 (1-1,2-0,2-0)  Szczepaniak 3, Krygier, Odrowaza / Smosarski II
22/01/1933 Warsawianka - Skra 4-3 (2-2,1-1,1-0)  Metternich, Majkowski, Rumak, Przedpelski / Borkowski, Blaszczyk, Smosarski II
1?/02/1933 Znicz Pruszków - Skra 2-3  Karwowski 2 / Smosarski I, Smosarski I, Blazalek II
2?/02/1933 Legia - Polonia 5-1 (0-1,2-0,3-0)
2?/02/1933 Skra - ZASS 3-1 (1-0,0-0,2-1)
2?/02/1933 Makkabi - Marymont 1-1 (1-0,0-0,0-1)
2?/02/1933 Warsawianka - AZS 2-0 (1-0,0-0,1-0)
2?/02/1933 ZASS - AZS 2-2 (0-1,2-1,0-0)
28/02/1933 Legia - Warsawianka 8-0  Pastecki 3, Rybicki 2, Szenajch 2, Kawinski
28/02/1933 AZS - Skra 5-1 (0-1,2-0,3-0)  Makowski 2, Goszczynski 2, Pietkowski / Blazalek II

 

 

Voïvodie de Lodz

01/01/1933 LKS Lodz - Triumf Lodz 6-0 (1-0,2-0,3-0)  Rusinkiewicz, Zaleski 4, Król
01/01/1933 Union Touring - SKS Lodz 3-1 (1-1,2-0,0-0)
06/01/1933 LKS Lodz - Union Touring 5-0 (1-0,2-0,2-0)  Król 3, Zaleski, Lutrosinski
06/01/1933 SKS Zgierz - SKS Lodz 1-0 (1-0,0-0,0-0)  Golck
14/01/1933 Union Touring - Makabi Lodz 11-0 (2-0,3-0,6-0)
14/01/1933 LKS Lodz - SKS Zgierz 4-1 (0-1,1-0,3-0)  Król, Zaleski 2, Lutrosinski
22/01/1933 LKS Lodz - SKS Lodz 7-1 (4-1,3-0,0-0)
28/01/1933 Triumf Lodz - SKS Zgierz 1-0
28/01/1933 SKS Lodz - Makabi Lodz 10-0
29/01/1933 LKS Lodz - Makabi Lodz 22-0 (7-0,10-0,5-0)
29/01/1933 Union Touring - SKS Zgierz 4-0
Union Touring - Triumf Lodz
SKS Zgierz - Makabi Lodz
Triumf Lodz - Makabi Lodz 
Triumf Lodz - SKS Lodz

Classement : 1 LKS Lodz, 2 Union Touring, 3 Triumf Lodz, 4 SKS Zgierz, 5 SKS Lodz, 6 Makabi Lodz.

Le LKS Lodz accède aux barrages de qualification en finale nationale.

LKS : Jakublec / Rusinkiewicz - Frentzel / Król, Zaleski, Galecki, Tadensiewicz, Lutrosinski

Union : Kobylinski / Stetka, Wegner / Wislawski, Prócimiewicz, Glicenstein, L. Brauer, Gotwald, Dreger, K. Brauer.

Triumf : Liske / Wolf, Pilz / Dressler I, Neuman, Fiedler

Makkabi : Nirenberg / Goldstein, Hooigman / Rotapel, Lauenburg, Dunkelman

 

 

Voïvodie de Silésie

Klass A

22/01/1933 Slatskie TL Katowice - KTT 1-0 (0-0,1-0,0-0)  Malinowski

Finale

29/01/1933 STL Katowice - CTL Cieszyn 2-0 (1-0,1-0,0-0)  Podlewski, Wieja

Le STL Katowice accède aux barrages de qualification en finale nationale.

 

Klass B

2?/01/1933 BBTL Bielsko - Ruch Wielkie Hajduki 1-1 (0-1,1-0,0-0)

Le BBTL Bielsko champion de Silésie de classe B avec un seul point perdu, celui-ci contre Wielkie Hajduki (ville qui deviendra Chorzów et dispose d'une patinoire aux dimensions réduites).

 

Amicaux

2?/01/1933 Pogon Nowy Bytom - Bielszowicz 5-0
2?/01/1933 Stadion Królewska Huta - Pogon Katowice 0-4
2?/01/1933 HK Siemanowice - KKT Katowice 2-3
25/02/1933 Ruch Wielkie Hajduki - KKH Katowice 2-2 (1-1,0-0,1-1)
26/02/1933 Pogon Katowice - KKH Katowice 2-4 (0-2,2-0,0-2)
26/02/1933 KH Siemanowice - Eislauf Verein Gliwice 0-0 (0-0,0-0,0-0)
26/02/1933 Stadion Królewska Huta - Wintersport Verein Nowa Wies 2-0 (1-0,0-0,1-0)

 

 

Voïvodie de Cracovie

Klass A

03/01/1933 Makkabi - Sokol 1-0 (1-0,0-0,0-0)  Rosner
05/01/1933 KTH Krynica - Makkabi
10/01/1933 KTH Krynica - Sokol 2-4 (1-2,0-0,1-2)
10/01/1933 Makkabi - Cracovia 0-1 (0-0,0-0,0-1)  Marchewczyk
12/01/1933 Sokol - Cracovia 2-1 (0-1,2-0,0-0)  Farkas, Kalman (Wolkowski) / Marchewczyk
20/01/1933 Sokol - Makkabi 8-0 (3-0,4-0,1-0)
21/01/1933 Makkabi - KTH Krynica 1-1 (0-1,1-0,0-0)  Cenzor / Nowak
22/01/1933 Sokol - KTH Krynica 0-1 (0-0,0-1,0-0)  Michalski
24/01/1933 Cracovia - KTH Krynica 4-0 (3-0,0-0,1-0)  Marchewczyk 2, Nowak, Balcer
2?/01/1933 Cracovia - Makkabi 7-0 (2-0,3-0,2-0)  Nowak 5, Marchewczyk 2
29/01/1933 Cracovia - Sokol 1-2 (0-2,0-0,1-0)  Trytko / Wolkowski, Kalman
31/01/1933 KTH Krynica - Cracovia 2-1 (1-0,0-0,1-1)

Classement : 1 Sokol Cracovie 8, 2 Cracovia Kraków 6, 3 KTH Krynica 5, 4 Makkabi Cracovie 3.

Le Sokol se qualifie pour la finale nationale, tout en se permettant de faire débuter un nouveau gardien - Tarlowski - dans le premier match décisif de championnat contre le Cracovia.

Sokol : Bauer (Tarlowski) / Klaput - Farkas / Kalmar - Wolkowski - Czarny ; Reyman - Jasinski - Barulski.

Cracovia : Geslor (Lyczak) / Trytko - Zietkiewicz / Nowak - Keller - Marchewczyk ; Myszkowski - Czarnik - Balcer.

Makabi : Bergler / ing. Sonne - Rosner / Cenzor - Brenner - Bronek ; Bergmann - Bruder - Gastek ou Nagoschiner.

KTH Krynica : Gajewski / Nowikow - Piechota / Prorok, Kulig, Nowak, Bonk, Zieba, Mally, Durda.

 

Promotion/relégation (2X et 26 février 1933)

Legia Cracovie - Makkabi Cracovie 1-0 (0-0,1-0,0-0)  Witek
Legia Cracovie - Makkabi Cracovie 2-0

Le Legia est promu en classe A aux dépens du Makkabi.

 

Klass B

1?/01/1933 Legia - Wawel 2-0 (1-0,1-0,0-0)

Le Legia remporte cette division de deux équipes et se qualifie pour le barrage de promotion.

Legia Cracovie : Kapusta / Bielecki I, Bielecki II, Lubienski, Witek, Leszkiewicz, Fijal, Trochanowicz

 

 

Voïvodie de Lwów (Lviv) et de Tarnopol (Tarnopil) / UKR

Klass A

20/12/1932 AZS - Ukraina 2-5
21/12/1932 Czarni - AZS 9-0
22/12/1932 Czarni - Ukraina 12-0
23/12/1932 AZS - Pogon 0-8
01/01/1933 Lechja - AZS 5-0 (1-0,3-0,1-0)  Sokolowski 2, Kurczak, Pierczak, Demkowski
08/01/1933 Pogon - Lechja 2-0 (0-0,1-0,1-0)  Kuchar 2
16/01/1933 Pogon - Ukraina 3-1 (0-0,1-1,2-0)  Sworzenski, Mauer, Zimmer / Leszczynski
17/01/1933 Pogon - Czarni 3-2 (2-2,1-0,0-0)  Sabinski, Bereza, Hemmerling / Jasinski, Stupnicki
Lechja - Czarni
Lechja - Ukraina

Classement : 1 Pogon Lwów 8, 2 Czarni Lwów 6, 3 Lechja Lwów 4, 4 Ukraina Lwów 2, 5 AZS Lwów 0.

Le Pogon se qualifie pour la finale nationale.

L'AZS est relégué alors que l'Ukraina doit jouer un barrage de promotion/relégation contre le champion de classe B.

Pogon Lwów : Kapczynski ou Wanczycki / Mauer, Sworzynski, Sabinski, Zimmer, Bereza, Kuchar, Weisberg, Hemmerling.

 

Klass B

Participants : Polonia Przemysl, Pogon Lwów II, Czuwaj Przemysl, LTL Lwów, Hasmonea Lwów, Dror Lwów, Kresy Tarnopol, Jehuda Tarnopol

06/01/1933 Kresy Tarnopol - Dror Lwów 2-0
06/01/1933 Kresy Tarnopol - Hasmonea Lwów 0-0
2?/02/1933 Czuwaj Przemysl - Pogon Lwów II 1-1
2?/02/1933 Czuwaj Przemysl - LTL Lwów 1-1

 

Amicaux

01/01/1933 Pogon Lwów - Ukraina Lwów 2-1  Kuchar, Zimmer / Truszka
22/01/1933 Lechja Lwów - Ukraina Lwów 1-1  Kaminski / Leszczynski
19/02/1933 Sokol Chodorów - Hasmonea Lwów 5-0

 

Coupe du district de Lwów (18 et 19 février 1933)

Czarni - Lechja 5-0
Pogon - Ukraina 5-1

Match pour la troisième place

Lechja - Ukraina 2-0

Finale

Czarni - Pogon 4-0 (0-0,2-0,2-0)

Ce tournoi se joue pendant les championnats du monde en l'absence des internationaux Roman Sabinski (Pogon) et Kazimierz Sokolowski (Lechia), ce qui facilite sans doute la victoire du Czarni. En finale, le Pogon a aussi subi la commotion cérébrale de Mauer (Pogon), resté inconscient contre la bande sur une charge brutale de Czyzewski.

 

 

Voïvodie de Volhynie (UKR)

Débuts du hockey dans cette région. La visite amicale du Czarni Lwów donne une idée de l'écart entre les clubs locaux et ceux de Lwów. Cette région ne qualifie évidemment personne pour les finales nationales. Le championnat y a commencé trop tard de toute façon.

Amicaux

14/01/1933 KS Pogon Równe - WKS Równe 0-0
15/01/1933 KS Pogon Równe - WKS Równe 1-0
11/02/1934 KS Pogon Równe - Czarni Lwów 0-13
11/02/1934 WKS Równe - Czarni Lwów 0-13
12/02/1934 KS Pogon Równe - Czarni Lwów 0-19 (0-5,0-5,0-9)
12/02/1934 WKS Równe - Czarni Lwów 1-18 (1-6,0-6,0-6)

 

Championnat de Volhynie

04/03/1934 KS Pogon Równe - Hakoah Równe 14-0
05/03/1934 WKS Równe - Hakoah Równe 5-0
05/03/1934 KS Pogon Równe - Policyjny KS Równe 3-0

 

 

Voïvodie de Wilno (Vilnius / LIT)

22/01/1933 Ognisko Vilnius - PKS Vilnius 3-0

Ognisko est qualifié pour la finale nationale.

 

 

Barrages (29 janvier 1933)

TKSZ Torun - LKS Lodz 1-2 (0-0,0-2,1-0)  Gumowski / Król, Frencel
STL Katowice - AZS Poznan 0-5 par forfait

Pendant que le LKS Lodz gagne à Torun devant 1000 spectateurs, Poznan est qualifié par forfait parce que le championnat de Silésie ne s'est pas terminé à temps pour que le STL Katowice puisse participer à ce match pourtant prévu chez lui.

 

 

Demi-finales (du mercredi 1er au vendredi 3 mars 1933 à Krynica)

Groupe I

AZS Poznan - LKS Lodz 2-2 (2-0,0-1,0-1)  Warminski 2 / Frenzel, Król
Legia Varsovie - AZS Poznan 1-0 (0-0,0-0,1-0)  Rybicki
Legia Varsovie - LKS Lodz 1-0 (0-0,1-0,0-0)

Classement : 1 Legia Varsovie 4 (qualifié), 2 AZS Poznan et LKS Lodz 1.

Barrage (4 mars 1933)

AZS Poznan - LKS Lodz 3-1 (0-1,3-0,0-0)  Zielinski 2, Warminski / Król

L'AZS Poznan a perdu ses deux buts d'avance et encaissé un mauvais but de Rybicki à trente mètres de distance. Les académiciens sont donc heureux que le dernier match leur laisse une seconde chance, sous forme d'un barrage pour les départager de Lodz. C'est un match épique, sous une tempÍte de neige, qui qualifie Poznan pour le tournoi final, en plus du Legia.

Groupe II

Ognisko Vilnius - Sokol Cracovie 1-5 (0-2,1-1,0-2)  Wolkowski 4, Kalman
AZS Varsovie - Pogon Lwów 0-0 (0-0,0-0,0-0)
Pogon Lwów - Sokol Cracovie 1-0 (0-0,1-0,0-0)  Weissberg
AZS Varsovie - Ognisko Vilnius 2-1 (0-0,1-1,1-0)  Adamowski, Werner / Kremer
Pogon Lwów - Ognisko Vilnius 1-1 (1-0,0-0,0-1)  Kuchar (Sabinski) / Godlewski II
AZS Varsovie - Sokol Cracovie 1-1 (1-0,0-1,0-0)  Adamowwski / Wolkowski

Classement : 1 AZS Varsovie 4 (+1, 3-2), 2 Pogon Lwów 4 (+1, 2/1), 3 Sokol Cracovie 3, 4 Ognisko Vilnius 1.

Meilleur joueur de ce tournoi, Andrzej Wolkowski mène son équipe du Sokol Cracovie avec une générosité infatigable. Il n'est presque jamais remplacé et applique un tempo formidable, mais sans réussir à marquer le but qui manque dans les deux dernières rencontres. Son équipe est éliminée. L'AZS Varsovie et le Pogon Lwów se qualifient pour le tournoi final.

Sokol Cracovie : Tartowski puis Bauer / Klabut - Farkas / Rejman ou Kochanski - Wolkowski - Kalman ; Zelski, Jasinski.

Ognisko Vilnius : Wiko-Kiro / Weyssenhoff, Godlewski I, Godlewski II, Kramer, Okolowicz, Staniszewski, Jakubowski, Nuszel.

AZS Varsovie : Sznajder / Adamowski - Kowalski (blessé) ou Twardo / Goszczynski - Werner - Pawlowski ; Malkowski, Zawadzki.

Pogon Lwów : Wanczyski / Mauer - Stworzenski / Zimmer, Sabinski, Weisberg, Hemmerling, Bereza, Waclaw Kuchar.

AZS Poznan : Kowalski / Stanek - W. Krzyzagorski / Zielinski - Warminski - Ludwiczak ; Urbanski - Kazmierczak - H. Krzyzagorski.

LKS Lodz : Jakubiec / Frenzel - Rusinka / Król, Zaleski, Weslaw, Lutrow, Tadeusiewicz.

Legia Varsovie : Przezdziecki / Kawinski - Glowacki / Szejnach - Pastecki - Rybicki ; Szablowski, Jelski.

Le défenseur Materski (Legia) est resté à Varsovie en raison d'une blessure.

 

 

Tournoi final (11 et 12 mars 1933 à Katowice)

Les finales sont d'abord prévues du 5 au 7 février à Krynica, mais après deux jours de chaleur qui font fondre la glace, les équipes rentrent chez elles. On prévoit ensuite de jouer après les championnats du monde, les 4 et 5 mars à Varsovie, mais le dégel brutal oblige encore à un report. On se retrouve finalement une semaine plus tard sur le "Torkat" de Katowice, la seule glace artificielle du pays, parailleurs illuminée par ses guirlandes de luminaires.

Demi-finales

AZS Varsovie - Legia Varsovie 0-5 par forfait
Pogon Lwów - AZS Poznan 2-0 (0-0,1-0,1-0)  Bereza, (contre son camp)

Finale

Pogon Lwów - Legia Varsovie 0-0 a.p. (0-0,0-0,0-0,0-0,0-0,0-0)

Les deux équipes ne se sont pas départagées après trois prolongations, or les joueurs vont devoir rentrer chez eux le lendemain car les congés pris auprès de leurs employeurs ont évidemment une durée limitée. La suite se déroule donc trois heures plus tard, le 13 mars à... 1h30 du matin :

Pogon Lwów - Legia Varsovie 1-1 a.p. (0-0,1-1,0-0,0-0,0-0,0-0)  Hemmerling / Materski

La nuit est souvent le théâtre d'atmosphères surréalistes. Un match de hockey sur glace à ces heures indues attire toute sorte de monde (même un jazz-band de Varsovie) à la sortie des cafés-concerts. Dans la foule des noctambules, on croise aussi des groupes un peu moins festifs, comme ces dizaines de fanatiques qui scandent "Heil Hitler" (la Silésie est partagée entre l'Allemagne et la Pologne et il existe au sein de la minorité allemande de Katowice une frange nationaliste et antisémite). L'avantage de la nuit, c'est que la température est plus froide, et que la glace est bien meilleure qu'en début de soirée. On conseille aux équipes de changer régulièrement de joueurs, sinon les remplaçants risquent de s'endormir sur les bancs !

Il faut encore s'armer de patience. L'étonnant gardien Przezdziecki, qui n'a encaissé aucun but de toute la saison en championnat, est enfin battu après plus de cent minutes dans cette finale ! On se dit alors que la différence est faite, mais le Legia égalise moins de deux minutes plus tard ! L'équipe de Varsovie a ensuite ses deux défenseurs blessés : le buteur Materski prend un palet dans l'œil gauche, puis le très bon Glowacki reçoit un tir dans la tête à deux minutes de la fin et est soigné par une compresse de neige. Plus le match avance, et moins les équipes arrivent encore à tenter. À 4h10 du matin, après trois prolongations qui n'ont toujours pas apporté la décision, on se résout à en finir là. Le Legia Varsovie et le Pogon Lwów sont déclarés champions de Pologne ex-æquo.

Avec un total de 150 minutes (deux fois 3 périodes de 15 minutes et trois prolongations de 10 minutes), ce match - si on le considère comme un seul match - est le plus long de l'histoire à ce moment, record qui sera battu trois semaines plus tard en NHL (Boston-Toronto, 164'46"). Mais surtout, il restera le match comme le plus tardif - ou le plus matinal... - qui ait jamais eu lieu.

 

 

Qualifications aux Maccabiades (14 et 15 janvier 1933 à Lwów)

Hakoah Bielsko forfait

Hasmonea Lwów - Dror Lwów 2-0
Makkabi Cracovie - Zass Varsovie 2-1
Makkabi Cracovie - Dror Lwów 4-0
Hasmonea Lwów - Zass Varsovie 2-0
Hasmonea Lwów - Makkabi Cracovie 4-1
Zass Varsovie - Dror Lwów 0-0

Classement : 1 Hasmonea Lwów 6, 2 Makkabi Cracovie 4, 3 Zass Varsovie 1 (-3), 4 Dror Lwów 1 (-6).

Ce tournoi entre les clubs sportifs juifs fait office de sélection pour les premières Maccabiades d'hiver. La sélection retenue est la suivante : Bengler (Makkabi) ou Tennenbaum (Hasmonea) / Razner - Pronek (Makkabi) / Schlaff - Finkielsztein - Bortman (Hasmonea) ; Cenzor - Bergman - Brenner (Makkabi) + Glincenstein (Lodz).

 

 

Matches amicaux

18/12/1932 STL Katowice - KTH Krynica 2-1 (1-0,0-1,1-0)
2?/12/1932 KTH Krynica - Sokol Cracovie 1-0 (1-0,0-0,0-0)  Kulig (Michalski)
2?/12/1932 KTH Krynica - Sokol Cracovie 2-2 (0-1,0-0,2-1)
01/01/1933 Sokol Cracovie - AZS Poznan 1-4 (0-0,0-2,1-2)  Wolkowski / Warminski, Ludwiczak 2, Zielinski
01/01/1933 Makabi Cracovie - Legia Cracovie 1-1 (0-0,0-0,1-1)  Cenzor / Leskiewicz
14/01/1933 Bielsko - AZS Vilnius 0-5 (0-2,0-1,0-2)
15/01/1933 KH Siemianowice - AZS Vilnius 2-2 (0-1,2-1,0-0)  Sitko 2 / Godlewski, Okulowicz
15/01/1933 LKS Lodz - Ogniska Vilnius 1-3
21/01/1933 Pogon Lwów - Cracovia Kraków 0-2 (0-1,0-1,0-0)  ?, Balcer
22/01/1933 Pogon Lwów - Cracovia Kraków 1-0 (0-0,1-0,0-0)  Bereza
22/01/1933 TKSZ Torun - AZS Varsovie 1-1 (0-1,1-0,0-0)  Gumowski / Zarzycki
27/01/1933 Legia Varsovie - AZS Varsovie 0-1 (0-1,0-0,0-0)  Adamowski
29/01/1933 Legia Varsovie - AZS Varsovie 1-1 (0-0,1-1,0-0)  Pastecki / Werner
26/02/1933 Polonia Bydgoszcz - Stella Gniezno 2-1 (2-0,0-1,0-0)
26/02/1933 Warszawianka - LKS Lodz 3-1 (2-0,1-0,0-1)  Malkowski 2, Przedpelski / Zaleski
28/02/1933 KTH Krynica - STL Katowice 3-0  Nowak, Durda, Prorok
12/03/1933 KKL Katowice - Legia Varsovie 1-4

Le Sokol Cracovie, le Pogon Lwów, le Legia Varsovie, l'AZS Poznan, l'AZS Varsovie, le Cracovia, le KTH Krynica et le BBTL Bielsko ont également disputé des matches et tournois amicaux internationaux.

 

 

La saison précédente (1931/32)

La saison suivante (1933/34)

 

Retour aux archives